Voyage & Covid-19 Tunisie

Pourquoi partir en vacances à Djerba ?

 Baignades et Plages
 Nature et randonnée
 Visites culturelles
 Activités sportives
 Shopping et artisanat
 Gastronomie
 Faire la fête
 Activités en famille

Située au large des côtes tunisiennes, au sud de la baie de Gabès, Djerba est une île tunisienne, devenue destination touristique très prisée depuis les années 1960.

Surnommée « l'île au sable d'or », Djerba est particulièrement appréciée par les amateurs de vacances au soleil, en bord de mer. Elle compte, en effet, quelque 20 km de plage de sable doré, propice à la baignade et au farniente.

De ses nombreuses occupations, depuis des millénaires, Djerba a gardé quelques vestiges et des patrimoines culturels qui permettront aux vacanciers de varier leur plaisir. On peut par exemple y découvrir les reliques des tombeaux puniques ainsi que de nombreux patrimoines architecturaux à l'instar de la Mosquée des Turcs à Houmt Souk, ou encore la Mosquée souterraine de Sedouikech. D'ailleurs, les assoiffés de culture peuvent se rendre aux différents musées de l'île, pour découvrir le mode de vie des Derbies et retracer l'histoire de l'île.

Un des attraits touristiques de l'île réside dans les festivals et autres manifestations culturelles dont le mariage djerbien, véritable faste et foisonnement de couleurs.

Convaincu(e) ? Alors lisez tous nos conseils ci-dessous pour imaginer et préparer votre voyage à Djerba !

Voyage à Djerba : nos conseils pour préparer votre voyage

Retrouvez nos meilleurs conseils pour voyager à Djerba : comment y aller et se déplacer sur place, comment se loger, conseils santé et sécurité, etc. :

Transports.

L'île de Djerba est accessible directement depuis certaines villes françaises, telles que Paris, Marseille, Lyon, Nice et Nantes, depuis l'ouverture de l'aéroport de Djerba-Zarzis, aux vols internationaux. Cet aéroport situé à Mellita à quelque 6 km de la ville de Houmt Souk se trouve à une distance de 15 à 30 km environ des hôtels de la zone touristique.

Les voyageurs qui se trouvent déjà sur le territoire tunisien peuvent aussi accéder à l'île de Djerba en empruntant la voie de 7 km reliant l'extrémité sud-est de l'île (localité d'El Kantara) à la péninsule de Zarzis. Une option consiste à prendre le bac assurant la traversée en une quinzaine de minutes entre Ajim au sud-ouest de l'île et Jorf.

Sur l'île de Djerba, le déplacement peut se faire en taxi, en bus, en voiture de location et même à pied pour les trajets de courtes distances.

Des lignes de bus sillonnent toute l'île et relient le chef lieu Houmt Souk à la zone touristique, ainsi qu'à d'autres localités comme Midoun, Ajim, Guellala et l'aéroport de Djerba. Même si le taxi coûte plus cher que le ticket de bus, il est plus pratique.

La location de voiture est intéressante pour ceux qui veulent accéder à d'autres localités tunisiennes, situées sur le continent.

Santé.

Djerba à l'instar du reste du territoire tunisien ne présente pas de risques sanitaires. Mais les vaccins universels permettant de se protéger contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, la poliomyélite, les hépatites A et B, sont recommandés à tout voyageur.

Il est également conseillé de prendre certaines précautions pour éviter les petits malaises comme la diarrhée, notamment pour ceux qui ont l'estomac sensible aux plats épicés. Les risques de coup de soleil et de déshydratation ne sont pas non plus à négliger, car durant la saison estivale le soleil peut taper fort.

Méfiez-vous également du tatouage au henné, pouvant provoquer l'allergie et avoir des effets secondaires qui n'apparaitront qu'un peu plus tard.

Hébergements.

Avec la disponibilité des offres hôtelières, et la diversité de l'hébergement, il est facile de se trouver un logement de vacances à Djerba. Cette large sélection de possibilités permet au voyageur de se payer une chambre, un appartement ou même une villa équipée, à sa convenance et à la hauteur de son budget.

Les hôtels, classés de 1 à 5 étoiles, situés le plus souvent sur les fronts de mer proposent des niveaux de confort respectant les normes européennes. Il en est de même pour les complexes hôteliers qui offrent des prestations tout en un.

Quelques maisons d'hôtes complètent les offres du parc hôtelier, elles permettent de se loger confortablement, tout en profitant de cadres magnifiques, souvent dignes des contes des mille-et-une nuits.

