Découvrez où et quand voir des orques dans leur milieu naturel

L’observation des orques, ces mammifères marins, dans leur milieu naturel, est plus exaltante que d’aller voir des spectacles d’acrobaties dans un parc marin. Ce moment privilégié offre aux amoureux de la nature l’opportunité de vivre des instants uniques aussi fascinants qu’indescriptibles. Pour observer les orques dans la nature et s’émerveiller d’un spectacle époustouflant, voici quelques endroits incontournables, à visiter au choix, au moins une fois dans la vie.

Je sais pas vous, mais ce n'est pas de cette manière que j'ai envie d'observer les orques...

Je sais pas vous, mais ce n’est pas de cette manière que j’ai envie d’observer les orques…

Observer les orques  dans les eaux froides de l’hémisphère nord

L’orque, connue aussi sous le nom d’Epaulard est un grand cétacé impressionnant qui fréquente tous les océans du monde entier. Même si elle évolue quelques fois dans les eaux tropicales, elle préfère les eaux froides. Les orques qui se trouvent géographiquement à proximité de l’Antarctique, vous donnent plus de chance de les observer dans leur habitat naturel.

L’île de Vancouver : une destination privilégiée pour voir les orques dans la nature

Vous pouvez vivre votre passion pour les voyages mythiques, décider quand partir au Canada, découvrir l’ouest du pays et en profiter pour faire un détour sur l’île de Vancouver. Le détroit de Johnston est un endroit incontournable pour découvrir un groupe d’orques en liberté. Elles sont au rendez-vous dès le printemps et restent dans le détroit durant l’été. D’ailleurs c’est la meilleure période pour découvrir le pays, surtout que le climat en Colombie Britannique est magnifique en cette période.

Partir voir des orques, cela se mérite. Et parfois, on les aperçoit que de loin. Mais c'est déjà formidable !

Partir voir des orques, cela se mérite. Et parfois, on les aperçoit que de loin. Mais c’est déjà formidable !

L’Alaska : lieu de prédilection des orques

Pour mettre toutes les chances de vôtre côté, afin d’observer les orques dans leur habitat naturel, optez pour un voyage dans la plus septentrionale des états des États-Unis d’Amérique. Découvrez ici quand partir en Alaska. Durant la saison printanière, les orques et autres grands cétacés viennent se nourrir des poissons qui se trouvent en abondance dans ces eaux froides. Vous aurez alors l’occasion de les observer et d’écouter leurs chants par hydrophone.

Les îles de Lofoten en Norvège : pour une expérience unique

Les eaux froides près des îles de Lofoten sont les lieux de prédilection des orques qui veinent en groupe de quelques dizaines d’individus pour se nourrir des harengs durant le printemps. À cette période, elles sont occupées à nager après les poissons et se laissent approcher par les plongeurs téméraires. Cependant, vous pouvez observer ces géants de la mer, surgir de l’eau depuis votre bateau. Découvrez quand partir en Norvège, afin de profiter de ses meilleures conditions climatiques.

Le détroit de Gibraltar : un écosystème unique apprécié des orques nomades

De par les caractéristiques uniques du détroit de Gibraltar, l’écosystème marin est riche en biodiversité. Toute l’année, vous pouvez y observer des dauphins, des baleines et autres cétacés qui profitent de l’abondance de nourriture et de la qualité des eaux. Mais pour apercevoir les orques nomades, préférez la saison estivale. C’est le meilleur moment pour observer les cétacés, le climat de Tarifa favorise une observation dont le taux de succès avoisine les 97% durant cette période.

Les orques sont des mammifères marins cosmopolites et la liste des endroits pour les observer dans la nature, de l’hémisphère nord n’est pas exhaustive. Ainsi, les mers japonaises, les eaux froides de la Russie, comme celles des côtes californiennes peuvent vous surprendre avec le nombre impressionnant des orques qui les fréquentent.

C'est magique quand on voit une orque sortir de l'eau devant nous !

C’est magique quand on voit une orque sortir de l’eau devant nous !

Les eaux froides de l’hémisphère sud : un autre lieu pour voir des orques dans leur milieu naturel

L’hémisphère sud offre des lieux d’observation incontournables pour voir les orques dans la nature. Les eaux froides proches de l’Arctique sont des territoires de chasses privilégiés pour ces géants de la mer dont les mâles peuvent atteindre facilement 9 m de long et qui, en dépit de leurs 7 tonnes, affichent une agilité étonnante.

La Patagonie Argentine pour observer les orques de Valdès

Ici, vous aurez une opportunité unique d’observer une scène de chasse extraordinaire. Les orques viennent s’échouer volontairement sur les plages. En fait, il s’agit d’une ruse pour attraper les jeunes lions de mer qui jouent dans les eaux à peine profondes de la côte. Vous assisterez à des spectacles grandioses de la vie animale. Les orques sont certes au centre de toutes les attentions mais les autres espèces endémiques de ce territoire méritent également le détour. La période située entre mars et avril est à privilégier pour jouir du meilleur moment. Référez-vous sur la page quand partir en Patagonie argentine pour connaître les moments propices.

La Patagonie Chilienne pour découvrir les merveilles de la Terre de feu

Présentes sur toute la côte du Chili, les orques se prêtent mieux à l’observation dans les eaux des canaux de la Patagonie chilienne. Vous pourrez aussi profiter de votre voyage pour découvrir les autres cétacés comme les baleines, les dauphins de Chili qui ont élu domicile dans ces eaux froides de la Terre de feu. Septembre à mars est la période idéale pour observer les orques car le climat à Punta Arena est superbe durant cette période. Pour connaître le moment opportun pour voyager au Chili, découvrez ici quand partir au Chili.

Les eaux froides de l’Afrique du sud

L’Afrique du sud est une destination incontournable pour rencontrer des orques dans la nature, tout le long de l’année. Mais comme elles évoluent en pleine mer, elles sont souvent furtives. Il faut vous préparer à naviguer vers le large et vous armer de patience pour voir ces mastodontes surgir des eaux et vous émerveiller de leurs magnifiques sauts. Le Cap de bonne Esperance, situé non loin du Cap, est un poste d’observation qui offre un taux de réussite assez élevé. Pensez donc à trouver le moment opportun et découvrez quand partir en Afrique du Sud pour être sûr de profiter de votre séjour et d’observer les orques dans leur habitat naturel.

orque qui saute

Bien sûr, la liste des endroits incontournables pour voir les orques dans la nature ne se limitent pas à ces quelques sites, mais ce sont les sites d’observation qui méritent d’être priorisés. Cependant, si vous souhaitez sortir des senties battus, optez pour des croisières qui sillonnent les eaux froides de l’Antarctique. Vous trouverez sur l’archipel des Crozet des colonies de baleines et de cétacés dont des groupes d’orques, constitués d’une trentaine d’individus. La nouvelle Zélande vous offre également une opportunité unique pour voir des orques en liberté. Votre voyage sera une occasion pour allier découverte culturelle et observation de la vie animale qui reste un spectacle époustouflant.