Bagages pour l’Islande en septembre : quoi emporter ? Valise ou sac-à-dos ?

Avec des sources d’eaux chaudes, des glaciers à volonté, des vikings plein les musées, des vagues éclairées aux feux des aurores boréales, l’Islande est une destination attirante pour les voyageurs avides d’aventures. Le mieux est de s’y rendre avec des des valises pas chères et tout-terrain ! Le mois de septembre est un mois fantastique sur cette île de feux et de glace. Les journées sont encore assez longues, l’automne islandais s’installe progressivement, le feuillage arctique passe du vert aux chaudes teintes automnales et vous pourrez entrevoir les précoces aurores boréales. Mais que faut-il prévoir comme bagages et quoi mettre dans votre valise ou votre sac à dos ? Tout dépendra du type de vacances que vous aimez et des activités que vous prévoyez.

Valises ou sac à dos?

Trouver le bagage idéal

La première chose à prévoir avant de décoller pour l’Islande est le type de bagage à prendre. Il existe une multitude de bagages différents, mais chacun possède ses avantages et ses inconvénients. Si vous avez déjà une idée de votre mode de locomotion et de ce que vous voulez découvrir et visiter, cela vous aidera à choisir votre type de bagage. Si vous souhaitez faire le tour de l’île en auto-stop, il est évident, que vous n’allez pas être « ramassé » sur le bord de la route avec votre valise 74 litres à coque dure. Il vous faudra plutôt un sac à dos de grande contenance, résistant à l’eau ou un sac de voyage à roulettes en toile qui pourra tenir dans le coffre ou même sur le toit des automobilistes qui vous véhiculeront tout autour de l’île. Si vous prévoyez un séjour plus calme sans itinérance dans un chalet ou un hôtel, les valises XXL pourront très bien convenir. Et vous pourrez même avoir beaucoup de place pour emporter une multitude de souvenirs à vos petits-enfants ! Rien ne vous empêche d’avoir un petit sac à dos lors de vos  excursions pour emporter votre bouteille d’eau et votre vêtement imperméable. Pour un déplacement en train, avion et bus, les bagages compactes sont aussi préconisés.

Auto-stop en Islande

Quoi mettre dans vos bagages ?

Se préparer à une météo changeante

La météo en Islande est très imprévisible, même au mois d’août qui correspond à la saison d’été. On dit souvent en Islande que « Si vous n’aimez pas le temps qu’il fait…attendez 5 minutes ! ». Et il n’y a rien de plus vrai ! En septembre, dans la même heure, vous pouvez avoir de la bruine, des averses, du soleil et de la canicule ! En gardant cela à l’esprit, vous pourrez préparer votre valise en conséquence. Si vous avez envie de vous éloigner un peu de Reykjavik, il y a quelques fournitures à prévoir : vêtement de pluie, chaussures de randonnée confortables ou bottes imperméables, une veste en polaire ou un coupe-vent doublé, des chaussettes et un bonnet chauds. Lorsque les températures baissent, et c’est le cas en septembre, il vous faudra superposer les couches de vêtements pour être certain d’être bien protégé. Votre bagage doit donc être suffisamment spacieux, pour tout contenir.

Attention à la météo changeante !

Faire ses valises en fonction du logement

Dormirez-vous sous tente ? Résiderez-vous à l’hôtel ? Ou louerez-vous un logement en ville ? Si vous avez l’intention de faire un parcours itinérant, il vous faut emporter une tente, un sac de couchage, même s’il est aussi possible d’en louer à Reykjavik. Là encore, votre sac devra être large pour transporter votre maison.  Pour les autres types de logements, pas la peine de prévoir d’emporter votre sac de couchage, ni votre oreiller ! Cela signifie donc un bagage plus petit, comme un sac à dos par exemple!

Où dormirez-vous?

Profiter de la vie nocturne à Reykjavik

Pour les noctambules, Reykjavik la capitale de l’Islande est une cité qui regorge d’activités nocturnes qui leur apporteront grande satisfaction. Mais cela demande d’emporter dans vos valises des tenues qui se prêtent à vos sorties de nuit. Vous n’irez pas en discothèque avec vos trois épaisseurs de polaires et vos chaussures de randonnées ! Mettez donc un jean et des sweat-shirts qui vous permettront de vous déhancher sur les musiques de Björk. La valise sera donc pratique pour contenir à la fois, vos tenues de randonnées et d’outdoor mais aussi vos vêtements de soirées. En septembre, le maillot de bain, pourra rester bien au chaud dans vos tiroirs.

Ciel de nuit en Islande

Envie d’un safari photo?

Vous ne pouvez pas aller en Islande, une contrée si riche en panoramas et paysages grandioses sans emporter votre matériel de photographie. Si vous n’êtes pas exigent sur la qualité de vos photos, votre smartphone devrait suffire, mais un appareil un peu plus perfectionné vous permettrait aussi de faire des photos et des vidéos inoubliables de ce que vous allez découvrir en Islande. L’idéal serait de transporter votre matériel photographique dans un sac à dos adapté ne craignant pas les conditions météorologiques du mois de septembre. Vous pourrez ainsi immortaliser vos rencontres avec la faune et la flore du pays. Zoomez sur les macareux moines aux pattes rouges ; pygargues, faucons gerfauts peuplant les toundras, pétrels, cygnes sauvages et certains mammifères marins (phoques gris, rorquals, cachalots) sans oublier des mammifères terrestres comme le cheval islandais, le renard arctique et les rennes.

Focus sur les animaux polaires.

Découvertes sauvages

Prêt pour la pêche en eaux-vives?

Même si la neige arrive très tôt en Islande, les routes seront encore ouvertes jusqu’à  fin septembre et pour vous cela signifie que vous pourrez encore avoir l’opportunité de visiter de superbes lieux. Il existe des voyages guidés pour découvrir les Highlands, mais vous pouvez aussi louer un 4/4 avec de bons pneus pour vous y rendre avant que l’hiver ne soit là. Allez fait un tour aux cascades de Dynjandi waterfall, le paysage y est sauvage et préservé. Si vous envisagez la pêche en eaux vives, soyez bien équipé. Mais si vous souhaitez repartir avec vos trophées de chasse (saumon, hareng, requin faisandé), ce n’est ni une valise, ni un sac à dos qu’il vous faudra, mais une malle-glacière. pour laquelle, vous devrez négocier avec votre compagnie aérienne !

Alors qu’emporterez-vous dans la soute? Valises ou sac à dos?

 

Un avis, une remarque ? Écrivez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *