5 conseils inévitables pour ne pas galérer au Japon (et kiffer grave)

Après 10 jours passés en août et répartis entre Tokyo, le mont Fuji, Kyoto et Osaka, voici 5 points inévitables qui faciliteront tout futur séjour au Japon.

Pour ne pas galérer au Japon, prévoyez un GPS

Le système d’adresse au Japon ne présente aucune logique pour un européen. Pour la faire courte : il n’y a pas de noms ni de numéro de rues (dans la ville ou sur un plan) mais quand vous cherchez un lieu précis, on vous donne son adresse avec n° et nom de rue … C’est difficile à concevoir tant qu’on n’y est pas. Les Japonais se fient uniquement à leur connaissance de la ville (et à googlemap).

Bon à savoir :

  • La fonction GPS sur les smartphones marche à l’internationale. Il suffit juste de laisser le wifi en marche et ça ne coûte rien (vraiment).
  • La très bonne app iOS et android : Mobily Trip .
    • Vous aurez l’équivalent de Googlemap en offline
    • et la liste de tout ce qu’il y a à faire autour de vous trier par importance ou par distance
    • Penser à télécharger (dans l’appli et avant le départ) les guides/maps des villes que vous allez visiter.

Faire une croix sur son anglais au Japon

1280px-Japon_Kyoto_0502

Les Japonais ne parlent pas anglais. Pas du tout. (Difficilement concevable encore une fois).

La solution si vos compagnons de voyage ne parle pas couramment japonais : préparer des photos et des mots en Japonais (sur votre smartphone ou sur papier) des lieux où vous voudrez vous rendre afin de pouvoir demander des renseignements autour de vous.

Pour résumer ces deux premiers points, si comme moi vous pensiez pouvoir vous débrouiller avec un bon sens de l’orientation et un anglais (tout aussi bon), vous vous mettez le doigt dans l’œil car demander votre chemin à un Japonais est vraiment compliqué.

Ne surtout pas y aller en été

L’intenable été nippon est synonyme d’humidité et de 40° C, c’est vraiment difficile à supporter, donc à éviter.

La meilleure saison pour y aller est le printemps (25° en moyenne et précisément mi-avril pour voir les magnifiques cerisiers en fleurs) mais c’est là où les touristes se bousculent. L’automne aussi est pas mal, la chaleur est supportable. L’hiver par contre est glaciale.

Bon à savoir : Avant de planifier un voyage, consulter notre page consacrée au climat au Japon est une très bonne idée. Il donne le climat du Japon et de chaque région du monde mois par mois.

Commandez vos sushi sans wazabi

Car les vrais sushi sont faits avec le wazabi à l’intérieur…

Connaître les habitudes japonaises

La culture nippone étant totalement différente de la nôtre, les codes ne sont pas les mêmes ! Une attitude respectueuse pour un européen peut être totalement insultante pour un japonais donc renseignez-vous avant.

Quelques exemples d’attitudes très mal vues au Japon :

  • donner un pourboire (les japonais penseront que vous donnez par pitié)
  • se moucher ou s’essuyer le nez en public (à l’inverse ne vous offusquez pas quand un japonais renifle sans cesse au resto ou dans le métro)
  • regarder les gens dans les yeux
  • fumer dans la rue (en dehors des espaces réservés pour)
  • dire non, (refuser quelque chose ne pas être d’accord) : évitez de demander votre chemin à un japonais super pressé, en plus de ne pas comprendre votre anglais, il n’osera pas vous envoyer promener.

Cette dernière étape est en fait valable pour toutes les destinations. Le voyageur parfait respecte la culture du pays dans lequel il se trouve.