Top 7 des lacs à explorer (dont le plus grand lac du monde)

Par Pauline Marichy Le 04/03/2021

Quoi de plus apaisant que de marcher au bord d’un lac ? Pour faire du camping en famille, de la randonnée, ou se baigner entre amis, il n’y a rien de mieux. Alors, découvrez tout de suite le plus grand lac du monde et ceux qui méritent le détour.


1. La mer Caspienne, le plus grand lac du monde

La mer Caspienne, le plus grand lac du monde, vue satellite

Le lac le plus grand du monde est en fait une mer fermée, située en Asie. Avec une superficie de plus de 370 000 kilomètres carrés, cette étendue d’eau est de très loin la plus vaste de la planète. Lors d’un voyage en Iran, vous pourrez accéder à la mer Caspienne en explorant le nord de Téhéran. La plus jolie portion se trouve du côté de Ramsar, en prenant ensuite vers l’Ouest. Une autre option est de visiter Bakou, lors d’un voyage en Azerbaïdjan. Cette capitale très riche ressemble étrangement aux capitales européennes, mais avec un charme caucasien. En plus, la proximité de la mer Caspienne apporte de la fraîcheur et une touche romantique à la ville.


2. Le lac Baïkal, le lac le plus profond du monde

Paysage du lac Baikal, Sibérie. Russie

Visiter ce lac mythique est un rêve pour beaucoup de voyageurs. En particulier, pour ceux qui souhaitent prendre le transsibérien lors d’une expédition en train. Un voyage en Russie n’est pas complet tant que l’on n’a pas admiré le lac le plus profond du monde, le fameux Baïkal. Certains disent même qu’il faut le voir au moins deux fois, en été et en hiver. D’ailleurs, ce lieu exceptionnel est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Son eau d’une pureté extraordinaire et sa profondeur inégalée lui donnent un charme presque mystique. Ne vous étonnez donc pas de trouver des chamans dans les petits villages aux abords du lac.


3. Le lac Michigan-Huron, le deuxième plus grand lac du monde

Le lac Michigan depuis Chicago

Dans le classement par superficie, le lac Michigan-Huron arrive en deuxième position, avec un peu plus de 155 000 kilomètres carrés. Pour visiter ces Grands lacs d’Amérique du Nord, il vous suffit de faire un voyage aux États-Unis. Car même si le lac Huron se situe en partie sur le territoire canadien, la majorité de l’eau se trouve aux USA. Le mieux est de se rendre à Chicago ou à Milwaukee pour commencer, et de suivre les côtes. Pour un séjour déconnecté en pleine nature, n’hésitez pas à vous rendre sur l’île Mackinac, juste au milieu des deux lacs.


4. Le lac Supérieur, une frontière naturelle entre le Canada et les USA

Les eaux cristallines du lac Supérieur, près de Munising, Michigan USA

Au nord-ouest du lac Michigan-Huron, vous trouverez une autre réserve naturelle d’eau douce : le lac Supérieur. Il sert de démarcation entre les deux plus grands pays d’Amérique du Nord. En partant en voyage au Canada, vous découvrirez la rive septentrionale du lac. Sur place, le parc provincial et le parc national de Pukaskwa sont absolument parfaits pour la pratique du canoë et les bivouacs sauvages. Si vous le pouvez, faites également un tour sur l’Isle Royale. C’est un lieu magique au milieu du lac, où aucun habitant n’a le droit de résider. De ce fait, la faune et la flore sont très riches, comme vous pourrez le voir le long des nombreux sentiers de randonnée.


5. Le lac Victoria, le plus grand lac d’Afrique

Lac Victoria, Tanzanie

Quels sont les pays entourant le lac Victoria ?

  • L’Ouganda, avec sa capitale Kampala située au bord du lac
  • La Tanzanie, qui possède la plus grande partie de cette merveille naturelle
  • Le Kenya, au Nord-est, avec seulement un petit accès disputé par les pêcheurs

Si vous venez en voyage en Tanzanie, les villes les plus intéressantes sur les rives du lac sont Mwanza, Musoma, et Bukoba. En revanche, vous ne pourrez pas vous baigner ici, car l’eau héberge un parasite dangereux. Pour ceux qui ont la chance de faire un voyage en Ouganda, sachez que l’aéroport d’Entebbe se trouve presque sur le lac. Vous aurez donc une vue spectaculaire en arrivant dans le pays, et en repartant. Quitte à être dans la région, ne manquez pas non plus les exceptionnels safaris animaliers. C’est l’occasion rêvée de voir des gorilles, des hippopotames, des éléphants, et des lions.


6. Le lac Tanganyika, à la croisée entre 4 pays

Lac Tanganyika, Tanzanie

C’est le deuxième lac le plus profond du monde, avec presque 1,5 kilomètre de distance entre la surface et le fond. Mais ça n’est pas tout ! Il repose sur une faille tectonique qui descend encore plus loin dans les profondeurs de la Terre : environ 7 kilomètres sous le sol. Le lac Tanganyika possède une forme très allongée allant du Nord au Sud, en passant par 4 pays. Le Burundi et la Zambie n’ont qu’un petit accès aux extrémités, tandis que 2 autres nations se partagent les côtes les plus longues. Un voyage au Congo vous emmènera sur la partie ouest du lac, dans les villes de Kalemie, Uvira, ou Baraka. Ici, la pêche est souvent bonne, alors n’hésitez pas à goûter les spécialités locales de poisson. Les levers de soleil sont également sublimes.


7. Le grand lac de l’Ours, la perle du Grand Nord canadien

grand lac de l’Ours, à 100 mètres d’altitude

C’est sans aucun doute le lac le plus difficile à visiter de ce classement. La raison ? Il se situe dans une province du Canada qui connaît des températures extrêmes en hiver, et l’accès est assez limité. Cependant, les amateurs de pêche seront aux anges dans ce cadre idyllique d’une tranquillité absolue. Si vous souhaitez organiser cette expédition extraordinaire, vous devrez prendre plusieurs paramètres en compte. Premièrement, en dehors des mois de juillet et août, le lac est glacé et le temps très instable. Au milieu de l’été, le soleil brille quasiment 24 heures sur 24, mais à la fin du mois d’août, vous pourrez voir des aurores boréales. Enfin, pour arriver jusqu’au grand lac de l’Ours, vous devrez d’abord rejoindre Yellowknife, puis prendre un vol pour Déline. Pour ne rien vous cacher, l’organisation d’un tel voyage est une aventure à part entière, mais ça vaut le coup !


Vous avez désormais toutes les cartes en main pour organiser vos congés sur les plus grands lacs du monde. D’ailleurs, pourquoi ne pas faire un tour du globe ? Si vous cherchez d’autres idées pour passer des vacances au bord de l’eau, consultez notre dossier spécial « où plonger chaque mois de l’année ».

Laisser un commentaire