Guide de voyage du Népal le portail de l’Himalaya

Pourquoi partir voyager au Népal ?

Le Népal, longtemps fermé à l'occident, est un pays mystique, religieux et mystérieux. Mais depuis une vingtaine d'années, le pays s'est ouvert au monde et les touristes commencent à affluer. Au niveau des attraits touristiques, le Népal a deux visages.

Il y a le Népal et ses patrimoines. Les Népalais sont attachés à leurs traditions et ils respectent tout ce qui a attrait à la spiritualité et au sacré. La vallée de Katmandou, avec ses édifices sacrés bien entretenus, renferme plusieurs édifices sacrés. Les passionnés de découverte seront émerveillés devant la splendeur de ces édifices. Palais, temples et lieux de cultes sortent du lot par la richesse de leur décoration ainsi que du foisonnement de couleurs sur leurs façades.

Et il y a le Népal et les montagnes. Situé au sud de l'Himalaya, le pays est le meilleur accès pour amorcer l'ascension de l'Everest. Si les uns tentent l'aventure, les autres préfèrent mesurer leur endurance dans les montagnes népalaises, en faisant du trekking qui est aussi exaltant que l'ascension du toit du monde.


Népal : photos de voyages


Que faire au Népal ?

Plages et baignade
Le Népal ne dispose pas de plages ni de lieu propice à la baignade.

Paysages et nature
Marqué par une dénivellation impressionnante, le paysage népalais est diversifié, de la plaine du Teraï au Sud, aux chaînes montagneuses de l’Himalaya au Nord.

Visite, Musée et Patrimoine
Le Népal présente des endroits intéressants à voir : la vallée de Katmandou avec ses palais, ses édifices sacrés et ses monuments.

Sport
Les touristes sportifs sont enthousiasmés à l’idée d’un trekking dans le massif de l’Himalaya.

Adapté aux familles
Visiter le Népal serait intéressant pour les enfants. Cependant, le voyage est assez périlleux.

Artisanat et achats
L’artisanat népalais est raffiné, la production artisanale est variée : des objets rituels (tambour, cloches, moulins à prières, bols chantants) et des objets d’usage courant (sacs, couteaux, colliers, châle).

Gastronomie
Le plat national du Népal est le Dhal bhat (du riz blanc, des lentilles, de curry et du Tarkari). Les soupes et le thupka (un plat à base pate et de viande) conviennent aux sportifs.

Vie nocturne
La vie nocturne à Katmandou est très discrète.


Conseils pour préparer son voyage au Népal

Terre d'aventure et de découverte, destination de prédilection des alpinistes, le Népal offre aux touristes un environnement, caractérisé par un vent d'authenticité. Si le moment est venu pour vous de goûter à la magie d'une évasion au cœur d'une nature grandiose, alors référez-vous à nos précieux conseils pour voyager au Népal afin d'organiser le vôtre.

Transports.

Pour partir en avion au Népal, il faut prendre un vol qui transite dans les pays voisins, avant de continuer jusqu'à l'aéroport de Katmandou, le seul aéroport international du pays.

Il est également possible de venir au Népal par la route, soit via les postes frontières avec l'Inde, soit par la route transhimalayenne, qui relie le Népal à la Chine, via la province autonome du Tibet, la frontière est située entre Rasuwa Ghadhi (Népal) et Kyirong (Tibet).

Le projet de ligne ferroviaire pour relier la ville de Xigaze, au Tibet, et la capitale népalaise, Katmandou, est en gestation.

Pour se déplacer de ville en ville, le bus reste le moyen de transport le plus courant, il est pratique pour de petites distances mais peut se révéler inconfortable pour des trajets de plusieurs heures.

Heureusement, il y a toujours l'avion pour ceux qui aiment couvrir les longues distances en peu de temps. À noter qu'avec les pistes d'atterrissage enclavées et difficiles d'accès, il parait que l'avion est loin d'être le moyen de transport le plus rassurant !

Pour se déplacer dans les grandes villes, vous pouvez prendre le taxi ou louer une moto.

Santé.

Pour pouvoir apprécier pleinement votre découverte du Népal, pensez à prendre certaines précautions par rapport à l'hygiène alimentaire. Évitez de boire directement l'eau du robinet, et l'eau des ruisseaux. Méfiez-vous des légumes et des fruits qui ne s'épluchent pas ainsi que des aliments crus. Méfiez-vous également des laitages sauf si le lait est bouilli. Abstenez-vous de boire du lassi (une boisson lactée népalaise) si avez l'estomac fragile.

En montagne, même si, en apparence, le soleil ne tape pas fort, il est important de vous protéger contre les UV, donc de vous munir de lunettes de soleil antireflet pour protéger vos yeux des réverbérations. De même, apprenez à reconnaître les symptômes du mal des montagnes pour pouvoir prévenir le « mal aigu des montagnes » ou Soroche. Pensez à gravir les fortes dénivellations par étape.

