Pourquoi partir voyager au Turkménistan ?

Le Turkménistan, longtemps resté à l'écart du monde occidental, s'éveille de sa torpeur. Le pays accorde au tourisme une place importante et se laisse découvrir timidement par les visiteurs. La richesse culturelle est l'attrait touristique du pays.

Le Turkménistan, longtemps dirigé par Saparmourad Niazov, le Turkmenbachi autoproclamé qui rêvait de grandeur, a hérité de ce dernier des édifices qui peuvent être qualifiés de magnifiques et d'extravagantes. Ces édifices attisent la curiosité des visiteurs. À Achgabat, le musée national du tapis permet d'admirer le plus grand tapis fait main au monde avec ses 301 m², et les plus grandes statues plaquées de feuille d'or (celle à l'effigie de Saparmourad Niazov mesure 12 m et celle à l'effigie de Gourbangouly Berdymoukhamedov mesure 21 m) méritent le détour.

Le Turkménistan est aussi le pays de la curiosité naturelle, les cratères de gaz du Darvaza sont impressionnants quand à la nuit tomée, les émanations de gaz s'enflamment.

Le Turkménistan, où la magnificence côtoie l'opulence, est un pays curieux qui ne cessera d'étonner ses visiteurs.


Turkménistan : photos de voyages


Que faire au Turkménistan ?

Plages et baignade
Les stations balnéaires d’Avaza offrent des magnifiques lieux de baignade.

Paysages et nature
Le désert de Karakoum avec des oasis le long des frontières, la réserve naturelle de Kougitang avec ses montagnes et ses canyons, le massif du Gand Balkan : voila les divers panoramas du Turkménistan, à la fois désolé et fascinant.

Visite, Musée et Patrimoine
La capitale Achgabat, les antiques cités de Merv et Kounia-Ourguentch et le site archéologique de Gonour Depe, dans l’oasis de Margiana, sont des sites à visiter. Assister à l’illumination des cratères de gaz de Darvaza est un événement inoubliable pour les touristes.

Sport
Pouvoir monter les légendaires chevaux akhal-téké pour la randonnée est une activité sportive exaltante.

Adapté aux familles
Les activités sur les côtes de la mer Caspienne raviront les enfants.

Artisanat et achats
La soie, les foulards, les tapis, les grosses chaussettes en laine et le telpeks (coiffe traditionnelle en laine) sont des articles souvenir que l’on peut ramener du Turkménistan.

Gastronomie
La gastronomie turkmène est apparentée à celle des pays d’Asie centrale. On y trouve du plov (riz, viande, carottes) et les chachliks qui sont considérés comme des plats nationaux.

Vie nocturne
La vie nocturne au Turkménistan est assez discrète.


Conseils pour préparer son voyage au Turkménistan

Transports.

Le Turkménistan est desservi par des vols internationaux qui atterrissent à Achgabat. Les voyageurs viennent des pays européens occidentaux comme l'Allemagne (Francfort), l'Angleterre (London) ; des pays de l'Europe centrale comme la Pologne (Minsk), l'Ukraine (Kiev), la Russie (Saint-Pétersbourg, Moscou), le Kazakhstan (Almaty) ; des pays du Moyen-Orient comme les Émirats arabes unis (Abu Dhabi, Dubaï), la Turquie (Istanbul) ainsi que des pays d'Asie tels que l'Inde (New Delhi, Amritsar), la Thaïlande (Bangkok), la Chine (Beijing).

Les passionnés de roadtrip peuvent emprunter le réseau routier qui relie le Turkménistan à ses voisins immédiats. Il suffit d'avoir tous les papiers en règle pour pouvoir passer la douane sans encombre. Ainsi, vous pouvez venir en voiture au Turkménistan, depuis le Kazakhstan, l'Iran, l'Ouzbékistan et l'Afghanistan. Mais il vaut mieux se tenir au courant de la situation géopolitique de la région avant d'entreprendre ce type de voyage. D'autant plus que des prescriptions spéciales et des dispositions douanières restrictives régissent l'entrée dans le pays en voiture.

Des lignes ferroviaires connectent le Turkménistan à ses voisins tels que l'Ouzbékistan, le Kazakhstan, l'Iran, mais il n'y a pas de trains passagers. Alors il vaut mieux ne pas considérer cette option.

