Guide de voyage de la Turquie joyau de l’Asie mineure

Pourquoi partir voyager en Turquie ?

La Turquie est, sans nulle doute, la destination touristique qui possède le plus d'attraits. Activités sportives diverses, patrimoines culturels riches, paysages fantastiques constituent ces attraits et incitent à une escapade parfaite inoubliable.

Avec les quatre mers qui l'entourent (la Mer Noire, la Méditerranée, la mer de Marmara et ses détroits, la mer Égée), les côtes turques offrent une multitude d'activités aux habitués de bord de mer. Des plages magnifiques pour la baignade, des belles vagues à chevaucher, chaque touriste trouvera son bonheur en Turquie.

Les passionnés d'histoire et d'architectures antiques seront émerveillés par la richesse culturelle de ce pays. Parmi les nombreux patrimoines turcs, sept sont inscrits sur la liste de l'UNESCO. Istanbul la capitale, abrite quelques – uns d'entre eux comme la majestueuse basilique Sainte-Sophie et la magnifique Mosquée Bleue. Des sites incontournables.

La Turquie possède aussi des patrimoines immatériels, connus dans le monde entier. Des plats typiques qui s'exportent (le kebab), le savoir-faire ancestral pour confectionner des tapis turcs, des véritables chefs d'œuvre. La Turquie est aussi des contrées fascinantes où montagnes et vallées s'alternent avec des plaines et des lacs. Des panoramas qu'on n'a pas envie de quitter des yeux.


Turquie : photos de voyages


Que faire en Turquie ?

Plages et baignade
La Turquie possède un grand nombre de stations balnéaires et de belles plages favorables à la baignade.

Paysages et nature
Des montagnes et des gorges, des vallées boisées, des plaines, des chaînes de montagnes : ces différents panoramas de la Turquie sont tous époustouflants.

Visite, Musée et Patrimoine
La Turquie est riche en patrimoines culturels. Il existe un bon nombre de monuments, de musées et d’architectures sur le territoire turque mais la Basilique Sainte-Sophie, la Mosquée Bleue et le Palais de Dolmabahce à Istanbul, le Mausolée d'Atatürk à Ankara, le Château Saint-Pierre à Bodrum sortent du lot et sont incontournables.

Sport
Si les côtes favorisent la pratique de toutes sortes de sports nautiques (planche à voile, plongée sous marine, kayak en mer, kitesurf), la terre ferme n’est pas en reste (randonnée, trekking, équitation ski, parapente).

Adapté aux familles
Les vacances en bord de mer et les balades à cheval plairont aux enfants. La Turquie se prête aux activités familiales.

Artisanat et achats
L’artisanat turc est très riche et varié. À Istanbul comme ailleurs, au bazar on trouve beaucoup d’articles. Il faut marchander avant d’acheter. Tapis, objets en cuivre poterie, onyx, bijoux en argent, objets en bois, objets en nacre font partie des objets souvenir recherchés.

Gastronomie
Outre le Kebab, plat national, il existe toutes sortes de nourritures qui font la renommée du pays tels que les baklavas et les loukoums.

Vie nocturne
La vie nocturne est très animée dans les grandes villes et les stations balnéaires. Il est facile de trouver des bars, des restaurants, des cinémas et des opéras.


Conseils pour préparer son voyage en Turquie

Transports.

Grâce à plusieurs aéroports internationaux dont Ankara Esenbonga, Istanbul Atatürk, Izmir-Adnan Menderes et Sabiha-Gökçen, il est facile de prendre l'avion et de se rendre à l'aéroport le plus proche de sa destination.

Les bateaux de croisière ou de plaisance, et les ferries en provenance d'Italie, de Chypre, de Grèce, d'Ukraine (Odessa) et de Russie (Sotchi), peuvent accoster dans l'un des nombreux ports turcs, à l'instar de celui d'Istanbul, Izmir ou Bodrum.

Une ligne ferroviaire en provenance de la Bulgarie (Sofia) permet aussi de rejoindre Turquie en train. Mais en prenant le bus, on peut emprunter la voie terrestre et passer les postes-frontières qui séparent la Turquie de Grèce, de Bulgarie et d'Iran. La frontière avec l'Arménie est fermée.

Pour se déplacer en Turquie, on a le choix entre plusieurs modes de transport. Le train est lent mais pratique pour le voyageur à budget serré. Le réseau de bus, très développé, favorise l'accession des villes et villages reculés. Il y a aussi les vols intérieurs qui permettent de relier rapidement des villes éloignées.

Comme mode de transport urbain, le voyageur peut prendre le taxi ou le Dolmuş, une sorte de minibus. Il est également possible de louer une voiture si on veut avoir plus de liberté.