Dans le Teraï ; pensez à vous protéger des moustiques, vecteurs de maladie comme le paludisme ou la dengue. Vous devez aussi disposer d'un traitement antipaludique.

Enfin, assurez-vous que vos vaccins soient à jour : DT-Polio (diphtérie-tétanos-poliomyélite), ainsi que ceux de l'hépatite A et l'hépatite B, la coqueluche, la typhoïde et la rage.

Et comme le Népal n'est pas épargné par le VIH-Sida, prenez toutes les précautions pour vous protéger contre les MST, et ne snobez pas l'utilisation des préservatifs, en cas de relations intimes avec un(e) inconnu(e).

Hébergements.

Les offres d'hébergement sont variées, allant des hôtels de toutes les catégories aux chambres d'hôtes en passant par les gîtes d'étape appelés lodges.

Katmandou et les autres grandes villes comptent quelques établissements de luxe ainsi que des établissements familiaux comme les maisons d'hôtes, de sorte qu'il y en a pour tous les budgets. Il y a aussi des hôtels de charme qui proposent des chambres à un tarif très avantageux. Il en est de même pour les maisons d'hôtes. Mais comme le niveau de confort diffère d'un hôtel à l'autre, mieux vaut visiter la chambre avant de vous décider.

Les étapes de trek comptent quelques lodges, qui permettent aux randonneurs de se loger soit dans des dortoirs soit dans des chambres.

Ceux qui partent faire du trek, hors des sentiers battus, peuvent dormir chez l'habitant ou dormir dans un ancien caravansérail.

Dangers.

Le Népal est une destination relativement sûre puisqu'une femme peut voyager seule sans rencontrer des problèmes. On conseille tout de même aux filles seules de faire preuve de bon sens et de prudence, d'autant plus que dans les bars et les discothèques, les personnes mal intentionnées se servent de la drogue du violeur pour les abuser à leur insu.

De même, la délinquance et les problèmes de drogue prennent de l'ampleur dans certains quartiers malfamés de Katmandou. Il est donc important de s'en tenir aux consignes habituelles de sécurité.

Les autres menaces peuvent provenir des affres de la nature : inondations en période de mousson, séisme, glissement de terrain et avalanche dans les montagnes.

Culture.

L'influence de la culture hindoue qui a traversée les frontières depuis des siècles se reflète dans la culture népalaise. Ainsi, il n'est pas étonnant que le Tilak, le point rouge sur le front des Hindous, y soit appliqué. Attendez-vous à ce que vous obteniez un Tilak à la fin d'une cérémonie religieuse à laquelle vous avez assisté, peu importe que vous soyez hindou ou pas.

Le Népal compte parmi sa population, le peuple sherpa, un groupe ethnique originaire du Tibet. Ils sont des montagnards aguerris, presque des surhommes, à en croire leur capacité à soulever des charges lourdes et à évoluer sans difficulté dans le milieu hostile des hautes montagnes, glacial et pauvre en oxygène. C'est tout le contraire pour un alpiniste lambda qui a besoin de bouteille d'oxygène pour pouvoir supporter un tel milieu. Alors, appréciez-les à leur juste valeur.


Idées d'itinéraires au Népal

En sus du trekking au cœur de l'Himalaya, une escapade urbaine et une immersion au cœur du parc national de Chitwan font partie des activités incontournables à faire au Népal.

Une semaine au Népal : la vallée de Katmandou

À votre arrivée au Népal, commencez par découvrir la capitale népalaise Katmandou avant de vous diriger sur Patan et Bhaktapur, à la découverte des vestiges des anciens royaumes newar (J1-J4). Puis, partez vous ressourcer dans les montagnes voisines de la vallée (J5-J6), avant de revenir sur Katmandou pour prendre votre vol du retour (J7).

Deux semaines au Népal : La vallée de Katmandou et le parc de Chitwan

Consacrez la première semaine à la découverte de la capitale népalaise Katmandou, de Patan et de Bhaktapur, en prenant soin de visiter le Durbar Square de Katmandou, le stûpa de Swayambunath, le monastère de Shechen, le Durbar Square de Patan ou encore le Durbar Square et les temples à Bhaktapur (J1-J7). Continuez ensuite sur le parc national de Chitwan (J8-J10). Prenez la route de Pokhara, pour découvrir une nature grandiose et randonner quelques jours à l'Annapurna (J11-J14) avant de revenir sur Katmandou (J15).


Que voir au Népal : les incontournables

Outre les chaînes et les cimes enneigées himalayennes que l'on ne peut qu'admirer depuis la ville de Pokhara sauf si on est un alpiniste aguerri, les aspects culturels, la beauté du paysage et de la nature dans le Teraï font partie des attraits touristiques du Népal.

