Guide de voyage de Haïti pays du vaudou

Pourquoi partir voyager en Haïti ?

Avec ses kilomètres de côtes, Haïti dispose de belles plages dont quelques unes figurent parmi les plus belles plages du monde. Inconnu du public et donc resté à l'abri du tourisme de masse, Haïti cache en son sein des patrimoines culturels à découvrir.

Les plages haïtiennes ont hérité des Caraïbes et de ses lagons bleus d'une beauté exceptionnelle. Et du fait que le pays est préservé du tourisme de masse, les plages sont presque désertes donnant aux visiteurs une sensation de liberté. On y peut sentir la chaleur du sable blanc sous ses pieds ou se laisser caresser par la brise marine. Les plages haïtiennes sont parfaites pour s'évader du quotidien.

Découvrir l'arrière pays, c'est faire des randonnées pédestres ou à cheval, parcourir les collines et les vallées et se sentir en communion avec la nature. En effet, Haïti est le royaume du vaudou, une religion mystique qui vénère avec une même dévotion les saints chrétiens et les divinités africaines.

Destination oubliée, Haïti n'a pas fini de livrer tous ses secrets.


Haïti : photos de voyages


Que faire en Haïti ?

Plages et baignade
La côte des Arcadins abrite les plus belles plages avec une mer chaude, calme et transparente, idéale pour la baignade.

Paysages et nature
Nanti de plages de sable, de montagnes couvertes de végétations luxuriantes, le paysage haïtien est magnifique.

Visite, Musée et Patrimoine
Le village de Noailles près de Port-au-Prince pour ses artisanats, le musée du panthéon national (MUPANAH) et le Marché en fer de Port-au prince méritent le détour.

Sport
Randonnées sportives ou randonnées équestres sont les activités sportives de l’île.

Adapté aux familles
Des excursions et des activités, de la baignade à la plage de Port Morgan peuvent se faire être passées en famille, même avec des jeunes enfants.

Artisanat et achats
Les sculptures en métal du village de Noailles est un objet artisanal que l’on peut rapporter du Haïti.

Gastronomie
Les cocktails haïtiens sont réputés pour leur saveur. La cuisine créole est aussi renommée.

Vie nocturne
La vie nocturne en Haïti est peu développée.


Conseils pour préparer son voyage en Haïti

Transports.

Les voyageurs qui souhaitent se rendre en Haïti ont le choix entre trois possibilités : la voie aérienne, la voie maritime et la voie terrestre, puisque Haïti est un pays caribéen qui partage l'île d'Hispaniola avec la République dominicaine.

Ceux qui choisissent de prendre l'avion peuvent atterrir soit à l'aéroport Toussaint Louverture à Port-au-Prince, soit à l'aéroport international Hugo Chavez au Cap-Haïtien. Le pays est relié au reste du monde par des vols partant des quelques îles caribéennes mais aussi du nord de l'Amérique et de l'Europe de l'ouest.

Les voies terrestres qui permettent de se rendre en Haïti partent uniquement de la République dominicaine. Les quatre points de passage, qui sont Dajabon, Elias Piña, Jimani et Pedernales, sont contrôlés par la police des frontières dominicaines.

Les passionnés de voyage en mer peuvent aussi profiter des bateaux de croisière ou se rendre en Haïti par la voie maritime. Il en est de même pour ceux qui ont l'opportunité de voyager à bord d'un voilier ou d'un yacht privé.

Le déplacement sur le territoire haïtien peut se faire soit en taxi, en voiture de location, en bus interurbain, en moto, ou encore soit en avion.

Pour l'authenticité, vous pourrez prendre le « tap-tap », les taxis collectifs peints en couleur vive, très bon marché mais peu confortable. Ce transport en commun atypique tient son nom du fait que le passager, ayant besoin de s'arrêter, tape sur le côté du véhicule pour stopper le chauffeur.

La compagnie aérienne d'Haïti propose des vols intérieurs. Comme le réseau routier est assez mal entretenu, bon nombre d'utilisateurs choisissent de se déplacer en moto, qui fait office de taxi.

Santé.

Aucun vaccin ne sera exigé des touristes et des visiteurs qui viennent en Haïti, mais certains sont fortement recommandés, c'est le cas des vaccins contre les hépatites A et B, les méningites bactériennes A + C + Y + W135, la typhoïde, ainsi que celui qui prévient le tétanos.

On recommande aux voyageurs de respecter les mesures d'hygiène alimentaire et de faire preuve de bon sens : évitez la consommation du fruit appelé ackee, responsable de plusieurs cas d'intoxication grave.

Pensez également à prendre des précautions pour vous protéger des moustiques, vecteurs de maladie comme le chikungunya, la dengue ou encore la filariose.

Pour vous protéger de la déshydratation et du coup de soleil, ayez à portée de main une bouteille d'eau potable et n'hésitez pas à recourir à la panoplie complète : chapeau à large bord, crème solaire haute protection, lunettes de soleil.

Sachez que le taux de prévalence du VIH/Sida et des maladies sexuellement transmissibles n'est pas négligeable en Haïti, alors prenez vos précautions en cas de relations intimes avec un inconnu ou une inconnue.

Hébergements.

S'il ne veut pas résider chez la famille ou des amis, le voyageur qui se rend en Haïti a le choix entre plusieurs modes d'hébergement : l'hôtel, le guesthouse, l'auberge de jeunesse, l'appartement prévu pour la location.

Les hôtels, disponibles dans les grandes villes et dans les pôles touristiques permettent de choisir parmi plusieurs niveaux de confort, selon leurs catégories. Outre les hôtels classés suivant le système de classification locale qui est l'Hibiscus, il est possible de résider dans des grands hôtels étoilés.

Les visiteurs, adeptes de l'hébergement alternatif, ont le choix entre les guesthouses et la location de villa ou d'appartement meublés. Cette option est pratique pour ceux qui veulent profiter de leur intimité et de leur liberté, d'autant plus que le niveau de confort est relativement le même que celui d'un hôtel classique.

Les auberges de jeunesse sont peu nombreuses en Haïti, cependant les jeunes backpackers peuvent en trouver dans les grandes villes, notamment à Port-au-Prince, Croix-des-Bouquets, Jacmel, Kenscoff, Léogâne, Pétionville, etc.

Dangers.

Pour éviter que les touristes deviennent les cibles des délinquants, on leur recommande d'être prudents et d'être attentifs à leurs bagages et à leurs affaires, dans les endroits très fréquentés et surtout aux alentours des gares et des aéroports. Le taux de criminalité en Haïti n'est pas négligeable.

Voici quelques recommandations qui éviteront les ennuis à tout un chacun :

• éviter de s'afficher avec des objets de valeur et garder un œil sur ses affaires (appareil photo dernier cri, portefeuille, etc.) lors des visites des lieux touristiques.

• Déposer en lieu sûr (coffre-fort de l'hôtel par exemple) les objets de valeur, et les papiers importants.

• Être vigilant lorsqu'il faut retirer de l'argent auprès d'un distributeur automatique.

• Ne s'attardez pas sur la plage le soir.

• Dans les grandes villes, éviter de se balader seul(e) à pied, à la tombée de la nuit et penser plutôt à prendre un taxi, pour aller d'un endroit à l'autre, même proche.

• IL faut avoir aussi l'habitude de fermer à sa chambre et de verrouiller ses fenêtres avant de sortir.

• En voiture, ne pas oublier pas de verrouiller les portières et de les fermer à clé lorsqu'on doit s'en éloigner.

Haïti a connu dans le passé des tremblements de terre intenses, dont le plus mémorable est celui du janvier 2010. Il convient donc aux visiteurs de connaitre les règles de conduites élémentaires en cas de séisme. Il en est de même pour les ouragans qui viennent balayer régulièrement les îles caribéennes.

Culture.

Quand il est question de culture haïtienne, l'art local, représenté par la peinture naïve et colorée de la vie quotidienne, vient tout de suite à l'esprit, puis l'aspect spirituel. Le peuple haïtien est un peuple religieux et nombreux sont ceux qui combinent la religion chrétienne, en l'occurrence catholique, apportée sur l'île par les colons européens avec les croyances vaudoues.

Il est difficile d'évoquer la culture haïtienne sans faire référence à la musique, à la danse et à la fête. Comme tout Antillais, le Haïtien aime la musique. En Haïti, la konpa, le Zouk et le twoubadou sont aussi populaires que le merengue, le hip hop, le reggae et le reggeaton. D'ailleurs, cet amour de la fête explique l'engouement des Haïtiens pour le carnaval.


Idées d'itinéraires en Haïti

Destination à combiner avec la visite de la République dominicaine ou à découvrir indépendamment de son voisin, Haïti se laisse découvrir à travers sa culture, ses artistes, ses villes et sa nature. Voici quelques idées d'itinéraires qui finiront par vous convaincre de faire le voyage.

Une semaine en Haïti : de Port-au-Prince au Cap Haïtien

Commencez par vous installer à votre hôtel, dès votre arrivée à Port-au-Prince, afin de vous détendre après les longues heures de vol (J1). Consacrez ensuite deux jours à découvrir la capitale haïtienne, pour disposer de suffisamment de temps à la visite des sites incontournables (J2-J3). Prenez ensuite un vol matinal pour Cap Haïtien, et après vous être installé à l'hôtel, faites un rapide tour de la ville (J4). Passez 2 jours à visiter Cap Haïtien et ses environs (J5-J6). Revenez sur Port-au Prince d'où vous allez prendre le vol du retour (J7).

Deux semaines en Haïti : l'essentiel de ses trésors culturels et naturels

Un séjour de deux semaines en Haïti vous permettra de découvrir les trésors naturels et culturels haïtiens, hors des sentiers battus.

Pour commencer, passez trois jours à Port-au-Prince, pour associer les découvertes culturelles (Marché de fer, le village artistique de Noailles, etc.) à la vie nocturne et aux plages (J1 à J3). Partez ensuite pour vous ressourcer à Jacmel ; profitez de ses plages de sable noir ; faites une excursion au bassin bleu et visitez le Jacmel Art Center (J4-J5). Revenez sur la côte-ouest pour profiter des activités nautiques sur la côte des Arcadins et sur l'île de la Gonâve (J6-J7). Continuez vers le nord, pour Les Gonaïves où vous pourrez découvrir les nombreux sanctuaires vaudous et en savoir plus sur le culte vaudou (J8). Prenez la route du Cap-Haïtien afin de profiter de la mer à travers les nombreuses activités nautiques, et faire des visites culturelles dont les incontournables La Citadelle la Ferrière à Milot et le palais Sans Souci (J9 à J12). Revenez sur Port au Prince et consacrez une journée pour randonner au cœur de la nature au Kay Piat (J13). Terminez votre escapade haïtienne par une journée de détente avant de prendre le vol du retour (J14).


Que voir en Haïti : les incontournables

Haïti compte quelques sites à voir absolument, lors de votre séjour, que vous soyez passionné de nature, d'échanges culturels, de vielles pierres chargées d'histoire ou de détente en bord de mer.

Port-au-Prince, la capitale haïtienne est connue pour ses maisons colorées, pour ses groupes musicaux, que les locaux appellent « jazz ». Vous pouvez aussi y découvrir le Marché en fer, le village artistique de Noailles, la cathédrale de la Sainte Trinité ou encore le musée d'art haïtien du collège Saint-Pierre.

Cap-Haitien est une destination incontournable si vous êtes de ceux qui aiment alterner la détente à la plage, avec ses nombreuses activités nautiques et la découverte culturelle. La visite de la Citadelle La Ferrière à Milot où vous découvrirez les ruines d'une grande forteresse emblématique, dotée de canons, construite au XIXe siècle et celle du Palais Sans Souci, vestiges d'une ancienne résidence royale, achevée en 1813 pour Henri Ier, roi d'Haïti, est un must.

Si tout ce qui a attrait au vaudou vous fascine, alors offrez-vous l'opportunité de visiter la cascade de Saut d'Eau, du côté de Mirebalais. Prenez aussi le temps de visiter La Gonaïves et ses environs, où vous pourrez découvrir plusieurs sanctuaires vaudous comme Souvenance (lieu de pèlerinage vaudou, très fréquenté à Pâques), Badjo (lieu où Dessalines le premier empereur d'Haïti aimait se recueillir), ou Soukri (théâtre de rituels vaudous qui durent 15 jours en août).

Et si vous vous passionnez pour la nature et pour la mer, alors vous trouverez votre bonheur en visitant les parcs nationaux de Macaya, en faisant de la randonnée sur le Pic de la Selle, en piquant une tête dans le bassin bleu qui fait la renommée de Jacmel. N'oubliez pas non plus de profiter des belles plages et des fonds marins de l'île de la Gonâve.


La meilleure période pour voyager en Haïti

Quand partir pour avoir un climat favorable ?

Le climat d'Haïti est de type tropical, caractérisé par une atmosphère chaude tout au long de l'année. Seules les températures varient en fonction des saisons. De prime abord, il existe deux saisons principales en Haiti ; la saison relativement sèche, de novembre à avril et la saison des pluies. Mais à bien considérer les températures, il y a aussi la saison fraîche, de novembre à février et la saison très chaude, de juillet à septembre.

Si la température de l'eau de mer est favorable à la baignade tout au long de l'année, au point de vue climatique, la meilleure période pour visiter Haïti est la saison sèche, qui s'étend de décembre à mars.

Alors, quand partir ? Vous pouvez visiter Haïti toute l'année. Toutefois, en Haïti, le climat est seulement favorable partout durant Janvier, Février, Mars, Novembre et Décembre.

Plus de détails sur notre page : Climat/Quand partir en Haïti ?

Affluence touristique de Haïti

  • Basse saison en Haïti
    Les mois où l'affluence est la plus faible sont : Janvier, Février, Mars, Mai, Juin, Octobre et Novembre.
  • Haute saison en Haïti
    La fréquentation de Haïti est élevée en : Avril, Juillet, Août, Septembre et Décembre.
  • Très haute saison en Haïti
    En Juillet, Août et Décembre, l'affluence touristique en Haïti est à son maximum.

Plus d'informations sur l'affluence et les prix : Meilleure période pour Haïti


Votre budget voyage pour partir en Haïti

En moyenne, le coût de la vie en Haïti en 2019 est 4% plus important qu'en France. Vous perdez donc en pouvoir d'achat en visitant ce pays. :-(

Voici des exemples de budget à prévoir pour partir en Haïti (budget quotidien sur place pour 2 personnes pendant 2 semaines hors billets d'avion) :

Backpacker :
petit budget

Budget quotidien :

  • 52 € pour 2
  • 13 € par personne
  • 1 € par personne
  • Activités gratuites

Budget total à prévoir :

1106 €* (102746 HTG)

Voyageur :
budget moyen

Budget quotidien :

  • 75 € pour 2
  • 24 € par personne
  • 19 € par personne
  • 9 € par personne

Budget total à prévoir :

2464 €* (230132 HTG)

Touriste :
budget élevé

Budget quotidien :

  • 145 € pour 2
  • 32 € par personne
  • 54 € par personne
  • 18 € par personne

Budget total à prévoir :

4914 €* (458276 HTG)

Calculez votre budget avec notre outil gratuit : Budget voyage et coût de la vie en Haïti


Vol pour Haïti : statistiques et meilleurs prix

Depuis l'aéroport de Paris, le prix moyen pour aller en Haïti est de 841 €. Cependant, le prix varie en fonction de la période du voyage et de la période de réservation du billet. Découvrez ci-dessous le prix moyen des vols pour Haïti pour les mois les moins chers (survolez le nom des mois pour obtenir l'information), ainsi que la meilleure période pour acheter son billets d'avion :

Ville Prix moyen Mois les moins chers pour partir Quand acheter ?
Port-au-Prince841 €janvier, février, mars, mai, septembre (le moins cher), octobre, novembre5 à 6 mois

Vous voulez plus de statistiques et d'informations pour vous aider à réserver votre billet d'avion au meilleur prix ?

