Voyager en Inde pendant la mousson : voyage magique ou galères en perspectives ?

L’Inde, contrée incontournable pour le touriste aventurier, c’est une destination où le dépaysement est total. Visiter l’Inde pendant la période de la mousson est devenu un trip plutôt couru par ceux qui veulent découvrir le pays en dehors des grandes périodes d’afflux touristiques.

Le tourisme en Inde en période de mousson est largement favorisé par le gouvernement Indien depuis 2007, qui à incité les différents états concernés à promouvoir ces périodes auprès des agences de voyages internationales ainsi qu’auprès de la clientèle Indienne. L’objectif est de casser cette image négative du pays pendant la mousson.

attente sous la pluie pendant la mousson en inde

Découvrir l’Inde pendant la période magique des pluies de la mousson.

On ne peut pas affirmer à la dérobade, je suis allé en Inde et en trois semaines et j’ai tout vu. Sauf à être superficiel l’Inde ça se vit, ça se respire, ça se ressent et ça peut même effrayer les occidentaux que nous sommes par certains aspects.

On vient dans un pays émergent où tout n’est pas normalisé ni aseptisé, depuis la circulation routière à la purification de l’eau en passant par les religions et les superstitions du pays. On sent l’influence ancestrale des systèmes de castes autant que la chaleur moite. C’est une longue histoire, heurtée, que celle de cet immense pays.

Le Nord avec la province du Rahjastan le long de la frontière du Pakistan, le pays des maharadjahs, des éléphants et du Taj Mahal. Vârânasî, Bénarès sur le Gange sacré, les temples de Mumbai anciennement Bombay le pays du cinéma. Madras (Chennai) et Pondichéry la ville coloniale tout comme Fort Cochin plus au sud. L’Inde est un vaste pays à découvrir en plusieurs fois même pendant la mousson.

Enfin, vous pouvez en profiter pour partir faire en mission humanitaire afin d’aider les populations car à cette périodes, il y a moins de volontaires.

L’Inde, une multitude de climats

En plus des influences océaniques, il y a l’Himalaya protecteur au Nord et le désert du Thar attracteur d’humidité au nord est, ces deux régions donnent à l’Inde cette impressionnante variété de climats.

Sept au total avec les extrêmes comme le climat alpin au nord, le climat tropical humide au sud ouest sans oublier le climat désertique dans le nord ouest.

Lors d’un voyage en Inde pendant la période de mousson il faut privilégier votre début de périple au sud puis remonter graduellement vers le nord, c’est ainsi que se déplacent les pluies de la mousson.

Voyager pendant la mousson en Inde demande de suivre les bulletins météo et d’anticiper vos circuits en fonction de l’évolution et du déplacement des pluies.

A lire pour en savoir plus sur le climat selon les régions de l’Inde :

bateau en inde pendant la mousson

La période de la Mousson c’est bénéficier de quelques avantages…

Les billets pour les vols vers l’Inde sont moins cher surtout si on réserve quelques jours avant le départ, des opportunités sont toujours à saisir sur internet. Certes, c’est prendre un risque mais le gain peut être substantiel jusque 200 euros sur un aller-retour.

Il en va de même pour les hébergements ou vous pourrez négocier sur place des tarifs auprès des hôteliers souvent surpris de voir débarquer des touristes sans réservation. Surtout Il faut demander à visiter la chambre avant de la louer, recommandation valable pour les hôtels de catégories intermédiaires et inférieures.

C’est durant cette saison que l’on peut aller observer les spectaculaires chûtes d’eau lorsque l’accès est autorisé. Dans la province du Karnataka, vers le sud ouest de l’Inde, on veut attirer les touristes pendant la période de la mousson pour voir les chutes de Shivanasamudra. L’état du Sikkim dans le nord Ouest communique, lui aussi, sur la beauté de la flore et de la nature pendant la période de mousson.

…et endurer quelques inconvénients

Il y a toujours de la pluie durant cette période, mais une mousson de l’intensité de celle de 2010 c’est beaucoup plus rare.

Mieux vaut prévoir un équipement pour voyager sous la pluie, les sandales achetées sur place se révéleront être un bon investissement en cas d’inondation des routes.

La pluie sous les tropiques est très dense et donne à l’expression « tomber des cordes » sa plus belle illustration. Lorsque le déluge s’abat il faut être patient et se réfugier dans un endroit au sec en attendant que ça se passe. Rien ne sert de pester contre les éléments, la majorité des indiens se réjouit de ces périodes de pluies qui vont nourrir les terres cultivables pour une bonne partie de l’année.

Certains parcs nationaux sont fermés à cette époque, en juillet et aout à cause des sentiers impraticables et aussi parce que c’est une période de reproduction des animaux. Il est impératif de se renseigner avant de s’y rendre.

Si la pluie est trop forte, le temps gris et incertain, c’est le moment idéal pour aller suivre une retraite de yoga. Choisir un ashram traditionnel comme seul l’inde, berceau du bouddhisme, peut en offrir. Voir notre article sur les ashrams que nous avons découverts en Inde.

pluies torrentielles a Chennai

Pendant la mousson en Inde, place à l’improvisation

Le maître mot est « Improvisation » pour voyager en Inde pendant la mousson. Débrouillard et réactif, c’est ce qu’il faut être pour modifier au dernier moment une étape ou contourner une zone touchée par la mousson.

Voilà ce que l’on doit garder en tête, ne pas se laisser prendre au dépourvu et partir peut-être un plus loin pour éviter un pic des pluies. Si la saison des pluies est connue on n’ignore toujours tout de l’intensité et de la durée de ces pluies.

Un voyage pendant la mousson en Inde est aussi imprévisible que la météo pendant cette saison. N’est ce pas là au fond une manière bien singulière de découvrir l’Inde, et d’être à l’unisson de la population en période de mousson.

Choisir de voyager pendant la mousson en Inde, c’est éviter la sécheresse et les chaleurs parfois étouffantes en d’autres saisons ainsi que les périodes d’affluence des touristes.

Quel que soit le choix des dates, l’Inde est un pays qui vaut le déplacement. On n’en revient pas pareil et il y a deux types de réaction après un voyage en Inde : soit y retourner aussi vite que possible, soit ne plus jamais y mettre les pieds, dans les deux cas l’Inde, mousson ou pas, ne laisse pas indifférent.