Santé.

Les risques sanitaires en Turquie sont minimes. Du coup, aucun vaccin n'est particulièrement recommandé. Mais mieux vaut toujours respecter les consignes relatives à l'hygiène et les recommandations concernant les aliments. Évitez de boire l'eau du robinet.

Hébergements.

Outre les hôtels classiques, dont les catégories varient de 1 à 5 étoiles, on peut trouver des hébergements adaptés à tous les budgets.

Les hôtels à petits prix et les pensions de charme offrent une alternative intéressante si on cherche un bon rapport qualité/prix.

Dans certaines villes, il est possible de faire du camping et de planter sa tente sur les terrains aménagés par les municipalités.

Les autres offres tels que la location d'appartement ou le logement chez l'habitant sont peu développées.

Dangers.

Certaines zones, comme le sud de la Turquie sont à éviter, mais le reste du pays est plutôt sûr. Cependant, les arnaques et les petites délinquances sont assez courantes. Méfiez-vous particulièrement des marchands de sable qui opèrent à Istanbul, à Bodrum et à Ayvalık. Il s'agit de personnes qui se présentent comme vos amis et qui vous invitent à boire ou à goûter une spécialité du pays, préalablement saupoudrée de substance hypnogène. Lorsque vous tombez dans un semi-coma, vos prétendus amis n'hésiteront pas à vous dépouiller de vos affaires et objets de valeur.

Culture.

Héritière d'une culture plusieurs fois millénaires, la Turquie se démarque par la richesse de ses patrimoines culturels. Les Turcs sont très chaleureux, respectueux et profondément attachés à leur tradition. Alors ne vous étonnez pas de voir des posters d'Atatürk, le fondateur et le premier président de la république de Turquie, bien qu'il soit mort depuis longtemps.


Idées d'itinéraires en Turquie

Une semaine en Turquie : les villes incontournables.

Commencez avec deux jours d'escapade urbaine à Istanbul pour visiter la basilique Sainte-Sophie, la Mosquée Bleue ou encore le Palais de Topkapi (J1-J2). Continuez ensuite vers la côte méditerranéenne, passez une journée à Antalya (J3-J4) avant de continuer du côté de la péninsule de Datça pour un séjour balnéaire (J5 à J7). N'oubliez pas de tenir compte du temps nécessaire pour les trajets.

10 jours en Turquie : d'Istanbul à l'intérieur des terres

Deux jours d'escapade urbaine à Istanbul vous permettront de visiter la basilique Sainte-Sophie, la Mosquée Bleue ou encore le Palais de Topkapi (J1-J3). Dirigez vous ensuite vers l'intérieur des terres, vers la Cappadoce où vous allez passer deux nuits et trois jours, afin de ne rien rater des lieux d'intérêt telles que les cheminées de fées présentes dans la vallée des Moines, à Göreme (J4 à J6). Continuez sur les villes de l'intérieur comme Pamukkale (J7-J8) avant de terminer votre périple à Antalya (J9-J10).

3 semaines pour découvrir une autre facette de la Turquie

Un séjour de 3 semaines est largement suffisant pour visiter les villes incontournables et pour découvrir les trésors de l'arrière-pays.

Commencez par séjourner à Istanbul en y consacrant 3-4 jours (J1 à J4). Puis dirigez-vous vers Safranbolu (J6 à J7) avant de prendre la route d'Ankara. Cette ville en pleine mutation mérite qu'on s'y attarde au moins deux jours (J9-J10). Puis continuez sur l'intérieur des terres, vers la Cappadoce (J11 à J13), puis sur Divriği (J15). Partez à la découverte du NemrutDağı (J17), avant de descendre vers Antalya (J19 à J21). Pour bien profiter de votre séjour, comptez une journée de voyage entre deux destinations.


Que voir en Turquie : les incontournables

Le vaste territoire de la Turquie renferme des trésors et des atouts touristiques qui font de ce pays une destination parfaite aussi bien pour les amateurs de séjours balnéaires que pour les férus d'histoire.

Vous êtes de ceux qui se passionnent de patrimoines architecturaux, alors le site antique d'Éphèse, le théâtre antique d'Arycanda, la basilique Sainte-Sophie, la mosquée bleue et le palais de Topkapi à Istanbul, la vieille ville et les anciennes maisons turques du XVIIe siècle d'Ankara ainsi que les mystérieuses ruines immergées sous les eaux cristallines de la côte lycienne à l'île de kekova doivent figurer sur votre liste des lieux à absolument visiter. Il en est de même pour les monuments religieux de Konya, les statues monumentales des cinq divinités du site archéologique de NemrutDagi et les vestiges des époques lycienne et romaine à Patara.

