Guide de voyage de la Corée du Sud un pays où l’on s’amuse en toute discrétion

Pourquoi partir voyager en Corée du Sud ?

La Corée du Sud, situé sur la péninsule coréenne, est un pays privilégié par la nature. Des paysages magnifiques et des plages immenses feront le plaisir des vacanciers. Mais le pays dispose d'attraits touristiques qui gagnent à être connus.

La situation géographique de la Corée du sud fait de ce pays une destination parfaite pour la villégiature. Amateurs de plages, les Coréens sont nombreux à se précipiter à la plage dès que la semaine s'achève. Mais ce qui fait la particularité de la Corée, ce sont ses paysages variés. Les sportifs pourront se donner à cœur joie à des différentes activités. Ceux qui aiment défier les hauteurs trouveront leur plaisir dans l'ascension du mont Halla, sur l'île de jeju. Certes il faut fournir des efforts pour parvenir au sommet mais la vue des alentours n'a pas son pareil : lacs, chutes d'eau émerveilleront les randonneurs.

Le mode de vie des Coréens est tellement discret que le découvrir demandera une véritable patience.


Corée du Sud : photos de voyages


Que faire en Corée du Sud ?

Plages et baignade
Les côtes coréennes sont dotées de belles plages. Muchangpo (Boryeong), Samyang (l’île de Jeju), Haeundae, Eongdongjin, Jeongdongjin sont les plus fréquentées.

Paysages et nature
Avec ses reliefs accidentés, la Corée du sud est caractérisé par une diversité de panoramas : l’ile volcanique de Jeju avec son lac, ses chutes et ses montagnes, les plages à la large bande de sable.

Visite, Musée et Patrimoine
Le sanctuaire de Jongmyo (Séoul), le Palais de Changdeokgung (Séoul), la Forteresse de Hwaseong et ses six kilomètres de remparts (Suwon), le Musée National figurent parmi les sites incontournables en Corée du sud.

Sport
La randonnée, le Golf, le ski (en hiver) et le VTT sont les activités sportives que les vacanciers peuvent pratiquer.

Adapté aux familles
La Corée du sud est un pays qui se prête à un voyage en famille. Les enfants seront enchantés de découvrir les merveilles de ce pays.

Artisanat et achats
La Corée du sud est réputée pour les articles informatiques et la téléphonie, mais les bijoux, la maroquinerie et les épices (Ginseng) feront aussi des objets souvenir parfaits.

Gastronomie
La cuisine sud coréenne est peu connue mais possède une grande diversité de mets succulents.

Vie nocturne
Les Coréens sont amateurs de karaoké, mais la vie nocturne y est loin d’être trépidante comme en Thaïlande ou à Manille.


Conseils pour préparer son voyage en Corée du Sud

Transports.

Vous pouvez vous rendre en Corée du Sud en avion, en prenant l'un des vols directs depuis Paris ou l'un des vols avec escale si vous partez des autres villes comme Bordeaux, Lyon, Marseille, Montpellier, Nice, Toulouse. Ceux qui partent des pays d'Europe occidentale atterrissent la plupart du temps à l'aéroport international d'Incheon, situé à une dizaine de kilomètres de Séoul. Les voyageurs qui prennent les vols en partance de Chine et du Japon se posent souvent sur l'un des aéroports internationaux de Gimpo, de Gimhae, ou encore de Jeju.

Si vous aimez la mer, sachez que vous pourrez vous rendre en Corée du Sud en bateau. Des ferries et des liaisons maritimes régulières partent de Chine (Quingdao, Tianjin, etc.) du Japon (Fukuoka, Shimonoseki, Izuhara et Osaka), de la Russie (Via Vladivostok), tandis que des croisières sillonnant la mer de Chine permettent de faire escale en Corée du Sud.

Occupant la moitié sud de la péninsule coréenne, la Corée du Sud partage sa frontière terrestre avec la Corée du Nord. Mais à cause de la situation géopolitique actuelle, il est pratiquement impossible de se rendre en voiture en Corée du Sud depuis la Corée du Nord. De même, faites une croix sur la possibilité de voyager en Corée du Sud en train, via un train transfrontalier depuis la Corée du Nord.

Pour se déplacer sur le territoire sud-coréen, vous pourrez profiter du réseau de transports publics très développés de la Corée du Sud : des liaisons aériennes, ferroviaires, routières et maritimes desservent les grandes villes et les villages dans les campagnes. À vous de choisir le mode de transport qui vous convient selon le temps dont vous disposez et selon votre budget.

