Guide de voyage de l'Azerbaïdjan sur les traces de la route de la soie

Pourquoi partir voyager en Azerbaïdjan ?

Autrefois située sur la route de la soie, l'Azerbaïdjan fut envahi par les conquérants qui y ont laissé leur empreinte. Des vallées et des montagnes à l'intérieur du pays, des vestiges et des constructions anciennes, constituent les richesses culturelles de l'Azerbaïdjan et sont des attraits culturels à découvrir.

Si le tourisme d'évasion et le parcours des territoires authentiques sont votre prédilection, l'Azerbaïdjan sera à la hauteur de vos attentes. L'arrière-pays, préservé du progrès, permet de goûter au calme de la campagne et d'apprécier la beauté des paysages champêtres, parsemés de villages typiques de la région. Peut-être qu'au cours de vos escapades, vous tomberez sur un spectacle saisissant des flammes naturelles de Yanardag.

Si l'histoire et les sites historiques vous passionnent, l'Azerbaïdjan, avec ses milliers de constructions anciennes, ses ruines et ses vestiges, vous émerveillera. La visite de ces sites touristiques rappelle au visiteur que le pays a été le théâtre des invasions successives de plusieurs civilisations. Des reliquats de toute époque reflètent la puissance de chaque civilisation avec leur savoir faire et leur ingéniosité.

L'Azerbaïdjan, un pays aux trésors culturels inestimables, est à apprécier dans toute son authenticité.


Azerbaïdjan : photos de voyages


Que faire en Azerbaïdjan ?

Plages et baignade
Les plages de Nabran et la plage de la péninsule d’Abseron, sur le littoral de la mer caspienne, sont propices à la baignade. Mis à part les hammams, des cures thermales sont aussi appréciées (à Naftalan).

Paysages et nature
Des panoramas somptueux, des vallées verdoyantes avec au fond, des hautes montages, décrivent le paysage d’Azerbaïdjan.

Visite, Musée et Patrimoine
Le pays dispose d’une multitude de sites touristiques, les uns aussi intéressants que les autres. Aux alentours de Bakou, le palais du Shahs de Shirvan avec ses étages et ses tours est à voir à tout prix.

Sport
Randonnée, trekking et le ski (saisonnier) sont les activités disponibles en Azerbaïdjan.

Adapté aux familles
Visiter l’Azerbaïdjan en famille est une opportunité pour montrer aux enfants les richesses culturelles du pays.

Artisanat et achats
Les produits qui font la renommée de l’Azerbaïdjan sont le tapis et les tissus, des objets en cuivre, de la céramique et le vin local. À acheter dans les boutiques d’antiquité.

Gastronomie
En plus du plov (riz sauté avec de la viande de mouton) qui est considéré comme le plat national, l’influence des pays voisins se retrouve dans la cuisine de l’Azerbaïdjan. Le caviar est à déguster.

Vie nocturne
La ville moderne de Bakou, la capitale, est animée par les jeunes qui adoptent le mode de vie occidental. On y trouve des spectacles nocturnes de rues.


Conseils pour préparer son voyage en Azerbaïdjan

Parce que l'Azerbaïdjan est une des rares destinations encore préservées du tourisme de masse, vous ferez partie des pionniers qui apprécieront ses paysages insolites, ses richesses architecturales et ses vestiges médiévaux, à leur juste valeur. Pour réussir votre voyage, référez-vous à nos conseils pour voyager en Azerbaïdjan en toute quiétude.

Transports.

Parmi les aéroports internationaux que compte l'Azerbaïdjan, c'est celui de Heydar Aliyev, situé à Bakou, qui accueille la plupart des vols en provenance de l'Europe occidentale. Les autres aéroports internationaux situés à Gandja, à Nakhitchevan et à Lankaran accueillent les vols en provenance des villes russes, d'Istanbul (Turquie) et de Téhéran (Iran).

Les voyageurs qui transitent par la Géorgie ou la Russie peuvent venir en l'Azerbaïdjan en train, grâce aux lignes ferroviaires régulières à l'instar de la ligne Tbilissi/Bakou.

