Première croisière en Thaïlande ? Ne ratez pas nos conseils

Plages de sable blanc, villes modernes au patrimoine historique incomparable et nature sauvage définiraient la Thaïlande dans ses grandes lignes. Par cette richesse, elle constitue une étape de choix pour une croisière en Asie du Sud-est. Pour réussir une première croisière en direction de ce pays haut en couleur, voici quelques conseils qui pourraient vous être utiles.

Quand partir ?

La Thaïlande bénéficie d’un climat tropical humide. Pour éviter d’être incommodé par les pluies diluviennes de la période des moussons s’étendant de juin à septembre et d’un mercure pouvant atteindre les 40 °C durant l’inter-saison d’avril à mai, il est préférable de programmer des croisières en Thaïlande pendant la saison plus fraîche. Celle-ci s’étend de novembre à février. En général, la température oscille aux alentours de 34 °C dans la journée et peut descendre jusqu’à 5 °C durant la nuit. Cela dépend de la situation géographique, dans les plaines ou en montagne. Dans la zone péninsulaire dans le sud de la Thaïlande, vous profiterez d’une douce chaleur pendant la nuit avec une température nocturne avoisinant les 28 °C.

>> Plus d’infos sur notre page Quand partir en Thaïlande ?

Bangkok, une étape immanquable lors d’une croisière en Thaïlande

Bon nombre des villes thaïlandaises figurent parmi les étapes des navires croisant en Asie du Sud-Est pour leur authenticité, leur richesse culturelle et patrimoniale. Tel est le cas de Bangkok, l’effervescente capitale thaïlandaise jonglant habilement entre modernité et tradition. Ici, les habitations modernes côtoient de majestueux temples et palais. La compagnie Royal Caribbean est l’une des compagnies proposant une escale dans cette superbe ville thaïlandaise. À la tombée du jour, l’on y découvre une ambiance trépidante avec ses marchés de nuit et ses innombrables discothèques.

croisiere-thailandeLes documents indispensables

Pour tout séjour à l’étranger, il faut déjà prévoir des pièces d’identité à jour. Lors d’une croisière en Thaïlande, le passeport doit être valide encore au moins 6 mois après la date de retour prévue. Lors de la réservation, renseignez-vous également sur le visa. Un séjour inférieur à 30 jours n’en nécessite pas. Toutefois, si votre circuit prévoit par exemple des escales en Indonésie, en Chine ou au Vietnam, un visa de transit est nécessaire. Celui-ci est fourni généralement par les compagnies de croisières et est inclus dans les frais. De même, si vous embarquez dans les villes chinoises de Shanghai et de Tianjin, vous devez demander avant votre départ un visa touristique multiple auprès du Consulat de Chine.

Côté santé

Aucun vaccin n’est requis avant de partir pour la Thaïlande. Toutefois, il serait judicieux d’en mettre à jour certains, comme ceux contre les hépatites et le DT polio, et de consulter votre médecin traitant. Celui-ci peut vous prescrire un vaccin contre la typhoïde par exemple, s’il le juge nécessaire. Bien que le paludisme ne sévisse pas en Thaïlande, sauf dans de rares zones, il est préférable de vous munir d’un produit répulsif contre les moustiques pour prévenir tout risque de contamination.

La tenue adéquate

Prévoyez des vêtements légers en fibres naturelles de préférence dans la journée. Pour les croisières fluviales dans le nord du pays, une région beaucoup plus fraîche que sur les côtes, munissez-vous d’un pull-over ou de tout autre habit qui vous maintiendra au chaud. Toutefois, lors des escales prévoyant un tour dans un temple ou autre lieu sacré, optez pour un haut qui recouvre vos épaules et un vêtement qui descende en dessous des genoux. Plus adaptés pour une station balnéaire, les décolletés plongeants, les minishorts et les minijupes sont à proscrire dans le cadre de ce genre de visites. En Thaïlande, il est de coutume d’ôter ses chaussures avant de pénétrer dans une maison privée ou un temple, choisissez alors une paire de souliers qui s’enlèvera facilement, mais dans laquelle vous serez parfaitement à l’aise pour une balade à pied.

Monnaie, change et paiement par carte bancaire

Vous n’aurez aucune difficulté à échanger vos euros ou dollars en baht, la monnaie nationale, durant les escales. Les bureaux de change abondent sur le territoire thaïlandais aussi bien que les distributeurs automatiques. Ceux-ci acceptent les principales cartes bancaires internationales à l’instar de Visa, Mastercard ou encore Eurocard. Pendant les journées libres, prévoyez toutefois un peu de liquidité pour payer vos achats en boutique ou votre note dans un restaurant, car les prélèvements indus sur les cartes bancaires ne sont pas rares.

Se déplacer en Thaïlande

Au cours de vos escales, si vous souhaitez faire un peu de visite des lieux, de nombreux moyens de locomotions sont accessibles, notamment à Bangkok, la capitale. Vous pouvez ainsi opter entre un tour en taxi individuel ou collectif communément appelé songtaews. Les tricycles motorisés ou tuk-tuk sont également un bon moyen pour parcourir les cités thaïlandaises.

À la découverte des îles thaïlandaises

La Thaïlande égrène également le long de ses côtes de magnifiques îles prisées des croisiéristes en quête de quelques séjours paradisiaques. La plus visitée est celle de Phuket réputée pour la beauté de ses plages, mais aussi pour son animation. Pourquoi ainsi ne pas faire une croisière en catamaran dans ces eaux turquoises ?

croisiere-catamaran-thailande

Baignant dans le golfe de Thaïlande, Koh Samui est sans conteste la perle de la mer de Chine. Déroulant de splendides bandes de sable immaculées, dont celle de Chaweng Beach, et profitant d’une vie nocturne active, elle est aussi un véritable paradis pour les amateurs de sports nautiques et les adeptes de bien-être avec ses spas. Si le temps le permet, les amoureux des fonds marins peuvent quant à eux étendre l’escale jusqu’à Koh Tao, une île rendue célèbre pour la splendeur de ses spots de plongée.

Croisière dans le nord du pays

mae_ping_cruise1_1_frLe nord du pays ne manque pas non plus de charme. C’est à l’occasion d’une croisière au fil de la rivière Ping qui se fait habituellement à la journée (voir par exemple sur ce site). Il est possible de découvrir cette région bénéficiant d’une richesse culturelle, monumentale et naturelle incomparable, notamment à Chiang Mai, un haut lieu bouddhique du pays. La Rose du Nord comme elle est surnommée, est réputée pour la beauté de son paysage urbain ponctué par les silhouettes des boutiques-hôtels, des temples et chédis.