Visa pour la Thaïlande : toutes les informations utiles

Avant de faire ses valises pour la Thaïlande se pose immanquablement la question du visa : est-il nécessaire pour partir en Thaïlande et combien coûte-t-il ? La question du Visa n’est en fait pas si simple car cela dépend de la durée de votre séjour et de son but. Dans cet article, je vous listerai les différents cas de figures afin que vous sachiez si vous avez besoin de demander un visa pour la Thaïlande et, le cas échéant, lequel.

visa thailandais

Visa touristique pour la Thaïlande

Vous restez moins de 30 jours en Thaïlande

Bonne nouvelle : pour un séjour touristique en Thaïlande de moins de 30 jours, vous n’avez pas besoin d’un visa ou de faire des démarches avant votre départ. Assurez-vous simplement que votre passeport est valide au moins 6 mois après votre jour d’arrivé au royaume du Siam.

Attention : en cas de dépassement des 30 jours, vous aurez à payer une amende de 500 baths par jour (environ 11 €) avec un maximum de 20’000 baths (environ 450 €). De plus, vous vous exposeriez à une interdiction de revenir dans le pays.

Vous restez en Thaïlande entre 30 et 60 jours

Pour les voyages de plus de 30 jours, il est nécessaire de demander un visa touristique auprès de l’ambassade de Thaïlande. Ce visa coûte 30 € et permet de rester jusqu’à 60 jours dans le pays. Attention cependant : il s’agit d’un visa 1 entrée ; ainsi, en cas de sortie du territoire thaïlandais, le visa est automatiquement annulé.

Ce visa se demande directement à l’ambassade de la Thaïlande à Paris. Si vous ne pouvez pas vous déplacer à Paris pour chercher votre visa, je vous donne une astuce : passer par le consulat de Thaïlande à Lyon. Ce dernier (contrairement à l’ambassade de Paris) délivre des visa par correspondance. Il vous en coûtera quelques euros supplémentaires, mais cela vous évitera un déplacement inutile sur Paris !

Vous souhaitez rester en Thaïlande plus de 60 jours

C’est là que ça devient compliqué … Mais pas impossible !

Pour un séjour jusqu’à 3 mois il y a une solution : faire prolonger son visa touristique d’un mois supplémentaire. C’est 100% légal et sûr car prévu dans le dispositif du visa touristique par les autorités thaïlandaises. C’est juste un peu compliqué et cela coûte quelques dizaines d’euros…

En effet, il faudra vous rendre au complexe du gouvernement de Chaengwattana road à Bangkok (voir le plan et les accès en transports en commun). Attention, l’endroit n’est ouvert que tu lundi au vendredi, ferme à 16h30 et est fermé les jours fériés. Difficile d’accès et une longue attente à prévoir, voici ce qui vous y attend. Mais au final, vous repartirez pour 1900 baths (environ 30 €) avec 1 mois supplémentaire sur votre visa.

Une autre solution consiste à quitter le territoire en avion ou par les frontières terrestre (c’est ce qu’on appelle en Thaïlande le visa run) et revenir : vous bénéficierez immédiatement et gratuitement de 30 jours d’autorisation de rester sur le territoire. Cette astuce peut être répétée (quasiment) un nombre de fois illimité, vous permettant ainsi, malgré la contrainte de devoir partir puis revenir, de rester le temps que vous souhaitez en Thaïlande !

Les autres types de VISA

Visa longue durée pour les retraités

Ce visa long stay qui permet de rester sur le territoire thaïlandais 1 an (renouvelable) est uniquement destiné aux personnes de plus de 50 ans pouvant justifier de ressources financières suffisantes (environ 20’000 euros) et n’exerçant plus d’activité professionnel. Plus d’informations sur le site de l’ambassade de Thaïlande en France.

Autres types de visa

Il existe d’autres types de visa, très spécifiques, dont en voici la liste :