A la découverte de la réserve de Monteverde au Costa Rica

Le Nouveau Monde, c’est ainsi que l’on a coutume d’appeler le continent américain. Cet espace fascinant a été l’objet de grands voyages d’explorateurs et est à l’origine de nombreux fantasmes parmi les populations. Les cités d’or ou les trésors de civilisation, comme les Mayas, ont et continuent d’alimenter les mythes liés à ce continent. Le Costa Rica en est un bon exemple. Littéralement « Côte Riche », ce nom fait référence à la beauté de ses paysages et aux richesses qu’ils étaient supposés renfermer.Réserve de Monteverde

Le Costa Rica: la beauté et la paix

Véritable havre de paix, le Costa Rica est un des seuls pays du monde à ne pas posséder d’armée et à baser son organisation sur la protection de l’environnement. La protection du patrimoine naturel magnifique de ce pays est donc assurée et primée par l’ONU. Entre forêts luxuriantes, littoraux purs, eaux cristallines, cascades étourdissantes ou faune riche, ce pays possède une diversité naturelle hors du commun. Beaucoup de lieux sont protégés pour en préserver leur beauté. C’est le cas de la réserve de Monteverde, très prisée des touristes, qui propose un des plus beaux paysages du territoire. Ainsi, les randonnées sublimes côtoient visites culturelles et farniente sur les plages de sable fin.

>> A lire : Climat : Quand partir au Costa Rica ?

Une nature luxuriante à la réserve de Monteverde

MonteverdeLa réserve de Monteverde propose une faune et une flore des plus riches qui soient malgré une aire restreinte. La vie végétale qu’on y rencontre est composée en majorité de 500 essences différentes avec plusieurs arbres entièrement recouverts de buissons, d’herbes, et de plantes épiphytes. A cette verdure s’ajoute plus de 300 espèces d’orchidées et 200 espèces de fougères qui, pour certains, atteignent une dizaine de mètres et vivent près de 150 ans. Pour découvrir cette nature luxuriante, plusieurs offres de voyage au Costa Rica sont proposées sur ce site web http://costarica.ornormes.fr/. Mais la réserve de Monteverde est également l’endroit idéal pour les ornithologues. En effet, on y recense 5 % des espèces d’oiseaux existant sur terre avec plusieurs espèces endémiques, dont le quetzal. Ce dernier est une espèce d’oiseau rare nichant dans la réserve mais il est difficile de l’apercevoir à cause de ses plumes vertes qui se fondent dans la nature. Par contre, les colibris sont beaucoup plus faciles à observer dans les restaurants, les mangeoires ou encore les échoppes. Outre les oiseaux, les visiteurs peuvent y côtoyer plusieurs espèces de mammifères dont ces cinq grands félins : le puma, le jaguar, le margay, l’ocelot et le jaguarondi ; et les 120 espèces de reptiles et d’amphibiens.

Quand visiter la réserve de Monteverde ?

Il existe trois saisons distinctes à Monteverde bien qu’elles soient toutes humides : pluvieuse, brumeuse et sèche. De mai à novembre, il y a beaucoup de pluies, puis vient la saison brumeuse entre décembre à février. Le soleil n’est au rendez-vous qu’à partir du mois de mars à avril. L’idéal est donc de programmer un séjour au Costa Rica pendant la saison sèche mais un poncho ou un imperméable est toujours à prévoir.

Costa Rica>> A lire : Climat : Quand partir à Monteverde ?

Aussi, entre janvier et avril, une autre bonne raison de visiter la réserve de Monteverde est son célèbre festival de musique, l’un des plus grands et des meilleurs en Amérique centrale. Le Festival de Mùsica de Monteverde réunit chaque année les amateurs de musique classique, jazz et latine.

Pour découvrir d’autres idées d’itinéraires et de choses à voir au Costa Rica, cliquez ici.