Que faire à Séville : les incontournables et les coins secrets

Comme toutes les grandes villes d’Europe, Séville, la capitale de la région d’Andalousie en Espagne dégage une atmosphère particulière les 1,8 millions de voyageurs la visitant chaque année apprécient énormément. Mêlant architecture gothique, mudéjare, renaissance et moderne, la ville est éblouissante et fait preuve d’une vitalité irrésistible qui rend difficile le choix des lieux à visiter. Il y a tant de choses à y découvrir que nous vous aidons à savoir que faire à Séville en énumérant quelques incontournables et coins secrets. Votre vol vient d’atterrir, posez vos bagages et suivez le guide !

L’incontournable palais royal d’Alcázar

L’incontournable palais d'AlcazarLe palais fortifié d’Alcázar présente un mélange d’architecture mauresque, Renaissance et mudéjare. Il est inscrit au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO depuis 1987. Les étages supérieurs de l’Alcázar sont la résidence de la famille royale espagnole à Séville, ce qui en fait le plus ancien palais royal d’Europe. Véritable chef d’œuvre, le palis a servi de décors à de nombreux films parmi lesquels, Laurence d’Arabie, 1492 : Christophe Colomb, Games of Thrones saison 5 et 6 et Night and Day.


Une petite rue pittoresque  et secrète  : la calle Alvarez QuinteroTissus flamenco à Séville

C’est une des rues les plus étroites et sinueuses situées près de la calle Sierpes (la rue principale). Elle est bordée de magasins de tissus où vous trouverez tout ce qu’il faut pour vous coudre une robe flamenco à pois ou pour vous en faire tailler une sur mesure si votre budget vous le permet.


Déguster les incontournables tapas andalousesLes tapas , spécialités incontournables de Séville

Si vous souhaitez goûter des tapas vraiment typiques et authentiques, voici quelques enseignes qui ne vous décevront pas : El Rinconcillo , les bars Ajo Blanco, Manolo et Kiko de la Chari, le restaurant Habanita et le Blanco Cerillo.  Ce genre de menus, ne plombera en aucun cas votre budget découverte de l’Espagne, car les prix des tapas sont en général très raisonnables.


Les graffitis méconnus de la Cathédrale incontournable !D'étranges graffitis

Il y a de cela quelques années, la ville de Séville décida de faire un nettoyage général de ses monuments et notamment de restaurer les murs de sa cathédrale. Dans la rue Alemanes, alors que des ouvriers enlevaient la saleté noire qui couvrait la cathédrale de Séville, apparurent d’étranges lettres, symboles, chiffres et dessins ressemblant étrangement aux tags d’aujourd’hui. Il n’ y a pas d’explications certaines de la présence de ces graffitis d’un autre temps, mais il pourrait s’agir de dessins peints par des étudiants ayant obtenu leur doctorat à l’université.


Spectaculaire Metropol Parasol Un parasol incontournable

Situé sur la place de La Encarnacion, dans le quartier de la vieille ville de Séville, le Metropol Parasol est la plus grande structure en bois du monde. Conçu par l’architecte allemand Jurgen Mayer-Hermann, le bâtiment dispose de six gigantesques structures en forme de parapluie en bois de bouleau importé de Finlande. Surnommée « Champignons de la place Encarnacion, la structure au design moderne inaugurée en 2011, a suscité presque autant de controverses que le prix exorbitant du bâtiment. Le grand champignon abrite un marché, un antiquarium (musée local), un restaurant et un espace de spectacle en plein air. Le panorama depuis le niveau supérieur est assez impressionnant.


La cachottière Plaza de Escuelas de CristoUne place bien cachée

Cachée parmi les ruelles du labyrinthique Barrio de Santa Cruz se trouve la Plaza de Escuelas de Cristo. Pour y accéder, il faut emprunter l’allée Carlos Alonso Chaparro ou passer à l’intérieur de l’église de Santa Cruz, à travers la sacristie. Dans cette belle place on pourra se détendre à l’abri de grands orangers poussant en maîtres des lieux. Silence et ombre appréciable en plein été.