Ceux qui souhaitent venir en Azerbaïdjan en voiture peuvent louer les services des compagnies de bus qui proposent des liaisons régulières entre cette destination et ses voisins : Géorgie, Turquie, Iran et Russie.

Bien que le pays s'ouvre sur la Mer Caspienne, le transport de passagers par la voie maritime est peu développé par rapport au transport de marchandises.

Pour circuler sur le territoire azerbaïdjanais, le voyageur a le choix entre l'avion, le train, le bus et la voiture de location. En effet, des liaisons aériennes relient Bakou à d'autres villes comme Gandja ou Nakhchivan. En outre, le pays dispose d'un réseau de chemin de fer, favorisant le voyage en train. Le taxi partagé, plus rapide que le train, est également le plus pratique, car il peut accéder sans difficulté aux villages les plus reculés. La location de voiture auprès des agences de location est une option intéressante si on veut découvrir l'Azerbaïdjan à son propre rythme.

Santé.

Aucun vaccin n'est exigé pour entrer en Azerbaïdjan. Mais les autorités locales recommandent fortement les vaccins universels comme le DT-Polio (diphtérie-tétanos-poliomyélite), ainsi que ceux de l'hépatite A et l'hépatite B, de la coqueluche. Ceux qui planifient un séjour plus long doivent envisager de se faire vacciner contre la rage.

Parce que le pays connaît quelques cas de paludisme, il convient de prendre des traitements antipaludiques ou de se faire examiner par un médecin en cas de forte fièvre

Faites preuve de prudence en respectant les règles de base d'hygiène alimentaire, en évitant de boire l'eau du robinet, les jus de fruits frais ; en vous abstenant de commander des glaçons et encore moins des légumes crus et des fruits non pelés.

Prenez toutes les précautions et évitez les comportements à risques pour vous protéger du VIH-Sida et d'autres maladies sexuellement transmissibles.

Hébergements.

Comme le secteur du tourisme est encore à ses balbutiements en Azerbaïdjan ; les offres d'hébergement se limitent aux parcs hôteliers, incluant les hôtels de l'époque soviétique, les petits établissements privés et les hôtels de luxe appartenant aux grandes chaînes hôtelières internationales. D'autres formules d'hébergement comme les chambres d'hôtes et les Bed & Breakfast commencent à se répandre mais ils sont encore très discrets.

Les grandes villes comme Bakou et les sites touristiques comme Sheki et Gandja comptent plusieurs catégories d'hôtels :

• les hôtels de l'époque soviétique, déjà vétustes, ne répondent pas toujours au standard international en matière de confort, mais ils ont l'avantage d'être abordables au niveau du tarif ;

• les petits hôtels de taille modeste qui offrent un niveau de qualité plus élevé que les hôtels vétustes de l'époque soviétique ;

• les hôtels de luxe ou ressorts des grandes chaînes hôtelières internationales sont nombreux et répondent aux attentes des hommes d'affaires du secteur pétrolier qui viennent en Caucase ; le confort et la qualité du service sont à la hauteur des tarifs exorbitants.

Les autres formules d'hébergement comme les villages-vacances se trouvent principalement dans les stations balnéaires, prisées par l'élite russe ; ce sont souvent des chalets ou des bungalows confortables.

Les quelques rares campings que compte le pays se trouvent dans certains parcs et réserves.

Dangers.

L'Azerbaïdjan est une destination plutôt sûre, vu que le taux de délinquance y est assez bas et que la police effectue régulièrement une patrouille dans le centre ville de la capitale Bakou.

Toutefois ; il convient de rester prudent et de respecter les consignes habituelles de sécurité, comme éviter de se promener seul(e) dans les quartiers peu recommandables.

Évitez autant que faire se peut de vous aventurer dans les zones de conflit, comme les zones frontalières avec l'Arménie, l'Iran et le Haut-Karabagh.