De même, les bateaux qui partent d'Azerbaïdjan (Bakou) pour le Turkménistan (Turkmenbasy, anciennement Krasnovodsk) sont des bateaux cargos qui ne transportent pas de passagers. Alors, méfiez-vous si l'on vous propose de faire la traversée en ferry, vous serez comme qui dirait, des passagers clandestins et vous n'aurez pas droit au confort.

Le déplacement à travers le territoire Turkmène peut se faire en voiture, en autocar ou en avion et aussi en bateau.

De nombreux vols intérieurs relient les villes turkmènes comme Mary, Turkmenbaşy (Krasnovodsk), Daşoguz, à la capitale Achgabat. Sachez aussi que le fleuve Amou-Daria et le Canal de Karakoum constituent en partie des voies fluviales navigables et desservent de nombreuses localités.

Des lignes ferroviaires relient quelques grandes villes turkmènes entre elles, comme c'est le cas de la ligne Achgabat-Turkmenbaşy et de la ligne Mary-Turkmenabat. Cependant, à cause de la lenteur des trains, les gens préfèrent l'avion.

Dans la plupart des grandes villes turkmènes le transport urbain est assuré par les taxis et les lignes de bus urbains.

Santé.

Aucun vaccin n'est exigé des touristes qui viennent visiter le Turkménistan. Toujours est-il qu'on recommande fortement les vaccins universels comme le DT-Polio (diphtérie-tétanos-poliomyélite), ainsi que ceux de l'hépatite A et l'hépatite B, de la coqueluche, de la rougeole. Quant à ceux qui optent pour un séjour prolongé, les vaccins contre la typhoïde et la rage sont à envisager.

Il est important de respecter les règles de base d'hygiène alimentaire, en évitant de boire l'eau du robinet, les jus de fruits frais. Abstenez-vous également de commander des glaçons dans des endroits peu recommandables, et évitez de manger des légumes crus et des fruits non pelés.

En l'absence de chiffres officiels concernant les maladies sexuellement transmissibles, évitez les comportements à risque. En cas de relation intime avec une inconnue ou un inconnu, prenez toutes les précautions d'usage.

Hébergements.

Les offres d'hébergement touristique au Turkménistan sont relativement limitées, état donné que le pays est une destination touristique peu connue.

Le parc hôtelier compte quelques établissements de luxe, prisés par les hommes d'affaires, venus du monde entier. Sachez que les hôtels au Turkménistan appartiennent à l'État ou sont gérés par des sociétés étrangères agrées par l'État. Du coup, pour ne pas avoir de problèmes avec l'État, mieux vaut éviter la petite hôtellerie privée qui n'est pas officielle.

Puisque le Turkménistan est un pays relativement fermé, les contacts entre la population locale et les étrangers sont plutôt limités. De plus le fait d'héberger un voyageur est interdit par la loi, du coup, il n'y a pas officiellement de maisons d'hôtes au Turkménistan. Faites abstractions donc du logement chez l'habitant au risque d'exposer les familles qui, de bonne grâce, seraient amenées à vous accueillir chez elles.

N'envisagez pas non plus les autres hébergements alternatifs comme le camping : il n'y en a pas au Turkménistan.

Dangers.

Le Turkménistan est une destination relativement sûre, en ce qui concerne la petite délinquance et la criminalité. En effet, la forte présence policière dissuade les petits malfrats de commettre leurs forfaits. Il est cependant conseillé de respecter les consignes de sécurité élémentaire.

Pour les déplacements interurbains et plus particulièrement les escapades dans le désert, mieux vaut se faire accompagner par un guide local expérimenté et circuler en convoi de plusieurs véhicules. On conseille aux voyageurs d'avoir suffisamment de provisions (eau, nourriture, carburant et des pièces de rechange) pour pouvoir profiter sereinement des ces escapades.

Afin d'éviter les problèmes, éloignez-vous des zones à risques, à l'instar de la zone frontalière avec l'Afghanistan en raison de l'insécurité qui y règne. Renseignez-vous également sur l'accessibilité de l'endroit que vous souhaitez visiter ; certaines régions sont soumises à une autorisation spéciale.

À part cela, il convient de connaître les recommandations de base en cas de tremblement de terre, puisque le pays est situé en zone sismique.

Culture.

Le Turkménistan est un pays majoritairement musulman. Ce qui fait qu'en plus des coutumes locales, celles relatives à la culture musulmane sont observées. Pensez à adapter votre comportement et votre tenue vestimentaire aux us et coutumes locaux. Il est d'usage de se déchausser, lorsqu'on entre dans une maison turkmène et la plupart du temps, on s'assoit à même le sol, sur de magnifique tapis.

