1 Pourquoi partir en voyage au Tibet ?

 Pour les paysages
 Pour se cultiver

Le Tibet, situé au cœur de l'Himalaya fascine par son caractère sacré. Lhassa, la capitale, ouvre ses portes au monde et les touristes commencent à découvrir ce pays qui recèle des merveilles architecturales. Patrimoine culturel et randonnée dans l'Himalaya sont les principaux attraits touristiques.

Lhassa, la capitale du Tibet, est un véritable joyau architectural. Ses palais, ses temples et ses rues sont imprégnés de mysticisme. On y découvre Jokhang et le Barkhor, un chemin autour du temple (Jokhang) que les fidèles doivent parcourir plusieurs fois avant d'entrer dans le temple.

Le palais de Potala, perché sur les hauteurs de sa montagne rouge est le haut lieu de la spiritualité tibétaine. Un lieu de recueillement qui inspire à l'abandon spirituel.

Il est inimaginable d'être au Tibet, sans tenter au moins de faire une randonnée dans les environs de l'Himalaya. Faire du trekking, en compagnie d'un guide, est une aventure exaltante. L'opportunité de bivouaquer si prés des étoiles est une expérience incomparable.



2 Quand partir en voyage au Tibet ?

Avec une altitude moyenne de 4000m, il est tout à fait normal que le climat du Tibet soit de type montagnard, donc le froid se fait ressentir toute l'année. Seule l'intensité du froid varie selon les saisons et les localités, car on distingue au Tibet trois régions naturelles : le haut Tibet (plateau du Nord Changthang), le Tibet méridional autour de Lhassa et le Tibet oriental.

Dans la région du Changthang, la neige occupe le sol presque la moitié de l'année, alors que les pluies se font rares et les vents violents sont répétitifs. Les températures chutent brusquement après le coucher du soleil.

Le Tibet méridional jouit de conditions climatiques plus clémentes, avec des températures hivernales relativement plus douces que celles qui caractérisent Pékin, à la même période.

Le Tibet oriental est la zone la plus humide du territoire tibétain, avec des pluies pouvant s'avérer abondantes pendant la mousson, de mai à septembre. En hiver, les températures peuvent être très froides, et les routes ne manquent pas de geler.

En résumé, il fait froid au Tibet, de novembre en avril, mais ceux qui veulent sortir des sentiers battus peuvent s'y rendre pour assister aux fêtes du nouvel an tibétain. Les meilleurs moments pour découvrir le Tibet dans son ensemble restent donc les mois de mai, juin, septembre et octobre, lorsque le temps est sec et les températures relativement douces mais agréables.

Plus de détails sur le climat et la météo :
Climat et Quand partir au Tibet ?

3 Covid-19 et restrictions de voyage

Découvrez s'il vous est possible de voyager actuellement au Tibet dans cette période incertaine liée au Covid-19 et les chiffres clés sur l'épidémie (données mises à jour quotidiennement).


4 À savoir avant le départ

Fiche d'identité

Le Tibet se situe en Asie centrale et du sud et compte 3.2 millions d'habitants. La superficie du Tibet est de 1228000m².

Les habitants du Tibet (Tibétains, Tibétaines) ont pour langue(s) officielle(s) : tibétain, chinois.

Formalités d'entrée (pour les français)

Visa requis avant l'arrivée.

Décalage horaire avec la France

Le décalage horaire entre le Tibet et la France est de 6h à 7h (selon les villes et/ou les périodes de l'année).

Monnaie

La monnaie du Tibet est le Yuan Ren Min Bi. Son code est CNY et son symbole est Ұ.

Le taux de change du jour est de : 1 € = 7.67379 Ұ.

Appeller au Tibet

L'indicatif téléphonique du Tibet est le +86.

Sur place, pour appeller la France, vous devrez utiliser l'indicatif +33.

Prises électriques

Voici les prises électriques que vous trouverez au Tibet, dont le voltage est en 220 V :

Prise électrique de type A Prise électrique de type C Prise électrique de type I

Les prises électriques en France sont de type E et F, vous aurez donc besoin d'un adaptateur pour brancher vos appareils !


5 Affluence et saisons touristiques

  • Basse saison au Tibet : Janvier, Février, Mars, Avril, Mai, Juin, Novembre et Décembre.
  • Haute saison au Tibet : Juillet, Août, Septembre et Octobre.
  • Très haute saison au Tibet : Août.

6 Transports

Grâce aux vols réguliers qui relient Lhassa à certaines villes de la Chine (Kunming, Shangri La, Chengdu, etc.) et à Katmandou (Népal), on peut aller au Tibet en avion. Et c'est certainement la solution la plus pratique si on dispose de peu de temps.

