1 Pourquoi partir en voyage en Arménie ?

 Pour les petits budgets
 Pour les paysages
 Pour se cultiver
 Pour bien manger
 Pour faire la fête

L'Arménie, un pays enclavé entre les grands, est encore inconnue du tourisme de masse. Or, avec ses milliers de sites historiques et la diversité de son paysage, l'Arménie possède un potentiel touristique énorme. Potentiels qui se présentent sous deux aspects.

Sur le plan culturel, le territoire arménien dispose d'au moins 4000 sites touristiques répertoriés. Dont des constructions byzantines et des monastères de pierres et des monastères troglodytes, sans oublier les vestiges des ruines qui sont d'importants sites archéologiques. Ces architectures fascinent par leur localisation et par leur robustesse, comme l'illustre le monastère de Geghard. Maintes fois détruits au cours de l'histoire, ce grand complexe situé au fond d'un canyon défie le temps. Visiter ces patrimoines émerveillera les férus d'histoire.

Sur le plan découverte, l'Arménie dispose d'une diversité de paysages. L'impressionnant mont Aragats se laisse découvrir à travers les randonnées et les escalades. Ici, les passionnés de la nature peuvent avoir une vue imprenable sur les vallées alentours. Ailleurs, le magnifique lac Sevan défie les téméraires à braver ses eaux glaciales ; les moins courageux choisiront le kayak.

L'Arménie est certes enclavée mais ses richesses culturelles sont des trésors à faire connaitre à l'humanité.



2 Quand partir en voyage en Arménie ?

Le climat de l'Arménie dans les vallées est de type continental avec quatre saisons bien distinctes. Les hivers sont froids mais peu humides. Les étés sont chauds et le soleil brille souvent. Pendant les saisons de transition, l'atmosphère est plutôt douce avec un taux d'humidité relativement bas.

En hautes montagnes comme dans le Mont Aragats, le climat de l'Arménie est plutôt de type montagnard avec d'abondantes chutes de neige pendant l'hiver, justifiant ainsi la présence des stations de ski. Et en été, de magnifiques conditions climatiques favorisent le ressourcement.

Ainsi, la meilleure période pour partir en Arménie dépend du centre d'intérêt de chacun. Pour skier et glisser sur la poudreuse, privilégiez la période entre fin novembre et fin février.

Pour visiter les sites historiques et découvrir le patrimoine architectural du pays, rien ne vaut la période entre mai et fin septembre, coïncidant à la fin du printemps et au début de l'automne. La saison estivale est très prisée pour la chaleur et le beau soleil qui caractérisent les journées.

Plus de détails sur le climat et la météo :
Climat et Quand partir en Arménie ?

3 Covid-19 et restrictions de voyage

Découvrez s'il vous est possible de voyager actuellement en Arménie dans cette période incertaine liée au Covid-19 et les chiffres clés sur l'épidémie (données mises à jour quotidiennement).


4 Quel budget pour votre voyage ?

Coût de la vie

En moyenne, le coût de la vie en Arménie en 2021 est 51% moins important qu'en France. Vous gagnez donc en pouvoir d'achat en visitant ce pays ! :-)

Budget voyage

Voici des exemples de budget à prévoir pour partir en Arménie (budget quotidien sur place pour 2 personnes pendant 2 semaines hors billets d'avion) :

  • Backpacker (petit budget) : 420 €
  • Voyageur (budget moyen) : 1204 €
  • Touriste (budget élevé) : 1918 €
Calculez votre budget avec notre outil gratuit :
Budget voyage et coût de la vie en Arménie

Prix des vols

Depuis l'aéroport de Paris, le prix moyen pour un vol aller-retour en Arménie est de 391 €. Cependant, le prix varie en fonction de la période du voyage et de la période de réservation du billet.

Découvrez nos statistiques complètes :
Prix des vols pour l'Arménie

5 À savoir avant le départ

Fiche d'identité

L'Arménie, de son nom complet République d'Arménie, se situe en Asie centrale et du sud et compte 3.3 millions d'habitants (dont 1.2 millions d'habitants dans sa capitale, Erevan). La superficie de l'Arménie est de 29800m².

