Guide de voyage de la Nouvelle-Zélande royaume du rugby

Pourquoi partir voyager en Nouvelle-Zélande ?

La Nouvelle-Zélande est constituée par deux grandes îles volcaniques aux végétations luxuriantes et aux massifs montagneux. Ce qui donne un paysage magnifique aux sommets enneigés et des plaines à perte de vue. Avec une multitude d'attraits touristiques et sportifs, le pays des Néozélandais se découvre de plusieurs manières : à partir des côtes, à partir des hautes terres, par la découverte de la culture et des traditions maories.

A partir des côtes : la Nouvelle Zélande montre un visage de gaîté. Plages de sable fin, mer teintée de bleu cobalt, faune et flore marines abondantes. Tout ici rappelle un monde propice à la baignade, à la plongée et aux autres sports nautiques.

A partir de la terre ferme : les hauts sommets des massifs montagneux défient les sportifs à l'escalade ou au ski ; les glaciers Fox et Franz Josef sont prisés par les amateurs de glisse pour leur descente. Monter en haut des sommets est fastidieux mais le spectacle des paysages alentours en vaut la peine.

Découvrir la nouvelle Zélande c'est aussi découvrir les traditions maories. Si les Maoris vivent à l'occidental, ils attachent une importance à la préservation de leur us et coutume dont le fameux haka qui résonne jusqu'au coin le plus reculé du globe.


Nouvelle-Zélande : photos de voyages


Que faire en Nouvelle-Zélande ?

Plages et baignade
Hormis les belles plages du littoral, Hot water beach, la plage à proximité d’une source thermale, curiosité de la nature, se prête à la baignade.

Paysages et nature
Les reliefs caractéristiques de chaque île, avec des volcans, des vignobles, des geysers de montagnes aux sommets enneigés, déroulent des panoramas inégalables en beauté.

Visite, Musée et Patrimoine
Si les innombrables musées retracent l’histoire de la nation néozélandaise, les voyages en train permettent de traverser viaducs et tunnels et d’admirer le paysage.

Sport
Le rugby étant le plus populaire mais les autres activités sportives ne sont pas en reste: surf, ski, kayak, rafting, luge, jet boat, plongée, randonnées, sauts en parachute, parapente, escalade

Adapté aux familles
La plupart des infrastructures touristiques ont aménagé des aires de jeux pour des jeunes enfants, et les activités adaptées à leur âge sont nombreuses.

Artisanat et achats
Bijoux en jade ou en os font partie des objets souvenir de l’artisanat maoris.

Gastronomie
C’est ici que l’on déguste les meilleures langoustes, à accompagner avec le vin du terroir. Toutes les gammes de restaurants sont ouvertes partout à travers tout le pays.

Vie nocturne
Ici, la vie nocturne est très animée. Bars ou Pubs sont ouverts tard dans la nuit.


Conseils pour préparer son voyage en Nouvelle-Zélande

Transports.

L'avion s'avère être un moyen de transport pratique pour aller en Nouvelle-Zélande, surtout si le visiteur part de l'Europe, du Canada ou d'autres régions du monde assez éloignées. Il existe plusieurs aéroports internationaux tels que celui d'Auckland, de Christchurch, de Wellington ou encore de celui de Queenstown, permettant d'aller directement vers la destination choisie.

Ceux qui ont l'âme de navigateur peuvent également se rendre en Nouvelle-Zélande en bateau et accoster dans l'un de ses principaux ports : Le Bay of Islands, Auckland, Tauranga et Rotorua, Napier et Wellington pour l'île du Nord et Christchurch, Fiordland, Dunedin et Picton Marlborough Sounds pour l'île du Sud.

Comme la Nouvelle-Zélande est un état insulaire, l'option de voyager en train ou en voiture n'est pas envisageable.

Par contre une fois sur place, il est possible de diversifier les modes de transport pour se déplacer dans les îles néozélandaises.