Si vous aimez vous faire surprendre par Mère Nature, alors ne ratez pas sous aucun prétexte les vasques étincelantes à Pamukkale, les flamants roses et les pélicans qui s'amassent par milliers sur les rives du lac de Bafa ainsi que les cheminées de fées et les églises rupestres des vallées de Cappadoce.

Si vous êtes inconditionnel des vacances à la plage, alors pensez à faire un séjour balnéaire à Bodrum ou profitez des spots de plongées dans les eaux limpides et turquoise de la côte lycienne.


Circuits et voyages organisés en Turquie

Prix à partir de, hors vols (sauf mention contraire). Voir le détail sur le site de l'annonceur.


La meilleure période pour voyager en Turquie

Quand partir pour avoir un climat favorable ?

Du côté d'Istanbul, influencée par le Bosphore, la mer Noire et la mer de Marmara, les étés sont chauds mais relativement humides alors que les hivers sont rudes.

Les villes bordées par la mer Égée et la Méditerranée bénéficient d'un climat de type méditerranéen, avec une chaleur plus marquée, au fur et à mesure qu'on s'approche de l'équateur.

À l'intérieur des terres, en Anatolie centrale et en Cappadoce, le climat s'apparente au climat continental avec une influence semi-désertique. La chaleur est intense en été alors que le froid mordant caractérise les saisons hivernales.

De ce fait, le printemps et l'automne, plus précisément les mois de mai, juin et septembre sont les meilleures périodes pour découvrir la Turquie dans son ensemble.

Alors, quand partir ? Les meilleurs mois pour partir en Turquie sont : Mars, Avril, Mai, Juin, Juillet, Août, Septembre, Octobre, Novembre et Décembre.

Plus de détails sur notre page : Climat/Quand partir en Turquie ?

Affluence touristique de la Turquie

  • Basse saison en Turquie
    Les mois où l'affluence est la plus faible sont : Janvier, Février, Mars, Avril, Juin, Novembre et Décembre.
  • Haute saison en Turquie
    La fréquentation de la Turquie est élevée en : Mai, Juillet, Août, Septembre et Octobre.
  • Très haute saison en Turquie
    En Juillet et Août, l'affluence touristique en Turquie est à son maximum.

Plus d'informations sur l'affluence et les prix : Meilleure période pour la Turquie


Votre budget voyage pour partir en Turquie

En moyenne, le coût de la vie en Turquie en 2018 est 50% moins important qu'en France. Vous gagnez donc en pouvoir d'achat en visitant ce pays ! :-)

Voici des exemples de budget à prévoir pour partir en Turquie (budget quotidien sur place pour 2 personnes pendant 2 semaines hors billets d'avion) :

Backpacker :
petit budget

Budget quotidien :

  • 42 € pour 2
  • 5 € par personne
  • 2 € par personne
  • Activités gratuites

Budget total à prévoir :

770 €* (4620 £)

Voyageur :
budget moyen

Budget quotidien :

  • 48 € pour 2
  • 11 € par personne
  • 4 € par personne
  • 3 € par personne

Budget total à prévoir :

1148 €* (6888 £)

Touriste :
budget élevé

Budget quotidien :

  • 67 € pour 2
  • 16 € par personne
  • 9 € par personne
  • 6 € par personne

Budget total à prévoir :

1764 €* (10696 £)

Calculez votre budget avec notre outil gratuit : Budget voyage et coût de la vie en Turquie


Vol pour la Turquie : statistiques et meilleurs prix

Depuis l'aéroport de Paris, le prix moyen pour aller en Turquie est de 246 €. Cependant, le prix varie en fonction de la période du voyage et de la période de réservation du billet. Découvrez ci-dessous le prix moyen des vols pour la Turquie pour les mois les moins chers (survolez le nom des mois pour obtenir l'information), ainsi que la meilleure période pour acheter son billets d'avion :

Ville Prix moyen Mois les moins chers pour partir Quand acheter ?
Istanbul246 €janvier, février (le moins cher), mars, avril, mai, juin2 à 3 mois

Vous voulez plus de statistiques et d'informations pour vous aider à réserver votre billet d'avion au meilleur prix ?

Découvrez nos statistiques complètes sur : le prix du billet d'avion pour la Turquie

Statistiques sur le prix d'avion mois par mois pour Istanbul

Partez à Istanbul en Turquie au mois de février pour obtenir le meilleur prix (179 € soit 67 € d'économie par rapport au prix moyen sur l'année qui est de 246 €) et évitez le mois d'août qui est statistiquement le plus cher (338 € soit 92 € de plus que le prix moyen).

