Comparatif Guadeloupe ou Martinique : quelle île choisir pour les prochaines vacances ?

Organiser un séjour aux Antilles françaises peut devenir un véritable casse-tête.

Martinique ou Guadeloupe, Guadeloupe ou Martinique : telles sont les questions.

Ces îles au soleil raviront tous les voyageurs en quête d’exotisme, de palmiers et d’eaux turquoise. Quelles que soient vos motivations et vos envies : vacances en famille, snorkeling, plongée, randonnée, surf, plages, travail, voyage de noce, variétés de rhum, cuisine créole, faisons l’inventaire des choses à faire et à voir sur ces îles paradisiaques. L’occasion rêvée pour découvrir la culture créole et s’intéresser à une partie de l’histoire de France liée au colonialisme sur fond d’esclavagisme.

Martinique ou Guadeloupe : le climat et la topographie des îles

Guadeloupe et Martinique ont le même climat et présentent la particularité d’avoir des températures clémentes toute l’année.

La période des cyclones s’étend de Juillet à Octobre, ce n’est pas forcément une période à éviter car la zone peut être épargnée, des statistiques avancent que les îles des Antilles Françaises sont touchées chaque 10 ans.

En plus des plages, les deux îles ont chacune leur volcan : la Soufrière pour la Guadeloupe et la Montagne Pelée à la Martinique.

Le parc national de la Guadeloupe Saint Claude propose la découverte de la végétation de l’île grâce aux 300 km de sentiers de randonnées balisés. La Martinique offre elle 180 km de sentiers balisés pour découvrir sa luxuriante végétation tropicale, on peut conseiller les Gorges de la Falaise et le Canal des Esclaves.

En savoir plus sur le climat : 

Les sports nautiques, le snorkeling et la plongée sous-marine : Guadeloupe ou Martinique ?

On vient dans ces îles pour profiter du soleil, de la mer et des fonds-marins.

En Guadeloupe, sur basse terre, il y a des sites de snorkeling sympathiques à Malendure, on peut y observer les tortues.

Pour la Martinique il y a de jolis fonds à découvrir à Anse Dufour mais aussi à Anse Noire sa voisine, des secteurs à tortue également.

Pour la plongée sous-marine les deux îles offrent des spots extraordinaires. On pense au Rocher du Diamant ainsi qu’aux aquariums géants situés entre Saint Pierre et Le Prêcheur dans la mer des Antilles pour la Martinique.

A la Guadeloupe les sites de plongées sont aussi variés, il y a Bouillante, les ilets de la réserve Cousteau, ainsi que des plongées sur plusieurs épaves immergées entre 20 et 50 mètres de profondeur, « Gustavia » « Franjack »ou « L’Augustin Fresnel ».

L’alizé souffle sur les deux îles, on peut s’adonner sur de nombreux spots à la pratique du surf, du kitesurf et du windsurf, voilà qui justifie le nom communément donné aux Antilles : les îles du vent. Vous découvrirez le Bwa Flo encore pratiqué à Basse Pointe et Grande Rivière à la Martinique.

Les Plages des îles de la Martinique et de la Guadeloupe

Les plages des îles sont identiques à celles que l’on voit dans les magazines, avec palmiers, sables blancs aux dizaines de nuances et eaux bleues aux tons turquoise et indigo.

plage-guadeloupe

Une plage en Guadeloupe

La Guadeloupe et ses sept petites îles offrent des plages magnifiques, on retient Folle Anse longue de 12 kilomètres à Marie Galante mais aussi Karukéra et toute la succession de plages qui va de la plage des Amandiers à la plage de Malendure.

Une plage en Martinique

Une plage en Martinique

Pour la Martinique les incontournables sont la plage des Salines à Sainte Anne ainsi que celle de la grande Anse des Salines 5 km au sud du même bourg. Moins fréquentée mais c’est un petit bijou la plage Anse Dufour aux Anses d’Arlet, toujours à la Martinique une mention spéciale pour les plages de l’Anse Michel et de l’Anse Figuier sans oublier les incontournables Anse Dufour et Anse Noir sur la route des Trois Ilets. 

Le voyage de noce aux Antilles : quelle île, Martinique ou Guadeloupe ?

Guadeloupe et Martinique sont des destinations idéales pour entreprendre ce voyage inoubliable d’une vie de couple.

Peu importe le choix, l’idée est excellente, un couple de jeunes mariés passera un merveilleux moment romantique sur l’une ou l’autre des deux îles.

Une faune et une flore hors du commun, c'est la Guadeloupe qui vous appelle !

Une faune et une flore hors du commun, c’est la Guadeloupe qui vous appelle !

 

Plutôt attiré par la végétation luxuriante, la nature et le fait de varier les plaisirs tout en ne bougeant pas trop, c’est vers la Martinique qu’il faut se tourner.

Des préférences pour la plage, les sports nautiques, la visite des îles ou découvrir les spécialités créoles, c’est pour la Guadeloupe qu’il faut opter.

Le choix d’un voyage de noce en Martinique ou à la Guadeloupe n’est pas anodin et restera une expérience unique vécue à deux.

L’hébergement à La Guadeloupe ou à La Martinique

Sur les deux îles on trouve les mêmes types d’hébergements depuis l’hôtel 4 étoiles au deux étoiles moins cher qui débutent leur tarif à partir de 50 euros la nuit.

Pour l’hôtel il suffit de faire le choix d’un package complet proposé sur le net, évitez le all-inclusive pour organiser votre séjour sur place sans la contrainte des deux repas.

Il y a aussi des possibilités de location de gites ou d’appartements, des solutions globalement moins chères qui laissent une grande liberté de mouvement tant pour les déplacements que pour la restauration.

Profitez de la cuisine créole et goutez toutes les spécialités pimentées ou sucrées.

La tendance est aux gites touristiques une solution flexible qui convient bien au tourisme découverte qui se développe.

Evitez le camping, il n’y a plus de camping officiel et même si vous pouvez à la Guadeloupe obtenir une autorisation, auprès de la mairie ou de l’Office National des Forêts, c’est une formule risquée.

Paysage de la Guadeloupe... mais ceux de la Martinique sont semblables !

Paysage de la Guadeloupe… mais ceux de la Martinique sont semblables !

L’envie de s’y installer… vivre au soleil en Guadeloupe ou en Martinique ?

Qui n’a pas rêvé de tout lâcher en métropole pour partir vivre au soleil sous les cocotiers ?

A moins de bénéficier d’une mutation outre mer dans son cadre professionnel, trouver un travail dans les îles n’est pas facile. Le taux de chômage flirte avec les 20 % à la Martinique et tutoie les 24 % à la Guadeloupe.

Il est préférable comme pour toute « expatriation » libre de découvrir lors d’un ou deux séjours préalables comment est la vie sur place. Les exemples d’expériences malheureuses sont nombreux. Il ne faut pas croire que venir ici avec un projet de boulangerie ou de crêperie soit viable, et puis il y a déjà ce qu’il faut. Creusez plutôt du côté de vos compétences et venez avec un projet professionnel murement réfléchi, c’est le cheminement à adopter pour s’adapter sur place et se faire une place au soleil.

Une fois l’intégration réussie, que ce soit en Martinique ou en Guadeloupe, on oublie vite les habitudes stressantes des villes européennes et il est difficile de revenir en métropole.