Les habitants de l'Arménie (arménienne, arménien) ont pour langue(s) officielle(s) : arménien.

Formalités d'entrée (pour les français)

Exemption de visa.

Décalage horaire avec la France

Le décalage horaire entre l'Arménie et la France est de 2h à 3h (selon les villes et/ou les périodes de l'année).

Monnaie

La monnaie de l'Arménie est le Dram. Son code est AMD.

Le taux de change du jour est de : 1 € = 577.021 AMD.

Appeller en Arménie

L'indicatif téléphonique de l'Arménie est le +374.

Sur place, pour appeller la France, vous devrez utiliser l'indicatif +33.

Prises électriques

Voici les prises électriques que vous trouverez en Arménie, dont le voltage est en 230 V :

Prise électrique de type C Prise électrique de type F

Les prises électriques en France sont de type E et F, donc vous ne devriez donc pas avoir besoin d'un adapateur pour brancher vos appareils.


6 Affluence et saisons touristiques

  • Basse saison en Arménie : Janvier, Février, Mars, Avril, Mai, Novembre et Décembre.
  • Haute saison en Arménie : Juin, Juillet, Août, Septembre et Octobre.
  • Très haute saison en Arménie : Juillet, Août et Septembre.

7 Transports

L'avion est l'un des moyens de transport les plus prisés pour venir en Arménie : de nombreux vols directs et des vols avec escale permettent de partir depuis les capitales de l'Europe occidentale, vous laissant le choix d'atterrir soit à l'aéroport de Zvartnots, proche d'Erévan, soit à l'aéroport de Shirak près de Gyumri.

Si vous vous trouvez déjà en Géorgie ou en Iran, vous pouvez opter pour le train, la voiture et l'autocar pour venir en Arménie. Des lignes ferroviaires connectent la ville de Tbilissi en Géorgie à Erevan.

À cause de la situation géopolitique actuelle, les frontières avec la Turquie et l'Azerbaïdjan sont fermées. Il faut donc passer par la Géorgie si vous souhaitez partir en Arménie, depuis ces pays.

Pour le déplacement sur le territoire arménien, vous avez la possibilité d'opter pour les autocars, de louer une voiture ou un taxi.

Dans les grandes villes comme Erevan, la circulation peut se faire en taxi, en voiture de location, en bus et même en métro.


8 Santé

Comme les conditions sanitaires ne sont pas aussi strictes qu'en Europe occidentale, il convient de respecter les règles de base d'hygiène alimentaire. Pensez alors à ne pas boire l'eau du robinet et les jus de fruits frais. Abstenez-vous de commander des glaçons et encore moins des légumes crus et des fruits non pelés sauf dans les restaurants recommandables. Vérifiez également que la date de péremption des produits agroalimentaires comme le yaourt est toujours valable avant d'en consommer. Cela vous évitera une gastro-entérite.

Et même si aucun vaccin n'est exigé pour venir en Arménie, mieux vaut que vous soyez à jour pour les vaccins universels comme le DT-Polio (diphtérie-tétanos-poliomyélite), ainsi que ceux de l'hépatite A et l'hépatite B, de la coqueluche.

Enfin, évitez les comportements à risques pour vous protéger du VIH-Sida et d'autres maladies sexuellement transmissibles.


9 Hébergements

Le parc hôtelier dans les célèbres destinations touristiques est en plein développement alors qu'ailleurs, les infrastructures hôtelières peuvent s'avérer vétustes avec un confort rudimentaire.

En plus des offres hôtelières classiques, les autres formes d'hébergement comme le camping et les auberges de jeunesse sont très limitées, pour ne pas dire inexistantes.

À Erevan, l'hôtellerie de luxe prédomine ; du coup, il est relativement aisé de trouver un établissement haut de gamme, établi dans une construction nouvelle. Dans le reste du pays, il est possible de se loger dans de petits hôtels familiaux, à la fois conviviaux et confortables.

Les établissements qui datent de l'époque soviétique existent toujours mais ils sont vétustes et le confort n'est pas toujours au rendez-vous.