Les grandes villes néozélandaises sont parfaitement reliées entre elles par des liaisons aériennes et des réseaux de bus. Sur l'île du Sud, il existe des lignes ferroviaires qui permettent de voyager en train entre Christchurch-Greymouth, via le TranzAlpine, ou entre Picton-Christchurch via le Coastal Pacific, mais cela s'arrête là car le réseau ferroviaire est limité en Nouvelle-Zélande.

Outre les ferries qui relient Wellington (sur l'île du Nord) à Picton (sur l'île du Sud), il est également possible d'arpenter le pays en caravane ou en camping-car.

Le transport urbain est assez riche car le voyageur a le choix entre le bus, le taxi, la moto ou le vélo.

Santé.

Le risque sanitaire en Nouvelle-Zélande est quasi-nul. Par contre, il faut faire attention au coup de soleil et à la déshydratation.

Hébergements.

Les offres et modes d'hébergements en Nouvelle-Zélande permet au voyageur de se trouver une chambre, en fonction de son budget.

Les hôtels, classés en plusieurs catégories, allant d'une à 5 étoiles, convenant au séjour en ville complètent les chambres d'hôtes, appelées également Bed & Breakfast., favorables aux personnes à la recherche d'une convivialité et d'une atmosphère chaleureuse.

Les auberges de jeunesse est une autre forme d'hébergement très répandue en Nouvelle-Zélande, compte tenu de la densité du réseau affilié à la Youth Hostelling Association  (YHA, fédération internationale des auberges de jeunesse).

La Nouvelle-Zélande fait partie des pays qui possèdent une quantité de terrains de camping et de holiday parks. Certains sont administrés par le Departlment of conservation qui est l'équivalent du Ministère de Patrimoine en France.

La location de camping-car qui est une alternative par rapport à la location de chambre d'hôtel peut convenir à ceux qui veulent faire du roadtrip.

Dangers.

Seules les activités sismiques et les menaces d'éruptions volcaniques peuvent représenter un danger pour le touriste dans certaines régions de la Nouvelle-Zélande.

Culture.

La Nouvelle-Zélande, appelée en maori Aotearoa, a été peuplée par les Polynésiens vers l'an 1000 avant d'être colonisée par des Européens au XVIIème siècle. Et bien que la culture occidentale influence le pays, la culture maorie est très présente. En effet, le Haka, rendu célèbre par les rugbymen des All black était une danse de guerre pour impressionner les ennemis. De même, le moko, le tatouage traditionnel, réalisé par étapes au cours d'une vie pour en résumer le parcours, est aujourd'hui arboré par les jeunes d'origine européenne non Maoris. Avec le retour en force de la culture maorie, ne soyez pas étonné de voir un jeune arborer fièrement une tenue traditionnelle.


Idées d'itinéraires en Nouvelle-Zélande

La Nouvelle-Zélande n'est pas une de ces destinations qu'on visite sur un coup de tête, pour une escapade de 3 jours, étant donné le nombre de vol nécessaire pour y aller. Alors pour visiter la Nouvelle-Zélande, assurez-vous d'avoir suffisamment de temps pour découvrir l'essentiel.

Deux semaines dans l'île du Nord.

Commencez votre séjour par une escapade urbaine à Auckland (J1-J2) avant de continuer vers Northland et Bay of Islands (Baie des Îles) où vous pourrez nager avec les dauphins ou faire de la plongée dans l'épave du Rainbow Warrior, ou encore randonner dans les vignobles des environs (J3-J4). Le lendemain, prenez la route de Cap Reinga et de la région de « 90 Miles Beach » (J5). Partez ensuite vers la péninsule de Coromandel, et consacrez-y au moins deux jours de visite (J6-J7). Puis, continuez votre séjour en Nouvelle-Zélande avec la visite de la région de Rotorua. Vous pourrez y découvrir entre autres le site de Whakarewarewa, constellé de sources chaudes et de geysers dont l'incontournable Pohutu (J8 à J10). Réservez deux jours de séjour balnéaire pour visiter la région de Hawkes Bay (J11-J12), et une autre journée pour Wellington afin d'y faire deux jours d'escapade citadine (J13-J14), avant de prendre le ferry ou un vol vers d'autres horizons (J15).