Comme hébergement alternatif, la location de villa qui convient particulièrement au groupe de vacanciers (famille ou groupe d'amis) souhaitant disposer d'un espace convivial privé, attire de plus en plus d'adeptes.

Dangers.

L'île de Djerba est sans aucun doute la zone touristique la plus sûre du pays, toutefois, on recommande aux touristes de respecter les consignes de sécurité élémentaires et de faire preuve de méfiance, pour ne pas devenir la cible des pickpockets et des voleurs à la tire. Il faut redoubler de vigilance dans les transports en commun, dans les gares routières, les marchés, les zones côtières. À la plage, ne laissez pas vos affaires sans surveillance, pendant que vous piquez une tête dans l'eau.

Sachez aussi que les femmes qui voyagent seules sont exposées au harcèlement sexuel dans les transports publics et dans les bus bondés.

Les autres menaces peuvent provenir de Dame Nature, les tempêtes de sables ne sont pas à exclure et si cela arrive, mieux vaut se mettre à l'abri, à l'intérieur des bâtiments de préférence.

Culture.

L'île de Djerba, déjà mentionnée dans l'Odyssée qui retrace le voyage d'Ulysse après la guerre de Troie, connut par le passé de nombreuses civilisations : les Carthaginois y fondèrent plusieurs comptoirs, les Romains s'y sont installés, puis les Byzantins et les Arabes s'y sont succédé. Et pourtant les natifs de l'île continuent de parler les derniers dialectes berbères de Tunisie et restent attachés plus que jamais à leurs traditions.

Les jeunes mariées tout comme les jeunes fiancés continuent d'arborer fièrement leurs costumes traditionnels. Lors d'un mariage djerbien, la mariée porte le Houli, une superbe drapée à mettre par-dessus la hassara. Portée lors des cérémonies de mariage traditionnel, le drapé en rouge bordeaux ou en bleu marine, avec le bord richement travaillé s'appelle le biskri ou beskri.

Djerba est également la terre d'adoption d'une importante communauté juive, qui, d'après la légende, s'y est installée, suite à la destruction du Temple de Salomon. C'est dire la richesse culturelle de cette petite île au sable doré.


Où aller et que voir à Djerba ?

Surnommée par Gustave Flaubert l'île aux sables d'or ; Djerba regorge de superbes trésors culturels qui feront le bonheur des passionnés de tourisme mais aussi des amateurs de vacances au soleil. Au lieu de vous cantonner à la plage, prenez le temps de faire le tour de l'île.

Houmt Souk, la principale ville de Djerba est également le Chef-lieu de l'île. Elle est appréciée pour ses souks, véritables cavernes d'Ali Baba ; les anciens fondouks aménagés en hébergements pour touristes, dans le même esprit que caravansérails, hébergeant les marchands de passage ; les mosquées et le hammam Sidi-Brahim qui est aussi le plus vieux hammam de Houmt Souk.

À ne pas manquer non plus la ville de Midoun qui abrite quelques trésors culturels à l'instar de la mosquée Fadhloun et du vieil olivier « Zitounet al-Adhla ». Les passionnés de sites archéologiques peuvent également découvrir les vestiges d'El Kantara, ce qui reste de l'ancienne cité de Menin. À voir aussi la « Ghriba », l'une des plus vieilles synagogues juives du monde, devenue un lieu de pèlerinage où se rassemblent des milliers de juifs du monde entier. À visiter également le Borj El-Kébir, vestiges d'un ancien fort arabe du XVe siècle.

Incontournable si vous aimez la culture urbaine, le village d'Erriadh, véritable galerie à ciel ouvert où l'on peut admirer une centaine de fresques murales, sinon plus, réalisées par des artistes du monde entier.


Idées d'itinéraires à Djerba

Un voyage à Djerba se prépare en amont. Et la question de l'itinéraire est crutiale ! Voici nos recommandations pour visiter Djerba et voir les endroits incontournables de la façon la plus efficace possible :

Parce que la superficie de l'île de Djerba est assez petite, il est possible d'en faire le tour en une journée. Seulement, pour apprécier ce superbe endroit comme il se doit, prévoyez au moins trois jours. Voici une idée d'itinéraires à Djerba qui pourrait vous inspirer.