À part cela, les dangers auxquels les touristes doivent prêter attention proviennent de Dame Nature. Le pays est situé en zones sismiques d'où l'intérêt de connaître les recommandations de base. De même, les passionnés de treks en montagne doivent tenir compte des risques naturels et faire appel à un guide professionnel expérimenté.

Culture.

L'Azerbaïdjan est un État laïque bien que la population soit à majorité musulmane. Les traditions religieuses qui caractérisent la culture azérie résultent aussi des nombreuses influences culturelles qui s'y sont succédé. On retrouve les influences persanes, islamiques et européennes dans l'architecture et l'artisanat. À en juger par le raffinement des tapis, des portails et des dessins muraux ainsi que des mosaïques qui font désormais partie intégrante de la culture islamique azérie.


Idées d'itinéraires en Azerbaïdjan

Parce que l'Azerbaïdjan peut être considéré comme une destination lointaine, si on vient de l'Europe occidentale, le mieux c'est de s'accorder suffisamment de temps pour découvrir l'essentiel de cette destination touristique peu connue en occident. Il faut au moins prévoir une semaine même si cela semblerait un peu court.

Une semaine en Azerbaïdjan : Bakou et ses environs

Si vous ne disposez que d'une semaine pour découvrir l'Azerbaïdjan, concentrez l'essentiel de votre temps à découvrir la capitale Bakou et les localités de l'arrière-pays. Commencez par une escapade urbaine de trois jours à Bakou pour avoir le temps de découvrir la vielle ville où se situent le palais des shahs Shirvan, la tour de la Vierge, le caravansérail Multan ou encore les remparts de la vielle ville (J1-J3). Partez ensuite pour Shamakhi afin de pouvoir admirer la grande mosquée, les mausolées du XVIIIe siècle au cimetière de Yeddi Kumbez ou encore la forteresse de Gulustan (J4). Continuez sur Sheki pour visiter la forteresse, le palais du Khan Hussein Aleyhan, sans oublier le minaret octogonal (J5). Terminez votre incursion à l'intérieur des terres avec la visite de Gobustan avant de revenir sur Bakou d'où vous allez repartir pour de nouvelles aventures (J7).

Deux semaines en Azerbaïdjan : le tour des sites incontournables

Avec un séjour de deux semaines, vous disposez d'assez de temps pour découvrir des trésors, hors des sentiers battus. Reprenez l'itinéraire précédent pour la première semaine (J1-J7). Ensuite prenez une journée pour découvrir la péninsule d'Absheron (J8), avant de continuer sur Guba et ses environs où vous pourrez admirer le château de Chirag ou s'offrir une randonnée dans les gorges de Tengialti (J9). Découvrez les montagnes azéries et les lacs d'altitude en vous offrant un séjour de détente et de découverte nature à Ganja et ses environs (J10-J11). Découvrez aussi la réserve naturelle de Shirvan à Salyan (J12) puis réservez une journée de visite culturelle à Lankaran et une autre pour profiter des sources thermales (J13-J14). Retour à Bakou pour prendre votre vol du retour (J15).


Que voir en Azerbaïdjan : les incontournables

Ceux qui choisissent de découvrir l'Azerbaïdjan auront l'opportunité d'alterner les découvertes culturelles, les randonnées en pleine nature et le séjour détente sur la côte, au bord des lacs et dans les sources thermales.

La capitale Bakou où l'on peut visiter le quartier historique d'Icheri-Shekher, la forteresse d'Icheri-Shekher, le palais des chahs de Shirvan, le musée des Tapis et des Arts appliqués dans la mosquée de Dzhuma ou encore la tour des Jeunes Filles et celle de la Vierge, ne manquera pas d'émerveiller les inconditionnels d'escapades urbaines. Il en est de même pour la ville de Gandja où l'on peut admirer la mosquée Shah Abbas, le Mausolée de Nizami et les vestiges de l'ancienne cité. La ville de Sheki est également un site incontournable.

