L’ouest américain saison par saison passé au crible !

L’ouest américain est un endroit qui a toujours fasciné beaucoup d’aventuriers durant des siècles. Désormais cette destination mythique attire de plus en plus de voyageurs en quête de découvertes et d’endroits superbes pour ressentir des émotions intenses. Que vous soyez sportifs, amoureux de la nature ou à la recherche des meilleurs endroits pour vous divertir, l’ouest américain vous offre une multitude de destinations, qui peuvent vous surprendre. L’essentiel est de savoir où aller et quand partir dans l’ouest américain, surtout il faut connaitre le moment opportun pour bien profiter de votre séjour.

Quand partir : les meilleurs moments pour partir à la découverte de l’ouest américain

A vrai dire, l’ouest américain se visite tout le long de l’année, du fait de sa diversité géographique. Trouver le bon moment est une question de préférence car cela dépend de l’objectif de votre visite. Quoi qu’il en soit, le pays connaît des hautes et de basses saisons qui se traduisent par l’affluence des vacanciers.

La saison estivale en Californie, sur le littoral et à l’intérieur des terres.

La bande côtière de l’ouest américain possède des climats méditerranéens qui lui assurent des étés chauds et agréables. Sur la côte californienne, le moment est opportun pour fréquenter les plages et les spots de plongée. Vous pouvez également y pratiquer d’autres activités nautiques. Le ciel est souvent dégagé et la température favorable au port de vêtements légers et estivaux.

Si Los Angeles et San Diego sont particulièrement agréables et connaissent plus d’ensoleillement, du côté de Seattle, le temps est plus frais. Et si vous souhaitez explorer le nord, prévoyez des pulls légers dans vos bagages, surtout si vous êtes frileux. Le Climat de San Fransico est connu pour ses brumes qui donnent une allure mystérieuse au célébrissime Golden Gate.

san francisco golden bridge

Pour admirer le golden bridge à San Francisco, préférez la saison estivale

A l’intérieur des terres, le climat est de type continental et la canicule n’est pas à exclure. Alors si vous souhaitez visiter le désert de Death Valley, vous risquez d’être incommodé par la chaleur dont les températures dépassent aisément les 48°C, dans la journée.

Par contre, les parcs de la sierra Nevada et la chaîne des Cascades se prêtent à des visites, grâce à leur situation géographique, car le temps est clément dans les hauteurs. Cette saison est favorable à la découverte du Grand Canyon, et des parcs dans les Rocheuses.

Le printemps et l’automne dans l’ouest américain

C’est le moment idéal pour visiter tout l’ouest des États-Unis car les conditions climatiques vous permettent de ressentir du confort où vous allez.

Les côtes californiennes sont agréables même si les températures se sont rafraîchies. Cependant, les journées sont agréables pour découvrir et déambuler dans les rues des mégalopoles de l’ouest. De plus les températures durant les soirées vous permettent d’avoir une vie nocturne assez animée. De Los Angeles à Las Vegas, le climat est tout bonnement idéal.

La saison printanière est parfaite pour découvrir la nature qui s’éveille après un hiver assez rude. Effectivement, au printemps, la végétation se pare d’une couleur chatoyante qui rend les étés indiens si spectaculaires.

L’hiver dans l’ouest américain

De décembre à avril, le temps est morose sur le littoral du Pacifique même si le Climat à Los Angeles est plutôt clément. Cependant, l’ouest américain connaît une popularité auprès des amateurs de sports de glisse car il dispose de plusieurs stations de ski, de renommées internationales comme celui d’Aspen dans le Colorado, le versant Est du Sierra Nevada en Californie ou encore les domaines skiables de l’Utah.

Où partir dans l’ouest américain ?

Paysages grandioses, monuments impressionnants, l’ouest américain est favorisé par la richesse de ses attraits touristiques : des destinations de vacances sportives, des découvertes culturelles à travers les parcs et les sites historiques, des rencontres avec la nature et ses multiples facettes. Voici quelques destinations incontournables, à ne pas rater lors de votre périple dans l’ouest américain.

Le grand Canyon

grand canyon

Situé au nord-ouest de l’état de l’Arizona, cet immense gorge, long de 450km dont la largeur peur atteindre 30 km par endroit, est profond de 1300 km en moyenne. C’est une curiosité naturelle dont les parois continuent d’êtres sculptées par la rivière Colorado qui en fait son lit. Visiter le Grand Canyon est un must, à ne pas rater sous aucun prétexte, vous en garderez une impression à la hauteur de l’immensité du canyon.

Le parc national de Yellowstone

yellowstone

A cheval entre les Etats d’Idaho, du Montana et du Wyoming, le plus vieux parc national du monde vous étonnera par la diversité de ses paysages. Vous y découvrirez des geysers spectaculaires, parmi les plus grands du monde, après ceux d’Island. A noter que les sources chaudes se parent de formes et de couleurs étonnantes ; la faune et la flore y sont également fascinantes.

San Francisco

La mégalopole de Francisco, ville côtière de l’Etat de Californie, est une étape qui doit figurer sur votre itinéraire. Vous y passerez des moments agréables, et découvrirez des monuments et des lieux mythiques comme le Golden Gate Bridge, l’ancienne prison Alcatraz et les divers boutiques et restaurants qui font la renommée de cette ville de la cote-ouest.

Las Vegas

las vegas

La première destination touristique de l’ouest américain est un must. Si vous n’êtes pas adeptes des tables de jeu, vous pouvez vous émerveiller des autres divertissements comme le cirque du soleil, les spectacles de chants et de danse. De jour comme de nuit, l’éclat de cette cité mythique ne manquera pas de vous éblouir. Découvrez quand partir à Las Vegas le meilleur moment pour un séjour inoubliable.

Le désert de l’ouest américain

Death Valley

Le plus impressionnant de tous est sans aucun doute le mythique Death Valley (la vallée de la mort). En dépit de son nom, ce désert mérite le détour. Vous y découvrirez des paysages irréalistes et époustouflants. A moto ou en voiture, les randonnées à travers la « vallée de la mort » vous feront vivre des moments d’intenses émotions.

Les sites et les réserves indiens

Visiter les réserves Navajo et hopi en Arizona ou découvrir les habitations troglodytes dans le Colorado et au nouveau Mexique vous fera découvrir l’Amérique d’un autre temps ; celui des premiers peuples de cet immense pays.

Le sud de États-Unis ne se visite pas en un jour, il y a tellement à parcourir, tellement de sites à voir que vous serez obligé de choisir vos priorités. Quoi qu’il en soit, vous en reviendrez avec pleins de souvenirs et d’expériences fascinantes.