Pourquoi partir voyager au Tadjikistan ?

Le Tadjikistan est un petit pays enclavé de l'ancien bloc soviétique. Son relief escarpé et ses paysages époustouflants, font de ce pays, une destination plébiscitée par les alpinistes et les randonneurs aguerris. Les attraits touristiques du Tadjikistan sont à caractères sportifs ainsi que la découverte.

Le Tadjikistan, avec ses montagnes escarpées, est une destination de rêve pour les sportifs, en quête de sommets inconnus à conquérir. Les monts Fan comme le haut Pamir culminent à une altitude environnant les 7000 m, avec un vaste choix de parcours, les sportifs auront l'occasion de voir la splendeur de la vallée depuis les hauteurs.

Le Tadjikistan a développé un vaste réseau d'hébergement chez l'habitant. Avant d'entamer leur ascension, les randonneurs peuvent faire la connaissance des habitants et de leur mode de vie. C'est vrai que vivre dans une Yourte est un changement radical de cadre de vie mais c'est gratifiant car il s'agit d'un échange culturel qui enrichit le visiteur autant que l'habitant.


Tadjikistan : photos de voyages


Que faire au Tadjikistan ?

Plages et baignade
Le Tadjikistan ne possède pas de lieux de baignade naturels.

Paysages et nature
Le paysage escarpé du Tadjikistan est fascinant par sa diversité (la vallée du Wakhan, les lacs) et par sa majesté (monts Fan, haut Pamir).

Visite, Musée et Patrimoine
Découvrir Pendjikent et son ancienne cité (dont quelques fresques subsistent toujours) est gratifiant.

Sport
Les randonneurs, amateurs de trekking et alpinistes sont favorisés par les sentiers et les falaises qui les attendent impassiblement.

Adapté aux familles
Comme les activités sont essentiellement des escalades et des sports en plein air que les enfants ne doivent pas encore faire, le Tadjikistan n’est pas adapté aux familles avec de jeunes enfants.

Artisanat et achats
Parmi les objets souvenir à ramener du Tadjikistan, figurent les épices, les bijoux et de la soie.

Gastronomie
La cuisine Tadjik utilise beaucoup les pois chiches, le lait, le beurre et le pain et la viande de mouton. Le bouillon aux herbes et les bouilles de céréales sont aussi très appréciés. Le thé bouilli avec du lait de chèvre et du beurre donne le shir shaï, très apprécié des Tadjiks.

Vie nocturne
La vie nocturne au Tadjikistan est très discrète.


Conseils pour préparer son voyage au Tadjikistan

Transports.

Le voyage au Tadjikistan peut se faire soit en avion, en train ou en voiture.

La plupart des vols qui desservent le Tadjikistan partent de Russie (Moscou), de Turquie (Istanbul), et des pays immédiatement voisins comme le Kirghizistan (Bichkek) et atterrissent à Douchanbé, la capitale Tadjike.

Le Tadjikistan est accessible par les voies terrestres, à l'instar du mythique Route de Pamir, reliant Och (Kirghizistan) à Khorog. De même, une liaison routière entre Murghab, au cœur du Pamir, et la Chine, permet également d'entrer au Tadjikistan par la route. À cause de la situation géopolitique de l'Afghanistan, mieux vaut éviter de passer par ce pays.

Les passionnés de voyage en train peuvent emprunter la seule voie ferrée, longue de 500 km qui relie l'ouest du pays à l'Ouzbékistan.

Le déplacement au sein du territoire Tadjik peut se faire en voiture, en bus ou en avion.

Comme le système de transport date de l'époque soviétique, les infrastructures routières sont souvent en mauvais état : la patience est une qualité à absolument avoir si vous voulez faire un roadtrip au Tadjikistan.