Ainsi, vous pouvez profiter de votre voyage pour visiter les sites incontournables qui diffèrent selon votre centre d'intérêt.

Si vous aimez vous plonger au cœur de l'histoire et mieux connaître la culture népalaise, alors la vallée de Katmandou et ses trois villes principales sont à découvrir absolument. Katmandou dont le nom signifie « temple de bois » en sanskrit, Patan surnommée la « ville des artisans » et Bhaktapur la « cité des Dévots », sont les trois anciennes capitales royales newar : ce qui explique les monuments historiques tels que le Durbar Square, les temples et les statues, qui ont résisté formidablement à l'assaut du temps. À ne pas rater non plus : la ville de Bodhnath, considérée comme un sanctuaire bouddhiste. Outre son stûpa, le plus impressionnant du Népal, cette cité abrite une trentaine de monastères.

Si vous aimer observer la faune et la nature, les parcs nationaux de Chitwan et de Bardia vous donnent l'opportunité de rencontrer des animaux fascinants.

Ceux qui se passionnent pour le trekking peuvent partir à l'assaut de l'Annapurna et de découvrir d'authentiques villages de montagne, en plus des paysages grandioses, à l'instar du lac turquoise de Tilicho.


Circuits et voyages organisés au Népal

Prix à partir de, hors vols (sauf mention contraire). Voir le détail sur le site de l'annonceur.


La meilleure période pour voyager au Népal

Quand partir pour avoir un climat favorable ?

À cause de la diversité de sa géographique, le Népal connaît de très grandes variations climatiques, allant d'un extrême à l'autre.

Les localités en altitude et les hauts sommets himalayens connaissent un climat montagnard. Les vallées jouissent d'un climat tempéré, avec une atmosphère chaude en été et des hivers plutôt frais. Dans la plaine du Teraï, et dans les zones frontalières avec l'Inde, les conditions climatiques s'apparentent à celles d'un climat tropical, avec deux saisons distinctes : la saison chaude et humide caractérisée par la mousson d'été qui atteint son summum de juin à septembre, et la saison sèche qui va d'octobre à avril, relativement douce.

Ainsi, les meilleures périodes pour partir au Népal afin de profiter de la clémence de la météo sont donc le printemps, de mars à avril et l'automne, d'octobre à avril.

Alors, quand partir ? Les meilleurs mois pour partir au Népal sont : Janvier, Février, Mars, Avril, Mai, Juin, Septembre, Octobre, Novembre et Décembre.

Plus de détails sur notre page : Climat/Quand partir au Népal ?

Affluence touristique du Népal

  • Basse saison au Népal
    Les mois où l'affluence est la plus faible sont : Mai, Juin, Juillet, Août et Septembre.
  • Haute saison au Népal
    La fréquentation du Népal est élevée en : Janvier, Février, Mars, Avril, Octobre, Novembre et Décembre.
  • Très haute saison au Népal
    En Février, Mars, Avril, Octobre, Novembre et Décembre, l'affluence touristique au Népal est à son maximum.

Plus d'informations sur l'affluence et les prix : Meilleure période pour le Népal


Votre budget voyage pour partir au Népal

En moyenne, le coût de la vie au Népal en 2018 est 59% moins important qu'en France. Vous gagnez donc en pouvoir d'achat en visitant ce pays ! :-)

Voici des exemples de budget à prévoir pour partir au Népal (budget quotidien sur place pour 2 personnes pendant 2 semaines hors billets d'avion) :

Backpacker :
petit budget

Budget quotidien :

  • 13 € pour 2
  • 4 € par personne
  • 1 € par personne
  • Activités gratuites

Budget total à prévoir :

294 €* (38276 NPR)

Voyageur :
budget moyen

Budget quotidien :

  • 39 € pour 2
  • 11 € par personne
  • 3 € par personne
  • 4 € par personne

Budget total à prévoir :

994 €* (128492 NPR)

Touriste :
budget élevé

Budget quotidien :

  • 72 € pour 2
  • 12 € par personne
  • 7 € par personne
  • 7 € par personne

Budget total à prévoir :

1666 €* (217042 NPR)

Calculez votre budget avec notre outil gratuit : Budget voyage et coût de la vie au Népal


Vol pour le Népal : statistiques et meilleurs prix

Depuis l'aéroport de Paris, le prix moyen pour aller au Népal est de 603 €. Cependant, le prix varie en fonction de la période du voyage et de la période de réservation du billet. Découvrez ci-dessous le prix moyen des vols pour le Népal pour les mois les moins chers (survolez le nom des mois pour obtenir l'information), ainsi que la meilleure période pour acheter son billets d'avion :

Ville Prix moyen Mois les moins chers pour partir Quand acheter ?
Katmandou603 €mars, mai (le moins cher)6 à 7 mois

Vous voulez plus de statistiques et d'informations pour vous aider à réserver votre billet d'avion au meilleur prix ?

