Voyage à Cuba : mon itinéraire de 15 jours dans le nord de l’île

En mars 2010, je suis parti pour la première fois faire un voyage de 15 jours à Cuba. Cette île magnifique se visite très bien par soi-même : le réseau de bus est bien fait et le tout est propre et à l’heure ! Nous sommes donc partis, ma copine et moi, pendant les vacances de Pâques, en mode backpacker visiter Cuba. 15 jours, c’est peu pour un si grand pays : nous avons donc voyagé uniquement dans le nord, de la Havane à Varadero en passant par Vinales, Maria la Gorda, Trinitad et Santa Clara. Voici donc notre itinéraire de 15 jours dans le nord de Cuba qui pourrait vous aider à établir le vôtre. N’oubliez pas de consulter sur notre site la fiche climatique de Cuba afin de savoir quand partir à Cuba.

Vidéo de mon voyage de 15 jours à Cuba

Pour commencer, voici une courte vidéo sans prétentions que j’ai faite lors de ce voyage à Cuba. Elle y présente rapidement les différentes étapes de l’itinéraire de nos 15 jours à Cuba décrites ci-dessous.

Mon itinéraire de 15 jours dans le nord de Cuba

Arrivée à la Havane

La Havane, sur le Malecon

La Havane, sur le Malecon

Après un vol de plus de 10 heures (vol pas cher trouvé à l’aide de Google Flight), et le décalage horaire qui va avec, rien de tel que de commencer doucement par la Havane. Il faudrait (au moins) une semaine pour en faire le tour ; Malheureusement, le temps est compté donc il faudra aller à l’essentiel en 2 jours, 2 nuits : le Malecon, le musée de la Révolution, visite de la vieille havane (en calèche pour 20$ c’est très sympa et ça repose ; et si vous voyagez avec des enfants, ils adoreront !) et puis un bon mojito en terrasse pour finir la journée ! Un bon début de ce périple de 15 jours dans le nord de Cuba !

La vallée de Vinales

La vallée de Vinales

La vallée de Vinales

En à peine 3 heures de bus de la Havane, nous voici à Vinales, dans la province de Pinar del Rio. Pour qui aime la nature, cet endroit est superbe même si en ce mois de mars, le climat à Vinales n’est pas idéal (rien d’insurmontable, uniquement quelques averses de pluie). L’endroit est reposant, pour peu que l’on choisisse un hébergement en retrait de la route principale. La ville de Vinales est entourée de collines verdoyantes (appelées « Mogotes« ) dans lesquelles nous avons pu faire une promenade à cheval (organisée par notre case particular) et visiter une fabrique artisanale de cigares.

Maria la Gorda

Vue depuis notre chambre d'hôtel à Maria la Gorda, sympa !

Vue depuis notre chambre d’hôtel à Maria la Gorda, sympa !

Après deux nuits passées à Vinalès, nous décidons de pousser jusqu’à la pointe nord-ouest de l’île d’où l’on pourrait presque apercevoir le Mexique et la ville de Cancun et son climat très chaud : notre itinéraire de 15 jours à Cuba nous mène à Maria la Gorda (littéralement : « Marie, la grosse femme »). Ici, point de ville ou même de village ; uniquement un hôtel (tout inclus, avec la bouffe dégueu habituelle…) et un endroit superbe. Il parait que c’est un site génial pour la plongée et le snorkeling (voir également notre article sur où plonger dans le monde, mois par mois), mais nous n’avons pas essayé. Nous y passerons deux nuits pour la tranquillité et les paysages ; pas pour la nourriture… Ne prévoyez pas plus de temps (sauf peut être si vous faites de la plongée) car il n’y a vraiment rien à faire ici.

Trinitad

Vue depuis les hauteurs de Trinitad

Vue depuis les hauteurs de Trinitad

Après le repos, une grosse journée de transports : nous décidons de rejoindre la ville Trinitad. 500km environ dans un minibus ; c’est assez long et inconfortable mais cela se fait !

Au mois de mars, le climat à Trinitad est idéal. Et c’est vrai qu’il a fait beau lors de notre voyage !

Trinitad est une ville classée au patrimoine mondial de l’UNESCO et, franchement, on comprend pourquoi. Il faut prendre le temps de se promener et de se perdre dans cette ville (et ne pas hésiter à aller sur les hauteurs, où la vue sur la côte est superbe) ; de découvrir au fond de petites ruelles de vieux palais. C’est superbe ; pas toujours rénové mais il parait, comme à la Havane, que c’est en cours. Tant mieux ! Bon par contre, ici, c’est franchement touristique et les rabatteurs qui souhaitent vendre excursions, cigares et autres babioles sont légions. Il ne faut surtout pas s’énerver, le prendre avec le sourire facilite grandement les choses !