Les bus urbains, métros et taxis permettent de circuler facilement en ville. Comme leurs voisins, les Japonais, les citadins Sud-Coréens sont habitués à un rythme de vie effréné si bien que tous les transports fonctionnent selon le système coréen du ppalli ppalli (vite ! vite !).

Santé.

Parce qu'on a décelé quelques cas de grippes aviaires, de paludisme et de coronavirus, il vaut mieux éviter tout contact avec la volaille et les oiseaux, lors de votre visite des marchés aux volatiles. Respectez aussi les mesures classiques d'hygiène, entre autres se laver régulièrement les mains à l'eau et au savon ou mieux encore, disposer à portée de main d'une solution hydro-alcoolique.

Bien qu'aucun vaccin n'est exigé pour un voyage en Corée du sud, plusieurs sont recommandés : les vaccins universels contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, la poliomyélite, l'hépatite B, la typhoïde, l'hépatite A et l'encéphalite japonaise.

Hébergements.

Les offres d'hébergements disponibles en Corée du Sud favorisent un choix relativement large. Vous pouvez en effet loger dans un hôtel classé, un yeogwan, une sorte d'hôtel bon marché, un temple bouddhiste, une auberge de jeunesse ou un bed & breakfast.

Les hôtels, fréquentés par une clientèle d'affaire, sont relativement chers, mais ils proposent souvent des prestations de luxe, avec accès à la salle de gym ; casino, discothèque et lounge. La plupart de ces établissements appartiennent à des grosses entreprises locales comme Samsung, Hyundai. À noter qu'en Corée du Sud, le classement des hôtels est représenté par des mugunghwa (fleurs d'hibiscus, emblème de Corée).

Les voyageurs à budget modeste peuvent néanmoins opter pour les yeogwan, facilement reconnaissables à leur enseigne comprenant une vasque et des femmes.

Certains temples bouddhistes reçoivent des visiteurs, prêts à prendre part à la vie quotidienne du temple comme un moine et bien sûr, à profiter de la sérénité et à s'imprégner de la culture bouddhiste.

Les jeunes bourlingueurs à petit budget peuvent tirer parti des quelques auberges de jeunesse affiliées au réseau Korea Youth Hostels Association et aussi à Hostelling International. On en trouve à Séoul, à Busan, à Buyeo, Hoengseong, Hongcheon et Jeonju.

Les chambres chez l'habitant, pouvant être des Bed & Breakfast ou des yokwan (yogwan), des auberges beaucoup plus confortables, complètent les offres d'hébergements disponibles en Corée du Sud. Mais les Yokwan qui proposent un couchage au sol sur des nattes deviennent de plus en plus rares, au profit des chambres avec équipements à l'occidental.

Dangers.

La Corée du Sud est une destination touristique sûre. Il suffit de faire preuve de bon sens et respecter les consignes habituelles de sécurité face à la petite délinquance qui sévit dans les grandes villes ; vous pourrez marcher tranquillement la nuit dans les grandes villes, vu que le risque d'agression est faible.

Les menaces de danger sont cependant bien réelles pour les piétons, étant donné que les Coréens ont peu de scrupules, concernant les codes de conduite.

À cela s'ajoutent les inondations et les éboulements qui font suite aux typhons de la mousson d'été, de juillet à fin septembre.

Culture.

Située sur la partie sud de la péninsule coréenne, la Corée du Sud, surnommée, « le pays du matin frais » est une jeune nation mise en place par l'ONU, après la libération de la Corée de l'occupation japonaise par l'URSS et les États-Unis. Toutefois, elle compte de nombreux temples bouddhistes qui datent des siècles précédents. La Corée du Sud est le pays le plus homogène au monde, sur le plan ethnique et bien que les Coréens soient très avenants envers les étrangers, la discrimination raciale n'y est pas illégale. Les agressions verbales sont plus élevées à l'encontre des personnes de couleur, mais il suffit de les ignorer.