10 Dangers

L'Arménie fait partie des pays les plus sûrs du Caucase, du moment que vous vous tenez éloigné des zones frontalières d'avec l'Azerbaïdjan. Toutefois ; à cause de la situation économique précaire du pays, mieux vaut éviter d'exhiber des objets de valeur, qui tenteraient les petits voyous.

Il convient de rester prudent et de respecter les consignes habituelles de sécurité, comme éviter de se promener seul(e) dans les quartiers peu recommandables, de toujours fermer à clé les portières de sa voiture lorsqu'on s'en éloigne.

Évitez autant que faire se peut de vous aventurer dans les zones de conflit comme le Haut-Karabagh et les enclaves azerbaidjanais ainsi que la frontière avec la Turquie.


11 Culture

De par sa situation géographique entre l'Europe et l'Asie, l'actuel territoire de l'Arménie fut disputé par les grands empires de l'époque : les Perses, les Séleucides, les Grecs, les Partes, les Romains, les Byzantins, les Arabes et les Turcs ainsi que les Mongols ayant précédé les Russes. Il en résulte une richesse culturelle incomparable qui se reflète à travers l'architecture et la gastronomie. Le folklore arménien est extrêmement riche et on y dénombre autant de danses que de régions. Et en dépit d'un passé douloureux, suite au génocide des Arméniens perpétré d'avril 1915 à juillet 1916, voire 1923, qui avait poussé de nombreux Arméniens à immigrer vers d'autres pays, le pays continue de se reconstruire.

chargement en cours

12 Les meilleurs endroits à visiter en Arménie

Préparer un voyage, c'est aussi faire la liste des villes à voir et des lieux à visiter. Alors, voici une sélection des incontournables et une liste d'endroits à voir en Arménie selon vos envies.

À voir et à faire en Arménie

Le patrimoine architectural et culturel de l'Arménie en fait une destination qu'il faut absolument visiter, d'autant plus que l'authenticité des lieux est un plus. Mais comme il est pratiquement impossible de tout visiter en un seul voyage, choisissez au moins votre itinéraire de façon à découvrir les sites incontournables dès votre premier voyage.

La capitale trois fois millénaire de l'Arménie, Erevan, est une destination incontournable, non seulement vous pourrez visiter le musée de l'art moderne, la bibliothèque Matenadaran, l'un des plus riches dépôts de manuscrits et de documents au monde, le mémorial du génocide, la forteresse d'Erebuni, mais la ville est également proche des sites avec de superbes monuments historiques tels que la ville d'Etchmiadzin et ses regroupements d'églises arméniennes comme Saint-Hripsime, Saint-Gregory, Saint-Gayaneh. Le Monastère de Géghard, le temple hellénistique de Garni ou encore le monastère de Khor Virap se trouvent également à quelques kilomètres de la capitale.

Le sud du pays où l'on peut admirer le monastère de Tatev et celle de Noravank ou Noravank d'Amaghu doit également faire partie de votre itinéraire, si vous aimez les vielles pierres et leur histoire.

Si vous êtes de ceux qui aiment vous ressourcer au cœur de la nature alors pensez à vous offrir un trek dans le Mont Aragats, dans les gorges de la rivière Debed, au nord du pays, ou au bord du Lac Sevan, magnifique lac d'altitude.

Les passionnés de découvertes archéologiques se plairont à visiter le site archéologique de Zvartnots, inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO, ou au site mégalithique de Zorats Karèr, non loin de Tatev.

Les passionnés de ski ne manqueront pas de passer de bons moments de détente à la station de ski de Tsakhkadzor, en hiver.


13 Idées d'itinéraires en Arménie

Un voyage en Arménie se prépare en amont. Et la question de l'itinéraire est crutiale ! Voici nos recommandations pour visiter l'Arménie et voir les endroits incontournables de la façon la plus efficace possible :

L'Arménie est une destination touristique encore peu connue mais qui renferme de richesses culturelles et naturelles exceptionnelles. Pour se laisser séduire par les attraits touristiques de ce pays, il suffit de prendre le temps de la découvrir, en misant sur un séjour de 10 jours en moyenne.