Trois jours à Djerba : l'île au sable d'or

Après vous être installé à l'hôtel, commencez à découvrir l'île par une escapade urbaine à Houmt Souk, puis au centre de l'île, avant de profiter du reste de la journée à vous détendre à la plage (J1). Consacrez la journée du lendemain à faire des découvertes culturelles : visite des souks de Midoun puis découverte de la mosquée Fadhloun, des fresques murales du village d'Erriadh, véritable galerie à ciel ouvert et visite de Guellala pour finir la journée (J2). Réservez une journée de détente à la plage et profitez de la mer, avant de prendre le vol du retour, ou bien continuez avec la découverte d'autres destinations incontournables en Tunisie (J3).

chargement en cours

La meilleure période pour voyager à Djerba

Quand partir pour avoir un climat favorable ?

L'île de Djerba, bénéficiant de magnifiques conditions climatiques, caractéristiques du climat méditerranéen, se prête à la visite touristique toute l'année.

La saison estivale, qui coïncide avec la saison touristique est particulièrement propice aux baignades et au farniente. À noter cependant que les plages sont souvent noires de monde et les tarifs plus élevés que durant la basse saison.

Les périodes de mai-juin et de septembre-octobre sont également parfaites pour profiter d'un budget de voyage raisonnable, tout en bénéficiant de la tranquillité des endroits intéressants.

Sachez aussi que la période comprise entre novembre et avril correspond à une deuxième saison touristique. Les touristes ressortissants des pays froids préfèrent se rendre à Djerba afin de profiter de la douceur de son climat.

Alors, quand partir ? Les meilleurs mois pour partir à Djerba sont : Mars, Avril, Mai, Juin, Juillet, Août, Septembre, Octobre, Novembre et Décembre.

Plus de détails sur le climat et la météo :
Climat/Quand partir à Djerba ?

Affluence touristique de Djerba

  • Basse saison à Djerba : Janvier, Février, Mars, Juin, Juillet, Novembre et Décembre.
  • Haute saison à Djerba : Avril, Mai, Août, Septembre et Octobre.
  • Très haute saison à Djerba : Août.
Plus d'informations sur l'affluence, les saisons touristiques et les prix :
Meilleure période pour Djerba

Checklist : Quoi emporter pour votre voyage ?

En sus des papiers d'identité, passeport, carte bancaire et coordonnées de votre assureur, ainsi que des effets de voyage comme la trousse de toilette et la trousse à pharmacie, choisissez le contenu de votre valise en adéquation avec le climat du moment.

Il est vrai que la douceur du climat hivernal favorise le port de vêtements légers, par moments de la journée, mais les nuits peuvent devenir fraîches. Du coup, il est préférable d'avoir à portée de main une veste ou un chandail en laine qui favorise la sensation de confort.

Pour un séjour balnéaire réussi, réservez une place de choix pour les vêtements légers en coton, les maillots de bain les plus beaux, les serviettes de plage, les robes à volants, les lunettes protectrices et surtout la crème solaire.

Quelle que soit la saison, pensez à emporter des habits décents, tels que ceux qui couvrent les bras et les jambes, pour les escapades en ville, afin de ne pas heurter la sensibilité des habitants, majoritairement musulmans.


Que ramener de Djerba ?

Comme pour le reste de la Tunisie, la monnaie utilisée à Djerba est le dinar tunisien, pensez à faire des changes pour pouvoir acheter en toute quiétude vos objets souvenirs. Marchandez aussi, sinon vous risquez de payer cher un objet au double voire au triple de son prix normal.

Artisanat Les objets en céramique de Guellala, les babouches et les bijoux constituent de magnifiques souvenirs à rapporter de Djerba.

Textile Profitez de votre voyage pour ramener des tissus et des costumes traditionnels djerbien, emblématiques de l'île.


Fêtes et principaux événements à Djerba

L'identité culturelle de Djerba se reflète à travers les manifestations et autres festivals qui y sont célébrés. Voici quelques dates et événements à ne pas manquer.

Fin avril-début mai : Pèlerinage de la Ghriba Ce pèlerinage rassemble des milliers de Juifs du monde entier, venus se recueillir sur l'une des plus vieilles synagogues juives du monde.

Fin juillet : Festival de plongée et de voile traditionnel à Ajim Ce festival qui se tient chaque année dans la ville d'Ajim est à la fois un évènement culturel et sportif mettant à l'honneur les felouques.

Juillet-août : Festival international Ulysse à Djerba Il s'agit d'un événement culturel organisé dans le centre de Houmt Souk, se traduisant par de diverses animations et de nombreux concerts.


Photos de voyages pour vous inspirer

Auteur : Tony Samson Page créée le : 28/04/2018, dernière mise à jour le : 15/08/2018