La particularité du Turkménistan réside dans ses nombreuses fêtes qui donnent lieu à des jours fériés. Certaines de ces fêtes, qui peuvent paraître insolites aux yeux d'un voyageur habitué aux cultures occidentales, sont importantes pour un Turkmène. C'est le cas de la Journée du Cheval, célébré avec des courses d'akhal-teke (race équine locale), de la fête du tapis, de la fête des melons, de la Journée du Bon Voisinage ou de la fête de la Neutralité.

Important à savoir

Le Turkménistan est un pays relativement fermé. Du coup, les étrangers qui résident plus de trois jours au Turkménistan doivent déclarer leur arrivée et leur départ auprès du Bureau d'État pour l'enregistrement des citoyens étrangers (OVIR). Lors d'un voyage avec plusieurs étapes, les voyageurs doivent se faire enregistrer à chaque endroit auprès de l'OVIR local.

Sachez que les relations extraconjugales, les actes homosexuels ainsi que les contraventions à la moralité sont punissables par la loi.


Idées d'itinéraires au Turkménistan

Dans le but de profiter au maximum du voyage au Turkménistan, mieux vaut prévoir un séjour d'une semaine ou plus. Voici quelques idées d'itinéraires pour mieux découvrir le Turkménistan.

Une semaine au Turkménistan : les trésors culturels turkmènes

Commencez par la visite de la ville d'Achgabat, la porte d'entrée par la voie des airs. Prenez le temps de visiter les vestiges de la forteresse parthe de Nisa, puis, partez en fin de journée pour la ville de Daşoguz (J1-J2). Consacrez une journée à la visite de la ville, puis prenez la route qui mène vers Kunya-Urguench, l'ancienne capitale de l'Empire du shah de Khwarezm où se trouvent de nombreux sites incontournables tels que le Mausolée de Turabeg Khanum, le Minaret Kutlug Timur, le Mausolée du sultan Tekesh, le Mausolée d'Arslan. Prenez la route du désert de Karakoum en fin de journée pour pouvoir admirer le cratère embrasé de Darvaza qui dévoile toute sa splendeur dans la nuit (J3). Revenez sur Achgabat par la route, tout en prenant le temps de vous arrêter pour admirer le cratère d'eau turquoise et le cratère de boue se trouvant sur votre route (J4). Continuez ensuite sur la ville de Mary, point de passage pour la ville de Merv (J5). Consacrez le jour suivant à admirer le site archéologique de Gonur-Dépé, puis à visiter Merv, la plus ancienne des cités-oasis de la Route de la Soie, connue pour ses nombreux monuments architecturaux tels que le Sultan-Kala, Kala-Gyaur, Erk-Kala, Kala-Abdullakhan et Bayramalikhan Kala, avant de retourner à Mary (J6). Revenez ensuite à Achgabat, d'où vous allez prendre le vol du retour (J7).

10 jours au Turkménistan : au cœur du désert de Karakoum

Commencez votre périple par la visite de la ville d'Achgabat (J1-J2). Le lendemain, prenez la route de Kopet-Dag en direction des Montagnes de Lune (J3). Consacrez la journée suivante à la visite des sites incontournables de la côte de la mer Caspienne : Balkanabad, le volcan éteint Boyadag Pusila et la ville de Hazar, l'ancienne ville de Cheleken (J4). Continuez votre escapade avec la découverte des falaises côtières de Garabogaz, puis celle du canyon Yangisuw (J5). Prenez ensuite la route qui mène vers le canyon Yangykala (J6). Réservez une journée pour une découverte culturelle, à visiter les villages du désert Balishem (J7). Continuez de nouveau sur Darvaza, pour y admirer la fameux « Porte de l'enfer » en prenant soin de passer par les falaises d'Akchagaya (J8). Après une nuit dans le village de Darvaza, prenez la route pour Achgabat (J9). Faites un dernier tour de la ville avant de vous envoler vers d'autres horizons (J10).


Que voir au Turkménistan : les incontournables

Le Turkménistan, préservé du tourisme de masse, recèle de superbes trésors culturels et naturels, qui ne demandent qu'à faire des heureux parmi les passionnés de voyage. Certains sont devenus des sites à voir absolument.

