Que faire à Battambang au Cambodge ? 10 activités, visites et lieux à voir incontournables (et inédits)

Par Axelle Rousse Dernière mise à jour le 20/01/2022

« Il était une fois, il y a de cela très longtemps, un géant devenu roi, qui lors d’une altercation avec un ennemi manqua son coup. Au lieu de toucher son adversaire, son gourdin alla se ficher dans le ruisseau Dambang et suivant son cours, se perdit dans une région éloignée qui fut nommée Battambang. »

Située dans l’extrémité occidentale du Cambodge, même si une statue du géant se trouve à l’entrée de la ville,  la province de Battambang n’est plus aujourd’hui peuplée de géants belliqueux. Sa visite sera plutôt une bonne alternative à l’effervescence de Phnom Penh et de Siem Reap. Si vous voulez savoir que faire et que voir à Battambang au Cambodge, suivez-nous dans cette visite guidée !

Comment aller à Battambang ? Après avoir atterri à Phnom Penh, 3 options s’offrent à vous pour vous rendre à Battambang : le train, le bateau ou la route. Il vous faudra 5 à 6 heures en bus. Depuis Siem reap, une fois par jour un bateau se rend à Battambang. Comptez 6 à 12 heures de navigation.

#1 Se détendre à Battambang

Quand on vient des autres grandes villes du Cambodge, Battambang a de quoi charmer par son atmosphère tranquille de petite ville rurale endormie. Pas la peine de stresser en traversant les rues, on y entend des enfants jouer, des rires s’échappent des maisons et il y a très peu de grands immeubles. C’est donc un endroit où il fera bon se détendre loin du stress et de la cohue. Si vous avez couru dans la ville animée de Phnom Penh ou fait la queue pour voir les temples d’Angkor, Battambang vous offrira un peu de repos tout en n’étant pas morne. Quelques jours dans cette ville donneront à votre séjour au Cambodge un goût de sérénité asiatique.

#2 Se promener dans le quartier français

Inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, la petite ville sans prétention de Battambang  possède un quartier colonial en très bon état. Comparée à d’autres anciennes villes coloniales de l’Asie du Sud-Est, l’architecture  de Battambang est très préservée et vous y apercevrez des bâtiments  datant de l’ancienne Indochine française. Ville agréable et paisible, Battambang est traversée par  la rivière Sangker, un petit cours d’eau qui inonde toute la Province. C’est donc dans un cadre agréable et pittoresque que vous pourrez admirer l’architecture à la française sertie dans un décor cambodgien.  Admirez les boulangeries et cafés français.

#3 Faire du vélo à Battambang

La campagne autour de Battambang se prête parfaitement à la petite reine. En empruntant des routes cahoteuses, vous découvrirez au détour de l’une d’elles de simples cabanes, des monastères d’où s’élèvent des prières et des rues de village où sont célébrées des cérémonies de mariages colorées. Parfois, les pistes ocre et poussiéreuses sont si étroites, qu’il est difficile de se faufiler entre un troupeau de bétail. À d’autres moments, l’horizon  s’ouvre sur une étendue de rizières vert vif traversées de ruisseaux paresseux. Vous ne devriez pas avoir de mal à louer un vélo, car il y a plusieurs magasins dans la ville. Certains hôtels en proposent aussi parfois.  Des agences locales offrent des demi-journées d’excursion pendant lesquelles vos tours de roue seront  ponctués de rencontres avec des artisans khmers ;  producteurs de vin ou de riz et aussi des tisserands. Le vélo est un moyen idéal pour entrer en contact avec la population ! Il n’est pas rare de croiser au fil de votre chemin,  un coiffeur de plein air qui aura plaisir à vous montrer son travail, mais aussi sa maison et sa famille ! Ce n’est pas une activité qui va plomber votre budget, car les prix des locations de cycles sont très attractifs.

