Où et quand faire du ski en Nouvelle-Zélande ? Les stations et la saison

Si vous avez envie de skier tout l’été au lieu de bronzer sur des plages encombrées : la Nouvelle-Zélande est la destination rêvée. Deux îles et leurs domaines skiables sont là pour vous accueillir de début juin à novembre. Même pas la peine de vous encombrer avec votre matériel ; tout peut être loué sur place ! Il ne vous reste plus qu’à choisir la station qui répondra à vos attentes !

Cardrona : au bonheur des débutants pour skier en Nouvelle-Zélande.

Station des plus connues de Nouvelle-Zélande située sur l’île du Sud, Cardrona se trouve à mi-chemin entre Queenstown et Wanaka et offre une variété de pistes à destination des skieurs les moins expérimentés (25% de pistes vertes et 50% de bleues). Lors de vos descentes ou de votre passage dans les 7 remontées mécaniques que comprend le domaine, vous pourrez admirer à loisir le paysage immaculé de la région de l’Otago : neige à perte de vue et magnifiques vallées. Il n’y a aucune piste noire mais les 25% de pistes rouges proposées apporteront beaucoup de plaisir aux skieurs plus expérimentés. Pour l’hébergement, il est possible de trouver quelques appartements de montagnes à louer sur place, mais des navettes régulières permettent aussi de rejoindre Queenstown et Wanaka .

Les pistes à Cardrona

Ouah! – crédit photo André Richard Chalmers

Craigieburn : ça va vous brûler les skis !

C’est LA station qui procurera certainement le plus de plaisir aux skieurs expérimentés. Située elle aussi dans l’île du Sud, Craigieburn dispose de 600 hectares partagés entre 25 pistes dont la plupart s’adresse à de bons skieurs (45%). Il est possible depuis Craigieburn d’accéder à Broke River avec un forfait commun ce qui permet de doubler le nombre de pistes accessibles. La station qui se situe entre 1520 et 1820 mètres d’altitude est aussi le point de départ pour des expéditions en haute-montagne et dans des paysages défiant toute concurrence ! Craigieburn fait rimer ski avec sport extrême, car les parcours de hors-piste y sont formidables.

Remontes-pentes à Craigieburn

Prêt pour foncer sur les pistes de Craigieburn ?

Les stations de l’île du Nord de la Nouvelle-Zélande : pour avoir les pistes à vous tout seul.

Moins prestigieuses et donc moins visitées que les stations de l’île du Sud, les stations du Nord, permettent de skier avec une affluence minimale. Très sauvage, le domaine skiable du Tongariro National Park abrite deux stations de ski : Whakapapa et Turoa.

Whakapapa : pour les débutants

95% des 550 hectares du domaine skiable de Whakapapa sont des pistes adaptées aux skieurs débutants et intermédiaires. De début juillet à fin octobre, vous aurez à disposition 43 pistes très variées (pistes larges, avec bosses, chemin hors-piste) desservies par 15 remontées mécaniques. Située sur le mont Ruapehu, la station est comprise entre 1630 et 2300 mètres d’altitude. Les rois de la piste noire pourront s’élancer sur Pinacle traverse, Black Magic et Chimney, des noires assez intéressantes !

Turoa : pour les familles

Turoa, seconde station de ski du Tongariro National Park, est légèrement plus petite que la précédente mais a de bons atouts pour elle. Ouverte de début juillet à début novembre, elle est bien aménagée et adaptée aux familles qui y trouveront à la fois des pistes pour débutant rassurantes, mais aussi des infrastructures appréciables et une aire de jeux pour les plus jeunes. Les skieurs de niveaux intermédiaires auront plus de pistes à leur disposition à Turoa qu’à Whakapapa, tandis que les snowboarders apprécieront les rampes installées ainsi que les bosses naturelles. Les 12 pistes du domaine skiable sont bien reliées entre elles et donnent la possibilité de skier d’une seule traite du haut de la station ( 2322 mètres) jusqu’aux pieds des pistes (1600 mètres).

Télésiège à Turoa

En famille sur le télésiège à Turoa

Mount Olympus : une poudreuse extra !

Eh non, vous n’êtes pas en Grèce, ni en Égypte, mais sur l’île du Sud de la Nouvelle-Zélande où le Mont Olympus s’élève à 2096 mètres tout près du Sphinx (2091m). Surnommée « domaine des dieux », cette station de ski se trouve près de la ville de Windwhistle à 2 heures de Christchurch et possède un relativement petit domaine skiable (60 hectares) compris entre 1430 et 1880 mètres d’altitude. En forme de gant de baseball, placée dans un creux et orientée vers le Sud, bien protégée des vents dominants de l’ouest et du Nord-ouest, la station reçoit des chutes de poudreuse qui raviront les amateurs. C’est dans cette région (Canterbury) que l’enneigement annuel est le plus important (environ 4,5 mètres) de Nouvelle-Zélande. On y trouve une majorité de pistes bleues et rouges, mais surtout un panorama incroyable.

Magnifique panorama à Mont Olympus

Vue vers le Sud Est depuis le domaine skiable de Mt Olympus-crédit LawrieM

Temple basin : le temple de l’extrême

Si vous vous prenez pour un dieu du ski, c’est à Temple Basin, qu’il vous faut venir car son domaine skiable procure des surprises riches en adrénaline et est reconnu par de nombreux skieurs internationaux. Située à environ 2 heures de Christchurch en voiture, la station possède un domaine skiable de 320 hectares compris entre 1493 et 1923 mètres. Entre crêtes et pics, pentes raides, petites goulottes et beauté du paysage du parc National, Arthur’s Pass, vous pourrez vous éclater (seulement de façon figurée s’il vous plaît !). Pour accéder à certaines pistes, il est parfois nécessaire de marcher un peu, mais l’effort en vaut bien la peine quand on arrive au sommet du « upper bill basin » et que la descente est à vous ! Attention, vous êtes un dieu du ski, mais ne faites pas le saut de l’ange ! Si vous venez en famille, il y a quelques pistes vertes qui pourront occuper vos jeunes enfants.

Sommet de Temple Basin

Vous êtes au sommet : à vous la descente extrême!

Rainbow Ski Area : le trésor est au pied de l’arc en ciel

Située dans la région de Marlborough, Rainbow Ski Area avec est une station de ski qui s’adresse plutôt aux skieurs intermédiaires et débutants puisque 75% de ses pistes sont bleues et vertes. Elle ouvre un peu plus tard que les autres stations de ski (de juillet à mi-octobre) et ne possède pas d’hébergement sur place. Une navette régulière vers St Arnaud, situé à 35 minutes est proposée. Lovée dans une superbe chaine de montagne, Rainbow Ski Area s’élève jusqu’à 1760 mètres et possède une neige naturelle de bonne qualité et des canons à neige comblant ses rares défauts d’enneigement. Les Snowboarders seront enchantés par les terrains à difficultés variées. Des pistes de luges sont aussi prévues pour les lutins des neiges qui vous accompagnent.

Bonhomme de neige

Rainbow Ski Area, un trésor de station pour toute la famille.

 

 

 

Un avis, une remarque ? Écrivez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *