Guide de voyage de l'Iran l’héritage persan

Pourquoi partir voyager en Iran ?

Avec la mer caspienne au Nord et le golf persique au Sud, l'Iran dispose de milliers de kilomètres de côtes et de belles plages. Pourtant les attraits touristiques de l'Iran sont d'ordre culturel et économique.

L'Iran occupe en effet l'ancien territoire de la puissante civilisation persane qui a dominé l'Asie mineure et la Mésopotamie. L'empreinte de l'empire perse est visible à travers le pays. Si les uns sont tombés en ruine, les autres sont superbement conservés tel le cas de Persépolis. Voir le musée de Persépolis et admirer les objets provenant des fouilles archéologiques, donnent l'impression de remonter le temps et laissent imaginer la splendeur de la cité, le temps d'une visite.

L'Iran est aussi l'art et la culture. Visiter les villes iraniennes et rencontrer des artisans talentueux sont de belles opportunités pour dénicher des beaux objets qui sont des véritables chefs d'œuvre, tel le tapis iranien, réduit en simples objets souvenir. Acheter un tapis persan revient portant à réaliser une belle affaire.

L'Iran est un pays aux richesses culturelles millénaires.


Iran : photos de voyages


Que faire en Iran ?

Plages et baignade
Des stations balnéaires sont situées sur l’île de Kish, avec des zones séparées pour hommes et pour femmes.

Paysages et nature
Le paysage est une succession de zones côtières (golf persique et mer caspienne), de plateaux et de reliefs montagneux, dessinés par des massifs (le volcan du Savalan et Talesh, le Zagros). L’Alborz et ses sommets éternellement enneigés, et surtout les cheminées de fée de Kandovan le singularisent.

Visite, Musée et Patrimoine
Les vestiges de la Perse antique : le Ziggourat élamite de Choqa Zanbil, les ruines du temple du feu de Takht-e Soleiman, Persépolis sont à visiter absolument.

Sport
L'Iran dispose d’une base de ski à Shemshak. Les sports nautiques sont limités.

Adapté aux familles
Visiter Iran en famille, notamment l’île de Kish, c’est donner aux enfants l’opportunité d’observer les dauphins en plein batifolage. Au niveau sécurité, vérifiez bien les relations diplomatiques avec votre pays avant de partir.

Artisanat et achats
La renommée du tapis iranien dépasse les frontières du pays. Les objets d’artisanat à ramener d’Iran sont variés (tissus chatoyant, céramique, mosaïques, marqueterie, broderie…).

Gastronomie
La cuisine iranienne utilise beaucoup de légumes, d’herbes aromatiques et de fruits. Le thé (Chaï) est très prisé.

Vie nocturne
La vie nocturne est très discrète en Iran. L’alcool est prohibé.


Conseils pour préparer son voyage en Iran

Transports.

Pour se rendre en Iran, mieux vaut privilégier l'avion, compte tenu de la situation géopolitique actuelle, les zones frontalières avec l'Iran ne favorisent pas les voies terrestres. D'ailleurs, l'Iran dispose de nombreux aéroports internationaux à l'instar de ceux de Zahedan, d'Arak, de Birjand, de Tabriz ainsi que les aéroports Shahid Beheshti et Mehrabad à Ispahan, Shahid Hashemi Nejad à Mashad, Shahid Dastghaib à Shiraz, et Imam-Khomeini à Téhéran.

Pour se déplacer sur le territoire iranien, le voyageur dispose d'un large choix : un bon réseau de liaisons aériennes permet de desservir la plupart des grandes villes iraniennes. De même, des compagnies de bus, assez nombreuses, favorisent l'accession à la plupart des villes iraniennes, même de celles éloignées des routes principales. À cela s'ajoute un bon réseau ferroviaire avec des lignes qui transitent par Téhéran.

