De la Baie des Saintes à Marie-Galante en passant par les marchés animés et colorés de Pointe-à-Pitre, la Guadeloupe est riche en beautés culturelles et naturelles. Un voyage réussi en Guadeloupe passe aussi par le jardin botanique de Deshaies, que nous vous proposons de découvrir ici !

Bienvenue au Jardin Botanique de Deshaies en Guadeloupe !

Que voir au jardin botanique de Deshaies ?

Ce jardin botanique en Guadeloupe vous offre une véritable immersion dans la flore et la faune antillaises. S’étendant sur 5 hectares et sur un parcours piétonnier de 1,5 km, le parc présente plus de 1 000 espèces de plantes tropicales, dont :

  • des bougainvilliers,
  • des hibiscus,
  • des baobabs,
  • des talipots, palmiers emblématiques de l’archipel

Le jardin est divisé en pas moins de 15 thèmes différents. À l’entrée, vous êtes accueillis par un étang aux nénuphars de 50 mètres de long. Puis les perroquets vous attendent dans la volière adjacente avant de prendre le temps d’admirer les orchidées éclatantes de couleurs. Vous passerez ensuite par une sublime allée, entourée de bougainvilliers et hibiscus et pourrez ensuite vous arrêter à l’arboretum, où palmiers royaux, baobabs et arbres à pain se côtoient.

Plus impressionnant encore, une cascade de 10 mètres de haut vous donnera l’occasion de faire un vœu. Juste à côté, des flamants rouges des Caraïbes croiseront votre regard. L’exotisme est à son maximum !

Forêt de bambous, torrent sauvage de 60 mètres, mur d’eau et de végétaux de 25 mètres, palmeraie, cactées, allée des fougères et village des perroquets viendront compléter la suite de cette visite aussi enrichissante que divertissante et relaxante !


Comment se rendre au jardin botanique de Guadeloupe ?

Comme son nom l’indique, le jardin botanique est situé sur la commune de Deshaies qui se trouve sur l’île de Basse-Terre.

  • Pour s’y rendre facilement, passer par la location de voiture en Guadeloupe est idéal. En partant de Pointe-à-Pitre, la route est bien indiquée et il suffit de suivre les panneaux signalant Deshaies. En passant par Sainte-Rose, vous pourrez même admirer certaines des plus belles plages de l’île en chemin voire y marquer un arrêt, comme les plages de Cluny, la Perle et Grande-Anse.
  • Il existe aussi l’option de s’y rendre en bus via la ligne I*8, directe depuis Basse-Terre ou via la ligne S1 depuis Pointe-à-Pitre jusqu’à Sainte-Rose le terminus puis la ligne DS1 jusqu’au terminus Deshaies. Le jardin botanique met des navettes à disposition.
  • En bateau, vous pouvez aussi descendre à l’embarcadère de Deshaies avant d’emprunter la même navette vers le jardin botanique.

Pour faciliter vos déplacements et votre orientation en Guadeloupe, sachez que le comité du tourisme propose des cartes à télécharger.


Informations pratiques : horaires et tarifs

Le jardin botanique de Deshaies est ouvert toute l’année sans interruption, du lundi au dimanche de 9h00 à 16h30 pour la billetterie. Le parc ferme à 17h30.

  • L’accès est gratuit pour les moins de 5 ans.
  • Les tarifs sont ensuite de 10,90 € jusqu’à 12 ans et de 15,90 € pour les adultes.
  • Il existe également des tarifs préférentiels de groupe, pour au moins 20 personnes, de 13 € pour les adultes et 9 € pour les enfants.
  • Les résidents de l’île ont la possibilité de demander un abonnement annuel pour la même somme que le tarif d’entrée classique.

Quels sont les services proposés sur place ?

Tout au long de l’année, le parc propose un programme d’animations varié, allant des visites guidées aux conférences spécialisées en passant par les ateliers de création et de découverte.

Un restaurant panoramique, ouvert seulement pour le déjeuner, se situe juste à côté de la cascade et du banian, un gigantesque arbre aux centaines de racines qui faisait déjà l’admiration de Coluche. La cuisine du restaurant est inspirée par les recettes et les ingrédients de l’île et des Caraïbes en général.

Le lieu peut également accueillir des séminaires, colloques et autres réunions d’entreprise. L’endroit est privatisable pour d’autres types d’événements et de manifestations, comme les meetings professionnels, les arbres de Noël, les soirées cocktail, les anniversaires, les baptêmes ou les mariages. Le jardin et sa villa peuvent eux aussi être privatisés.

Pour manger sur le pouce, vous trouverez également le snack « Le Manguier » qui propose une sélection de sandwichs, poulets frites et boissons fraîches.

Enfin, si vous souhaitez passer la nuit sur place pour profiter un peu plus longtemps de ce parc floral et animalier si magique, il est possible de réserver un bungalow une ou deux chambres, pouvant accueillir jusqu’à un maximum de 4 personnes. Idéal pour les familles qui rêvent d’un cadre paisible pour faire rêver leurs enfants et se ressourcer auprès d’une nature luxuriante et inspirante !


Jardin botanique de Deshaies : une brève histoire du lieu

Historiquement, le jardin botanique de Deshaies a appartenu à plusieurs propriétaires différents. Guy Blandin a été le premier à investir massivement dans ce projet en y introduisant une variété de plantes rares et exotiques, que l’on retrouve toujours dans le parc de nos jours. Mais le propriétaire le plus célèbre du lieu reste sans conteste Coluche ! Installé en Guadeloupe où il fabrique des chaussures, il tombe sous le charme de la beauté sauvage du parc et finit par racheter la propriété à la fin des années 1970.

Cinq ans après la mort de l’humoriste, c’est ensuite Michel Gaillard qui reprend le parc. C’est d’ailleurs sous son impulsion que l’endroit devient un jardin public. La décision est prise en 1991 et il faudra trois années d’aménagement et de travaux pour concrétiser le projet. Ouvert au public depuis le 1er avril 2001, le jardin botanique de Deshaies est désormais l’un des endroits les plus visités de Guadeloupe !


La Guadeloupe n’a donc pas fini de faire voyager vos sens et vos émotions. En vous rendant au jardin botanique de Deshaies, c’est toute la beauté de la nature des Caraïbes qui s’offre à vous. Découvrez fleurs, arbres, plantes, cours d’eau et oiseaux à votre rythme. Ou vos pas vous guideront-ils ensuite ? Peut-être vers la réserve Cousteau, un autre immanquable de l’archipel, cette fois pour l’exploration des fonds marins !

Auteur : Tony Samson Article publié le : 27/09/2020


Recommandé pour vous :

Laisser un commentaire