La saison des pluies à Cuba

Votre cher patron vient d’annoncer les dates des vacances d’été pour tous les employés de votre entreprise. Vous allez enfin pouvoir planifier vos vacances à Cuba. Il était temps car votre réserve de cigares de la Havane que Tonton Léon vous avait  ramenés a expiré. Ah…zut, votre nom ne figure pas dans les  heureux vacanciers juillettistes et aoutiens ! Vous avez le choix entre fin septembre, octobre et novembre…C’est la tuile, votre oncle vous a dit que ce n’était pas du tout la bonne période pour réserver un billet d’avion pour Cuba.

Selon ce cher connaisseur de cigares, vos repos tombent en pleine saison des pluies. Mais s’y connait-il aussi bien en météo qu’en cigares ? Vous n’êtes pas sûr.

La saison des pluies à Cuba ; c’est quand ? Vous y allez ou vous n’y allez pas ? On vous dit tout. 🙂

Plages de Cuba à la saison des pluies
A vous les plages de Cuba !

C’est quand la saison des pluies à Cuba ?

A Cuba comme partout dans les Caraïbes, il y a deux saisons :

  • La saison sèche qui correspond à l’hiver :  elle a lieu approximativement de fin novembre à fin avril. Il y fait en moyenne 25°C.
  • La saison humide qui correspond à l’été : appelée aussi, saison des pluies, elle s’étend de juin à octobre-novembre. Elle dure parfois jusqu’en janvier dans l’Est du pays. L’air est plus suffocant, les pluies violentes mais courtes et les températures tournent autour des 28°C.  En août par exemple à La Havane ; comptez sur 27°C au réveil, 33°C dans la journée et 28°C à l’heure d’un mojito ou du  cocktail Cuba libre.
Boire un mojito à la saison des pluies à Cuba
Mojito cubain

Aller à Cuba milieu-septembre à octobre

Pas de méduses… mais des cyclones

A cette période, la mer est débarrassée des vilaines méduses. De plus les prix sont plus abordables notamment si vous faites une réservation de dernière minute. L’eau y est très chaude et certaines villes comme Varadero proposent encore un large catalogue d’activités de loisirs. Et les festivités ne manquent pas. On trouve un petit marché de souvenirs, de nombreux hôtels et des restaurants où l’animation va bon train. Par contre, entre septembre et octobre c’est aussi la saison des cyclones et pendant cette période on ne peut absolument pas prévoir leur passage. Mais sachez que la plage très réputée de Varadero ne subie que très rarement des cyclones. On trouve aussi dans cette presqu’île, des « casas particular » sympathiques chez l’habitant et en bord de mer. Choisissez une maison en dur pour que le vilain méchant loup cyclone ne l’emporte pas. Mais pas d’inquiétude, le soleil revient vite après la dépression cyclonique. Et selon le témoignage de certains habitués de Cuba à cette saison, il arrive que les cyclones ne montrent même pas le bout de leur nez !

Plage de CUba avec des nuages gris
Explosion de couleurs

Séjour à Cuba en novembre

Privilégiez la fin du mois de novembre, car les températures pourraient y être légèrement plus fraiches, l’atmosphère moins humide et le risque cyclonique moins fort. Statistiquement, c’est le mois d’octobre qui est le plus exposé aux cyclones, mais sachez que la période à risque s’étend de juin à novembre. Ne mettez pas de côté cette hypothèse, mais ne « psychotez » pas non plus, les cyclones sont perçus à Cuba comme des phénomènes naturels aux risques contrôlables. Des mesures sont rapidement prises pour mettre en lieu sûr les touristes et dès le passage du cyclone, les infrastructures sont remises sur pied. Quant aux averses, elles ne sont pas à exclure, mais elles donnent l’occasion de s’asseoir tranquillement dans un bar ou un restaurant et de déguster les spécialités cubaines en attendant le soleil qui tarde rarement à revenir ! Vous pouvez aussi profiter des gouttes pour visiter des monuments emblématiques. A Santiago de Cuba, vous apprécierez le Château de San Pedro de la Roca, à La Havane, entrez dans la cathédrale qui saura vous surprendre ou si vous n’êtes pas un saint, rendez-vous à l’usine de cigares Partagas, la plus ancienne des fabriques pour une visite d’environ 45 minutes. Le mois de novembre à Cuba offre des paysages verdoyants qui changent des étendues brûlées que l’on peut y voir certains autres mois de l’année. Dernière option, pour occuper le temps pendant les ondées, réservée aux voyages de noces, rester pelotonner dans votre chambre.

Profitez des averses pour visiter !
Après la pluie; le soleil

Que mettre dans ses bagages pour partir à Cuba à la saison des pluies ?

Prévoir des vêtements de pluie à Cuba.
Il pleut , il mouille à Cuba
  • Prévoir des vêtements légers, un maillot de bain pour les journées torrides
  • Un habit de pluie si vous êtes surpris par une averse.
  • Des chaussures ne craignant pas l’eau et séchant vite. Optez carrément pour des bottes en caoutchouc pour vos enfants.
  • Répulsif à moustiques
  • Enfin : n’oubliez pas que les Cubains ne sont pas très riches. Si vous dormez chez l’habitant, pensez à emporter des savonnettes et du shampoing qui ne seront pas fournis. Vos hôtes apprécieront aussi que vous leur offriez des savons non-utilisés. Cela ne plombera pas votre budget et leur mettra du baume au cœur. Vous pouvez même oublier « malencontreusement » quelques vêtements.

Et sachez qu’il pleuve, vente ou tempête, la musique cubaine accompagnera votre quotidien toute la journée et les habitants feront preuve de gentillesse à tous égards.

Cuba en musique à la saison des pluies
Musiciens cubains

Vous irez ou pas à Cuba à la saison des pluies ?



Recommandé pour vous :


Publié le 19 janvier 2018 | Auteur : Axelle

Laisser un commentaire

Ces articles pourraient également vous intéresser