Le "Salto del Caburní" que je vous recommande vivement !

Le « Salto del Caburní » que je vous recommande vivement !

Nous passerons 2 jours  à Trinitad. Après s’être promené dans ses ruelles, nous avons visité la côte à quelques minutes de coco-taxi (sorte de tuk-tuk mais en forme de coco…) mais aussi le parc national « Toped de Collantes » où après une petite marche de 45 minutes environ nous arrivons au « Salto del Caburní » : une cascade et une piscine naturelle où il est possible de se baigner. L’eau est fraiche, mais cela reste agréable avec la chaleur ambiante et la (petite) randonnée dans les jambes !

Santa Clara

Le train blindé que le Che avait fait déraillé ; aujourd'hui un musée gratuit à la gloire de ce dernier.

Le train blindé que le Che avait fait déraillé ; aujourd’hui un musée gratuit à la gloire de ce dernier.

Après Trinitad, direction le centre de l’île et la ville de Santa Clara pour 2 jours/1 nuit. On ne vient pas  dans cette ville pour son architecture, mais plus pour son histoire (à visiter le train blindé que le Che a fait dérailler pendant la révolution cubaine) et sa tranquillité. Venant de Trinitad, c’est beaucoup moins touristique ; il y a moins de pression de rabatteurs et autres vendeurs. Bref, ça fait moins de « ghetto » à touristes (les locaux et visiteurs se mélangent plus facilement – c’est d’ailleurs ici que nous avons pu le plus discuter avec des cubains, dont un vieux papy qui nous a raconté son engagement passé aux côtés du Che !).

Varadero

C'est ultra-touristique, mais c'est franchement magnifique ! Ca donne pas envie ?

C’est ultra-touristique, mais c’est franchement magnifique ! Ca donne pas envie ?

C’est (presque) la fin de notre voyage de 15 jours à Cuba, il nous reste quelques jours : nous décidons d’aller nous reposer sur les plages ultras-touristiques de Varadero où le climat est bon toute l’année. 3 jours à se dorer la pilule et à se promener. RAS.

Un petit conseil tout de même, ne faites pas la même erreur que nous avons faite pour notre première nuit à Varadero : choisir l’hôtel tout-inclus le moins cher… La nourriture était dégeu (pire qu’à Maria la gorda !) et l’hôtel un peu trop de style… soviétique ! Pour quelques CUC de plus, nous avons eu pour les 2 nuits suivantes un hôtel bien mieux !

Retour à la Havane

le trajet Varadero-La Havane est rapide (environ 2 heures) ; c’est la fin de notre voyage. Après une dernière nuit dans cette magnifique ville dans laquelle nous n’arrêtons pas de nous éblouir, voici le temps de prendre notre vol pour Paris !

Itinéraire de 15 jours dans le nord de Cuba : en conclusion

15 jours à Cuba, c’est court ; il en faudrait au moins le double pour bien profiter des endroits magnifiques qu’a à offrir cette île et en comprendre sa culture et ses habitants. Néanmoins, c’est assez pour avoir un très bon aperçu et… avoir envie de revenir pour explorer le reste de l’île ou approfondir les endroits que l’on a préféré. C’est d’ailleurs ce que nous avons fait l’année dernière en visitant l’oriente (région de Santiago de Cuba et Baracoa) ; j’en parlerai dans un prochain article.

J’ai adoré visiter le nord de Cuba. Cette région est la plus touristique, et cela se comprend tant il y a de merveilles à découvrir. Etant parti au mois de mars, la météo restait bonne tandis que la fréquentation touristique était en baisse. Sans doute une période idéale pour ceux qui n’ont pas peur de se prendre une petite averse de temps en temps.

  • quentin

    Google Flight ? Tiens, je ne connais pas, tu m’apprends un truc, je ne savais pas que Google faisait aussi dans le voyage, il faut dire que je suis un inconditionnel de BDV qui est souvent bien moins cher que les autres comparateurs. Bon de tout façon mon billet est déjà réservé, en attendant le départ tant attendu, je voyage par les blogs et le tien m’a vraiment fait rêver, tes photos donnent vraiment envie d’y être, je me verrai bien sous la cascade de « Salto del Caburní » !!!!