La Corrida, un incontournable de la culture espagnoleLa corrida partie intégrante de la culture andalouse

Avec ses arènes du XVIIIe siècle de Séville, attire beaucoup de touristes intéressés par l’ambiance particulière lors des corridas. À Séville, contrairement à d’autres villes, l’atmosphère est d’une grande intensité dramatique. La foire annuelle d’avril de Séville est le meilleur moment pour assister à une corrida. Les vacanciers qui ne s’intéressent pas à la tauromachie pourront se rendre sur place simplement pour admirer les plus anciennes arènes d’Espagne et le musée adjacent.


Séville singulière avec la maison la plus étroite de la villeune minuscule porte à Séville

Dans un recoin de la Plaza de Santa Cruz, on trouve une toute petite porte qui semble être le point de départ d’un passage secret. Il s’agit en fait de la porte arrière du Palais des descendants du célèbre céramiste Charles Pickman.


L’immanquable Plaza de EspañaL'immanquable plaza de espana

Devinette : quel est le point entre l’une des places les plus spectaculaires de Séville et les clones ?

Eh bien, elle a servi de décor à une scène du film Star Wars, l’Attaque des clones. Pour autant ce n’est pas pour cela qu’elle est unique et « inclonable »! Représentant par sa forme ovale, l’Espagne accueillant à bras ouverts ses anciennes colonies, elle regarde dans la direction du Guadalquivir. Un bâtiment longe tout le côté  côté arrondi de la Plaza de España et on trouve en son centre une fontaine. Un canal parcourt l’arrondi de la place ainsi qu’une grande partie de son côté rectiligne. Quatre ponts symbolisant l’unité politique de l’Espagne relient la place centrale et le palais.


Bien cachée dans la calle verde ; la maison Padilla.Maison Padilla dans la calle verde

Dans le quartier de San Bartolomé se trouve une rue étroite pleine de vignes. C’est là que se trouve la casa Padilla, l’une des plus anciennes maisons de la ville. Extérieur simple, mais cachant une cour splendide avec des colonnes Renaissance et des armoiries de famille sur les chapiteaux. Ce lieu n’est pas toujours ouvert au public, mais si c’est le cas lors de votre séjour à Séville, profitez-en.


L’incontournable Torre del OroLa tour aux reflets dorés

Aucun autre bâtiment à Séville n’explique mieux le rôle que le fleuve Guadalquivir a joué pendant la période coloniale espagnole que la Torre del Oro, la tour d’or. Séville doit une grande partie de son succès au commerce maritime à la rivière navigable, qui offrait aux navires plus de protection qu’un port européen traditionnel. Pendant des siècles, une chaîne lourde a été tendue à travers la rivière depuis la tour pour protéger la ville de potentiels s envahisseurs. Construit au début des années 1200, le nom de la tour de guet vient de la lueur dorée que le reflet de ses matériaux de construction jette sur la rivière. Aujourd’hui, la tour abrite un musée maritime témoin de l’importance de la rivière tout au long de l’histoire de Séville. Les visiteurs peuvent profiter d’une vue sur la voie navigable et la ville depuis une plate-forme d’observation sur le toit.


Le balcon de Roméo et JulietteLe balcon de Roméo et Juliette

En bordure de l’Alcázar, au cœur du quartier Santa Cruz, se trouve une autre ruelle étroite et ombragée appelée Calle Agua, du nom d’un mini-aqueduc qui longeait les murs du palais des Maures. Ce sentier mystérieux vous amène sur la romantique Plaza Alfaro, toujours remplie de touristes pointant leurs objectifs vers le haut pour photographier un bâtiment qui est censé avoir inspiré la scène du balcon de Roméo et Juliette de Shakespeare. Que ce récit soit vrai ou faux, il est facile d’imaginer un Roméo moderne escalader la belle façade pour atteindre l’objet de son désir.


Que vous soyez en voyage romantique avec votre Juliette, en excursion, ou en périple dans toute l’Andalousie, nous espérons que notre liste non exhaustive des incontournables et coins secrets de Séville vous permettra de découvrir tous le charme de la ville andalouse.



Recommandé pour vous :


Publié le 12 mars 2018 | Auteur : Axelle

1 Commentaire

Zotos Natalie dit :

Si j avais le budget, Séville est une ville qui m a toujours attirée!

Laisser un commentaire

Ces articles pourraient également vous intéresser

%d blogueurs aiment cette page :