Quant au transport urbain, il est possible d'opter pour les taxis collectifs, appelés par les locaux savari ou Paykan, les taxis privés, plus chers mais confortables, ou encore le métro.

Santé.

Les risques sanitaires en Iran sont quasi-nulle mais les ressortissants français sont priés de se faire vacciner contre la grippe saisonnière. Par ailleurs, ils sont invités à toujours respecter les consignes relatives à l'hygiène et les mesures d'hygiènes alimentaires. Évitez de boire l'eau du robinet.

Hébergements.

Les offres d'hébergement en Iran sont nombreuses et variées. Les plus répandues sont les hôtels classiques, disponibles en plusieurs catégories : de 1 à 5 étoiles ou encore ceux aménagés dans les anciennes maisons de négociants.

Les petites pensions et les mosaferkhuneh, littéralement, « maison pour voyageurs » permettent aux voyageurs à petit budget de se loger ; sauf que le confort est loin du standard occidental.

Il est également possible de trouver une chambre dans les hôtels appartenant aux chaînes hôtelières internationales.

Le camping et les auberges de jeunesse sont peu répandus.

Dangers.

Il est préférable d'éviter les zones frontalières entre autres celles avec l'Irak et l'Afghanistan, la province du Sistan-Baloutchistan, et l'est des provinces de Kerman et du Hormozgan, compte tenu des menaces de terrorisme bien réelles. Mais si vous restez dans les zones touristiques et les grandes villes, les risques sont quasi-nuls.

Culture.

La culture plusieurs fois millénaires de la Perse et la succession de différentes influences culturelles ont laissé à L'Iran une richesse culturelle inestimable. Et même si le pays est majoritairement musulman, la plupart des traditions iraniennes tirent leur origine des coutumes lointaines, tel que le nouvel an iranien, basé sur le calendrier persan et coïncidant avec celui de la religion zoroastrienne. Les Iraniens, héritiers d'une culture qui domina le monde dès le début de l'Empire achéménide sont conscients de leur richesse culturelle, d'ailleurs bon nombre de leurs monuments sont inscrits sur la liste des patrimoines de l'UNESCO.

Cartes bancaires.

À noter que les cartes bancaires occidentales ne sont pas acceptées en Iran alors, n'oubliez pas d'avoir sur vous suffisamment d'argent liquide, surtout pour le paiement de vos déplacements et de vos achats.


Idées d'itinéraires en Iran

Une semaine en Iran.

Commencez par deux jours d'escapade urbaine à Téhéran où vous pourrez visiter entre autres le Palais du Golestan, le musée des joyaux de la Couronne ou encore le musée national d'Iran (J1-J2). Continuez ensuite pour trois jours sur Ispahan pour vous émerveiller des nombreux trésors architecturaux de celle ville (J3-J4-J5) avant de poursuivre vers Chiraz. Il vous faut au moins deux autres jours pour découvrir les différents monuments de cette ville (J6-J7) et terminez votre escapade en Iran par un détour à Persépolis.

15 jours en Iran : le nord et le centre.

Un séjour de 2 semaines vous permettra de visiter les villes incontournables et les trésors du nord et du centre de l'Iran.

Commencez par séjourner à Téhéran en y consacrant 3 jours (J1 à J3). Puis dirigez-vous vers Kashan (J4-J5) avant de prendre la route d'Ispahan (J6 à J8) Partez ensuite pour la ville de Yazd, y faire une escapade citadine et visiter les environs (J9-J10). Consacrez une journée entière pour visiter les sites archéologiques à Persépolis et les environs (J11), avant de terminer en beauté votre parcours touristique à Chiraz et avant de vous envoler vers d'autres cieux.