La région de Lankaran, réputée pour ses sources thermales, les lacs des environs de Ganja ainsi que les nombreux parcs et réserves naturelles à l'instar de la réserve de Gizil-Agach et de la réserve forestière de Girkan devront faire partie des sites incontournables de ceux qui aiment allier découverte nature et détente.

Les grottes et pétroglyphes du parc national de Gobustan feront le bonheur des passionnés d'archéologie et d'histoire ancienne. Tandis que ceux qui aiment les découvertes insolites ne doivent pas rater les flammes de Yanardag qui se trouvent à quelques kilomètres au nord de Bakou.


Circuits et voyages organisés en Azerbaïdjan

Prix à partir de, hors vols (sauf mention contraire). Voir le détail sur le site de l'annonceur.


La meilleure période pour voyager en Azerbaïdjan

Quand partir pour avoir un climat favorable ?

La diversité des zones géographiques influence le climat de l'Azerbaïdjan qui varie selon les régions. Il est subtropical au centre, à l'est et au sud, alors que l'influence continentale est très marquée dans les montagnes du Nord et de l'Ouest.

Les plaines sont dotées d'un climat subtropical avec une saison des pluies d'octobre à février et une saison sèche de mars à septembre.

La succession de quatre saisons distinctes caractérise le climat de l'Azerbaïdjan dans les montagnes septentrionales et occidentales. L'hiver, dominé par d'abondantes chutes de neige et le froid, va de décembre à février. Le printemps, d'avril à mai, annonce le retour de la belle saison puisque l'été qui va de juin à août, est plutôt doux.

Ainsi la meilleure période pour découvrir l'Azerbaïdjan dans son ensemble reste la saison estivale. Mais Bakou se laisse découvrir tout au long de l'année.

Alors, quand partir ? Les meilleurs mois pour partir en Azerbaïdjan sont : Avril, Mai, Juin, Juillet, Août, Septembre et Octobre. Toutefois, en Azerbaïdjan, le climat est seulement favorable partout durant Mai, Juin, Juillet, Août et Septembre.

Plus de détails sur notre page : Climat/Quand partir en Azerbaïdjan ?

Affluence touristique de l'Azerbaïdjan

  • Basse saison en Azerbaïdjan
    Les mois où l'affluence est la plus faible sont : Janvier, Février, Mars, Avril, Septembre, Octobre et Novembre.
  • Haute saison en Azerbaïdjan
    La fréquentation de l'Azerbaïdjan est élevée en : Mai, Juin, Juillet, Août et Décembre.
  • Très haute saison en Azerbaïdjan
    L'affluence touristique en Azerbaïdjan est à son maximum en : Juin

Plus d'informations sur l'affluence et les prix : Meilleure période pour l'Azerbaïdjan


Votre budget voyage pour partir en Azerbaïdjan

En moyenne, le coût de la vie en Azerbaïdjan en 2019 est 54% moins important qu'en France. Vous gagnez donc en pouvoir d'achat en visitant ce pays ! :-)

Voici des exemples de budget à prévoir pour partir en Azerbaïdjan (budget quotidien sur place pour 2 personnes pendant 2 semaines hors billets d'avion) :

Backpacker :
petit budget

Budget quotidien :

  • 16 € pour 2
  • 6 € par personne
  • 1 € par personne
  • Activités gratuites

Budget total à prévoir :

406 €* (770 AZN)

Voyageur :
budget moyen

Budget quotidien :

  • 39 € pour 2
  • 13 € par personne
  • 3 € par personne
  • 4 € par personne

Budget total à prévoir :

1036 €* (2002 AZN)

Touriste :
budget élevé

Budget quotidien :

  • 62 € pour 2
  • 18 € par personne
  • 5 € par personne
  • 8 € par personne

Budget total à prévoir :

1708 €* (3304 AZN)

Calculez votre budget avec notre outil gratuit : Budget voyage et coût de la vie en Azerbaïdjan


