Comment ne pas se retrouver dans un restaurant attrape-touriste ?

Avec l’expérience, j’ai développé un sixième sens pour trouver le bon restaurant en voyage. Ou plutôt éviter de me retrouver dans un boui-boui crado, ghetto à touristes. Pour cela, pas besoin de guide de voyage. Il suffit d’un peu de sens de l’observation et d’un peu de jugeote. Vous avez faim ? Alors on attaque tout de suite ! Voici donc la liste des 10 choses qui peuvent vous faire penser que le restaurant dans lequel vous vous apprêtez à rentrer est peut-être un attrape-touriste.

restaurant chinois san francisco


Le menu est-il trop long et trop, trop complet ?

menu restaurantUn restaurant qui propose des pizzas, des plats locaux, des fruits de mer, des burgers, des sushis… Le tout décliné en soixante plats différents, c’est franchement louche. Comment le chef peut-il réussir autant de plats différents, sans rogner sur la qualité ?

Ces restaurants sont donc à proscrire. Vous souhaitez manger une pizza ? Allez dans un restaurant qui ne propose que des pizzas.

Vous souhaitez manger un plat local ? Allez dans un restaurant qui ne propose que de la cuisine locale, avec 6 ou 7 plats différents à la carte.


Le restaurant est-il situé dans une zone très touristique ?

tour eiffelLe restaurant est situé dans une zone touristique ? Par exemple, en front de mer, dans LA rue des restaurants ou à côté d’un monument très visité. Généralement (mais il existe des exceptions bien entendu) le restaurant ne sera pas bon. Pourquoi le restaurateur s’acharnerait-il à proposer de la nourriture de qualité alors que sa situation lui assure un remplissage maximum ?

La solution ? S’éloigner un peu de la zone touristique. Parfois, en faisant quelques mètres dans une rue adjacente on trouve de vraies pépites. Alors, n’hésitez plus à marcher un peu pour ne pas vous faire arnaquer.


Le personnel du restaurant accoste-t-il les gens dans la rue ?

serveur-paris« Come to my restaurant. Good food. Cheap food. Good view.« . On a tous entendu cela, surtout à l’étranger.

En plus d’être très désagréable, ce type de racolage sur le trottoir est loin d’être un signe de bonne qualité du restaurant. Un bon restaurant n’a pas besoin de supplier les gens de venir manger chez lui. Un bon restaurant construit sa réputation d’année en année avec le bouche-à -oreille, les guides, les sites d’avis comme Tripadvisor. Ce qui nous amène aux 2 conseils suivants…


Les clients sont-ils majoritairement des locaux ?

restaurant-locauxJetez un coup d’oeil à l’intérieur du restaurant. Est-ce que les clients déjà installés semblent être des gens du coin ? Pas toujours facile à déceler je vous l’accorde, mais si vous êtes un peu observateur et que vous avez passé quelques jours dans le pays, vous pourrez facilement le repérer.

Pourquoi ce conseil ? Si le restaurant fait le plein avec des locaux, c’est qu’il a réussi à fidéliser une clientèle à l’année. Et pas seulement pour la saison touristique. Tous ces clients ne peuvent pas être des figurants ou des amis du patron. S’ils sont là, c’est qu’ils apprécient la nourriture et le cadre.

Autre indice similaire : est-ce que le restaurant semble ouvert toute l’année ou juste pour la saison touristique ?


Le restaurant est-il vide ?

restaurant-videEntendons-nous bien : un restaurant plein n’est pas non plus un signe de qualité. Mais il peut être rassurant de voir que quelques personnes ont déjà pris place à l’intérieur. Surtout si l’heure du déjeuner ou du diner est déjà bien entamée…

D’autant plus que cela permet de mettre en pratique le conseil suivant…


La nourriture a-t-elle l’air appétissante ?

noodlesCar s’il y a déjà des gens attablés, vous pourrez juger subjectivement de la qualité des mets servis :

  • Est-ce que, d’apparence, les plats ont l’air bons et bien fournis ?
  • Est-ce que les gens qui mangent ont l’air de se régaler ?

Le menu est-il affiché en 10 langues ?

langues-menuC’est une attention somme toute sympathique du propriétaire que de permettre à ses clients étrangers de bien comprendre ce qu’ils vont manger. Cependant, vous avez l’assurance qu’un tel restaurant est exclusivement destiné à une clientèle de passage. Donc, les touristes. Et comme il est rare que l’on souhaite fidéliser des touristes, il est également rare que la nourriture soit de qualité.


Les prix sont-ils vraiment (trop) attractifs ?

menu-pas-cherComparez un peu les prix pour des plats similaires dans différents restaurants. Si les prix sont vraiment trop bas dans l’un d’entre eux, ce n’est pas forcément que le propriétaire rogne sur ses marges… Bien souvent, c’est sur la qualité des produits que se retrouve la différence. Ou variante, sur la quantité servie. Donc, si vous aimez bien manger et que vous avez une bonne grosse dalle, passez votre chemin !


Il y aurait bien d’autres conseils : faire les poubelles du restaurant, questionner les locaux dans la rue, observer l’état des cuisines…

Et vous, quelles sont les choses qui vous décident à rentrer ou non dans un restaurant en voyage ou dans votre pays ?

  • http://w-travel.fr Aurélien

    Très bon billet.
    Les points essentiels sont là et je suis d’accord avec ce qui est dit.
    Toutes ces questions permettent souvent d’identifier les restaurants attrape-touriste!

  • christine

    J’ai remarqué qu’effectivement en s’éloignant des rues hyperfrequentees c’était en général mieux point de vue prix, accueil et qualité Le resto doit faire plus d’effort pour capter une clientele. Je l’ai expérimenté par exemple récemment à sarlat site très touristique.