3 semaines en Iran : le grand tour

Un séjour de 3 semaines en Iran est largement suffisant pour découvrir les trésors culturels et naturels de cet immense pays. Combinez les deux itinéraires précédents, et ajoutez à votre itinéraire les villes de Tabriz, de Meched (Mashhad) et de Kerman. Commencez alors par une escapade à Tabriz (J1-J2) avant de continuer sur Téhéran (J3 à J5). Une fois à l'intérieur des terres, incluez dans votre parcours la ville de Meched (Mashhad) (J6-J7) et poursuivez sur Kashan (J8-J9), puis Ispahan (J10 à J12), ensuite Yazd (J13 à J15). Consacrez une journée à découvrir Persépolis (J16) puis deux jours à Chiraz (J17-J18) avant de terminer votre périple à Kerman (J19-J20). Puis, prenez un vol intérieur pour l'aéroport international de votre choix vers d'autres horizons (J21).


Que voir en Iran : les incontournables

L'Iran compte de nombreux sites aussi beaux que fascinants tels que la grande place, le somptueux palais Ali Qâpou, la porte du grand bazar Qaisarieh, les mosquées de Sheikh Lotfollah et de l'Imam à Ispahan.

Les passionnés de patrimoines architecturaux et de découvertes culturelles s'émerveilleront aussi des traces de la route de la soie et des vestiges de l'époque sassanide à Kerman. Il en est de même pour la découverte culturelle à Meched (Mashhad), celle des maisons traditionnelles construites en terrasse du pittoresque village de Masuleh ou encore celle du site archéologique de Persépolis, l'ancienne capitale des Achéménides.

À inscrire aussi sur son itinéraire : la ville de Tabriz et son patrimoine architectural, la ville de Téhéran et le palais Niavaran, le Musée national et le Palais du Golestan, ainsi que la ville de Yazd, l'une des plus vieilles villes du monde, avec le temple d'Âtashkadeh, épicentre du zoroastrisme.


Circuits et voyages organisés en Iran

Prix à partir de, hors vols (sauf mention contraire). Voir le détail sur le site de l'annonceur.


La meilleure période pour voyager en Iran

Quand partir pour avoir un climat favorable ?

Du fait de l'étendue et de l'influence du relief sur le climat, celui de L'Iran varie selon les localités. Au nord, du côté de Tabriz et de Téhéran, le climat est tempéré avec quatre saisons bien distinctes. Les hivers sont rudes et les étés chauds. À l'intérieur des terres, le climat est plutôt aride, avec une saison chaude et une saison douce, tandis que le taux de précipitation est très bas. Les localités bordées par le golfe Persique et le golfe d'Oman connaissent des hivers plus doux.

De ce fait, l'Iran fait partie des pays qui se laissent découvrir toute l'année ; chaque saison est propice à la découverte d'une région spécifique.

Pour découvrir l'ensemble du territoire dans de bonnes conditions climatiques, les meilleurs moments pour partir en Iran s'échelonnent sur deux périodes : celle qui va d'avril à juin (le printemps), puis celle allant de septembre à octobre (l'automne).

Alors, quand partir ? Vous pouvez visiter l'Iran toute l'année.

Plus de détails sur notre page : Climat/Quand partir en Iran ?


Votre budget voyage pour partir en Iran

En moyenne, le coût de la vie en Iran en 2018 est 35% moins important qu'en France. Vous gagnez donc en pouvoir d'achat en visitant ce pays ! :-)

Voici des exemples de budget à prévoir pour partir en Iran (budget quotidien sur place pour 2 personnes pendant 2 semaines hors billets d'avion) :

Backpacker :
petit budget

Budget quotidien :

  • 39 € pour 2
  • 6 € par personne
  • 1 € par personne
  • Activités gratuites

Budget total à prévoir :

728 €* (34562948 IRR)

Voyageur :
budget moyen

Budget quotidien :

  • 110 € pour 2
  • 10 € par personne
  • 2 € par personne
  • 3 € par personne

Budget total à prévoir :

1932 €* (91965622 IRR)

Touriste :
budget élevé

Budget quotidien :

  • 113 € pour 2
  • 14 € par personne
  • 4 € par personne
  • 6 € par personne

Budget total à prévoir :

2212 €* (104705468 IRR)

Calculez votre budget avec notre outil gratuit : Budget voyage et coût de la vie en Iran

Comparateurs : partez au meilleur prix en Iran

Rechercher un vol vers l'Iran :


Vous pourrez modifier les options (nombre d'adultes et d'enfants, escales, classe...) à l'étape suivante.

