Singapour ou Hong Kong : quelle mégalopole choisir pour vos prochaines vacances ?

C’est plus un dilemme qu’un véritable problème.

Faire le choix d’un séjour entre les deux mégalopoles asiatiques : la République de Singapour ou la région administrative spéciale de Hong Kong, sous le giron de la république populaire de Chine.

Essayons de prendre un peu de hauteur de vue que ce soit depuis le Pic Victoria qui domine la baie de Hong Kong ou depuis le sommet du Republic Plaza le plus haut des 220 grattes ciel de Singapour.

Hong Kong ou Singapour ? C’est une simple question de point de vue finalement. 

Petit comparatif croisé de ces 2 destinations très attractives :

Hong Kong un territoire à part

Hong Kong baignée par la mer de Chine est une ancienne colonie britannique qui a conservé, après être passé sous contrôle Chinois, ses systèmes : politique, législatif et économique, d’où le fameux idiome « un pays, deux systèmes ».

hong-kong

L’île de Hong Kong est plutôt montagneuse, elle ne représente que 10% de la surface du territoire mais concentre sur Central et Wan Chai l’essentiel des activités économique et politique.

La densité de la population est l’une des plus fortes au monde, dans la péninsule de Kowloon, le quartier de Mong Kok aurait une densité comprise entre 150 000 et 200 000 habitants au km². Des chiffres qui donnent le tournis.

C’est toujours une plate forme financière internationale et un centre tertiaire de premier ordre. Le Pib par habitant est supérieur à celui de la France et à peine moindre que celui des Etats-Unis.

A lire à propos de Hong Kong :

Singapour l’indépendante

Une île principale et 64 petites îles forment la République de Singapour coincée entre la Malaisie au Nord et l’Indonésie au sud. Deux ponts la relient au continent asiatique via la Malaisie.

skyline-singapour

Un passé tourmenté pour cette ancienne colonie Hollandaise puis Britannique, sous contrôle Japonais pendant la deuxième guerre mondiale. En 1959 Singapour est dotée d’une constitution par les anglais qui l’intègrent en 1963 à la fédération des états de Malaisie.

Son indépendance vis-à-vis de cette fédération sera proclamée en Aout 1965. Depuis le pays à connu trois premiers ministres et un développement économique spectaculaire, tout comme Hong Kong, Taiwan et La Corée du Sud elle devient l’un des quatre dragons d’Asie.

A lire à propos de Singapour :

Hong Kong, la vie grouillante

Il y a deux Hong Kong, celui des quartiers d’affaires internationaux et celui des quartiers chinois.

L’histoire transpire à travers tous ces quartiers à visiter sur l’île principale ainsi que dans les nouveaux territoires.

Parmi les 20000 temples disséminés, il y a le temple Sik Sik Yuen Wong Tai Sin, c’est l’endroit idéal pour y faire des vœux qui se réaliseront forcément.

vue-hong-kong

Le must incontournable est la découverte de la baie de Hong Kong vue du Pic Victoria que l’on peut ensuite observer depuis le front de mer à Kowloon dans le quartier de Tsim Sha Tsui. Depuis ce quartier le panorama sur les gratte-ciels de la ville est saisissant.

Tsim Sha Tsui est un quartier animé, riche en musées, les promenades sur le front de mer ravissent les amoureux et les photographes de jour comme de nuit.

Singapour, des airs occidentaux

Singapour est une ville propre, la réglementation est sévère, c’est un mot d’ordre national, les poubelles sont partout. Pas question de fumer ou l’on veut, de jeter ses détritus n’importe ou, de manger et de boire dans le métro, le chewing-gum est même interdit.

La ville de Singapour offre de multiples attraits avec des mondes bien différents.

On peut flâner dans le quartier de Little India pour découvrir les temples hindous, le temple Sri Perumai ou Sri Veermakaliamman, puis gouter la cuisine épicée indienne.

Chinatown n’échappe pas à la règle ou il est possible entre les magasins- maisons multicolores de Katong, la visite des temples Sri Mariamman et Thian Hock Keng, de prendre son temps pour essayer la cuisine de rue chinoise.

Les deux hôtels mondialement connus de la ville représentent les deux tendances de Singapour. La tradition pour Le Raffles avec sa façade Victorienne, le modernisme et la démesure pour Le Marina Bay resorts qui offre 2560 chambres et le Sky Park ou encore la piscine la plus haute du monde avec vue imprenable sur la ville.

Hong Kong l’autre ville qui ne dort jamais

Le côté canaille, insolite de Hong Kong, c’est aussi la nuit que ça se passe.

Déambuler sur le marché de Temple Street à quelque chose d’exotique, la sensation d’être au cœur d’un film tant l’ambiance y est différente.

Il est possible d’assister, comme les accrocs Hongkongais, aux courses de chevaux au Hong Kong Jockey Club qui ont lieu en nocturne.

Il ya les quartiers branchés et vivants la nuit ainsi que ceux ou l’on fait des affaires comme Admiratlty, Central et Soho.

Pour aller jusqu’au bout de la nuit on peut négocier un tarif pour une chambre dans ces petites pensions de famille, au confort sommaire. L’aventure, comme dans un film, c’est définitivement à Hong Kong qu’on peut la vivre.

Singapour les plaisirs et les loisirs

Singapour est une destination faite pour le shopping, difficile de ne pas résister à la tentation dans ces boutiques et centres commerciaux de l’Orchard Road.

Sur l’île de Sentosa c’est le paradis des loisirs pour petits et grands, on peut juste reprocher à Sentosa de ressembler à ce que l’on connaît déjà chez nous.

SINGAPOUR Complexe de loisirs

Une mention tout de même pour les incontournables attractions comme la Singapore Flyer, haute de 165 mètres, le spectaculaire Gardens by the Bay, l’unique Singapore Zoo dans un parc de 40 hectares ou le Bird Park.

Enfin la politique culturelle de Singapour fait que la ville propose plusieurs musées dont le Singapore Art Museum, à visiter absolument.

Alors, Hong Kong ou Singapour, Singapour ou Hong Kong… On va où ?

Côté Skyline que ce soit Singapour ou Hong Kong on est comblé, on en prend plein les yeux lorsque l’on visite ces deux villes debout.

Même si Singapour offre un panel de choses à faire impressionnant, l’ensemble est trop aseptisé.

Alors on préfère s’embarquer d’abord pour Hong Kong et partir à l’aventure sur l’île principale ou à Kowloon.

Et puis il faut bien l’avouer, c’est le point de départ idéal vers une autre destination … Macao, l’autre région spéciale de la république Populaire de Chine qui se trouve à un peu plus d’une heure par ferry. On en fera le récit dans un prochain article.

D’accord ou pas d’accord ? Vous partez où, vous ?