Que faire à La Havane ? 9 incontournables et 3 lieux secrets à découvrir (absolument !)

Par Roseline et Julie Parment Dernière mise à jour le 29/11/2022

Direction les Caraïbes pour découvrir la charmante ville de La Havane. Après un vol international, il est très agréable de s’y poser quelques jours avant d’entamer votre voyage à Cuba. Que voir et que faire à La Havane ? Réputée pour son atmosphère festive, ses belles voitures américaines et ses maisons colorées, la capitale de l’île offre également un large choix d’activités, qu’elles soient incontournables ou inédites. Préparez bien votre itinéraire et c’est parti pour un voyage qui marquera un temps fort de votre vie !

Que faire à La Havane, cette ville chargée d’histoire ?

La Havane est un véritable trésor pour tous les passionnés d’histoire et de patrimoine. Et comme il s’agit de l’une des villes les plus importantes des Caraïbes, elle garde de son passé glorieux de magnifiques vestiges architecturaux. Voici nos suggestions d’activités incontournables pour découvrir La Havane.

#1 Découvrir Habana Vieja, le centre historique de La Havane

Plaza de la Catedral

La première chose à faire à votre arrivée à La Havane est de vous balader dans la vieille ville. Inscrit au patrimoine de l’UNESCO depuis 1982, le quartier de la Habana Vieja est un enchantement pour les yeux. C’est notamment ici que se trouvent les places les plus anciennes de la ville :

  • la Place de la Cathédrale (Plaza de la Catedral)
  • la Place des Armes (Plaza de Armas)
  • La Plaza Vieja
  • la Place de Saint-François d’Assise (Plaza de San Francisco de Asis)

C’est également au cours d’une escapade dans Habana Vieja que l’on peut visiter les édifices religieux incontournables. Il s’agit de:

C’est également au cours d’une escapade dans Habana Vieja que l’on peut visiter les édifices religieux incontournables :

  • La Catedral de San Cristóbal de La Habana, appelée aussi la Cathédrale de la Vierge Marie de l’Immaculée Conception,
  • l’Iglesia y Convento de Nuestra Señora de la Merced : cette église de style baroque doit sa notoriété à sa décoration intérieure fastueuse et opulente,
  • l’Iglesia y Monasterio de San Francisco de Asís qui fait désormais office de salle de concert et de musée d’art sacré. En effet, elle servait aux cultes protestants pendant le XVIIe siècle puis fut décrétée profanée et interdite aux cultes catholiques par l’évêque de la Havane suite à la reconquête de la ville par les Espagnols.
  • L’Iglesia y Convento de Nuestra Señora de Belén : le plus grand complexe religieux encore débout à la Habana Vieja. À l’instar de San Francisco de Asís, l’édifice n’est plus consacré.
  • L’Iglesia de San Francisco de Paula qui elle accueille aujourd’hui des concerts et des expositions d’artistes cubains.

#2 Flâner dans le Centro Habana

Le Capitole de la Havane

Le quartier de Centro Habana, situé entre Habana Vieja et Vedado, est incontournable pour tout visiteur souhaitant connaître La Havane. En effet, c’est dans ce quartier de la capitale cubaine que l’on peut découvrir des édifices emblématiques et les musées les plus connus de la ville.

Pour ceux qui se demandent que faire à la Havane, on leur suggère de :

  • Visiter le Capitolio : ce Capitole version cubaine rappelle celui de Washington.
  • Flâner au El Parque Central, pour admirer les façades des hôtels emblématiques de la ville tels que l’Hotel Inglaterre, Iberostar Parque Central…
  • Arpenter le Paseo José Martí : cette avenue, vieille de 200 ans, appelée aussi le Paseo del Prado, est inspirée des Ramblas de Barcelone. On peut y admirer de beaux édifices historiques tels que le Palacio de los Matrimonios, le Teatro Fausto ou encore l’Escuela Nacional de Ballet.
  • S’émerveiller de la façade du Grand Théâtre : Le Gran Teatro de La Habana, est non seulement l’un des plus imposants au monde, mais il fait partie des plus vieux théâtres du Nouveau Monde, encore en activité.
  • Visiter le Château San Salvador de la Punta : il fait partie des quatre forteresses construites par les Espagnols pour protéger La Havane.

#3 Découvrir les différentes fortifications de la ville

Castillo de los Tres Reyes del Morro

À partir du XVIe siècle, La Havane était convoitée à la fois par les Français, les Anglais et nombre de pirates. Les militaires espagnols ont donc édifié plusieurs forteresses pour organiser la défense de l’île. Même si vous n’êtes pas un passionné, ces visites sont souvent très intéressantes et retracent l’Histoire rocambolesque de la capitale cubaine. Voici ces sites incontournables :

  • Le fort El Morro, appelé aussi El Castillo de los Tres Santos Reyes Magos del Morro, abrite le plus ancien phare de Cuba, un des symboles de la ville.
  • Le Castillo de la Real Fuerza, situé sur la Plaza de Armas, fut conçu pour protéger la ville des nombreux corsaires. Il abrite aujourd’hui le Museo de Navegación.
  • La Fortaleza de San Carlos de la Cabaña fut construite dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle. Il s’agit du plus gros édifice du genre construit par les Espagnols en Amérique latine. Cet édifice abrite actuellement deux musées : le Museo de Fortificaciones y Armaset et le Museo de Comandancia del Che.

#4 Respirer l’air marin sur le Malecon

Que faire à la Havane pour se ressourcer ? Respirer l’air marin sur le Malecon. En effet, le Malecon, promenade mythique qui longe la Baie de Havane est l’un des incontournables de La Havane. C’est l’endroit parfait pour prendre une bouffée d’air frais et se changer de l’effervescence de la vie citadine. C’est parce que le Malecon, toujours animé en toutes saisons, est aussi le théâtre des scènes de la vie des Havanais authentiques. Les musiciens, les jeunes gens et les retraités profitent de ce cadre exceptionnel, baigné par la sérénité, pour se ressourcer.

#5 Retrouver les traces des grands révolutionnaires

Le visage de Che Guevara sur le bâtiment du ministère de l’intérieur à la Havane

L’Histoire de La Havane va de pair avec celle des révolutionnaires. Partout dans la ville vous en trouverez des traces : portraits sur les murs, musées qui retracent leurs parcours, leurs combats et qui présentent les idéaux qu’ils défendaient. Une visite thématique qui vous aidera à mieux comprendre cette île unique au monde.

#6 Louer une belle voiture américaine

Si vous cherchez une activité originale à faire à La Havane, louez une ancienne voiture américaine ! Véritables emblèmes de Cuba, ces bolides des années 50 offrent l’occasion de vivre une expérience authentique.

#7 Visiter le Musée national des beaux-arts de Cuba

Voici le plus grand musée de Cuba ! Il rassemble une impressionnante collection de plus de 1200 peintures, sculptures et gravures, allant du 16e siècle à nos jours. Ces œuvres sont réparties dans deux bâtiments : l’art cubain dans le moderne Palacio de Bellas Artes et le reste dans le Palacio del Centro Asturiano, un édifice datant de 1913. Le Museo Nacional de Bellas Artes se divise en 8 zones thématiques et comporte 24 salles. Prévoyez du temps pour cette visite qui marquera un temps fort de votre séjour à La Havane !

#8 En prendre plein les yeux au callejon de Hamel

Cette ruelle est située dans le quartier de Cayo Hueso, entre les rues Aramburu et Hospital. Elle a ceci d’extraordinaire de célébrer la culture afro-cubaine à travers des fresques murales colorées, sur lesquelles se mêlent portraits, symboles religieux, paysages, poèmes et légendes peintes. Sur à peine 200 mètres, il s’agit du cœur artistique de La Havane où les locaux aiment venir flâner. Des concerts improvisés y sont régulièrement donnés et le callejon de Hamel se transforme alors en piste de danse où chacun pousse son tour de chant. Un endroit plein de vie à visiter absolument pendant votre passage dans la capitale cubaine !

#9 Arpenter le cimetière Christophe Colomb

À première vue, visiter un cimetière peut paraître une idée absolument saugrenue. Mais celui-ci vaut vraiment le détour, tant il permet à ses visiteurs de mieux cerner les coutumes ancestrales du pays. Il s’agit en effet du plus grand cimetière d’Amérique latine et compte près d’un million de tombes. Colorées et décorées par des artistes sculpteurs de l’île, les tombes sont un lieu de rassemblement des familles qui viennent se recueillir de manière festive ou autour d’un pique-nique dominical. Si vous êtes de passage le 1er novembre, « El Dia de los Fieles Difuntos » est l’occasion de participer à la fête des Morts pendant laquelle les Cubains ornent les tombes de fleurs et de bougies, le tout dans une ambiance bon enfant.

Que faire à la Havane, hors des sentiers battus ?

Il y a les sites incontournables et il y a les endroits secrets, préservés du tourisme de masse. Si vous souhaitez découvrir La Havane de manière inédite, alors inspirez-vous de nos suggestions pour dresser votre to-do-list !

#1 Danser la salsa ou le boléro au callejon de Hamel

La musique est partout à Cuba et La Havane ne fait pas exception. Pour découvrir une autre facette authentique de la capitale cubaine, rien ne vaut un détour au callejon de Hamel. Cette rue, unique en son genre, est fréquentée par les locaux qui y chantent et dansent jusqu’à l’aube. C’est un endroit parfait pour partager des moments de convivialité avec les Havanais.

#2 Visiter une fabrique de cigares

Le cigare cubain, qui n’est plus à présenter aux connaisseurs, mérite qu’on y consacre du temps. Pour mieux comprendre cette industrie, rien de tel que de visiter une fabrique. Vous y découvrirez tous les secrets de confection de ce produit artisanal et toujours assemblé à la main.

#3 Marcher sur les traces d’Ernest Hemingway

Pour découvrir La Havane hors des sentiers battus, rien de mieux que de marcher sur les traces d’Ernest Hemingway. Cet illustre auteur, qui a vécu à Cojímar, y a trouvé l’inspiration pour écrire « Le vieil homme et la mer ». On peut également visiter le musée Hemingway ou encore prendre un verre dans certains bars, dont le bar Floridita, où l’écrivain avait l’habitude de se détendre.

Que faire à La Havane ? À vous de prioriser les activités qui vous correspondent, selon vos passions. N’hésitez pas pour autant à quitter les sentiers battus comme partir à l’aventure dans les transports en commun, ou vous perdre dans les quartiers moins touristiques.

Laisser un commentaire