Idées d'itinéraires en Corée du Sud

10 jours en Corée du Sud : Séoul et le sud du pays

Comme la Corée du Sud n'est pas la porte d'à côté, on ne fait pas ce long voyage juste pour une escapade de quelques jours. Consacrez au moins 10 jours pour la découverte du pays du matin frais. Séoul la capitale mérite qu'on s'y attarde quatre jours, afin de découvrir le sanctuaire royal de Jongmyo, le palais Changdeokgung, le palais Gyeongbokgung, le Musée national et le Musée folklorique parmi tant d'autres sites incontournables (J1 à J4). Changez de registre et prenez la direction du sud, vers la ville côtière de Mokpo où vous pourrez partir faire une promenade au Mont Yudalsan, et profiter de la vue sur la ville et les alentours (J5). Le jour suivant, prenez le ferry pour l'île de Jeju, la perle de la Corée. Réservez deux jours pour découvrir les sites incontournables à l'instar du temple de Yakcheonsa ou le pic du soleil levant de Seongsan. (J6-J7). Le jour d'après, revenez sur la péninsule via un vol pour Busan afin de découvrir cette ville et ses trésors (J8). Dirigez-vous ensuite sur la ville de Gyeongju, ancienne capitale du Royaume de Shilla (J9).Avant de vous envoler vers d'autres horizons, prenez une matinée pour la découverte du temple de Bulguksa et de la grotte de Seokuram à Gyeongju (J10).


Que voir en Corée du Sud : les incontournables

Moins connue que le Japon ou la Chine, la Corée est une destination touristique qui plaira aux passionnés d'histoire et de découvertes culturelles, grâce à ses nombreux palais et temples.

Qu'on se passionne ou pas pour l'architecture orientale, Le palais Changdeokgung et son jardin secret le Huwon sont des sites incontournables, lors d'un séjour à Séoul. Il en est de même pour le palais Gyeongbokgung, le musée national et le musée folklorique. Toujours pour les passionnés de patrimoines architecturaux, la forteresse Hwaseong à Suwon mérite qu'on s'y attarde.

Si vous aimez les escapades citadines, consacrez du temps à la découverte de la ville de Séoul où vous pourrez faire une balade le long de la rivière Cheong-Gye-Cheon, puis à la visite de la ville de Busan, située entre les montagnes et les plages ; le village historique de Hahoe et le village traditionnel de Jeonju où vous pourrez visiter le Hanok de Maeul sont à inscrire sur votre itinéraire.

Pour une pause détente au cœur de la nature, profitez d'une escapade sur l'île de Jeju pour admirer le paysage volcanique de l'île ou pour faire l'ascension du Hallasan, le point culminant du pays.

Les passionnés de ski peuvent également faire un tour dans les stations de ski sud coréennes dans le comté de Pyeongchang.

Beaucoup de visiteurs prennent également le temps de découvrir la zone démilitarisée entre les deux Corées, appelée DMZ, une bande de 4 km de large sur 250 km de long, devenue une attraction touristique surréaliste.


Circuits et voyages organisés en Corée du Sud

Prix à partir de, hors vols (sauf mention contraire). Voir le détail sur le site de l'annonceur.


La meilleure période pour voyager en Corée du Sud

Quand partir pour avoir un climat favorable ?

Le relief et la configuration géographique de la Corée du Sud influent sur le climat qui varie selon les localités. La côte sud jouit d'un climat subtropical humide et elle est souvent touchée par la mousson, appelée localement le jangma, C'est ce qui favorise la culture de riz.

Dans le nord, le climat est plutôt de type continental, avec des hivers de plus en plus rudes car plus influencé par la Sibérie et des étés assez doux, avec des pics de chaleur par moments.

Toujours est-il que quatre saisons distinctes se succèdent en Corée du Sud, durant une année climatique.

La fin du printemps et le début de l'automne sont les meilleures périodes pour partir en Corée du Sud, si vous voulez profiter des magnifiques conditions climatiques. Si au printemps, les cerisiers en fleurs apportent une touche féérique, la végétation flamboyante en automne est d'une beauté saisissante.

Alors, quand partir ? Les meilleurs mois pour partir en Corée du Sud sont : Avril, Mai, Juin, Juillet, Août, Septembre, Octobre et Novembre. Toutefois, en Corée du Sud, le climat est seulement favorable partout durant Mai, Juin et Septembre.

Plus de détails sur notre page : Climat/Quand partir en Corée du Sud ?

Affluence touristique de la Corée du Sud

  • Basse saison en Corée du Sud
    Les mois où l'affluence est la plus faible sont : Janvier, Février, Mars et Juin.
  • Haute saison en Corée du Sud
    La fréquentation de la Corée du Sud est élevée en : Avril, Mai, Juillet, Août, Septembre, Octobre, Novembre et Décembre.
  • Très haute saison en Corée du Sud
    En Septembre et Octobre, l'affluence touristique en Corée du Sud est à son maximum.

