Voyager avec un bébé en avion : tout ce qu’il faut savoir pour un voyage réussi !

Avoir un bébé ne vous cloue pas pour autant au sol. Si vous aviez l’habitude de voyager, si vous êtes une baroudeuse au long cours ou si vous avez de la famille à l’autre bout du monde, vous n’êtes pas obligée de reporter vos prochains vols aux 18 ans de votre enfant ! Cela peut paraître effrayant a priori, mais dans notre article nous vous disons comment voyager avec un bébé en avion : tout ce qu’il faut savoir pour un voyage réussi a posteriori.

Bébé en avion
Voyager en avion avec bébé c’est possible!

Le choix du vol

Prendre un vol direct en avion avec un bébé

  • Lorsqu’on voyage avec un bébé, il vaut mieux ne pas « gratter » quelques euros en choisissant un vol low cost. Le tarif bas peut parfois cacher un trop grand nombre de d’escales. Le mieux est de privilégier des vols directs.
  • Si le voyage possède obligatoirement une escale, optez pour une durée de pause suffisamment longue pour sortir de l’aéroport, pour aller faire un petit tour avec la poussette ou le porte bébé de façon à divertir votre bébé.

Quand voyager en avion avec bébé ?

  • Si votre bébé a l’habitude de s’endormir ailleurs que dans son lit. Un départ en soirée pourrait être une bonne solution, car il pourrait faire un somme pendant le vol et ne pas compter les heures.
  • S’il a plutôt du mal à découcher, préférez un vol en matinée, lorsqu’il sera au mieux de sa forme, de bonne humeur et pas trop grognon.

Achetez un billet d’avion pour votre bébé

Voyager avec bébé
Quand bébé réussi son premier vol !

En espérant faire cette économie, beaucoup de parents sont tentés de ne pas réserver de siège pour leur bébé ou leur petit enfant, mais l’achat d’un siège supplémentaire pourrait bien vous donner un peu de liberté de mouvement avec votre bébé lors de vols très peuplés ! Cela permet aussi d’apporter un siège-bébé (cosy) où l’enfant pourra être attaché lors des décollages et atterrissages. Vous pouvez consulter nos statistiques sur les prix de vols avant de réserver votre billet.

Recherchez des compagnies aériennes et des aéroports adaptés aux enfants.

Même si vous pouvez avoir une bonne expérience, ou une mauvaise, avec n’importe quelle compagnie aérienne, il y a des compagnies qui ont bonne réputation et sont davantage kids friendly que d’autres. En général, les compagnies proposant des vols internationaux et notamment les asiatiques sont bien placées pour accueillir les enfants en bas âges.  Côté européen, Swissair et Virgin Atlantic sont elles aussi bien cotées. Aux Etats-Unis, certaines petites compagnies de lignes intérieures (JetBlue) sont très novatrices en matière d’accueil des enfants.

Choisir les sièges

  • L’idéal est de pouvoir réserver vos sièges près du hublot. Votre bébé pourra ainsi regarder par la fenêtre. Le temps de vol lui paraîtra, très certainement moins long lorsque vous lui montrerez le ciel, le sol etc… surtout à l’arrivée quand le vol devient long pour les voyageurs en herbe. Vous pourrez aussi gérer la luminosité à votre convenance et fermer le hublot si bébé veut faire une sieste.
  • Certaines compagnies mettent à disposition des berceaux sécurisés pour les bébés. Pensez à demander cette fourniture en réservant vos billets.  Il s’agit de nacelles pouvant accueillir des enfants de 10kg pour 80 cm environ. Si le prêt n’est possible avec la compagnie choisie, certains magasins spécialisés vendent des lits conçus pour les voyages en avion.
Bien choisir son siège pour voyager avec un bébé
Bien choisir votre siège !

A prévoir dans vos bagages de cabine :

La poussette

  • Il n’est pas évident que vous puissiez prendre votre poussette dans la cabine de l’avion. Vous le saurez au moment de la réservation. Si vous avez cette chance, elle devra rester pendant le vol sous votre siège ou dans les coffres à bagages, mais sera bien pratique pour le débarquement et l’embarquement.

Des jouets

  • (voir chapitre « Occuper bébé pendant le voyage en avion »)

Un porte-bébé

Voyager avec un bébé
Garder bébé près de soi

Pour être moins encombrée et garder votre bébé au plus près de vous, le porte-bébé ou l’écharpe de portage seront très pratiques lors des déplacements dans l’aéroport. 

