Guide transports : comment se déplacer au Vietnam ?

Dans cet article, je vous présenterai les différents moyens de transport que vous pouvez utiliser pour vous déplacer au Vietnam, les pièges à éviter, ainsi que quelques conseils pour payer moins cher.

Cet article est en deux partie, et cette première partie présente les moyens de transport à utiliser pour relier les villes et parcourir de longues distances. Vous aurez le choix entre trois modes de transport principaux : L’avion, le train et le bus.

La seconde partie sera consacrée aux transports pour accéder à un endroit particulier dans la ville, ou simplement de faire un tour aux alentours : le taxi, la moto/scooter, et la voiture.Transports de longues distance au Vietnam

>> A lire également : Climat : Quand partir au Vietnam ?

Première partie : les transports longue-distance au Vietnam

L’avion au Vietnam

Je me doute bien qu’il est difficile de se passer de l’avion pour arriver au Vietnam à partir de la France, je parlerai donc uniquement des trajets à l’intérieur du Vietnam.

Longues distances parcourues en peu de temps, confort, régularité des vols font que l’avion est bien souvent la star des transports pour parcourir des distances très longues.

Cependant, il y a des paramètres importants à prendre en compte :l’écart entre l’aéroport et votre emplacement, la facilité pour trouver un taxi pas loin de chez vous, et les embouteillages potentiels qui vous mettrons des bâtons dans les roues.

N’oubliez pas qu’en fonction de la taille de l’aéroport il faudra compter le temps de déplacement pour arriver à la porte d’embarquement, mais également la durée nécessaire pour enregistrer les bagages, et pour les récupérer à la sortie.

Pour info nous avons mis environ 45 minutes en taxi à partir du centre de Saigon pour atteindre l’aéroport, pourtant il n’est pas si loin. En effet les voitures ne peuvent pas rouler très vite en raison du grand nombre de mobylettes et de scooters, au Vietnam il serait dangereux de rouler aussi vite que dans nos contrées.

Le trajet en avion est très rapide par rapport aux autres transports, puisqu’il faut à peu prés 2 heures pour aller de Hanoi à Ho Chi Minh. Tout dépendra du prix que vous arriverez à obtenir, vous pouvez trouver des prix intéressants si vous cherchez bien.

La compagnie du pays « Vietnam Airlines » est très correcte, les avions sont assez neufs, il n’y a donc à priori pas de danger.

Au niveau des prix, cela ne coûte pas très cher ; mais je vous conseille de comparer les prix des billets d’avion avec Google Flight.

Le train au Vietnam

Le train est un moyen de transport assez classique et efficace pour parcourir le Vietnam et changer de région.

Le réseau ferré au Vietnam est composé d’une ligne principale, qui relie Hanoi et Ho Chi Minh Ville. Cette ligne passe par plusieurs villes proches de la côte comme Hué, Da Nang et  Nha Trang.

Si vous allez à Sapa (dans le nord du Vietnam), vous pouvez prendre le train jusque Lao Cai à partir de Hanoï puis terminer en bus. Une ligne relie également Hanoi à Haiphong, un port de pèche important proche de la baie d’Halong.

Il ne faut jamais sous estimer le temps de trajet du train vietnamien. Quoi qu’il en soit, il vous faudra passer la nuit dans le train pour la majorité des trajets.

Durée approximative des trajets :

  • Hanoï – Lao Cai = 10 heures
  • Hanoi –Hué = 14 heures
  • Hue –Ho Chi Minh Ville = 20 heures

Ne vous attendez pas à ce que le train arrive en avance, comptez probablement entre 1 et 2 heures de retard.

Je recommande donc chaudement de prendre la « classe touriste », la classe la plus confortable, qui comprend une place couchette dans un compartiment de 4 personnes. Si vous avez de la chance vous tomberez sur des personnes sympathiques avec lesquelles vous pourrez discuter pendant une partie du voyage.

Le train secoue beaucoup et est très bruyant durant le transport, j’ai eu quelques difficultés à dormir la première nuit, mais je m’y suis habitué. Le voyage en train est une expérience très typique du Vietnam, considérez que ça fait partie du voyage!

Pour réserver son billet de train il faut absolument passer par une agence, ainsi ce n’est pas pratique car si on s’y prend trop tard il faut consulter plusieurs agences pour avoir des billets disponibles. Je recommande de s’y prendre au moins 2 jours à l’avance pour être tranquille. Prendre un billet la veille ou le jour même est possible, mais vous serez peut être obligé de passer la nuit sur des banquettes en bois!

Le bus au Vietnam

Il s’agit la plupart de temps de bus privés affrétés par les agences pour faire les trajets entre les grandes villes ou pour faire le tour des sites touristiques.

Il est possible de traverser le Vietnam en allant de ville en ville grâce aux bus en achetant un « Open bus ticket ».

L’agence SinhCafe propose des billets Open Bus : http://sinhcafe.com/francais_info/opentour_bus.htm, en règle générale ce genre de billet se trouve entre 25 et 30 € et permet de prendre le bus en définissant son trajet à l’avance, les bus peuvent même vous prendre à votre hôtel!