Les amateurs de tourismes urbains et de découvertes culturelles se plairont à déambuler dans les rues d'Achgabat, la capitale turkmène qui est aussi l'une des villes les plus fermées au monde. C'est également tout près d'Achgabat que l'on peut découvrir les ruines de Nisa, l'une des premières capitales de l'Empire Parthes.

Toujours sur le registre des sites incontournables pour son intérêt historique, Merv qu'il ne faut pas manquer de visiter est une ville située non loin de Mary. Elle est connue pour ses monuments architecturaux tels que le Sultan-Kala, Kala-Gyaur, Erk-Kala, Kala-Abdullakhan et Bayramalikhan Kala qui lui ont valu son inscription sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

À ne pas rater non plus : le site archéologique de Gonur Depe. Cet ancien centre de civilisation Margush ou Margiana fascine par ses vestiges de palais fortifié, d'un temple et d'une nécropole immense.

Si la nature vous fascine, alors offrez-vous l'opportunité de découvrir le désert de Karakoum avec ses sites fascinants comme le canyon de Yangykala ou encore la fameuse « Porte de l'enfer » de Darvaza, le cratère embrasé de 70 m de diamètre. Ce site n'est pas un site naturel, puisque la formation du cratère est le résultat d'accident de forage et que pour éviter que le gaz se propage de façon anarchique dans les environs, les scientifiques y ont mis le feu. Et depuis, le feu perpétuel du cratère fascine les visiteurs depuis une quarantaine d'années.


Circuits et voyages organisés au Turkménistan

Afficher plus de circuits

Prix à partir de, hors vols (sauf mention contraire). Voir le détail sur le site de l'annonceur.


La meilleure période pour voyager au Turkménistan

Quand partir pour avoir un climat favorable ?

Le climat continental et aride du Turkménistan se traduit par la succession de quatre saisons bien distinctes. L'hiver est froid et sec, avec une présence modérée de neige sauf dans le nord où les températures sont très basses. Le printemps signifie retour du beau temps, suivi de l'été, relativement chaud, surtout dans les déserts. Puis il y a l'automne, assez court, caractérisé par la baisse rapide des températures.

Ainsi la meilleure période pour voyager au Turkménistan dans son ensemble s'échelonne sur deux périodes : le printemps (entre avril et juin) et l'automne (de septembre à début novembre), lorsque les températures sont les plus agréables.

Alors, quand partir ? Les meilleurs mois pour partir au Turkménistan sont : Mars, Avril, Mai, Juin, Juillet, Août, Septembre et Octobre. Toutefois, au Turkménistan, le climat est seulement favorable partout durant Avril, Mai, Juin, Juillet, Août, Septembre et Octobre.

Plus de détails sur notre page : Climat/Quand partir au Turkménistan ?


Votre budget voyage pour partir au Turkménistan

En moyenne, le coût de la vie au Turkménistan en 2020 est 5% plus important qu'en France. Vous perdez donc en pouvoir d'achat en visitant ce pays. :-(

Voici des exemples de budget à prévoir pour partir au Turkménistan (budget quotidien sur place pour 2 personnes pendant 2 semaines hors billets d'avion) :

Backpacker :
petit budget

Budget quotidien :

  • 30 € pour 2
  • 8 € par personne
  • 1 € par personne
  • Activités gratuites

Budget total à prévoir :

658 €* (2506 TMT)

Voyageur :
budget moyen

Budget quotidien :

  • 55 € pour 2
  • 29 € par personne
  • 5 € par personne
  • 10 € par personne

Budget total à prévoir :

1974 €* (7490 TMT)

Touriste :
budget élevé

Budget quotidien :

  • 81 € pour 2
  • 52 € par personne
  • 12 € par personne
  • 20 € par personne

Budget total à prévoir :

3458 €* (13160 TMT)

Calculez votre budget avec notre outil gratuit : Budget voyage et coût de la vie au Turkménistan


Vol pour le Turkménistan : statistiques et meilleurs prix

Depuis l'aéroport de Paris, le prix moyen pour aller au Turkménistan est de 789 €. Cependant, le prix varie en fonction de la période du voyage et de la période de réservation du billet. Découvrez ci-dessous le prix moyen des vols pour le Turkménistan pour les mois les moins chers (survolez le nom des mois pour obtenir l'information), ainsi que la meilleure période pour acheter son billets d'avion :

Ville Prix moyen Mois les moins chers pour partir Quand acheter ?
Achgabat789 €janvier, mars, mai (le moins cher)5 à 6 mois

Vous voulez plus de statistiques et d'informations pour vous aider à réserver votre billet d'avion au meilleur prix ?