Les bus desservent uniquement l'ouest et le nord du pays car les routes de montagne sont dangereuses. Pour découvrir les localités du Pamir, mieux vaut louer une voiture particulière ou une 4x4, mais ce serait préférable d'opter pour l'avion. Des vols réguliers desservent les villes comme Khodjent, Khorog, Garm, Kulob, Aïni et Pendjikent. Notez que certaines routes de montagne sont fermées pendant l'hiver et le début du printemps, tandis que des liaisons aériennes peuvent être reportées à cause des conditions climatiques rudes (en hiver) ou à cause des difficultés d'approvisionnement en kérosène.

L'essentiel du trafic urbain est assuré par les minibus et les voitures particulières qui font office de taxi.

Santé.

Aucun vaccin n'est obligatoire pour voyager au Tadjikistan mais il est conseillé au voyageur de se protéger contre la tuberculose, la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la rougeole, la coqueluche, les hépatites A et B. De même, les vaccins contre la typhoïde et la rage sont recommandés à ceux qui optent pour des séjours prolongés.

À cause des conditions d'hygiène alimentaire qui ne satisfont pas toujours les normes européennes, il convient de respecter les consignes d'hygiènes élémentaires et choisir son alimentation avec circonspection, sachant que les conditions de transport des denrées périssables sont précaires, avec des ruptures fréquentes de la chaîne du froid. Pensez toujours à laver vos mains et préférez les aliments consommés cuits et chauds ainsi que les boissons en bouteilles capsulées. Si vous devez boire du thé, buvez-le bien brûlant.

Prenez également vos précautions pour vous protéger des tiques et des moustiques qui transmettent des maladies (l'encéphalite à tiques dans les régions frontalières avec la Chine, le paludisme dans la moitié sud du pays).

Ceux qui planifient un voyage dans les montagnes (traversée de la Route du Pamir, trekkings ou expéditions en altitude) doivent prévenir le mal aigu des montagnes (MAM) qui peut gâcher un séjour.

Il est également recommandé de se protéger contre les maladies sexuellement transmissibles et le VIH/Sida qui sévissent bel et bien malgré l'absence de chiffres officiels.

Hébergements.

Étant donné que le Tadjikistan est une destination encore épargnée par le tourisme de masse, le secteur du tourisme est relativement peu développé. Du coup, les offres d'hébergement sont plutôt limitées.

C'est dans les grandes villes comme Douchanbé, Khodjent et Khorog que vous pourrez disposer d'un choix parmi les hôtels, incluant les chaînes hôtelières internationales, les hôtels qui datent de l'époque soviétiques et des établissements récents qui proposent un niveau de confort agréable, avec connexion Wifi incluse.

Vous pouvez aussi opter pour les Bed & Breakfast qui ont l'avantage d'être moins chers que l'hôtel, pour un même niveau de confort.

En dehors des grandes villes, le principal mode d'hébergement est le logement chez l'habitant. En effet, dans le Pamir, l'hospitalité fait partie de la culture et les habitants sont habitués à recevoir des étrangers. Prenez tout de même le temps de visiter les chambres et vérifiez les installations sanitaires avant de vous engager.

Il n'existe pas de campings aménagés au Tadjikistan, mais les passionnés de grands airs peuvent toujours planter leurs tentes, à condition d'avoir obtenu une autorisation au préalable des éventuels propriétaires du terrain.

Dangers.

Tout voyageur qui se rend au Tadjikistan doit s'assurer de sa sécurité et prendre toutes les précautions y afférentes.

Bien que le pays ne soit pas dangereux pour les femmes seules, il ne faut pas négliger la petite délinquance. On conseille aux touristes de se faire discrets et de respecter les consignes de sécurité élémentaires pour ne pas attirer les petits délinquants : évitez donc l'ostentation en exposant au regard vos appareils photos ou équipements de randonnée hors de prix, surveillez vos affaires et limitez les transactions financières pour ne pas avoir trop d'argent liquide sur vous. Pensez également à verrouiller votre chambre ainsi que les portières de votre voiture de location.

