Que faire à Punta Cana… lorsqu’on en a MARRE de la plage ?

Ville de République dominicaine située à l’extrémité du pays, Punta Cana est la plus courue des stations balnéaires du pays. Depuis la fin des années 70, cette petite commune de 50 000 habitants de la province de La Altagracia connait une très forte croissance touristique. Ce sont quelques 3,8 millions d’étrangers qui arrivent tous les ans dans ce paradis des Caraïbes. Beaucoup d’hôtels proposent des forfaits « all inclusive » pour que les touristes y passent un séjour de rêve entre plage, piscine et mer. Mais si ce programme, un peu monoculture vous ennuie dès le 3ème jour, notre article vous aidera à savoir que faire à Punta Cana lorsqu’on en a marre de la plage.

Abandonnez le parasol, sortez du hamac de votre hôtel, et allez profiter de tout ce qu’il y a à faire et à voir à Punta Cana.


1. Parc national Los Haitises (baie de Samaná)

L’une des plus belles excursions d’une journée à faire à Punta Cana est la visite du parc national de Los Haitises. Situé dans la baie de Samaná, il vous donnera une idée de l’apparence de Punta Cana avant sa transformation touristique. Avec une particularité à découvrir : ses « mogotes ». Il s’agit de petits monticules de 30 ou 40 mètres formés par l’action de la pluie et du vent sur un sol karstique.

Vous pouvez vous rendre à Los Haitises par voie terrestre ou maritime. La plupart des excursions incluent une exploration de ses denses mangroves en bateau et une visite aux anciennes grottes habitées par les Tainos, où l’on trouve encore des peintures réalisées par ces derniers.

La faune que Los Haitises abritent vaut aussi un détour voire un safari photo : pélicans, des fous de Bassan, des hiboux, des perroquets, des lamantins, des chauves-souris et divers reptiles, ainsi que des boas et des tortues de mer. C’est un véritable paradis vert aux formes ondulées allant mourir dans la mer.


2. Excursion à Isla Saona

Parmi les départs par mer à faire depuis Punta Cana, on peut citer celui d’Isla Saona, l’un des plus importants de la République dominicaine. Il est possible de s’y rendre dans un grand catamaran ou un petit hors-bord.

Isla Saona possède de belles plages, jungles, mangroves dont certaines sont habitées par des pêcheurs. Bien sûr, les plus belles parties de l’île sont loin des zones les plus touristiques.

Si vous aimez l’aventure, prenez des provisions pour quelques jours et aventurez-vous dans la jungle à la recherche d’espaces sauvages. Sous les eaux entourant Isla Saona, la vie sous-marine offre une explosion de couleurs. Alors prenez des lunettes et plongez parmi les coraux.


3. Visite culturelle à Saint-Domingue

Vous n’aurez pas toujours la possibilité de visiter de très près la première ville coloniale européenne d’Amérique. Située à 3 heures en voiture, 4 en bus de Punta Cana, Saint-Domingue devrait figurer sur votre liste de lieux à visiter pendant vos vacances à Punta Cana.

C’est dans cette ville que vous pourrez voir la maison où vécut Columbus, la première cathédrale et le premier hôpital construit par les Espagnols.

La forteresse d’Ozama, le couvent des dominicains et l’église de Santa Clara attirent également l’attention des visiteurs. Tout comme la place emblématique Christophe Colomb, où vous pourrez profiter de nombreux cafés, restaurants, bars et boutiques de souvenirs.

Pour savoir quand partir à Saint-Domingue, rendez-vous sur notre page dédiée à la météo de cette ville.


4. Les rendez-vous nocturnes de Punta Cana

Si vous aimez les nuits hautes en couleurs et en sons, Punta Cana devrait vous apporter tout ce que votre âme de fêtard apprécie.

La nuit, à Punta Cana, il est fort probable que tous les chats soient gris, mais il certain que tous les night-clubs et discothèques résonnent de bachata et merengue, des airs typiques des Caraïbes.

La boîte de nuit « Coco Bongo » ne propose pas moins de 10 spectacles par nuit. Imitateurs, voltigeurs, trapézistes, chanteurs et danseurs professionnels éblouiront vos nuits dominicaines.


5. Balade artistique à Altos de Chavón

Le village d’Altos de Chavón est né d’une manière très particulière. En 1976, pour la construction d’une route, il fallait détruire une montagne. Charles Bludhorn, président de l’une des sociétés américaines présentes dans la région, décida d’utiliser la roche extraite de la montagne pour créer un village méditerranéen du XVIe siècle.

Conçu et réalisé par un architecte italien Roberto Coppa, le village reçoit des milliers de visiteurs chaque jour. Son centre culturel propose des ateliers artistiques (poteries, étoffes, sérigraphies), des magasins, des galeries d’art, une école de design renommée (affiliée à la Parsons School of Design New York), un musée archéologique sur l’histoire de la région, l’église de San Estanislao et un grand amphithéâtre pouvant accueillir 5000 personnes.


6. Réserve écologique de Ojos Indigenas

Parmi les secrets les mieux gardés de Punta Cana, cette réserve est un parc naturel protégé, formé de plus de 600 hectares de forêts tropicales et de 12 lagunes d’eau douce.

Le nom du parc vient de ces lagons, qui ressemblaient à des yeux placés en pleine jungle. Vous pouvez entrer dans la jungle en suivant les sentiers balisés, qui vous mèneront aux sources, aux mangroves et, finalement, à la nature à l’état pure.

Se baigner dans les lagunes, faire un tour en catamaran ou à cheval le long des plages sont quelques-unes des choses que vous pouvez faire dans la Reserva Ecológica Ojos Indígenas.


8. Poussées d’adrénaline

Voici quelques idées d’aventures sympathiques à faire à Punta Cana. Vous pouvez aller en buggy dans la jungle, en quad ou à cheval sur les plages, ou survoler la jungle caribéenne en tyrolienne. Si affinités, et si votre budget le permet, testez le parachute ascensionnel, ou faites un vol en avion pour admirer cette beauté naturelle du haut des airs.


9. Plongée à Punta Cana

Les eaux de la République dominicaine offrent un grand nombre de fonds marins parfaits pour la plongée. On y trouve des zones de coraux magnifiques, des grandes grottes sous-marines qui ne demandent qu’à être explorées et des épaves mystérieuses.

Parmi les sites de plongée, nous vous recommandons :

  • La Cueva : pour une plongée en eau peu profonde qui vous emmène à travers un magnifique circuit de cavernes entre quelques requins (inoffensifs !) et des raies pastenagues.
  • Monica : Il s’agit d’un navire ayant coulé au large de Punta Cana il y a 90 ans à cause d’une tempête.


10. Péninsule de Samaná

La péninsule de Samaná, située au nord de Punta Cana, se trouve à plus de 300 km de route (il y a un aussi un aéroport international en fonctionnement depuis 2006). Ce n’est pas la porte à côté, mais le déplacement en vaut la peine. Car c’est peut-être l’un des plus beaux endroits de la République dominicaine.

Une vaste étendue de jungle vous attend, des plages paradisiaques, des îlots, des cascades, des lagons, une flore et une faune très variées. Ne manquez pas l’îlot Cayo Levantado ou la cascade El Limón.

Crédit photo : A.Miskovsky/ Anton Bielousov/Juan de la rosa/



Recommandé pour vous :


Publié le 18 avril 2019 | Auteur : axelle

Laisser un commentaire

Ces articles pourraient également vous intéresser