Plus d'informations sur l'affluence et les prix : Meilleure période pour la Corée du Sud


Votre budget voyage pour partir en Corée du Sud

En moyenne, le coût de la vie en Corée du Sud en 2018 est 3% moins important qu'en France. Vous gagnez donc en pouvoir d'achat en visitant ce pays ! :-)

Voici des exemples de budget à prévoir pour partir en Corée du Sud (budget quotidien sur place pour 2 personnes pendant 2 semaines hors billets d'avion) :

Backpacker :
petit budget

Budget quotidien :

  • 52 € pour 2
  • 10 € par personne
  • 4 € par personne
  • Activités gratuites

Budget total à prévoir :

1120 €* (1420538 ₩)

Voyageur :
budget moyen

Budget quotidien :

  • 64 € pour 2
  • 18 € par personne
  • 7 € par personne
  • 8 € par personne

Budget total à prévoir :

1764 €* (2258718 ₩)

Touriste :
budget élevé

Budget quotidien :

  • 112 € pour 2
  • 29 € par personne
  • 13 € par personne
  • 16 € par personne

Budget total à prévoir :

3164 €* (4036270 ₩)

Calculez votre budget avec notre outil gratuit : Budget voyage et coût de la vie en Corée du Sud

Comparateurs : partez au meilleur prix en Corée du Sud

Rechercher un vol vers la Corée du Sud :


Vous pourrez modifier les options (nombre d'adultes et d'enfants, escales, classe...) à l'étape suivante.

Recherchez votre location de vacances sur plus de 250 sites en même temps dont :
abritel homeholidays booking.com tripadvisor


Vous pourrez modifier les options (nombre de chambre, animaux, type d'hébergement, équipements, emplacement...) à l'étape suivante.

Checklist : Quoi emporter pour votre voyage ?

Comme les conditions climatiques varient d'une saison à l'autre, il faut bien choisir ses effets de voyage en fonction de son itinéraire et de la saison.

En hiver, vous aurez besoin de vêtements chauds qui vous permettront de survivre aux températures froides ; favorisez les collants, pantalons épais, les vêtements polaires, gants, écharpe et bonnet, en sus des manteaux lourds.

En été, la chaleur au milieu de journée permet de ranger au fond du placard les vêtements à manches longues et les pantalons en grosse laine. Vous pouvez emporter des shorts et des vêtements légers.

Emporter la panoplie complète pour des vacances à la plage : maillot de bain, serviette, lunettes de soleil, sandales et crème solaire. Et si vous comptez visiter les parcs et sites naturels, pensez à avoir à portée de main des produits répulsifs contre les insectes et une bonne paire de chaussures de marche.

A tout cela s'ajoutent les documents importants comme le papier d'identité, le passeport, le permis de conduire, les billets aller-retour, ainsi que l'appareil photo, une camera et des cartes mémoire pour stocker vos photos souvenirs.


Que ramener de la Corée du Sud ?

Artisanat Les objets décoratifs en céramique coréenne font partie des objets souvenirs à ramener de Corée. Il en est de même pour les éventails (Bu-Chae), le vêtement traditionnel appelé Hanbok ou les pochettes traditionnelles (bokjumeoni)

Gadgets électroniques et produits hi-Tech Votre voyage en Corée est une occasion de ramener des produits hi-tech comme les téléphones, les portables et les tablettes.


Fêtes et principaux événements en Corée du Sud

En sus des fêtes religieuses, pouvant être chrétiennes ou bouddhistes, qui donnent lieu à des manifestations culturelles, on peut assister à d'autres fêtes plus authentiques qui valent le détour. Chaque année en juillet, des milliers de personnes convergent vers la paisible ville de Boryeong pour célébrer la fête de la Boue de Boryeong. N'oubliez pas non plus la fête la plus importante du calendrier lunaire coréen qu'est le Chuseok ou la fête des récoltes. Elle se tient le quatorzième, quinzième et seizième jour du huitième mois lunaire. Pendant cette période, les citadins partent honorer leurs ancêtres auprès de leur famille restée à la campagne. À cela s'ajoute la fête des lanternes en novembre où vous pourrez admirer de véritables œuvres d'art en papier scintillent le long des rives de la rivière Cheong-Gye-Cheon à Séoul.

Articles sur notre blog à propos de la Corée du Sud :