Vol pour l'Azerbaïdjan : statistiques et meilleurs prix

Depuis l'aéroport de Paris, le prix moyen pour aller en Azerbaïdjan est de 377 €. Cependant, le prix varie en fonction de la période du voyage et de la période de réservation du billet. Découvrez ci-dessous le prix moyen des vols pour l'Azerbaïdjan pour les mois les moins chers (survolez le nom des mois pour obtenir l'information), ainsi que la meilleure période pour acheter son billets d'avion :

Ville Prix moyen Mois les moins chers pour partir Quand acheter ?
Bakou377 €février, mars, avril, mai, juin (le moins cher), juillet, août, septembre, octobre, novembre8 à 9 mois

Vous voulez plus de statistiques et d'informations pour vous aider à réserver votre billet d'avion au meilleur prix ?

Découvrez nos statistiques complètes sur : le prix du billet d'avion pour l'Azerbaïdjan

Statistiques sur le prix d'avion mois par mois pour Bakou

Partez à Bakou en Azerbaïdjan au mois de juin pour obtenir le meilleur prix (304 € soit 73 € d'économie par rapport au prix moyen sur l'année qui est de 377 €) et évitez le mois de décembre qui est statistiquement le plus cher (605 € soit 228 € de plus que le prix moyen).

Plus de détails et de statistiques : Billet d'avion pour Bakou : Quand partir/Quand réserver

Comparateurs : partez au meilleur prix en Azerbaïdjan


Chargement des vols en cours. Merci de patienter.

Rechercher un vol vers l'Azerbaïdjan :


Checklist : Quoi emporter pour votre voyage ?

Parce que le climat varie grandement selon les saisons, il est important de tenir compte de la période choisie et des régions que vous visiterez lorsque vous faites votre valise pour l'Azerbaïdjan.

L'été se prête au port de vêtements légers comme les t-shirts en coton, les chemises légères et les pantalons polyvalents aussi bien valables en ville qu'en pleine campagne. Mais habillez-vous de manière discrète et surtout décente, afin de ne pas heurter les sentiments de la population locale. Emportez également des lunettes de soleil, un chapeau et une crème solaire pour vous protéger des UV si vous souhaitez profiter du soleil estival.

En hiver, la fraîcheur de l'atmosphère rend obligatoire le port de vêtements chauds tels que les manteaux épais, les vestes polaires, que vous compléterez avec un bonnet, une écharpe ainsi que des chaussettes en laine pour vous sentir à l'aise malgré le froid.

Si vous partez en Azerbaïdjan pendant les saisons de transition, relativement douces, privilégiez les pulls épais et autres vêtements confortables à manches longues pour vous sentir à l'aise.

En toute saison, si vous aimez les randonnées en pleine nature et les découvertes culturelles à travers les escapades urbaines, emportez votre meilleure paire de chaussures de marche. À cela s'ajoutent vos effets de voyage et vos documents importants ainsi que vos cartes bancaires.


Que ramener de l'Azerbaïdjan ?

Artisanat local Les articles de décoration d'intérieur comme les tapis et les tissus sont des souvenirs classiques que vous pouvez ramener de votre voyage d'Azerbaïdjan.

Épices et souvenirs à déguster Profitez de votre voyage pour ramener du caviar ainsi que du vin local.


Fêtes et principaux événements en Azerbaïdjan

Les fêtes religieuses musulmanes comme l'Aïd el-Fitr ; la fête marquant la rupture du jeûne du mois de ramadan, et l'Aïd-el-Kebir, la fête du mouton, figurent parmi les événements culturels les plus importants de la culture musulmane azérie.

Il y a aussi les fêtes propres aux Azerbaidjanais comme celle du Nevruz, célébrée pour annoncer l'arrivée du printemps.

Quelques dates commémoratives donnent lieux à des manifestations culturelles comme :

• le nouvel an orthodoxe, fêtée le 14 janvier

• la fête de la victoire, célébrée le 9 mai

• la fête de l'indépendance nationale, commémorée chaque 18 octobre

• ainsi que les temps fort du calendrier grégorien, à l'instar du nouvel An.