Quand partir pour un tour du monde : un tour du monde, plusieurs possibilités !

Qui n’a pas rêvé, une fois dans sa vie, de partir pour un tour du monde. S’élancer à la conquête des continents et des océans du globe,  n’a jamais été aussi simple. Profiter d’un congé sabbatique, de la retraite, de la fin de ses études, ou juste se dire que c’est le bon moment pour  le faire, toutes les occasions sont bonnes  pour tenter cette aventure. Un tour du monde ne s’improvise pas, il demande une longue préparation et la récolte de multiples informations. 

Partir au bon moment à la bonne saison permet de joindre l‘utile à l’agréable. Alors quand partir en tour du monde ?

Un tour du Monde autour d’un thème ou d’une passion, quand partir !

Que vous soyez seul (ou « seule », pour les femmes souhaitant partir seules), avec des amis ou en avec des enfants on peut choisir son itinéraire et les dates de départ en fonction de plusieurs critères :

  • Le moyen de transport : tour du monde en vélo, à la voile, en camping car, en avion, en stop, en voiture. (combinaison de plusieurs moyens de transport)
  • Voyage  à Thème :  Être un passionné qui a envie de découvrir les cuisines du monde,  de suivre les fêtes nationales ou religieuses,  ou  simplement de partir pour pratiquer son sport favori.
  • Le meilleur moment : Partir hors  périodes touristiques tout en profitant des bonnes saisons et d’un climat favorable.

Votre budget est bouclé, le passeport  et les visas sont  valides, les vaccins à jour, l’assurance voyage contractée, vos valises prêtes, l’appareil photo chargé,  alors en route pour plusieurs  tours du monde.

Le tour du monde à la voile, un long  voyage poussé par  les vents

Une circumnavigation autour de la terre ne s’improvise pas, il faut tenir compte des conditions météo et s’adapter à la nature. Ce genre de tour du monde est fait pour ceux qui ont le temps.  C’est la plus belle aventure de marin qui existe.

tour-du-monde-a-la-voile

C’est à la fin de l’été  qu’il est préférable de partir d’un port de l’atlantique. La descente  vers les Canaries puis le cap vert est agréable à cette période de l’année. Des escales dans ces îles permettent de faire un point  technique sur le bateau et d’avitailler avant la traversée de l’Atlantique. La traversée depuis le Cap Vert à destination des Antilles est aussi propice durant cette période en suivant la très prisée route des alizées. L’objectif est d’éviter la période cyclonique en Atlantique Nord. Les Caraïbes  sont une région ou l’on peut naviguer avant de se diriger vers le canal de Panama pour rejoindre le Pacifique.

La traversée du Pacifique

La traversée du pacifique se fait à partir de fin janvier jusque fin avril, les escales aux Galápagos et en Polynésie Française sont des incontournables. La période idéale pour effectuer  la traversée vers la Nouvelle Zélande puis l’Australie se situe  en Novembre et Décembre. La traversée de l’indien se fait entre Novembre et fin mai pour éviter la période cyclonique. En raison des nombreux cas de piratage vers la mer rouge il faut faire cap vers la Réunion  pour une escale avant de passer le cap de Bonne Espérance. En début d’année le temps à la  pointe de l’Afrique du Sud est clément pour entamer la remontée de l’Atlantique  et le retour vers l’Europe.

Le tour du monde en avion, l’air de rien

Une bonne solution est de s’offrir un billet tour du monde après avoir défini l’itinéraire et la durée du voyage. La date de validité de ce billet s’étend souvent sur un an, ce sont des allers simples proposés par une agence ou une alliance de compagnies aériennes. On peut les utiliser avec une certaine souplesse en fonction des dates. Il est préférable de voyager à contre courant des périodes de pointe et en passant par les hubs (plaques tournantes comme Dubaï)  les plus fréquentés.

tour-du-monde-avion

Plusieurs combinaisons de voyage

Plusieurs alliances proposent une multitude de destinations dans toutes les directions et aux dates qui conviennent le mieux pour un tel projet.  Les trois principales alliances sont Star  Alliance, Oneworld et Skyteam. Des programmes  à partir  de 800 et jusque 1000 destinations sont  proposés  et on peut faire son choix entre  150 et 190   pays différents.  Les principales compagnies aériennes mondiales sont partie prenantes dans ces programmes. Ils permettent par exemple de vivre  une année complète en été si vous suivez bien les saisons sur les différents continents.

Le billet Open Jaw

Petite astuce à ne pas négliger, « l’open jaw » :  un billet qui  permet d’atterrir dans un aéroport d’un pays et de redécoller d’un autre aéroport du même pays. Cela permet de découvrir l’intérieur d’un état par ses propres moyens. Faire le tour du monde en avion, les possibilités sont infinies, le budget peut être pas. Pour trouver celui qui convient on peut aller se renseigner sur les sites suivants et faire des simulations.

Les meilleures périodes pour choisir sa destination : Exemples d’itinéraires

Départ à la fin de l’hiver depuis l’Europe

Si vous choisissez par exemple un parcours classique au départ de l’Europe pour commencer par l’Amérique du sud avec des étapes au Brésil, en Bolivie puis en Argentine et au Chili la fin de l’hiver s’y prête bien  avec des températures clémentes dans ces pays  de février jusque fin avril. On peut ensuite aborder au mois d’Avril l’Australie pour remonter en mai vers les pays asiatiques comme le Laos, La Thaïlande et l’Inde. Au mois de Juin il faut fuir ces endroits  car la chaleur devient accablante et c’est le temps de la mousson.  Le périple peut se boucler  en juillet par la Chine  et sa grande muraille  puis la Mongolie et le Festival Naadam. Enfin pour boucler la boucle,  au mois d’Août,  par la Russie qui bénéficie encore à cette époque d’un temps agréable.

>> A lire : Où partir en février ?

tour-du-monde-inde

Départ en Automne depuis l’Europe

En Octobre cap sur l’Afrique du sud, puis la Namibie, la Tanzanie et le Kenya ou  c’est la saison sèche, les températures ne descendent pas en dessous de 20° dans tous ces pays. Ensuite cap en Novembre vers la Thaïlande, l’Inde  du Nord et le Laos ou la période des moussons est terminée. En décembre direction  sur l’Australie et l’Océanie ou l’on fête le nouvel an en maillot de bain. Puis Direction l’Amérique du sud, le Chili, la Bolivie et le brésil pour arriver au mois de février en plein carnaval de Rio. Ou il fait chaud.  Remontée vers l’Amérique centrale et le Mexique en plein mois de Mars pour profiter d’un temps sec et chaud. C’est aussi l’occasion de se mêler au Spring Break des étudiants américains venus faire la fête à Cancun ou Acapulco.  Le final du voyage peut se boucler à New-York au mois de Mai pour profiter de Central Park  au printemps. 

>> A lire : Où partir en octobre ?

Voir d’autres idées de tour du monde : http://www.connaisseursvoyage.fr/tours-du-monde/16-tour-du-monde-promo.html