Quand partir en Inde du Sud ?

L’Inde du Sud envoûtante, l’Inde pays des Milles et Nuit, l’Inde des maharadjas et des épices enivrantes attire de nombreux touristes qui la visitent tout en se laissant griser par ses paysages changeants et les surprises qu’elle recèle. Oui…ça fait rêver, mais il est préférable de choisir la bonne période pour partir en Inde du Sud et profiter à 100 % de son séjour.

Quand partir en Inde du Sud pour avoir une bonne météo ?

Coucher de soleil en Inde du Sud

Sous le soleil de l’Inde du Sud

Le meilleur moment pour voyager dans le Sud de l’Inde commence en octobre/novembre juste après la saison des pluies et se termine en mars/avril. C’est à cette période correspondant à l’hiver en Inde que le climat sera le plus propice à de nombreuses sorties et à des activités variées répondant à tous les goûts. Sans craindre les averses et le climat trop moite de la mousson, vous pourrez goûter à la luxuriance de l’Inde du Sud, à sa vie balnéaire, à ses treks sauvages et à la découverte de cultures aborigènes. C’est la saison la plus touristique, mais le budget reste raisonnable pour qui veut s’y rendre.

La douceur de vivre : du Kerala

Flânerie au Keral en Inde du Sud

Tranquille au Kerala

C’est entre décembre et février que le climat est le plus plaisant pour visiter Kerala. A cette période, il y fait moins humide et les températures sont comprises entre 23 et 38 °C. État du Sud le plus connu, le Kerala est une région verdoyante et reposante. C’est un endroit idéal pour se ressourcer. Promenez-vous dans les collines couvertes des cultures de thé autour de Munnar et faites-y des randonnées spectaculaires. Détendez-vous à bord d’une embarcation traditionnelle prévue pour se déplacer dans les rizières et profitez du temps qui s’écoule tranquillement. Avec ses longues côtes, ses plantations d’épices et de cocotiers, les repas au Kerala sont un délice pour les gourmets. Si vous appréciez cette gastronomie, vous pourrez même suivre un cours de cuisine chez l’habitant pour découvrir les secrets des recettes familiales intemporelles. Les habitants du Kerala sont réputés comme étant les plus souriants de l’Inde.

Le Tamil Nadu : l’hindouisme au cœur

Temple Mînâkshî

Goûtez à la zénitude en Inde du Sud

Voisin coloré du Kerala, le Tamil Nadu respire au rythme de l’hindouisme. Si vous avez envie de méditer et de faire le plein de zénitude, allez visiter le temple de Mînâkshî à Madurai. Chef-d’œuvre de l’architecture dravidienne, encore en activité, il est consacré à Mînâkshî, un avatar de la déesse hindoue Pârvatî, l’épouse de Shiva et à Shiva lui-même. C’est un des lieux saints les plus fréquentés de l’Inde. Les pèlerins y viennent pour se marier ou se purifier, mais vous n’êtes pas obligé de faire comme eux ! Avril sera un très bon mois pour le visiter car s’y déroule un festival très important : le Mînâkshî Thirukalyanam ou mariage divin de Mînâkshî. Pendant vous assisterez à des plusieurs évènements étonnants qui ne vous laisseront pas indifférent : le Ther Thiruvizhah (festival du char) et le Theppa Thiruvizha.

Goa en Inde du Sud : pour y faire n’importe goa quoi !

Activités variées à Goa en Inde du Sud

Coucher de soleil sur la plage de Goa

Avec des températures comprises entre 27°C minimum et 35°C maximum sur la côte, les mois les plus agréables pour séjourner à Goa sont décembre et janvier. Situé sur la mer d’Arabie, l’État de Goa possède 101 km de côtes et dispose d’un arrière-pays occupé par des montagnes d’où coulent 7 fleuves.  On trouve aussi des rizières et des plantations d’épices, ainsi que des forêts vierges et des cascades. C’est donc un endroit du Sud de l’Inde qui permettra d’avoir des activités variées : sports nautiques, baignades, parapentes, treks et randonnées. Les fendus de musique transe pourront aussi y entrer lors du festival de la Full Moon Party se déroulant sur les plages d’Anjuna et Vagator. Ambiance psychédélique garantie !

La jungle des villes d’Inde du Sud : Bombay et Bangalore

La jungle urbaine de l'Inde du Sud

Mumbai, porte de l’Inde

Bombay (Mumbai) est certainement le meilleur endroit en Inde du Sud pour faire son shopping, se restaurer et trinquer. C’est aussi là que vous pourrez vous prendre pour une star en marchant dans les rues de Bollywood, l’autre nom de Bombay, la ville aux cent cinquante à deux-cents films produits par an. La nuit, une promenade en amoureux au bord de la Marine Drive toute en courbe et toute illuminée sera agréable même pendant l’hiver indien car les températures restent très correctes.  Si vous venez en famille, emmenez vos enfants au parc national de Sanjay Gandhi en banlieue de Mumbai. Ils pourront y voir des panthères, chital ou cerf Axis d’Inde et d’autres animaux sauvages mais aussi une multitude de papillons et environ deux cents espèces d’oiseaux différentes. Quand aux ados geeks, emmenez-les à Bangalore, la réplique indienne de Sillicon Valley, mais essayez de leur faire un peu sortir le nez de leurs écrans pour y découvrir des jardins magnifiques (Cubbon), le lac Ulsoor, ses musées et ses concerts de musiques et danses traditionnelles.

Un bout de France en Inde du Sud : Pondichéry

Petit bout de France en Inde du Sud

Promenade sur la plage de Pondichéry-crédit photo Darshika28

Pondichéry possède un climat tropical de savane.  Ses étés (avril à juin) sont très chauds (entre 36° C et 28°C). Suit une période très humide qui peut aller de juin à septembre, avec quelques forts orages, puis vient la mousson à partir de la mi-octobre à fin décembre avec de très grosses précipitations.  C’est donc en hiver qu’il vaut mieux se rendre à Pondichéry cette jolie ville côtière car les températures sont encore agréables (entre 20 ° C et 30°C) et l’humidité y est moins élevée. Ancien comptoir de la Compagnie des Indes française au XVIIIème siècle, Pondichéry possède encore son quartier français où il fait bon flâner dans les ruelles pour découvrir les vieux bâtiments et l’église Notre-Dame-de-l’Immaculée-Conception . En plus d’offrir de belles plages, l’ancien comptoir dispose de très bons restaurants servant des curries relevés accompagnés de papadums et un temple, à voir à tout prix ;  le Sri Manakula Vinayagar.

L'Inde du Sud by plane

Envolez-vous vers l’Inde du Sud

Ça y est c’est décidé vous partez pour l’Inde du Sud ? Pensez à vous renseigner sur le décalage horaire avant d’embarquer !



Recommandé pour vous :


Publié le 4 janvier 2018 | Auteur : Tony

Laisser un commentaire

Ces articles pourraient également vous intéresser