10 jours en Arménie : nature et patrimoine culturel arménien

Commencez votre itinéraire par la découverte d'Erevan, une ville trois fois millénaire, ainsi que ses environs : Monastère de Géghard, Temple païen de Garni, Monastère de Saghmossavank, etc., en prenant le temps de profiter de la nature (J1-J3). Partez ensuite pour le Lac de Kari d'où vous allez avoir une vue imprenable sur le Mont Aragats (J4). Continuez à profiter de la nature et des grands espaces en faisant du trekking jusqu'au Monastère d'Akhtala (J5-J6) avant de revenir se ressourcer au bord du Lac Sevan (J7). Puis dirigez-vous vers le sud du pays, dans la région d'Ararat pour visiter le Monastère de Noravank, merveilles architecturales d'Arménie, classé au Patrimoine mondial de l'UNESCO, en prenant le temps de découvrir les célèbres khachkars («croix de pierre») à Noratous, le Caravansérail de Selim et bien d'autres sites intéressant (J8-J9). Revenez ensuite sur Erevan d'où vous vous envolerez vers d'autres cieux (J10).

Deux semaines en Arménie : le tour de l'essentiel

Arrangez-vous pour atterrir à l'aéroport de Shirak près de Gyumri d'où vous allez partir pour un trek au Mont Aragats, en vous organisant pour faire une halte à la Forteresse d'Amberd (J1 à J3). Après une journée de détente au Lac de Kari (J4), continuez sur Erevan et ses environs. Prévoyez 3 jours de visite pour ne pas passer à côté de l'essentiel (J5 à J7). Consacrez une journée pour visiter la gorge de Garni et ses magnifiques orgues de basalte (J8). Poursuivez votre itinéraire jusqu'au Monastère de Noravank, en faisant une halte à Areni, pour y déguster le vin local (J8-J9). Continuez votre escapade jusqu'à Goris et visitez le Monastère de Tatev (J10). Le lendemain, partez pour le Lac Sevan, mais arrêtez-vous en chemin pour découvrir le caravansérail de Selim, les célèbres khachkars («croix de pierre») à Noratous, avant de profiter d'un séjour détente au bord du Lac Sevan (J11-J12). Faites un détour dans les montagnes de Dilidjan, la « Petite Suisse arménienne » avant de revenir sur Erevan, pour prendre votre vol du retour (J13-J15).


14 Checklist : Quoi emporter ?

Si vous partez en hiver, attendez-vous à faire face au froid, privilégiez donc les vêtements chauds comme les manteaux épais, les vestes polaires, le bonnet, l'écharpe et les chaussettes en laine. Si vous aimez skier, n'oubliez pas d'emporter des tenues adéquates.

La chaleur pendant la journée favorise le port de vêtements légers tels que les t-shirts, les chemises légères et les pantalons polyvalents, valables aussi bien en ville qu'en pleine campagne.

Si vous choisissez de partir pendant la saison de transition, emportez plus de vêtements chauds et confortables comme les sweatshirts que de vêtements légers.

Et quelle que soit la période choisie, vous aurez besoin d'une bonne paire de chaussures de marche, pour l'escapade urbaine et les randonnées, il en est de même pour les lunettes de soleil, pratiques pour se protéger des réverbérations même en hiver.

À cela s'ajoutent les accessoires et les documents classiques comme l'appareil photo ou la caméra, le papier d'identité, le passeport, les billets de banque et les cartes bancaires.


15 Que rapporter de l'Arménie ?

L'artisanat arménien est suffisamment développé pour vous permettre de choisir parmi un grand nombre d'objets souvenirs. Assurez-vous de disposer des certificats d'achat pour ne pas avoir de problème à la douane.

Tapis et tissus divers Profitez de votre voyage en Arménie pour ramener des beaux tapis, des plaids ou des couvertures tissées selon la technique ancestrale.

Objets décoratifs divers Les objets en céramique, issus du travail du bois et de la pierre feront de magnifiques objets de décoration. Assurez-vous cependant que votre acquisition ne soit pas un œuvre d'art, afin d'éviter les problèmes lors des contrôles douaniers.

Auteur : Tony Samson Page créée le : 28/04/2018, dernière mise à jour le : 15/08/2018