En effet, des lignes ferroviaires desservent Lhassa si bien que le voyageur peut venir au Tibet en train, en partant de Pékin, de Chengdu, de Xining, et de bien d'autres villes de la Chine Occidentale. À noter cependant que le voyage peut durer plusieurs jours.

Le Tibet, région autonome de la Chine surnommé « Toit du monde », est frontalier avec l'Inde, le Népal et le Bhoutan. De ce fait, certains voyageurs préfèrent la voie terrestre, donc venir au Tibet en voiture. La majorité des voyageurs empruntent la Route de l'Amitié (Friendship Highway) reliant Katmandou à Lhassa.

Pour circuler au Tibet, certains voyageurs choisissent le vélo ou le cheval qui sont des moyens de transports pratiques, sachant que la plupart des routes sont en mauvais état. Il est toutefois possible de louer une voiture 4 x 4, un minibus avec chauffeur, étant donné que les étrangers n'ont pas le droit de conduire au Tibet, sans être titulaires de permis chinois.


7 Santé

Compte tenu du fait que le Tibet est situé à une altitude élevée, à 4 000 m en moyenne, les voyageurs s'exposent au mal d'altitude. Cela peut se traduire par des maux de tête, d'essoufflement, de nausées et d'autres malaises. Il est donc important de tenir compte des consignes et d'étaler le voyage vers Lhassa et les autres villes tibétaines, sur plusieurs jours, afin de respecter les paliers.

Sachez que l'hygiène laisse à désirer dans cette contrée lointaine. Le respect des consignes habituelles est plus que nécessaire si vous ne voulez pas passer l'essentiel de votre temps à vous soigner.

Contrairement aux idées reçues comme quoi les rayons de soleil ne sont nocifs que dans les îles tropicales, ils sont également redoutables en altitude d'où l'intérêt de se protéger avec de la crème solaire à fort indice de protection, d'éviter les gerçures sur les lèvres avec du baume efficace et se protéger les yeux avec des lunettes se montagne.

On conseille aux personnes qui ont des problèmes de santé, comme veux qui ont des maladies cardiaques, une insuffisance respiratoire, une maladie sanguine et des troubles psychiatriques de ne pas entreprendre un voyage en haute altitude.


8 Hébergements

Les offres d'hébergement au Tibet sont relativement restreintes et il faut savoir que les services sont souvent de moindre qualité : les hôtels qui associent confort et propreté sont rares. Comme il est interdit de dormir chez l'habitant, les parcs hôteliers se résument aux hôtels classiques, aux guesthouses des monastères, aux caravansérails et aussi au camping.

Les caravansérails constituent un hébergement bon marché mais le confort est précaire. Il est donc conseillé d'avoir avec soi son sac de couchage.

Les hôtels, souvent tenus par des Chinois, sont présents dans les grandes villes comme Lhassa, Shigatsé, Gyantsé, Tsétang, Shegar. Ils proposent des chambres relativement confortables à prix moyen.


9 Dangers

Le Tibet est une destination plutôt sûre, mais à cause des tensions géopolitiques avec la Chine, certaines zones sont à éviter. Il est également important d'assurer que les documents, permettant de voyager tranquillement au Tibet, soient en règles.

Autre danger qui menace le voyageur consiste dans le Mal Aigu des Montagnes (voir paragraphe sur la Santé).


10 Culture

Le Tibet est un carrefour culturel entre l'Inde, le Népal et la Chine occidentale. Difficile de parler du Tibet sans mentionner son chef spirituel, qui est aussi avant l'annexion du pays par la Chine, le chef d'État : Le Dalaï Lama. Cependant, si vous avez l'opportunité de discuter avec un Tibétain, évitez de parler politique : cela reste encore un sujet sensible. Efforcez-vous tout simplement de respecter les différentes observations lors des visites des temples. Les rites funéraires tibétains sont également des sujets sensibles, tâchez d'être discret sur ce sujet. Les Tibétains sont un peuple pacifiste et respectueux de la vie sous toutes ses formes. En plus des palais et des monastères tibétains que vous aurez le loisir de découvrir, vous aurez également l'opportunité d'assister à l'opéra tibétain, pendant les fêtes populaires.


11 Les meilleurs endroits à visiter au Tibet

Préparer un voyage, c'est aussi faire la liste des villes à voir et des lieux à visiter. Alors, voici une sélection des incontournables et une liste d'endroits à voir au Tibet selon vos envies.

À voir et à faire au Tibet

Destination prisée des amateurs de la culture tibétaine, notamment du bouddhisme tibétain, et de ceux qui veulent se couper du monde afin de se ressourcer, Le Tibet ne manque pas de lieux et sites incontournables. Ainsi, à Lhassa, ne ratez pas l'opportunité de découvrir le Palais de Potala (un des importants édifices religieux tibétains, qui servait également de résidence au Dalaï Lama), le temple Jokhang (haut-lieu de la religion tibétaine), la rue Barkhor (célèbre centre commercial), le temple de Ramoche, le monastère de Drepung, ainsi que le parc de Norbulingka.