Deux semaines dans l'île du Sud

Profitez de votre traversée en ferry depuis le port de Welligton pour admirer le dédale de bras de mer des Marlborough Sounds (J1) avant d'accoster au port de Picton et continuer jusqu'à Blenheim où vous passerez une nuit. De là, prenez la direction du parc national Abel Tasman pour randonner et s'adonner à diverses activités de grand air (J2 à J4). Continuez ensuite vers la Côte-ouest pour passer des moments de détente à la plage, du coté de Punakaiki (J5-J6). Prenez de nouveau la route de la côte-est pour découvrir Kaikoura afin d'observer les baleines et les dauphins (J7) puis dirigez-vous vers Christchurch, cette capitale de l'île du Sud continue de fasciner les amateurs d'escapade citadine (J8). Mettez le cap vers les Alpes néo-zélandaises pour une pause nature avant d'attaquer les divers sites de randonnées (J9 à J11). Après quoi, consacrez deux jours de croisière au pays des Fjords, dans Fiordland et rendez-vous au Lac Te Anau, en empruntant le Milford Track (J12-J13) puis rendez-vous à l'île Stewart (J4). Le dernier jour est pour le retour à Auckland. Ce qui marque la fin du voyage (J15).


Que voir en Nouvelle-Zélande : les incontournables

La Nouvelle-Zélande, destination nature par excellence, regorge d'endroits magnifiques qui permettent de renouer avec la nature tout en expérimentant l'aventure. Parmi les endroits à visiter absolument se trouvent l'Abel Tasman National Park, les 150 îles de rêve dans des eaux turquoise peuplées de dauphins de Bay of Islands (Baie des îles) ou encore la péninsule de Coromandel où l'on peut découvrir la Hot Water Beach, située sur une source géothermique.

Il est également possible de varier les plaisirs puisqu' on peut déambuler dans les vignobles de Hawkes'Bay, puis s'émerveiller des glaciers Franz Joseph Glacier. Et ce n'est pas tout : Kaikoura, propice à l'observation des nombreux mammifères marins, Milford Sound favorable à la découverte en kayak dans les méandres de ses fjords, Mount Cook National Park dont le sommet culmine à 3 754 m dans l'Aoraki, paradis des randonneurs, skieurs et alpinistes ainsi que le Tongariro National Park, la péninsule de Banks, Routeburn Track  ou encore Stewart Island doivent également se trouver sur l'itinéraire de l'amoureux de la nature.

À cela s'ajoutent les villes ou endroits incontournables pour ceux qui aiment combiner la pause nature avec les découvertes culturelle : Napier, Rotorua : haut lieu de la culture maorie, Wellington.


Circuits et voyages organisés en Nouvelle-Zélande

Prix à partir de, hors vols (sauf mention contraire). Voir le détail sur le site de l'annonceur.


La meilleure période pour voyager en Nouvelle-Zélande

Quand partir pour avoir un climat favorable ?

Le climat de l'île du Nord est de type subtropical avec des températures agréablement chaudes en été et des journées assez douces en hiver. À noter que la pluie est omniprésente toute l'année mais comme son intensité est plutôt modérée, il est possible de compter sur de nombreux moments ensoleillés.

Le climat de l'île du Sud est plutôt tempéré, avec des températures froides dans l'extrême sud et dans les montagnes, même pendant la belle saison.

Ainsi, la meilleure période pour visiter la Nouvelle-Zélande reste la saison estivale, de décembre à mars, mais le pays fait partie de ceux qui se visitent toute l'année.