Redoublez de vigilance dans les zones frontalières avec l'Afghanistan et l'Ouzbékistan, le Tadjikistan demeure une zone à risques ; à cause des intenses trafics en tous genres. Prenez garde aux mines anti-personnelles, vestiges de la guerre civile. Le mieux c'est de vous renseigner sur les endroits à éviter absolument, avant de vous lancer dans une aventure hors des sentiers battus.

Les autres menaces proviennent des caprices de la nature ; les risques d'activités sismiques au Tadjikistan sont élevés. Il en est de même pour les désagréments qui vont avec : glissement de terrain, ruptures de barrages, etc. Il convient donc de bien connaître les règles de sécurité de base.

Culture.

Le Tadjikistan est un pays majoritairement musulman, mais ce qui fait la particularité du pays c'est sa forte proportion d'Ismaélites au sein de sa population musulmane. On y rencontre aussi des habitants qui pratiquent le zoroastrisme persan ou le bouddhisme. La culture tadjike reflète l'influence des cultures ismaéliennes, à en croire les maisons traditionnelles très symboliques avec leur 5 piliers soutenant le toit. À cela s'ajoute l'influence de la culture zoroastrienne, à travers la fête du Navruz ou Nevruz, célébrant le retour du printemps que les profanes appellent aussi le Nouvel An persan.

Sachez que la polygamie, officiellement interdite pendant la période soviétique est revenue en force depuis l'indépendance, à cause de la situation problématique des femmes seules ; la guerre civile à laissé près de 50 000 veuves alors que la pauvreté pousse les hommes (pères, maris et fils) à trouver du travail en Russie. Du coup, on compte au Tadjikistan quatre femmes pour un homme.


Idées d'itinéraires au Tadjikistan

Sachez que l'ouest du Tadjikistan est accessible toute l'année, alors que la route du Pamir n'est praticable que pendant la belle saison, de la fin du printemps au début de l'automne. Vous pouvez passer une semaine à visiter une région ou passer plus de 3 semaines au Tadjikistan pour faire le grand tour. Quoi qu'il en soit, tenez bien compte des temps de trajet pour ne pas perturber votre programme et ayez de la flexibilité.

Une semaine au Tadjikistan : de Douchanbé à Khodjent

À votre arrivée à Douchanbé, installez-vous à l'hôtel avant de commencer la visite de la capitale (J1-J2). Le jour suivant, partez découvrir les lacs à Nourek où se trouvent les barrages les plus hauts du monde, puis revenez sur Douchanbé pour y passer la nuit (J3). Quittez Douchanbé pour Khodjent, en prenant votre temps pour découvrir la cité antique d'Istaravshan, les vestiges de Mugtepa et la fabuleuse mosquée bleue de Kok Gumbaz datant du XVème siècle (J4). Consacrez deux jours à découvrir Khodjent, l'une des villes les plus anciennes d'Asie centrale où l'on peut visiter la forteresse de Timur Malik, le musée municipal, la statue de Lénine (la plus grande d'Asie centrale) ou encore les habitations religieuses et leurs mûriers historiques (J5-J6). Reprenez la route pour Douchanbé d'où vous allez prendre le vol du retour (J7).

Trois semaines au Tadjikistan : le grand tour

Consacrez les premiers 10 jours à la découverte de l'ouest du Tadjikistan, en commençant par la visite de Douchanbé, puis de Hissar, de Pendjikent, de la cité antique d'Istaravshan puis Khodjent avant de revenir à Douchanbé (J1 à J10). De Douchanbé, prenez la route du Pamir, en direction de Khorog (J11-J12), puis empruntez la mythique route M41 qui vous mènera jusqu'à Mourghab (J13 à J20). Offrez-vous l'opportunité de faire une excursion au lac Kara-kul, avant de revenir sur Douchanbé pour boucler la boucle (J21).


Que voir au Tadjikistan : les incontournables

Le Tadjikistan, connue pour ses magnifiques paysages de montagne du massif du Pamir ne manquera pas d'intriguer les passionnés de découvertes culturels et les inconditionnels de patrimoines architecturaux.