Plus de détails et de statistiques : Billet d'avion pour Istanbul : Quand partir/Quand réserver

Comparateurs : partez au meilleur prix en Turquie

Envolez-vous en Turquie à partir de 130 €

Rechercher un vol vers la Turquie :


Vous pourrez modifier les options (nombre d'adultes et d'enfants, escales, classe...) à l'étape suivante.

Recherchez votre location de vacances sur plus de 250 sites en même temps dont :
abritel homeholidays booking.com tripadvisor


Vous pourrez modifier les options (nombre de chambre, animaux, type d'hébergement, équipements, emplacement...) à l'étape suivante.

Les meilleures offres de séjours en Turquie à partir de 543 €

Rechercher un séjour :


Checklist : Quoi emporter pour votre voyage ?

Outre les documents classiques comme le papier d'identité, les billets aller-retour, le passeport et tout autre document permettant de circuler librement en Turquie, à mettre dans votre bagage à main, vous devez emporter des vêtements et autres effets de voyage. Le choix des vêtements dépend de la saison et des régions à visiter.

En été, les vêtements légers mais décents sont à privilégier parce que la Turquie est un pays fortement musulman. Pour les femmes qui voyagent en Turquie, elles ne doivent pas oublier qu'en plus des vêtements couvrants, il est conseillé d'avoir un foulard à portée de main au cas où elles comptent visiter une mosquée. À cela s'ajoutent les lunettes de soleil, le chapeau et les crèmes solaires.

En hiver, pour visiter Istanbul et l'Anatolie, les vêtements chauds du genre manteaux épais, sweatshirts polaires et même des sous-vêtements thermiques sont conseillés. Il en est de même pour les bonnets et les chaussettes en laine qui tiennent chaud.

Quelle que soit la saison, les chaussures de marche sont conseillées aux personnes qui souhaitent arpenter les sites archéologiques.


Que ramener de la Turquie ?

Artisanat Les objets en poterie et les faïences qui font la renommée de l'Anatolie ainsi que les ustensiles en cuivre, constituent de magnifiques souvenirs à ramener de Turquie. Il en est de même pour les jeux d'échecs, vases, coupes ou statuettes fabriquées en onyx.

Bijoux et pierres précieuses Les férus de mode peuvent ramener des bijoux en or et/ou en argent.

Tapis et accessoires de mode en cuir Les tapis noués ou les kilims tissés, fabriqués selon des techniques ancestrales sont des objets représentatifs de la Turquie. Il est également possible de ramener de Turquie des vêtements de cuir ou de daim ainsi que des chaussures et de la maroquinerie.


Fêtes et principaux événements en Turquie

En sus des fêtes religieuses et autres dates commémoratives, de nombreuses manifestations culturelles rythment l'année en Turquie, en voici quelques-unes, à mémoriser.

Mai, Hidrellez (Naissance du Printemps) en Turquie Les 5 et 6 mai, cette traditionnelle fête du printemps, célèbre le passage de l'hiver à l'été. elle est surtout fêtée dans les campagnes.

Avril, Festival international du film à Istanbul Ce festival, créé en 1982 en marge du festival international d'Istanbul, l'Uluslararası İstanbul Film Festivalı , est dédié au septième art. Il consacre chaque année les dernières réalisations turques et rend également hommage au cinéma étranger.

Juin, Fête du Sucre (Şeker Bayramı) en Turquie La fin du ramadan se fête dignement par la fête du sucre qui dure 3 jours. La coutume veut qu'on s'habille de neuf pour célébrer les différentes cérémonies.

Juillet, Festival international de jazz à Istanbul Depuis 1994, les plus grands noms de la scène du jazz se sont succédé à Istanbul lors de l'Istanbul Uluslararası Caz Festivalı.

Août, Fête du sacrifice (Kurban Bayramı) en Turquie La fête du sacrifice (Kurban Bayramı) ou fête du mouton est l'une des fêtes les plus importantes pour les musulmans. Elle commémore le sacrifice d'Abraham qui, s'apprête à offrir son fils à Dieu.

Octobre, Bodrum Cup à Bodrum Il s'agit d'une grande régate annuelle qui se tient à Bordrum depuis 1989 : elle permet d'admirer plus d'une centaine de goélettes en bois.

Décembre, Cérémonie des derviches tourneurs à Konya Cette cérémonie se tient à Konya, le berceau et la capitale de la confrérie des derviches tourneurs, un ordre mystique fondé par Mevlana au XIIIe siècle.

Articles sur notre blog à propos de la Turquie :