Alors, quand partir ? Les meilleurs mois pour partir en Nouvelle-Zélande sont : Janvier, Février, Mars, Avril, Mai, Octobre, Novembre et Décembre.

Plus de détails sur notre page : Climat/Quand partir en Nouvelle-Zélande ?

Affluence touristique de la Nouvelle-Zélande

  • Basse saison en Nouvelle-Zélande
    Les mois où l'affluence est la plus faible sont : Avril, Mai, Juin, Juillet, Août, Septembre et Octobre.
  • Haute saison en Nouvelle-Zélande
    La fréquentation de la Nouvelle-Zélande est élevée en : Janvier, Février, Mars, Novembre et Décembre.
  • Très haute saison en Nouvelle-Zélande
    En Février et Décembre, l'affluence touristique en Nouvelle-Zélande est à son maximum.

Plus d'informations sur l'affluence et les prix : Meilleure période pour la Nouvelle-Zélande


Votre budget voyage pour partir en Nouvelle-Zélande

En moyenne, le coût de la vie en Nouvelle-Zélande en 2018 est 5% plus important qu'en France. Vous perdez donc en pouvoir d'achat en visitant ce pays. :-(

Voici des exemples de budget à prévoir pour partir en Nouvelle-Zélande (budget quotidien sur place pour 2 personnes pendant 2 semaines hors billets d'avion) :

Backpacker :
petit budget

Budget quotidien :

  • 43 € pour 2
  • 12 € par personne
  • 9 € par personne
  • Activités gratuites

Budget total à prévoir :

1176 €* (1946 $)

Voyageur :
budget moyen

Budget quotidien :

  • 74 € pour 2
  • 29 € par personne
  • 16 € par personne
  • 10 € par personne

Budget total à prévoir :

2520 €* (4186 $)

Touriste :
budget élevé

Budget quotidien :

  • 93 € pour 2
  • 51 € par personne
  • 31 € par personne
  • 19 € par personne

Budget total à prévoir :

4088 €* (6804 $)

Calculez votre budget avec notre outil gratuit : Budget voyage et coût de la vie en Nouvelle-Zélande


Vol pour la Nouvelle-Zélande : statistiques et meilleurs prix

Depuis l'aéroport de Paris, le prix moyen pour aller en Nouvelle-Zélande est de 1029 €. Cependant, le prix varie en fonction de la période du voyage et de la période de réservation du billet. Découvrez ci-dessous le prix moyen des vols pour la Nouvelle-Zélande pour les mois les moins chers (survolez le nom des mois pour obtenir l'information), ainsi que la meilleure période pour acheter son billets d'avion :

Ville Prix moyen Mois les moins chers pour partir Quand acheter ?
Auckland1029 €mars, avril, mai (le moins cher), juin, novembre6 à 7 mois

Vous voulez plus de statistiques et d'informations pour vous aider à réserver votre billet d'avion au meilleur prix ?

Découvrez nos statistiques complètes sur : le prix du billet d'avion pour la Nouvelle-Zélande

Statistiques sur le prix d'avion mois par mois pour Auckland

Partez à Auckland en Nouvelle-Zélande au mois de mai pour obtenir le meilleur prix (867 € soit 162 € d'économie par rapport au prix moyen sur l'année qui est de 1029 €) et évitez le mois de juillet qui est statistiquement le plus cher (1302 € soit 273 € de plus que le prix moyen).

Plus de détails et de statistiques : Billet d'avion pour Auckland : Quand partir/Quand réserver

Comparateurs : partez au meilleur prix en Nouvelle-Zélande

Envolez-vous en Nouvelle-Zélande à partir de 754 €

Rechercher un vol vers la Nouvelle-Zélande :


Vous pourrez modifier les options (nombre d'adultes et d'enfants, escales, classe...) à l'étape suivante.