Ce mode de transport reste très économique même pour traverser le Vietnam, les bus de ce genre sont tous climatisés, mais le confort n’égale pas celui du train, c’est un point à prendre en compte sachant que les trajets sont toujours très longs et qu’il y a peu de garanties sur l’état des routes.

Des réseaux de bus pour le transport public existent également, mais je ne les ai pas utilisé, ils sont très probablement plus lents et moins pratiques que les bus « Open tour ».

Deuxième partie : les transports locaux au Vietnam

Le taxi au Vietnam

Dans les grandes villes, vous ne manquerez pas de vous faire accoster par des dizaines de vietnamiens vous proposant de vous déposer quelque part. Si vous souhaitez utiliser ce moyen de transport, omniprésent et peu cher, vos talents de négociateur seront mis à rude épreuve.

Si vous faites des petites distances dans la ville, prendre une moto est bien pratique, cependant, je vous conseille fortement de négocier le prix du trajet avant de monter.

Si vous faites des distances un peu plus longues, et/ou avez des bagages, privilégiez les taxis voitures appartenant à une société. En règle générale ils essaieront moins de vous « arnaquer » sur les prix et s’aligneront sur le prix affichés sur le compteur.

…Mais faites attention quand même : demandez en entrant s’ils se basent bien sur le compteur pour calculer leur prix, négociez le prix si ce n’est pas le cas.

Ayez également une idée de la distance à parcourir, certains taxis en profiteront pour faire des détours dans la ville pour vous faire payer plus cher.

Quoi qu’il en soit, même si vous payez plus cher que le prix normal, vous n’aurez pas de grosse mauvaise surprise, puisque le prix normal est assez bas.

Exemple de prix : pour aller de l’aéroport de Hanoi au centre ville, il faut à peu près 45 min., pour une trentaine de kilomètres environ. Les chauffeurs vous proposent souvent un prix de 500.000 dongs (18 euros) mais il est possible de négocier jusque 300.000 dongs (11 euros).

Dans tous les cas si vous voulez indiquer une adresse ou un lieu à une personne : ayez le par écrit! La prononciation vietnamienne est très particulière et il y a peu de chances que vous vous fassiez comprendre à l’oral.

 

Balade en barque dans le Delta du Mekong

La barque est un autre moyen de transport ; lent mais très utilisé !

 La moto au Vietnam

Si vous avez le goût de la liberté et si vous vous sentez de taille pour affronter la circulation vietnamienne, la moto est faite pour vous!

Il est possible de louer une moto pour la journée pour moins de 5€, le loueur vous demandera simplement votre pièce d’identité. Il est normalement interdit de circuler en moto pour un étranger au Vietnam, mais nous n’avons pas été ennuyé à ce niveau là.

Conduire dans les grandes villes reste particulièrement périlleux pour un novice, je vous le déconseille si vous n’êtes pas accompagné d’un habitué. Les vietnamiens ont une conduite particulière et il est nécessaire de s’y adapter pour adopter une conduite à peu prés sure.

Livraison DHL :-)

Livraison DHL :-)

Vous pourrez par contre vous balader à loisirs sur les petites routes autour des villes, je recommande ce mode de transport autour de Sapa ou de Hué/Hoi An par exemple. Les règles sont assez simples : regardez devant vous,  ne roulez pas trop vite (les vietnamiens roulent lentement ce n’est pas pour rien!), ne vous attendez pas à ce que les gros camions respectent les règles, et klaxonnez pour signaler votre présence.

Je parlerais rapidement du vélo : Faire du vélo est sympathique, mais en ville cela se révèle presque plus dangereux que la moto!  En effet très peu de Vietnamiens roulent à vélo, vous aurez donc l’impression d’être assez vulnérable. Prenez un vélo uniquement dans les petites villes, et prenez les voies peu empruntées.

La voiture au Vietnam

Il est interdit à un non Vietnamien de conduire une voiture au Vietnam, mais je pense qu’il est possible de louer une voiture malgré tout.

Le plus handicapant, ce sont les contraintes liées à la circulation, ainsi je ne conseille  pas ce moyen de transport.

Dans une grande ville, conduire sans être habitué peut être dangereux (surtout pour les autres), et à l’extérieur des villes, les routes intéressantes ne sont pas toujours en très bon état.

Certaines agences proposent en revanche une location de voiture avec chauffeur.

Cette idée est intéressante, mais il faut bien comprendre que c’est la méthode la plus chère du lot. L’intérêt du voyage dépendra grandement du chauffeur : peut-on négocier le prix facilement? est-ce qu’il comprend si on souhaite changer d’itinéraire ou rester un peu plus longtemps au même endroit? est-ce qu’il peut nous trouver des bons endroits (et pas nous mener dans le magasin de son pote)? Je n’ai pas utilisé ce service, mais il pourrait être intéressant si le trajet/prix est bien défini à l’avance.