Découvrez nos statistiques complètes sur : le prix du billet d'avion pour Haïti

Statistiques sur le prix d'avion mois par mois pour Port-au-Prince

Partez à Port-au-Prince en Haïti au mois de septembre pour obtenir le meilleur prix (674 € soit 167 € d'économie par rapport au prix moyen sur l'année qui est de 841 €) et évitez le mois de juillet qui est statistiquement le plus cher (1136 € soit 295 € de plus que le prix moyen).

Plus de détails et de statistiques : Billet d'avion pour Port-au-Prince : Quand partir/Quand réserver

Comparateurs : partez au meilleur prix en Haïti

Envolez-vous en Haïti à partir de 438 €

Rechercher un vol vers Haïti :


Vous pourrez modifier les options (nombre d'adultes et d'enfants, escales, classe...) à l'étape suivante.

Checklist : Quoi emporter pour votre voyage ?

Comme Haïti est un pays tropical où le soleil et la chaleur règnent en maître, vous aurez besoin de vêtements légers qui vous permettront de vous sentir à l'aise, malgré les températures élevées. Et pour la baignade, à laquelle vous aurez du mal à résister, les premières choses à mettre dans votre valise sont votre plus beau maillot de bain et toute la panoplie d'un séjour à la plage : serviette de plage, lunettes de soleil, chapeau, et crème solaire et aussi une paire de tongs.

Pour les randonnées au cœur de la nature, mieux vaut prévoir une bonne paire de chaussure de marche, en sus des produits répulsifs qui éloigneront les moustiques, et les vêtements couvrants mais adaptés à la chaleur.

N'oubliez pas quelques tenues stylées pour les soirées romantiques.

Outre les effets et les documents de voyage (passeport, visa, papier d'identité, etc.) réservez une place dans votre valise pour une petite trousse à pharmacie avec les médicaments pour soigner les petits maux.


Que ramener de Haïti ?

N'oubliez pas de changer votre argent par la monnaie locale, la Gourde Haïtienne (HTG), pour pouvoir acheter des objets souvenirs.

La peinture naïve Indissociable de la culture haïtienne, la peinture naïve met en scène la vie quotidienne et les cultes vaudous. Elle fait partie des souvenirs emblématiques du pays.

Sculptures et statuettes Pensez à ramener des objets décoratifs qui s'inspirent de l'art africain et du vaudou.

Objets artisanaux Profitez de votre visite du marché de fer et du village artistique de Noailles pour ramener des objets artisanaux uniques, des bijoux et aussi de la vannerie.


Fêtes et principaux événements en Haïti

Les fêtes religieuses chrétiennes comme Pâques, Ascension, Assomption et Noël, s'ajoutent aux dates commémoratives, relatives à l'histoire d'Haïti, et donnent des occasions au peuple haïtien de se réjouir.

Voici quelques dates festives à retenir :

1er Janvier : Fête de l'indépendance Chaque année, le 1er janvier, les Haïtiens célèbrent leur indépendance, à travers de nombreuses activités culturelles, dont la traditionnelle « Soupe joumou ».

Janvier : Festival International de Jazz de Port-au-Prince Ce festival permet d'assister à plusieurs concerts et de découvrir les différents genres musicaux dont le Konpas.

Février, Carnaval de Jacmel et Carnaval national au Port-au Prince Le carnaval fait partie des manifestations culturelles les plus prisées des Haïtiens, il permet d'assister à de nombreuses manifestations folkloriques.