Où et Quand observer les baleines à bosse en République Dominicaine

La République Dominicaine est un spot très populaire pour observer les baleines à bosse. C’est en effet là, au large de la presqu’île de Samana que se donnent rendez-vous chaque hiver plusieurs milliers de baleines à bosse arrivées ici après une longue migration à travers  l’Océan Atlantique. Une rencontre inoubliable !

Observation de Baleine à Bosse en République Dominicaine

>> A lire également pour préparer vos vacances : Climat : Quand partir à la République dominicaine ?


La baie de Samana en République Dominicaine, le plus grand site d’observation des baleines de la Caraïbe.

Baleine à BosseChaque hiver au mois de décembre, les baleines de l’Atlantique Nord quittent les eaux froides du Canada, du Groenland ou de l’Islande pour converger vers les eaux chaudes de la mer des Caraïbes. Une longue traversée totalisant parfois plus de 5000 kilomètres qui les mènent le long des côtes des Bahamas au nord de l’archipel, ou plus au sud, au large de la Dominique et de la Guadeloupe.

Mais c’est en République Dominicaine, et plus particulièrement dans la magnifique baie de Samana que les baleines à bosse élisent le plus souvent domicile. En plein cœur de la saison de reproduction, entre janvier et mars, il n’est ainsi pas rare de compter plus de 10000 spécimens croisant au large de la presqu’île, faisant le bonheur des spécialistes des cétacés et des nombreux touristes venus les observer.


 Sauts acrobatiques des baleines, complainte des mâles en mal d’amour, une folle parade amoureuse.

Car si les baleines à bosse ont entamé ce long périple vers la République Dominicaine, c’est avec une idée fixe. Se reproduire. C’est ainsi que pendant deux mois, la baie de Samana se transforme en lupanar géant où les mâles rivalisent de sauts acrobatiques et de complaintes amoureuses pour parvenir à leur fin. Une tâche longue et semée d’embuche, car la baleine à bosse n’est pas une fille facile ! Il faut l’approcher gentiment, jouer des cordes vocales pour lui exprimer ses sentiments, puis enfin l’éblouir en se livrant à une folle parade amoureuse faite de loopings et autres figures de haute voltige.


Peu farouches, les baleines à bosse se laissent facilement approcher en République Dominicaine

Tout à leur jeu de séduction, ces impressionnants  mammifères marins de 15 à 17 mètres de long dépassant couramment les 40 tonnes se laissent facilement approcher par les bateaux venus les observer. Une bénédiction pour les professionnels du tourisme de la région qui organisent ces excursions de Whale-Watching, et un souci constant pour les autorités dominicaines qui tente, jusque là avec succès, de préserver au mieux la tranquillité des animaux et de conserver intact le milieu naturel dans lequel ils évoluent. Car si la baleine à bosse est plutôt sociable, de trop nombreuses allées et venues de bateaux chargés de touristes pourrait l’amener à s’éclipser vers des rivages plus accueillants.

Une catastrophe déjà vécue à Hawaii que ne voudrait pas voir réitérer le gouvernement.  Depuis une trentaine d’année la République Dominicaine s’est ainsi engagée dans la mise en place d’une série de mesure visant à protéger les baleines de toute pression excessive.  Création d’un sanctuaire marin dans la baie de Samana, limitation du nombre de bateaux autorisés à parcourir le site, et création d’un calendrier officiel n’autorisant les expéditions que du 15 janvier au 20 mars.


Quand et comment participer à une excursion d’observation de Baleine en République Dominicaine ?

Le ballet des baleines à bosse est observable depuis la côte. Mais c’est évidemment en mer que le spectacle prend toute son ampleur. Les départs des bateaux d’observation se font principalement du port de Santa Barabara de Samana, à l’entrée de la baie sur la côte sud de la presqu’île. Des excursions exclusivement limitées à la période du 15 janvier au 20 mars, qui peuvent aussi parfois s’effectuer au départ de la côte des cocotiers (Punta-Cana, Bavaro…).

>> A lire : Climat : Quand partir à Punta Cana ?

Jouissant d’une très bonne réputation, Kim Beddall, spécialiste des mammifères marins implantée à Samana depuis de nombreuses années organise par exemple de passionnantes excursions à bord de son bateau, le Victoria H, au départ de Santa-Barbara ou de Cayo Levantado.

carte baleines republique dominicaine