Découvrez nos statistiques complètes sur : le prix du billet d'avion pour le Turkménistan

Statistiques sur le prix d'avion mois par mois pour Achgabat

Partez à Achgabat au Turkménistan au mois de mai pour obtenir le meilleur prix (641 € soit 148 € d'économie par rapport au prix moyen sur l'année qui est de 789 €) et évitez le mois de décembre qui est statistiquement le plus cher (912 € soit 123 € de plus que le prix moyen).

Plus de détails et de statistiques : Billet d'avion pour Achgabat : Quand partir/Quand réserver


Partez au meilleur prix au Turkménistan !


Chargement des vols en cours. Merci de patienter.

Rechercher un vol vers le Turkménistan :


Checklist : Quoi emporter pour votre voyage ?

Le choix du contenu de votre valise dépendra des conditions climatiques de la période que vous choisirez pour partir au Turkménistan.

En été, n'hésitez pas à privilégier les vêtements légers mais décents, c'est-à-dire qui couvrent les bras, les jambes et ne laissent pas découvrir votre décolleté, si vous êtes une femme. Rappelez-vous que le Turkménistan est un pays où la population est majoritairement musulmane. Il est important de ne pas heurter la sensibilité des gens.

Pour une escapade au cœur du désert, vous aurez besoin d'être protégé du soleil et de la chaleur : munissez-vous donc de chapeau, de lunettes de soleil, et de la crème solaire pour vous protéger des UV.

En hiver, mettez dans votre valise des vêtements chauds tels que les manteaux épais, les vestes polaires, que vous compléterez avec un bonnet, une écharpe ainsi que des chaussettes en laine pour vous sentir à l'aise malgré le froid. Pendant les saisons de transition, privilégiez les pulls épais et autres vêtements confortables à manches longues pour vous sentir bien.

En toute saison, emportez votre meilleure paire de chaussures de marche. N'oubliez pas vos effets de voyage (trousse de toilette et trousse à pharmacie), en sus de vos documents importants (passeport, pièces d'identités, visa, autorisations diverses pour passer les frontières et douanes, pour ceux qui voyagent avec leur voiture, etc.) ainsi que vos cartes bancaires.


Que ramener du Turkménistan ?

Artisanat local Les articles de décoration d'intérieur comme les tapis Boukhara, et les tepleks (coiffes traditionnelles turkmènes), ainsi que les bijoux en argent, figurent parmi les objets emblématiques à rapporter de votre voyage.

Vêtements et textiles Vous pouvez ramener de votre escapade turkmène des tissus en soie, des articles vestimentaires en laine ou encore de superbes vêtements en cuir.

Épices et souvenirs à déguster Pensez à ramener de la Vodka pour vous souvenir de votre visite du Turkménistan.


Fêtes et principaux événements au Turkménistan

Les fêtes religieuses musulmanes comme le Mouloud (commémoration de la naissance du Prophète), l'Aïd el-Fitr (rupture du jeûne du mois de ramadan), l'Aïd-el-Kebir (la fête du mouton), figurent parmi les événements culturels majeurs du Turkménistan. À cela s'ajoutent les dates commémoratives et les fêtes en l'honneur de la nature. Découvrez quelques-unes de ces fêtes qui méritent le détour :

Le jour de l'An du calendrier grégorien Les Turkmènes fêtent allègrement le nouvel An du calendrier grégorien.

Le jour de l'An orthodoxe L'Épiphanie orthodoxe est une fête importante pour la communauté orthodoxe de Turkménistan.

Le Navruz ou le Nevruz Le Nouvel An Persan Norouz est célébrée par les Turkmène pour marquer le retour du printemps et le renouvellement de l'année.

La journée de l'eau Chaque premier dimanche du mois d'avril, les Turkmènes se réunissent pour célébrer la Journée de l'Eau.

La journée du cheval Chaque dernier dimanche du mois d'avril, les passionnés de chevaux se réunissent pour admirer les courses d'akhal-teke, une race équine qui fait la fierté des Turkmènes.

La fête du Tapis Célébrée avec ferveur par les Turkmènes, la fête du Tapis qui a lieu chaque dernier dimanche du mois de mai, est une vraie fête nationale.



Recommandé pour vous :


Cette page vous a-t-elle été utile ?

Donnez une note à ce contenu afin de nous permettre de déterminer la qualité de ses informations :