Recherchez votre location de vacances sur plus de 250 sites en même temps dont :
abritel homeholidays booking.com tripadvisor


Vous pourrez modifier les options (nombre de chambre, animaux, type d'hébergement, équipements, emplacement...) à l'étape suivante.

Checklist : Quoi emporter pour votre voyage ?

Mettez dans votre bagage à main les documents classiques comme le papier d'identité, les billets aller-retour, le passeport et tout autre document comme le visa.

Mettez dans vos valises vos vêtements et autres effets de voyage, choisis en fonction de la saison et des régions à visiter.

En été, les vêtements légers mais décents sont à privilégier, étant donné que l'Iran est un pays musulman. Les femmes voyageant en Iran doivent avoir un foulard à portée de main, en plus des vêtements couvrants. Les hommes doivent éviter les shorts et les bermudas. Munissez-vous également de lunettes de soleil, de chapeau et de crème solaire pour vous protéger du soleil, ainsi que des répulsifs anti-moustiques pour éloigner les insectes.

En hiver, les vêtements chauds du genre manteaux épais, sweatshirts polaires et même des sous-vêtements thermiques sont conseillés. Trouvez également dans votre valise de la place pour les bonnets et les chaussettes en laine qui vous tiendront chaud.

Quelle que soit la saison, les chaussures de marche sont conseillées aux personnes qui souhaitent arpenter les sites archéologiques.


Que ramener de l'Iran ?

Tapis persan Disponible dans toutes les tailles et proposés à tous les prix, les tapis persans font partie des objets incontournables, à ramener d'Iran.

Artisanat Les objets en poterie, céramiques, tissus brodés constituent de magnifiques souvenirs à ramener d'Iran si on est adeptes des objets décoratifs.

Bijoux et pierres précieuses Les inconditionnels de mode peuvent ramener des bijoux en or et/ou en argent, incrustés de pierres précieuses, dont le turquoise.

Douceurs et souvenirs à déguster Les douceurs locales, à l'instar du fameux gaz d'Ispahan ou encore des pistaches à grignoter complètent les épices, entre autre le safran dont la réputation dépasse les frontières.


Fêtes et principaux événements en Iran

En sus des fêtes religieuses et autres dates commémoratives, de nombreuses manifestations culturelles rythment la vie des Iraniens, en voici quelques-unes, à ne pas rater.

Le 20 Mars, Festival of Fire (Chaharshanbe Suri) en Iran Le dernier mercredi de l'année selon le calendrier persan, les Iraniens allument de petits feux de joie dans divers domaines publics puis, ils sautent par-dessus les braises en criant. Cette fête précède la fête du Norouz.

Le 21 mars, Norouz, Nouvel An iranien Le Norouz est une fête traditionnelle des peuples iraniens et turcs, qui célèbrent le Nouvel An du calendrier persan. Symbole de renaissance et de renouveau.

Septembre, Eid e Ghorban (Fête du sacrifice) en Iran Il s'agit de l'une des fêtes les plus importantes de l'Islam. Elle commémore la soumission d'Ibrahim (Abraham) à Dieu qui s'apprêtait à offrir son fils à Dieu.

Le 21 décembre, Yalda Night (Shab-e Chelleh) en Iran Au solstice d'hiver, la traditionnelle Yalda Night (Yalda signifiant « naissance »), la nuit la plus longue de l'année, est l'un des événements les plus célébrés en Iran. Il s'agit d'un des plus anciens festivals persiques, tirant son origine de la religion zoroastrienne.