Recherchez votre location de vacances sur plus de 250 sites en même temps dont :
abritel homeholidays booking.com tripadvisor


Vous pourrez modifier les options (nombre de chambre, animaux, type d'hébergement, équipements, emplacement...) à l'étape suivante.

Checklist : Quoi emporter pour votre voyage ?

Outre les documents de voyage à mettre dans le bagage à main, il est important de se protéger du soleil qui est autant une nécessité que se protéger des coups de vent et des fraîcheurs soudaines, surtout dans les Alpes néozélandaises.

Quelle que soit la saison, choisissez des vêtements techniques, fabriqués en matière légère qui permettent de se sentir à l'aise, à l'instar d'une veste, à la fois imperméable et coupe-vent.

Comme le pays est une destination par excellence pour les sports en plein air, munissez-vous de tout l'équipement nécessaire si vous ne souhaitez pas en acheter/louer sur place. À ne pas oublier : chaussures de marche et maillot de bain. Le pays compte en effet de nombreuses sources thermales comme celles de Rotorua.

Pour votre escapade en plein nature en été, munissez-vous de chapeau, de crème solaire, de lunettes de soleil et des produits répulsifs pour éloigner les insectes comme les sand flies (mouches minuscules mais agressives). En hiver, pensez à amener de lipstick (baume à lèvre contre les gerçures), surtout pour les aventures en montagne.

Et bien sûr, emportez un appareil photo pour prendre des photos souvenirs et pour immortaliser les images de cartes postales à chaque détour d'un chemin de randonnée.


Que ramener de la Nouvelle-Zélande ?

Artisanat La richesse de l'artisanat néozélandais se traduit par un large choix de produits mais si vous souhaitez privilégier les produits typiques, préférez les sculptures en bois ou en os retraçant la mythologie maorie, les bijoux en jade ou en paua (coquillage), un hei-tiki (pendentif traditionnel et porte-bonheur figurant un tiki, le premier homme dans la mythologie maorie).

Souvenirs qui se dégustent Retrouvez les goûts de vos vacances chez les Kiwis (surnoms affectifs des Néozélandais) en rapportant du miel de Manuka, des chutneys, sans oublier une ou deux bouteilles (c'est le maximum) de vin néozélandais tels que le sauvignon blanc de Malbourough et le Chardonnay de Gisborne.

Textile et habillements Pensez à ramener de la Nouvelle-Zélande un lainage tricoté à la main, des tentures traditionnelles, des peaux de moutons ainsi que des vêtements en possum, en cuir de cerf ou de daim, fabriqués localement. Et bien-entendu, les passionnés de Rugby ne manqueront pas une occasion de rapporter un maillot des All Blacks.


Fêtes et principaux événements en Nouvelle-Zélande

De nombreuses manifestations culturelles se déroulent en Nouvelle-Zélande tout au long de l'année. En voici quelques unes à ne pas rater si vous êtes dans les parages.

Mars, Pasifika Festival à Auckland Il s'agit d'un festival, organisé pour mettre à l'honneur les cultures maories et du Pacifique Sud. Rendez-vous dans le quartier de Western Springs.

Mai, Bay of Islands Country Rock Festival en Nouvelle-Zélande Ce sera une occasion d'écouter de la bonne musique aux couleurs de la Nouvelle-Zélande, de l'Australie et de Nashville, dans une ambiance chaleureuse de plusieurs sites (hôtels et resorts) de toute beauté.

Juin,Winterfestival à Queenstown Ce festival d'hiver en plein mois de juin, est une fête très prisée qui met Queenstown à l'honneur. Au programme : activités sportives, expositions d'artisanat, parade, concerts dans une franche rigolade, comme le prouve notamment le Downtown day.

Février, Festival Marlborough du vin et de la gastronomie à Blenheim Ce festival est le rendez-vous par excellence des gastronomes et œnologues amateurs qui proposent de découvrir les mets et cépages locaux.

Articles sur notre blog à propos de la Nouvelle-Zélande :