#4 Explorer les nombreux temples

Battambang a large collection de wats (temples bouddhistes) éparpillée dans toute la ville. Si vous connaissez les wats de Thaïlande, vous retrouverez certaines similitudes avec le style des temples du Cambodge même si le bouddhisme khmer se différencie tout de même de celui de Thaïlande.

  • Vous pourrez vous rendre au Wat Banan, ou Angkor miniature où vous emprunterez un escalier impressionnant mène à un temple délabré qui est encore utilisé comme un sanctuaire bouddhiste.
  • Wat Baydamram, placé sous la protection des moines bouddhistes accueillent aussi des colonies de chauves-souris.  
  • À seulement 15 kilomètres au nord-ouest de la ville, une route longée par des rivières flanquées d’arbres et de petits villages vous mènera à Wat Ek Phnom. On y trouve une statue de Bouddha impressionnante, une pagode remarquable et quelques autres sculptures intéressantes.  
  • Enfin, il y a Wat Samraong Knong, littéralement, le « wat dans la forêt » dont l’histoire n’est pas très glorieuse. Sur ce lieu, les Khmères rouges exécutèrent de nombreuses personnes. Un monument aux victimes y est érigé.

#5 Suivre un cours de cuisine locale

, et pourquoi pas également élaborer un délicieux dessert avec les fruits de saison du Cambodge !

#6 Assister à la sortie des chauves-souris

Chaque soir, un phénomène fascinant se produit dans les grottes de Phnom Sampeau. Des millions de chauves-souris sortent pour la nuit. Cela dure plusieurs minutes, et vous pourrez observer ce spectacle en buvant un verre dans une des nombreuses échoppes qui ont fleuris autour des grottes !

#7 Regarder du soleil levant sur la rivière

C’est un plaisir qui peut vous paraître un peu simpliste, mais pourtant il vous comblera si vous êtes courageux pour vous lever plus tôt qu’à l’accoutumée. L’aube a quelque chose de magique à Battambang. Rendez-vous dans les parcs le long de la rivière Sangker et appréciez le lever du soleil. L’air en février est encore frais à cette heure et la promenade vous laissera des images indélébiles. Si vous êtes plutôt « du soir », nous vous conseillons de vous rendre sur la rive Est et de regarder le soleil se coucher sur la vieille ville située à l’Ouest. Le panorama y est tout aussi fabuleux.

#8 Découvrir le marché central de Psar Nath

Ce marché a été construit en 1936 par la même société d’ingénierie française qui a construit le marché central à Phnom Penh et Ben Thanh Market à Saïgon. On y trouve des vêtements, des bijoux, des articles ménagers et des produits frais. Dans la partie où se vend la nourriture, vous pourrez prendre des petits-déjeuners à des prix défiant toute compétition. On y croise encore parfois des charrettes tirées par des bœufs qui font partie du charme suranné de la ville.

#9 Se promener sur le chemin de fer en bambou (bamboo train)

Il s’agit d’une sorte de draisine faite de chariots de fortune avec des plateaux en bambou. Autrefois utilisé pour le transport de marchandises, ce moyen de transport emprunte un ancien tronçon de chemin de fer désaffecté et constitue une vraie attraction pour les natifs comme pour les touristes. Si vous aimez les moyens de transport originaux, ne renoncez pas à une découverte de la ville en traditionnel Tuktuk. Un conseil ; le prix n’est pas fixe… essayez de négocier !

#10 Visiter le musée de Battambang

Créé en 1968, le petit musée de la ville regroupe des objets issus de plusieurs fouilles archéologiques réalisées dans la province. C’est un bon moyen de mieux comprendre l’histoire de la ville.


Racontez-vous votre découverte de la deuxième plus grande ville du Cambodge. L’avez-vous trouvée animée, sympathique, intéressante sans être écrasante ?  Avez-vous apprécié son calme et sa campagne environnante luxuriante ?

Laisser un commentaire

Nous reversons 1% de notre chiffre d'affaire à des associations. Cette année, nous soutenons largement la Croix-Rouge française. #StandWithUkraine 🇺🇦