La capitale Douchanbé est une destination incontournable, d'autant plus que c'est la porte d'entrée au Tadjikistan si vous prenez l'avion. Vous y découvrirez le monument Ismail Samani, La mosquée de Haji Yacub, le jardin central des plantes ainsi que le Musée National des Antiquités et de l'Ethnographie.

Les amateurs de patrimoine culturel se plairont à Khodjent avec la visite de la forteresse de Timur Malik, du Mausolée de Sheik Muslihiddin, du musée municipal et du marché de Panchshanbe, etc. À ne pas rater non plus : la citée antique d'Istaravchan, l'une des villes les plus anciennes d'Asie centrale, incontournable pour le mausolée de Hazrati Shokh et la mosquée-médersa Kok Gumbaz.

Les passionnés de trek et d'aventures inédites doivent se donner la chance de découvrir les monts Fan où se trouvent les «lacs de Marguzor», souvent appelés «les sept lacs», ou emprunter la mythique route du Pamir.


Circuits et voyages organisés au Tadjikistan

Afficher plus de circuits

Prix à partir de, hors vols (sauf mention contraire). Voir le détail sur le site de l'annonceur.


La meilleure période pour voyager au Tadjikistan

Quand partir pour avoir un climat favorable ?

En général, un climat de type continental, se traduisant par des hivers rudes et des étés très chauds, domine le territoire tadjik. Quatre saisons bien distinctes se succèdent tout au long de l'année : l'hiver caractérisé par d'abondantes chutes de neige et des températures très basses, le printemps défini par le retour du beau temps, l'été à la fois sec et chaud et l'automne qui se démarque par la fraîcheur grandissante de l'atmosphère.

Les localités situées en altitude connaissent des conditions hivernales très rudes, à tel point que certaines routes restent fermées à toute circulation. Contrairement à cela, dans les plaines, la chaleur estivale en été frôle la canicule, notamment en juillet et en août.

Ainsi la période à privilégier pour découvrir le Tadjikistan varie selon la région à visiter. Elle s'échelonne sur deux périodes pour les escapades dans les plaines : la fin du printemps et le début de l'automne. Mais l'été est particulièrement agréable pour admirer les massifs du Pamir.

Alors, quand partir ? Les meilleurs mois pour partir au Tadjikistan sont : Avril, Mai, Juin, Juillet, Août, Septembre et Octobre.

Plus de détails sur notre page : Climat/Quand partir au Tadjikistan ?

Affluence touristique du Tadjikistan

  • Basse saison au Tadjikistan
    Les mois où l'affluence est la plus faible sont : Janvier, Février, Mars, Octobre, Novembre et Décembre.
  • Haute saison au Tadjikistan
    La fréquentation du Tadjikistan est élevée en : Avril, Mai, Juin, Juillet, Août et Septembre.
  • Très haute saison au Tadjikistan
    En Juin, Juillet et Août, l'affluence touristique au Tadjikistan est à son maximum.

Plus d'informations sur l'affluence et les prix : Meilleure période pour le Tadjikistan


Votre budget voyage pour partir au Tadjikistan

En moyenne, le coût de la vie au Tadjikistan en 2020 est 58% moins important qu'en France. Vous gagnez donc en pouvoir d'achat en visitant ce pays ! :-)

Voici des exemples de budget à prévoir pour partir au Tadjikistan (budget quotidien sur place pour 2 personnes pendant 2 semaines hors billets d'avion) :

Backpacker :
petit budget

Budget quotidien :

  • 21 € pour 2
  • 5 € par personne
  • 1 € par personne
  • Activités gratuites

Budget total à prévoir :

448 €* (4676 TJS)

Voyageur :
budget moyen

Budget quotidien :

  • 57 € pour 2
  • 10 € par personne
  • 2 € par personne
  • 4 € par personne

Budget total à prévoir :

1218 €* (12992 TJS)

Touriste :
budget élevé

Budget quotidien :

  • 98 € pour 2
  • 12 € par personne
  • 5 € par personne
  • 8 € par personne

Budget total à prévoir :

2030 €* (21700 TJS)

