La magnifique montagne arc-en-ciel du Pérou Comment organiser votre voyage pour découvrir Vinicunca ?

Par Pauline Marichy Dernière mise à jour le 01/08/2021

Un voyage en Amérique du Sud est une expérience extraordinaire qui peut devenir encore plus magique. La randonnée qui mène à la montagne arc-en-ciel du Pérou sera l’apogée de votre séjour. Mais savez-vous comment y aller ? On vous donne tout de suite nos meilleurs conseils.

Qu’est-ce que la montagne arc-en-ciel du Pérou ?

Appelée parfois Rainbow Mountain, la montagne colorée du Pérou se nomme en réalité « Vinicunca ». Vous l’avez sûrement déjà vue en photo avec ses zébrures rouges, ocre, verdoyantes, et brunes. Cette merveille de la nature était un secret bien gardé par la population quechua depuis des siècles. Mais quelques touristes ont commencé à explorer la région en 2016, et depuis, ce lieu est devenu très populaire. Ce qui fait sa particularité est la succession de couches minérales colorées, qui lui donnent l’apparence d’un arc-en-ciel. Contrairement aux strates horizontales que l’on trouve habituellement, celles-ci sont verticales et en surface. Ce phénomène vient de réactions chimiques et de la diversité des minéraux sur place. En plus, cette montagne est très impressionnante, car elle culmine à plus de 5000 mètres d’altitude. Vous allez donc en prendre plein les yeux lors de votre séjour au Pérou.

Planifier une visite sur la montagne colorée

Un voyage au Pérou ne serait pas complet sans un passage par cette montagne et les cités incas. Si vous vous demandez quand partir au Machu Picchu ou à Vinicunca, la meilleure période se situe de mai à septembre. Mais voyons plus en détail les étapes de l’excursion sur la Rainbow Mountain.

Les préparatifs

Afin d’effectuer la randonnée qui vous permettra d’accéder à la montagne arc-en-ciel, vous devrez tout d’abord vous rendre à Cuzco, au Sud du pays. De là, des vans touristiques vous emmèneront au point de départ à Chilca. Cependant, prévoyez de vous coucher tôt, car les navettes partent vers 3 heures du matin. Sachez également que les tarifs varient selon la taille du groupe et les options choisies pour les repas. Il existe aussi des guides qui offrent des treks de 2 ou 3 jours pour explorer plus tranquillement la montagne et ses alentours.

L’ascension de la montagne arc-en-ciel du Pérou

Vous arriverez au pied de la montagne tôt le matin, et grimperez pendant environ 4 heures. À cause de l’altitude très élevée, la marche est assez difficile, car l’oxygène se fait plus rare. Pensez à bien vous hydrater et à commencer la randonnée en douceur. La montée est constante, et il vous faudra donc une bonne condition physique pour arriver au sommet. Si vous avez peur de devoir vous arrêter souvent, ou au contraire, d’être plus entraîné que la moyenne, partez plutôt en excursion privée. Vous pourrez marcher à votre rythme, ce qui est beaucoup plus agréable que de suivre un grand groupe. Notez aussi que des chevaux sont disponibles pour faire l’ascension plus facilement.

Profiter de la vue et revenir à Cuzco

Une fois arrivé en haut, vous découvrirez enfin le superbe paysage de la montagne arc-en-ciel du Pérou. Prenez quelques minutes pour savourer l’instant présent et reprendre votre souffle. C’est également le moment de sortir votre appareil photo et d’être créatif ! Toutefois, vous devrez attendre votre tour si vous voulez un cliché avec une vue dégagée. Mais tous vos efforts seront récompensés quand vous tiendrez enfin l’image parfaite. Après avoir mangé un pique-nique et repris des forces, vous redescendrez vers Chilca en 2 heures environ. La navette vous reprendra au même endroit et vous ramènera dans le centre de Cuzco aux alentours de 18 heures. Vous serez probablement exténué après cette journée dense, alors ne prévoyez pas de long déplacement ou d’activité intense le lendemain matin.

Informations utiles avant de partir vers la montagne arc-en-ciel du Pérou

Même si cette randonnée spectaculaire est très attrayante, elle n’est pas faite pour tout le monde. Elle exige une bonne santé, de l’endurance, et une excellente résistance physique. Alors ne prenez pas cette expédition à la légère, et pensez aux éléments suivants.

Le mal aigu des montagnes

Il est très important de prendre en compte cette pathologie avant d’envisager un voyage au Pérou en général. Pour cette excursion en particulier, vous partirez de Cuzco, qui est déjà à 3400 mètres d’altitude. Or, le mal aigu des montagnes commence à partir de 2000 mètres chez certaines personnes. Prévoyez donc de rester au moins 24 heures à Cuzco, voire plus, afin de voir comment vous vous sentez. Si vous souffrez de vertiges, de nausées, ou de maux de tête, redescendez en altitude ou essayez de consommer des feuilles de coca. Si après votre acclimatation à Cuzco vous ne ressentez pas de symptôme particulier, vous pouvez effectuer la randonnée. Cela dit, rien ne garantit que l’ascension se fera sans encombre.

Attention à la météo

Si vous faites quelques recherches sur Internet, vous allez trouver des photos où la montagne offre des couleurs éclatantes. Cependant, n’espérez pas voir des contrastes aussi nets. Il est évident que le paysage est à son avantage en plein soleil, mais cela restera toujours moins joli que sur une photo retouchée. En revanche, en cas de ciel couvert, mieux vaut reporter votre excursion. Un temps gris diminuera fortement les reflets colorés, et le panorama sera vraiment terne.

Une excursion vertueuse

La montagne arc-en-ciel du Pérou n’a ouvert ses sentiers aux touristes que très récemment. Avec le développement de cette activité, de nombreuses questions se sont posées pour les communautés qui vivent aux alentours. Quel sera l’impact sur l’environnement ? Comment structurer les excursions ? Et les réponses sont complexes, car l’équilibre entre gains financiers et préservation du site est fragile. Mais les habitants font tout pour que cela se passe au mieux. Vous pouvez d’ailleurs les soutenir avec des actions très simples comme :

  • Prendre vos repas sur place au lieu d’acheter de la nourriture au supermarché
  • Réserver une excursion privée avec un guide local
  • Passer la nuit dans une auberge chez l’habitant

Ça y est, vous savez tout sur la montagne colorée du Pérou et son ascension. Mais si vous restez dans le pays, n’hésitez pas à visiter d’autres sites incontournables. Si cela vous tente, la meilleure période pour visiter Juliaca (Lac Titicaca) tranquillement est également le mois de mai.

Laisser un commentaire