Du change

  • Eh…oui, ce n’est pas parce que bébé est en avion, qu’il cessera les régurgitations intempestives après le biberon. Prévoyez donc des changes pour vous et lui et des bavoirs.  Il existe des sacs très utiles et peu encombrants qui accueilleront vos affaires et celles de votre poupon.  Choisissez des vêtements amples et confortables dans lesquels votre enfant pourra être à l’aise. Optez aussi pour des habits faciles à enfiler et enlever lors des changes dans les touts petits compartiments toilettes de l’avion.
  • Prévoyez aussi des réserves de couches en bonne quantité pour parer à un éventuel retard au départ ou à l’arrivée.
  • Pensez à changer la couche de votre bébé avant l’embarquement. Si le vol n’est pas très long, cela vous évitera d’utiliser la table à langer très peu pratique des toilettes de l’avion !

Des biberons pré-préparés ou des dosettes

  • (voir chapitre « Les repas »)

Une mini-trousse à pharmacie

Elle pourra contenir :

  • du sérum physiologique
  • des lingettes,
  • du gel désinfectant
  • des compresses
  • du paracétamol
  • le mouche bébé
  • le carnet de santé
  • crème hydratante

Un objet « fétiche »

Prendre le doudou pour le voyage avec un bébé
Le doudou est du voyage !
  • N’oubliez pas le doudou préféré de votre enfant s’il en a un ou tout autre objet lui rappelant le calme et l’odeur de la maison.

Une grosse dose de patience

  • A mettre dans les bagages de papa et maman !

Décollage et atterrissage

Préparer bébé à la descente en avion
Anticiper l’atterrissage.

Protéger ses oreilles.

  • Pour éviter les douleurs liées à la dépressurisation, la solution est de permettre à votre enfant de téter, sucer, déglutir. Vous pouvez lui donner un biberon de jus de fruits ou de sirop ou prévoir une sucette tétine.

Décongestionner son nez

  • Si votre enfant a le nez bouché, prévoyez de lui nettoyer avec du sérum physiologique avant la descente de l’avion. Les stewards et hôtesse de l’air en ont à disposition. Pensez  juste à leur faire la demande de façon anticipée.

Réveiller bébé

Cela n’est pas agréable de stopper le cycle du sommeil d’un enfant, mais sachez que lorsqu’il dort, votre enfant ne déglutit pas assez et risque donc d’avoir des douleurs aux oreilles.

Occuper bébé pendant le voyage en avion

Prévoir de l’occupation pour bébé

Marcher

  • En dehors des phases d’atterrissage et de décollage, vous pouvez marcher avec bébé dans les allées et lui permettre de se défouler, le bercer, lui faire faire des rencontres et éveiller sa curiosité.

Jouer

  • Prévoyez des jouets pas trop bruyants (livres en tissu, boites gigognes). La girafe Sophie risque d’user la patience de vos voisins de vol !
  • Évitez les jouets démontables avec des pièces qui risqueraient d’obliger le papa à passer tout le voyage à courir après les petits morceaux ! Et là, c’est lui qui perdra patience.

Observer

  • Si vous avez réussi à réserver un siège près du hublot, le petit enfant appréciera de pouvoir regarder les nuages, la terre se rapprocher à l’atterrissage etc.

Grignoter

  • Tout comme pour les adultes, le temps du vol paraît moins long avec les en-cas proposés par la compagnie aérienne, prévoyez donc des petites choses à grignoter pour votre bébé.

Les repas

préparer le biberon de bébé en avion
C’est l’heure du biberon

Bébé allaité

  • C’est dans ce cas, plutôt à la maman de bien prendre soin d’elle pour que le stress du voyage n’ait pas un mauvais effet sur la lactation.
  • Afin de ne pas choquer des voyageurs et en fonction du pays visité, pensez à prendre de quoi « couvrez ce sein que je ne saurais voir ».

Bébé nourri au biberon

  • Tous les voyageurs habitués à prendre l’avion savent que la réglementation des vols interdit le transport de liquides. Mais cela ne concerne pas au lait transporté pour les bébés. Vous ne devriez donc pas être inquiétée lors des contrôles. Prenez la précaution de mettre votre lait en poudre dans dosettes placées dans un sac transparent de façon bien visible dans votre valise-cabine ou le bagage à main autorisé pour bébé.
  • L’eau vous sera fournie par le personnel naviguant, mais elle est parfois très froide.
  • Prévoyez plusieurs biberons en plastique pour ne pas avoir à faire votre dînette dans l’avion !
  • Le réchauffage du biberon : dans l’avion les gels thermo-chauffant sont interdits et les micro-ondes aussi. Si le voyage n’est pas trop long, vous pouvez prévoir de l’eau chaude dans une gourde isotherme ou sinon, il vous faudra demander qu’on vous chauffe le biberon.  Attention : il faut anticiper la faim de votre bébé et prévoir 15 minutes de réchauffage au bain-marie avant la dégustation.

Vous voilà prêt pour le grand départ en avion avec votre bébé. Découvrez maintenant quelles sont les meilleures destinations pour partir en vacances avec bébé.

Bon envol !


Recommandé pour vous :


Publié le 13 février 2018 | Auteur : axelle

Laisser un commentaire

Ces articles pourraient également vous intéresser