Calculez votre budget avec notre outil gratuit : Budget voyage et coût de la vie au Tadjikistan


Vol pour le Tadjikistan : statistiques et meilleurs prix

Depuis l'aéroport de Paris, le prix moyen pour aller au Tadjikistan est de 725 €. Cependant, le prix varie en fonction de la période du voyage et de la période de réservation du billet. Découvrez ci-dessous le prix moyen des vols pour le Tadjikistan pour les mois les moins chers (survolez le nom des mois pour obtenir l'information), ainsi que la meilleure période pour acheter son billets d'avion :

Ville Prix moyen Mois les moins chers pour partir Quand acheter ?
Douchanbé725 €février (le moins cher)6 à 7 mois

Vous voulez plus de statistiques et d'informations pour vous aider à réserver votre billet d'avion au meilleur prix ?

Découvrez nos statistiques complètes sur : le prix du billet d'avion pour le Tadjikistan

Statistiques sur le prix d'avion mois par mois pour Douchanbé

Partez à Douchanbé au Tadjikistan au mois de février pour obtenir le meilleur prix (606 € soit 119 € d'économie par rapport au prix moyen sur l'année qui est de 725 €) et évitez le mois d'octobre qui est statistiquement le plus cher (825 € soit 100 € de plus que le prix moyen).

Plus de détails et de statistiques : Billet d'avion pour Douchanbé : Quand partir/Quand réserver

Partez au meilleur prix au Tadjikistan !


Chargement des vols en cours. Merci de patienter.

Rechercher un vol vers le Tadjikistan :


Checklist : Quoi emporter pour votre voyage ?

Pour bien profiter d'un voyage au Tadjikistan, il est important que les vêtements que vous choisissez d'emporter soient en adéquation avec les conditions climatiques du moment.

En été, les vêtements légers mais décents sont appropriés à la chaleur dominante. Et pour pouvoir profiter de vos sorties en plein air, munissez-vous de lunettes de soleil, de chapeau. Pensez à enduire votre peau de crème solaire pour vous protéger des UV.

En hiver, mettez dans votre valise des vêtements chauds tels que les manteaux épais, les vestes polaires, que vous compléterez avec un bonnet ou une chapka, une écharpe ainsi que des chaussettes en laine pour vous sentir à l'aise malgré le froid.

Pendant les saisons de transition, privilégiez les pulls épais et autres vêtements confortables à manches longues pour vous sentir à l'aise.

Quelle que soit la période choisie, emportez des chaussures de marche confortables.

À cela s'ajoutent vos effets de voyage (trousse de toilette et trousse à pharmacie) et vos documents importants (passeport et pièces d'identités) ainsi que vos cartes bancaires.


Que ramener du Tadjikistan ?

Artisanat local Les articles de décoration d'intérieur comme les tapis, les tissus ou vêtements en soie font partie des objets souvenirs emblématiques du Kazakhstan.

Bijoux Les bijoux en argent feront le bonheur des personnes à qui vous les destinerez.

Épices et souvenirs à déguster Profitez de votre voyage pour ramener des épices de tous genres.


Fêtes et principaux événements au Tadjikistan

Outre les nombreuses fêtes et des célébrations folkloriques qui se succèdent tout au long de l'année au Tadjikistan, les fêtes religieuses musulmanes comme l'Aïd el-Fitr (marquant la rupture du jeûne du mois de ramadan), et l'Aïd-el-Kebir (la fête du mouton), figurent parmi les événements culturels les plus importants. Ajoutons à cela les dates commémoratives qui donnent lieu à des évènements culturels et sportifs. Parmi les dates et évènements à retenir figurent :

Le jour de l'An du calendrier grégorien La nuit de la Saint-Sylvestre et le premier jour de l'an du calendrier grégorien sont fêtés au Tadjikistan.

Le Navruz ou le Nevruz Cette fête est célébrée en l'honneur du printemps, selon les traditions zoroastriennes. Elle coïncide au Nouvel An Persan « Norouz ».