Inscrivez aussi sur votre itinéraire le Monastère de Séra, L'un des 4 grands monastères des Bonnets jaunes (les Gélugpas), aux environs de Lhassa, ainsi que le Monastère de Samyé à Tsétang.

Un roadtrip sur le long du Friendship Highway (La route de l'Amitié) vous permettra de faire des haltes à Gyantsé, l'une des vielles villes du Tibet, au monastère de Rongpuk, au Lac Namtso qui est l'un des plus hauts lacs d'altitude du monde, propice aussi aux randonnées et aux excursions.

Le lac Yamdrok qui fait partie des trois lacs sacrés du Tibet, le Grand Canyon de Yarlung Tsangpo et les Sources chaudes de Yangbajing font partie des destinations à découvrir si vous aimez vous ressourcer dans ces sites naturels d'une beauté époustouflante.


12 Idées d'itinéraires au Tibet

Un voyage au Tibet se prépare en amont. Et la question de l'itinéraire est crutiale ! Voici nos recommandations pour visiter le Tibet et voir les endroits incontournables de la façon la plus efficace possible :

Le Tibet s'inclut dans les destinations lointaines de plus en plus appréciées par les touristes. Pensez à rentabiliser le temps de vol, en découvrant le plus de sites incontournables, avec un séjour de plus de 10 jours.

Deux semaines au Tibet : découvrir l'essentiel pendant le Saga Dawa

La découverte de la vallée de Yarlung, favorable à une première acclimatation à l'altitude sera un bon commencement à votre découverte du Tibet (J1). Continuez ensuite sur la visite du palais Yongbulakhang, du monastère de Traduk et de celui de Samyé à Tsétang avant d'aller à Lhassa(J2). Faites une escapade urbaine à Lhassa en prenant le temps de visiter le palais de Potala, du monastère de Jokhang et du temple de Ramoche (J3). Le jour suivant, partez pour Gyantse, en faisant une halte au lac Yamdrok et profitez de la vue des cimes enneigées ainsi que de la visite du monastère de Pelkhor (J4). Le jour d'après, allez à Shigatsé pour faire le tour du village (J5). Préparez-vous à faire une longue journée de route pour se rendre à Saga en passant par Lhatsé (J6). Prenez la route pour le Lac Manasarovar, l'un des plus beaux sites naturels du Tibet (J7). Consacrez une journée à assister aux festivités commémorant l'illumination du bouddha Sakyamuni à Darchen (J8). Réservez plusieurs jours en vue d'associer le trekking à la Kora autour de la montagne sainte du Kailash, en passant par Zutrul Phuk (Caverne des Miracles) avant de continuer vers Baryang (J9-J12). Le lendemain, partez pour Lhatsé tout en profitant de la beauté des paysages des plateaux himalayens (J13), enfin, bouclez la boucle en revenant sur Lhassa (J14).


13 Checklist : Quoi emporter ?

Sachez que vous aurez quelques difficultés à trouver au Tibet ce que vous auriez pu oublier d'emporter alors préparez votre valise avec minutie.

En sus des documents importants comme le papier d'identité, le passeport, les billets aller-retour, et autres papiers qui vous autoriseront à circuler librement au Tibet, vous aurez besoin de vêtements chauds pour survivre aux températures glaciales. Emportez des sous-vêtements thermiques, des collants, des pantalons chauds, des polaires, des gants, une écharpe et un bonnet ainsi que des paires de chaussettes en laine, si vous visitez le Tibet de novembre à avril.

De mai à octobre, la chaleur au milieu de journée est relativement douce mais la fraîcheur se fait toujours ressentir, à la tombée de la nuit Du coup, les vêtements à manches longues ainsi que les pantalons en grosse laine et les sweatshirts polaires sont toujours indispensables.

Et si vous comptez visiter les glaciers et aller en montagnes, pensez à avoir à portée de main des produits répulsifs contre les insectes, une bonne crème protectrice et des paires de lunettes antireflets, identiques à celles qu'on porte pour les vacances en montagne.


14 Que rapporter du Tibet ?

Textile Vous trouverez au marché de Shigotsé de magnifiques tapis du Tibet qui vous rappelleront votre voyage au « Toit du monde ».

Objets religieux La visite des temples, à titre d'exemple celui de Jokang, vous permettra de trouver des articles religieux comme les Katas (khatags) ou écharpes de bienvenue, une cloche de cérémonie du bouddhisme tibétain avec son Dorje, etc.

Auteur : Tony Samson Page créée le : 28/04/2018, dernière mise à jour le : 15/08/2018