Utiliser sa carte de paiement à l’étranger : tout savoir sur sa carte bancaire en voyage

Vous voilà parti pour un tour du monde en 80 jours ou un road trip en Europe en mode backbacker. A vous l’aventure ! Mais à moins que vous n’ayez trouvé comment vivre d’amour et d’eau fraîche, il va vous falloir un peu de liquidités sonnantes et trébuchantes, sur place pour parer à tous vos besoins.

Nous vous disons comment utiliser sa carte de paiement à l’étranger avec nos conseils 100% pratiques et 100% utiles sur les retraits et paiements avec sa carte bancaire en voyage.

Vous êtes d’accord avec nous ; plus personne ne part en voyage à l’étranger avec une valise pleine de billets ou de lingots, mais la carte bancaire est le sésame qui assure aux voyageurs du monde entier et dans toutes les contrées, une liberté appréciable à condition de bien se préparer pour une bonne utilisation.


Conseils pratiques pour les paiements par carte et les retraits :

Utiliser sa carte de paiement à l'étranger : tout savoir sur sa carte bancaire en voyageOptimiser les retraits

Dans tous les pays de la zone euros, les procédures de retraits d’argent liquide sont aussi simples qu’en France. Ailleurs dans le monde, on trouve des DAB (ATM en anglais) à presque tous les coins de rue.

Les retraits occasionnent (presque) toujours des frais bancaires :

  1. Frais forfaitaires
  2. Frais supplémentaires indexés aux sommes retirées au guichet.

Nous vous conseillons donc :

  • De faire un gros retrait d’espèces à votre arrivée à l’aéroport ou à votre hôtel de façon à posséder suffisamment d’argent pour vos dépenses courantes et limiter les petits retraits d’appoint.

Une bonne gestion des paiements par cartes bancaires pour utiliser sa carte de paiement à l’étranger

Utiliser sa carte de paiement à l'étranger : tout savoir sur sa carte bancaire en voyageEn Europe, vos règlements ne seront pas soumis à des frais, mais partout ailleurs, il est fort probable que vos achats et divers paiements engendrent le prélèvement de commissions fixes ou proportionnelles aux sommes dues. A cela s’ajoutent bien sûr, les taux de change.

Nous vous conseillons donc :

  •  De réserver le règlement par carte bancaire pour les gros postes tels que l’hôtel, la location d’une voiture et d’utiliser votre espèce pour les dépenses quotidiennes.

Question de plafond !

Vous avez beau être plein aux as et avoir un compte bien provisionné ( chanceux que vous êtes !), cela ne suffit pas pour retirer de l’argent à volonté à l’étranger. Eh…oui, vous serez vite limité par le plafond qui vous a été affecté par votre banque pour vos dépenses autour du monde.

Utiliser sa carte de paiement à l'étranger : tout savoir sur sa carte bancaire en voyageNous vous conseillons donc de :

  • Vous renseigner avant votre départ auprès de votre agence bancaire ou de consulter vos contrats pour connaître la limite des paiements autorisée.
  • Négociez avec votre banque avant votre départ pour augmenter de façon ponctuelle, vos plafonds si vous les trouvez trop restreints. Attention : cette modification occasionne parfois des frais.

Bon à savoir : les cartes de type Gold permettent bien souvent d’avoir une plus large marge de manœuvre en matières de retrait et paiement.  Mais leur coût est plus élevé. Il faut donc comparer ce qui est le plus intéressant pour vous.


 A chaque voyage, sa carte bancaire

Utiliser sa carte de paiement à l'étranger : tout savoir sur sa carte bancaire en voyageLe type de cartes bancaires à glisser dans votre portefeuille pour partir voyager dépendra bien souvent de votre destination.

Si vous partez en amoureux en Europe, il sera inutile d’opter pour une carte bancaire avec large assistance car vos frais de santé seront couverts par votre assurance maladie. Une carte bleue visa internationale ou Eurocard seront suffisantes.

Pour un séjour aux confins de la terre ou un tour du monde, le mieux est de choisir une carte bancaire avec de bonnes garanties et une assistance complète. Il existe un large éventail de cartes offrant chacune des garanties différentes.

Nous vous conseillons donc :


Un distributeur à billets aux Galapagos?

A la recherche du DAB perdu

Si vous optez pour une banque très présente sur la planète ( HSBC), vous aurez plus de facilités à trouver des distributeurs de cette enseigne. Mais il arrive aussi parfois que la recherche d’un DAB relève de la course au trésor.

Nous vous conseillons donc de :

  • Vous renseigner auprès de votre banque pour savoir si les villes où vous devez séjourner sont bien équipée d’un distributeur à billets.

Il existe aussi des applications pour vérifier ces informations en ligne.


Les pays où l’utilisation de cartes de paiement peut poser problème

De nos jours, on trouve des distributeurs automatiques de billets dans tous les pays, mais il arrive que certaines contrées réservent des surprises.

Au Japon par exemple, pays où les technologies ne sont pourtant pas à la traîne, il n’est pas toujours aisé d’utiliser sa carte bancaire. Beaucoup de distributeurs nippons refusent les cartes étrangères et beaucoup de zones du pays ne sont même pas équipées en DAB. Il est d’usage de payer même de gros achats en liquide.

A Bali, les distributeurs n’acceptent pas tous les cartes bancaires de types VISA, mais comme il y en a beaucoup, il y a toujours moyens d’en essayer plusieurs pour réussir à retirer des espèces.

En Chine, il y a de nombreux ATM, mais il vous faudra trouver celui qui correspond aux retraits. Car dans ce pays, on trouve une machine différente pour chaque opération à faire ( une pour les dépôts, une différente pour l’état des comptes, et enfin une pour le retrait.). Les ATM sont en général bilingues. Dirigez-vous donc vers le DAB sur lequel il est indiqué « withdrawal » pour faire un  retrait.


Comment faire ses commissions sans commissions

Les commissions sont variables d’un pays à l’autre et même parfois d’une banque nationale à l’autre. Vous trouverez ici un tableau détaillé des commissions de retrait dans le monde entier.


Conseils et astuces pour utiliser sa carte bancaire à l’étranger

  • Emporter plusieurs (au minimum 2) cartes de crédit. Cela multipliera vos chances de pouvoir vous en servir. Et vous permettra aussi d’avoir une roue carte de secours en cas de vol ou de perte. Conseils : ne les rangez pas au même endroit.
  • Décaler les dates d’expiration de vos cartes. Il serait dommage que vos cartes arrivent à échéance alors que vous êtes en plein Tour du Monde.
  • S’assurer de pouvoir joindre (par téléphone) toutes vos banques, pour être en mesure de signaler tout soucis et éventuellement de faire opposition.
  • Prévenir votre banque de votre séjour à l’étranger pour éviter que celle-ci n’active automatiquement un procédé anti-fraude qui vous empêcherait de retirer des fonds et à régler vos dépenses de l’autre côté de la planète.
  • Se déplacer le moins souvent possible avec sa carte. Le mieux est encore de la laisser à l’hôtel dans votre chambre fermée à double-tour ou dans le coffre-fort.
  • Ne confier à aucun commerçant sa carte, certains sont capables de faire des copies rapides.
  • Vérifier régulièrement l’état de vos comptes pour déceler de potentiels retraits « clandestins » et prévenir votre banque au plus vite.

Vous voilà prêts pour le départ !


Recommandé pour vous :


Publié le 21 mars 2018 | Auteur : Axelle

1 Commentaire

Léa dit :

Il peut également être intéressant de partir à l’aventure avec une carte prépayée pour éviter tout dépassement des frais ! Je trouve ça très bien pour les enfants

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :