Votre prochaine destination sera l’Asie du sud mais votre cœur balance entre la Birmanie et le Vietnam. C’est normal, sachant que ces pays disposent de tous les attraits touristiques qui en font une destination de rêve. Découvrez les atouts de chaque pays, selon vos passions, avant de vous décider entre Birmanie ou Vietnam, dans la suite de l’article.

Birmanie ou Vietnam : choix difficile quand on est amoureux de la nature !

La nature verdoyante et les sites naturels d’une beauté exceptionnelle font de la Birmanie et du Vietnam l’endroit parfait pour se ressourcer et prendre conscience de la générosité de Dame Nature.

La Birmanie : des beautés naturelles qui vous éblouiront

Les amoureux de la nature, aimant contempler des paysages magnifiques, seront agréablement surpris par les trésors naturels situés en Birmanie. Outre les eaux paisibles du fleuve Irrawaddy, propices à une croisière de quelques heures ou de plusieurs jours, le lac Inle, avec ses habitations sur pilotis et ses champs de tomates flottants, est une destination incontournable. À cela s’ajoutent les merveilleux paysages de Hpa-Han, comparables à ceux de la baie d’Halong au Vietnam ou de Yangshuo en Chine, ainsi que les grottes de la petite cité de Pindaya.

Le Lac Inle en Birmanie

Le Vietnam : des merveilles naturelles immanquables

Faisant partie des 7 nouvelles merveilles naturelles du monde, la baie d’Halong, avec ses 1600 îlots et massifs granitiques, disséminés dans le golfe du Tonkin, est une escale emblématique au Vietnam. Moins fréquentée que la Baie d’Halong, mais néanmoins incontournable, il y a aussi la région de Ninh Binh, surnommée la Baie d’Halong terrestre. Autres destinations mythiques au Vietnam, lorsqu’on aime se ressourcer au cœur de la nature : le delta du Mékong au sud, où l’on peut visiter les marchés flottants de Cai Rang ou ceux de Phong Dien, ainsi que les rizières en terrasse qui entourent la station d’altitude de Sapa, au nord du pays.

La Baie d’Halong au Vietnam

Des destinations de rêve pour découvrir des patrimoines uniques

À l’instar des autres pays de l’Asie du sud, la Birmanie et le Vietnam disposent des richesses culturelles inestimables. Si pour l’une, les patrimoines architecturaux sont les héritages de cultures séculaires, pour l’autre, ils permettent de repartir sur les traces des nombreuses civilisations qui s’y sont succédé.

La Birmanie : le pays des milles pagodes !

La Birmanie, surnommée affectueusement « le Pays des milles pagodes », compte environ 4000 pagodes et stupas, éparpillés dans tout le pays. Certains sortent du lot, grâce à la magnificence de leur architecture ; c’est le cas de la pagode Shwedagon à Rangoon (Yangoon), connue également sous le nom de la Pagode d’or.

À inscrire dans la catégorie des sites d’intérêt culturel, à visiter absolument : l’ancienne cité Mrauk U et la région de Bagan. Avec ses milliers d’édifices religieux, incluant temples, stupas et pagodes, Bagan est le plus important site bouddhique du pays et de toute l’Asie du sud.

Du côté de Mandalay, les attraits culturels les plus impressionnants se trouvent parmi les nombreux monastères et 1 000 pagodes. À ne pas rater : Kuthodaw et ses 729 dalles gravées de versets religieux qui constituent le plus grand livre du monde. Autre sanctuaire sacré de Birmanie : le rocher d’or du Mont Kyaiktiyo que des milliers de pèlerins et de curieux visitent chaque année.

Bagan en Birmanie, où admirer des milliers de pagodes.

Le Vietnam : pour aller sur les traces des anciennes cités impériales

Les passionnés de patrimoines architecturaux et de découvertes culturelles trouveront leur bonheur en visitant l’ancienne capitale impériale de Hué.

Moins connu, mais plus propice à une visite en toute intimité : le site archéologique de My Son est surnommé à juste titre « le petit Angkor du Vietnam ». Cet ensemble architectural permet d’aller sur les traces de l’ancienne capitale du royaume de Champa.

Autres attraits culturels qui ne manqueront pas d’éblouir les passionnés d’architecture : la ville d’Hanoi, caractérisée par un savoureux mélange d’ambiance asiatique et de cadre occidental du quartier français. L’architecture coloniale et les superbes bâtisses de style Haussmannien transportent les visiteurs à l’époque de la présence française. À visiter également : Ho Chi Minh Ville et son riche patrimoine colonial du centre historique. De même, Hoi An, la cité aux lampions, est une destination fascinante.

Hué au Vietnam

Birmanie ou Vietnam, où partir pour découvrir une culture authentique ?

Les fêtes et festivals ponctuent la vie des Asiatiques. Et comme tout Asiatique digne de ce nom, les Birmans et les Vietnamiens sont attachés à leurs cultures respectives.

La Birmanie et ses cultures séculaires fascinantes

L’attachement des Birmans à leurs cultures séculaires se manifeste non seulement à travers leur engouement pour les fêtes et festivals, mais aussi à travers les habits traditionnels qu’ils arborent fièrement. En effet, les « longyi », sorte de sarong birman, sont portés aussi bien par les hommes que par les femmes. Il en est de même des colliers en spirale qui donnent aux femmes girafes de la tribu Kayan une allure si particulière. À noter aussi la fascination des habitants de tout Myanmar pour la pleine lune, si bien que des festivals sont célébrés un peu partout dans le pays, tout au long de l’année.

Certains sont immanquables, à l’instar du festival des ballons à air chaud à Taunggyi , lors du Thadingyut, la fête des lumières, pendant le mois de Tazaunmon : petits et grands s’émerveilleront des lâchers de ballons aux formes surprenantes d’éléphants, de poules, de canards, de dragons, de représentations du Bouddha. Il en est de même de la fête de la récolte du riz, la fête de la pagode Shwedagon, la fête du Thingyan, la fête de l’eau du nouvel an birman, le festival de Taungbyone, le festival de la pagode Phaung Daw Oo au lac Inle ou encore la fête de la pagode à Kyaik-Hti-Yo au Rocher d’Or.

Le Vietnam : la destination parfaite pour un voyage culturel

Les vietnamiens, à l’instar des autres peuples d’Asie, sont attachés à leur culture et à leurs traditions. Cela se manifeste à travers leurs enthousiasmes pour les fêtes traditionnelles et à travers leur respect des us et coutumes. Mais contrairement aux Birmans qui portent leurs tenues traditionnelles à toutes les occasions, aussi bien au quotidien qu’aux jours de fêtes, les Vietnamiens n’arborent leurs vêtements traditionnels que pour les occasions spéciales. Ainsi, le Ao Dai, tunique en soie à manches longues, portées par-dessus le pantalon ample, se porte dans des occasions spéciales comme l’obtention du diplôme, les mariages, les fêtes nationales.

L’attrait culturel du Vietnam réside dans ses fêtes et festivals à caractère religieux et/ou traditionnels. Certaines de ces fêtes valent qu’on s’y attarde, car elles constituent une opportunité pour mieux connaître ce peuple souriant. À ne pas rater donc : la fête du Têt, Nouvel an vietnamien (Tet Nguyên Dán), la fête de la procession Quan Dam à Dong Ky, la Fête de la pagode des parfums (Chua Huong) à Huong Son, la fête des eaux (Or Om Boc) à Sóc Trãng, la fête du lancer de cerfs-volants de Ba Giang, etc.

Quelle destination se prête le plus à la détente ?

la Birmanie et le Vietnam rivalisent de beauté et possèdent des atouts propres, que ce soit pour se prélasser au bord de la mer ou pour détendre ses muscles en faisant des treks ou des randonnées, au cœur de la nature verdoyante.

Les atouts de la Birmanie pour les détentes au cœur de la nature

Les plages paradisiaques

Bordée au sud par le Golfe de Bengale, la Birmanie est une destination idéale pour ceux en quête de plages paradisiaques ou de stations balnéaires réputées afin de s’adonner à la joie de la baignade et des sports nautiques. En effet, aux stations bien connues comme Ngapali, Chaung Tha et Ngwe Saung s’ajoutent les modestes villages de pêcheurs qui ne maquent pas d’attraits.

La plage de Ngapali en Birmanie

Des sentiers de randonnées d’une beauté époustouflante

Les randonnées dans les villages à proximité de la ville de Kengtung, celles dans les collines à proximité de Pwe Kauk, non loin de Mandalay et celles dans les montagnes environnantes de Hsipaw donneront aux passionnés de randonnée d’allier leur passion à la découverte culturelle. Quant aux plus téméraires, ils pourront saisir l’opportunité que représente le fleuve Irrawaddy pour remonter jusqu’au pied de la chaîne himalayenne.

Trek dans la campagne en Birmanie

Les atouts du Vietnam pour les détentes au cœur de la nature

Les plages paradisiaques

Les passionnés de vacances à la mer apprécieront les belles plages du Vietnam, situées dans les stations balnéaires réputées comme à l’île de Quan Lan dans la Baie d’Halong, Nha Trang, Phan Thiet, Mui Ne. La popularité de Mui Ne s’explique par sa proximité relative avec Ho Chi Minh Ville. Quant à celle de l’île de Phu Quoc, située dans le golfe de la Thaïlande, elle se justifie par la présence de l’une des plus belles plages du Vietnam.

La plage de Nha Trang au Vietnam

Des sentiers de randonnées dépaysants

La région de Sapa, avec ses fabuleux paysages de rizières en terrasses, rivalisant de beauté avec celle de Hoang Su Phi, sont des régions propices aux randonnées au cœur de la nature. Il en est de même de la région de Cao Bang avec ses massifs calcaires accidentés époustouflants et la réserve naturelle de Pu Luong, située au sud-ouest de Hanoi.

Ceux qui souhaitent allier les belles randonnées au cœur d’une nature préservée à la contemplation de superbes montagnes karstiques doivent se donner aussi la chance de randonner dans le parc national de Ba Be.

Trek à Sapa dans le nord du Vietnam

La meilleure période

Votre choix peut aussi être en fonction de la période où vous avez prévu de voyager. Birmanie ou Vietnam ne se visitent pas exactement aux mêmes moments dans l’année. Voici pour chaque pays les meilleures périodes en fonction du climat :

  • Vietnam : pour le sud de novembre à avril et pour le nord de septembre à décembre.
  • Birmanie : de novembre à mars.

Formalités de voyage

Un dernier critère pourrait faire la différence : les modalités d’accès au territoire. Ces 2 pays nécessitent un VISA pour les français souhaitant y voyager. Pour les 2 pays, l’obtention de ce VISA est facile et peut se faire sur Internet via une procédure de e-visa. Cependant, le coût n’est pas le même :

Il est donc moins cher de se rendre au Vietnam. De plus, pas de VISA nécessaire (donc l’entrée sur le territoire est gratuite) pour un voyage de moins de 15 jours !


Quelle destination choisir : la Birmanie ou le Vietnam ? À vous de voir, maintenant que vous avez toutes les cartes en mains pour vous décider.

Auteur : Roseline Article publié le : 04/01/2021, dernière mise à jour le : 05/01/2021


Laisser un commentaire