Découvrez nos statistiques complètes sur : le prix du billet d'avion pour le Népal

Statistiques sur le prix d'avion mois par mois pour Katmandou

Partez à Katmandou au Népal au mois de mars pour obtenir le meilleur prix (538 € soit 65 € d'économie par rapport au prix moyen sur l'année qui est de 603 €) et évitez le mois de juillet qui est statistiquement le plus cher (709 € soit 106 € de plus que le prix moyen).

Plus de détails et de statistiques : Billet d'avion pour Katmandou : Quand partir/Quand réserver

Comparateurs : partez au meilleur prix au Népal

Envolez-vous au Népal à partir de 416 €

Rechercher un vol vers le Népal :


Vous pourrez modifier les options (nombre d'adultes et d'enfants, escales, classe...) à l'étape suivante.

Recherchez votre location de vacances sur plus de 250 sites en même temps dont :
abritel homeholidays booking.com tripadvisor


Vous pourrez modifier les options (nombre de chambre, animaux, type d'hébergement, équipements, emplacement...) à l'étape suivante.

Checklist : Quoi emporter pour votre voyage ?

Parce que le climat varie selon les zones géographiques, il vous faudra un peu de tout en matière de tenues vestimentaires : des habits légers pour la plaine du Teraï où l'atmosphère est plutôt chaude, des vêtements confortables comme les sweatshirts pour la vallée où les soirées et les matinées sont fraîches, et les vêtements chauds spécialement conçus pour la montagne et le trek.

Vous aurez aussi besoins de bonnes chaussures de marches, pour vos escapades urbaines et vos randonnées.

Prévoyez une trousse à pharmacie avec les médicaments de base tels que ceux permettant de soigner la diarrhée ou pour prévenir le mal aigu des montagnes.

N'oubliez pas d'emporter les accessoires pour vous protéger du soleil (lunettes de soleil antireflet, chapeau et crème protectrice contre les UV) et des produits répulsifs pour vous protéger des moustiques.

Si vous ne souhaitez pas vous encombrer d'équipements de campings pour le trekking en montagne, sachez que vous pouvez vous en procurer à Katmandou ou à Pokhara.

Et bien sur vos papiers et documents de voyage, en sus de l'argent en liquide et de vos cartes bancaires : à ne pas oublier.


Que ramener du Népal ?

Votre voyage au Népal vous donnera l'opportunité de ramener des objets souvenirs, à offrir en cadeau ou à garder pour votre propre plaisir.

Tissus et accessoires vestimentaires Le tissage de la laine de chèvre est un art très développé au Népal, vous avez le choix entre les châles, les étoles et les écharpes en pashmina ou bien en tissus mêlés à de la soie.

Objets emblématiques du Népal Quoi de plus emblématiques que les papiers népalais, à base d'écorce d'arbre, de jute, de chanvre ou d'ortie, fabriqués selon une technique traditionnelle, dans la région de Bhaktapur. Vous pouvez aussi ramener un khukuri, couteau traditionnel népalais ou encore un sarangi, instrument de musique traditionnel à cordes frottées.

Objets de prières tibétains Vous pouvez ramener des moulins à prières ou des bols chantants comme objets souvenirs. Préférez les copies artisanales à ceux que l'on vous présente comme des objets anciens : vous éviterez ainsi de vous faire arnaquer avec des faux.


Fêtes et principaux événements au Népal

Le Népal est bien connu pour ses fêtes et festivals à caractère religieux. D'ailleurs les Népalais ont l'habitude de plaisanter sur le nombre de jour de fêtes qui se comptent autant que le nombre de jours dans l'année.

Certaines fêtes sont célébrées à une date fixe comme la fête nationale qui se tient chaque 19 février. Les autres dates sont fixées par des astrologues et changent en fonction du calendrier lunaire, d'autant plus que le calendrier népalais est en avance de 57 ans par rapport au calendrier grégorien.

En général, le nouvel an népalais se fête à la mi-avril ; alors que le nouvel an tibétain appelé Sonam Lhosar, a lieu vers la fin janvier de chaque année. Parmi les fêtes et festivals à ne pas rater figurent le Shiva Ratri et le Holi Purinima la "Fête des couleurs" qui ont lieu d'habitude en mars. Les Népalais célèbrent aussi le Bisket Jatra ou Nayabarsa en avril, le Gaï Jatra en août, le Dasaïn en octobre et le Thiar (Dipavali) la "Fête des couleurs" en octobre.

Articles sur notre blog à propos du Népal :