Les plus beaux Temples Mayas du Mexique en dehors des sentiers battus

Il existe plus de 4 400 sites mayas en Amérique latine, dont beaucoup se trouve au Mexique. On pourrait facilement passer toute une vie à explorer l’ensemble des ruines du Mexique. Mais comme vous n’avez probablement pas une vie entière à consacrer à cette découverte, voici quelques-unes des meilleures ruines mayas du Mexique.

Nous vous offrons un guide des plus beaux temples mayas du Mexique en dehors des sentiers battus.


Edzna, un temple maya au Mexique en dehors des sentiers battus

En vous rendant sur ce site maya au nord de l’État mexicain de Campeche, vous serez impressionné par l’espace qui l’entoure. Contrairement à d’autres temples complètement enfouis dans une nature luxuriante, Edzna, est très dépouillé.

C’est aussi, un des rares exemples au Yucatán de pyramide maya dont les étages sont pourvus de chambres voûtées.

L’un des bâtiments les plus remarquables sur le site est le temple principal. Construit sur une plate-forme de 40 m de haut, il offre un large aperçu des environs. L’architecture de ce site est très représentative du style Puuc, alors qu’il ne se trouve pas à proximité des collines de Puuc. C’est un mystère que les archéologues essaient d’élucider.


Uxmal : la pyramide du devin

Surnommée la pyramide du devin ou magicien ou pyramide du nain, cette pyramide à degrés est la structure la plus haute et la plus reconnaissable d’Uxmal. Située dans la région de Puuc au Mexique, Uxmal était certainement l’une des plus grandes villes (12km2) de la péninsule du Yucatán puisqu’elle comptait environ 25 000 Mayas.

La signification de son nom en maya explique son allure : Uxmal signifie « construit trois fois » et fait référence aux nombreuses couches de construction de sa structure.

Considéré comme l’un des bâtiments les plus représentatifs de l’architecture maya tardive, il a été classé au patrimoine mondial par l’UNESCO en 1996 et abrite de splendides détails artistiques ( mosaïques géométriques…). Depuis l’escalier occidental de la pyramide du devin, on peut assister à magnifique soleil couchant lors du solstice d’été.


Muyil

Muyil, connu aussi sous le nom de Chunyaxché, était l’un des plus anciens et des plus anciens sites mayas habités sur la côte Est de la péninsule du Yucatan.

Situé à environ 15 kilomètres au sud du site côtier de Tulum, dans la municipalité de Felipe Carrillo Puerto (Quintana Roo), le site possèdent des artefacts remontant à -350 ans avant Jésus-Christ.

Les ruines de Muyil sont un exemple représentatif de l’architecture Peten, comme celles que l’on trouve dans les sites mayas du sud des États-Unis ou de Tikal au Guatemala.

Muyil est situé sur la lagune de Sian Ka’an, qui signifie « Où le ciel est né« , le long d’une ancienne route commerciale des Caraïbes autrefois accessible via une série de canaux.

Sur place, vous emprunterez un petit chemin de terre serpentant entre les ruines. L’un des bâtiments principaux à ne pas manquer est celui qui servait d’observatoire et de phare aux Mayas. Depuis El Castillo, ces derniers guidaient les navires grâce à des torches.  Vous remarquerez des sortes d’encoches à travers lesquelles les rayons lumineux du soleil permettaient à ce peuple de faire des prédictions météorologiques très précises. Depuis ce mirador, vous aurez une vue inimitable sur la forêt et la mer des Caraïbes.


Calakmul

Site archéologique maya situé dans l’État de Campeche, au cœur de la jungle de la grande région du bassin de Petén, Calakmul se trouve à 35 km de la frontière guatémaltèque.

Siège du royaume du Serpent, la cité maya aurait pu abriter 50 000 personnes. On trouve sur le site plus de 6700 anciens bâtiments recensés.

C’est ici que vous pourrez admirer la plus haute pyramide maya ( Plus de 45 mètres). Vous pourrez même y grimper  pour profiter d’un panorama grandiose.

Entouré de nombreux canaux et réservoirs alimentés par une rivière naissant à la saison des pluies, Calakmul maya pouvait être auto-suffisante en eau et alimenter entre 50 000 à 100 000 personnes.

Avec ses 117 stèles, Calakmul est le site qui en possède le plus dans la région. On trouve aussi sur place un Jeu de balles, sport pratiqué par les peuples précolombiens.


Becan

Ce lieu ne bat aucun record (plus haute pyramide, plus grande superficie etc..), mais il vaut le détour parce que son atmosphère est incomparable.

Il se trouve près de ma péninsule du Yucatán, dans l’état de Campeche, à environ 150 km au nord de Tikal. Son nom signifie « ravin ou canyon formé par l’eau » et fait référence aux douves (25 hectares) et remparts qui l’entourent.Si vous avez la chance de vous y trouver seul (cela peut arriver !), vous vivrez une expérience inoubliable.

Entouré de végétation, Becan est un bijou dans un écrin de verdure, où l’on a l’impression de marcher réellement sur les pas des Mayas.

Vous pourrez aussi emprunter un tunnel de pierre, dernier vestige des voies couvertes de ce peuple.


Dzibilchaltún

Situé dans le Yucatán, à 17 kilomètres environ au nord de la capitale de l’État, Mérida, Dzibilchaltún est un lieu très original.

En plus d’y visiter le Temple des sept poupées, vous pourrez vous baigner dans son cénote.

On y trouve aussi les ruines d’une église espagnole datant du 17ème  siècle construite sur le site après la conquête et un musée rassemblant des objets mayas découverts sur le site et la région environnante.


Ek Balam

C’est en 1994 que commencèrent les fouilles sur ce site yucatèque-maya situé dans la municipalité de Temozón à une cinquantaine de kilomètres au nord-est de Chichen Itza. On n’y dénombre 45 structures dont la tombe de Ukit Kan Lek Tok, un roi enterré à côté de la plus grande pyramide.

Pour accéder au site, vous passerez sous un sacbe, une sorte d’arche orientée en fonction de points cardinaux.

Ensuite vous pourrez y découvrir entre autres, une acropole, une tour, un palais ovale, un jeu de balle, une plate-forme regroupant plusieurs stèles, des pyramides jumelles.


Il est évident que nous vous avons présenté ici des temples moins connus, mais dans votre immersion dans le monde maya ou votre road trip au Mexique, vous  pourrez bien évidemment vous rendre aussi sur des sites incontournables tels que Chichen Itza, Chunchucmil, Mayapan, Oxkintok, Palenque…

Et surtout dites-nous en commentaire quels temples mayas vous avez le plus apprécié !

Crédit photo : El Ágora/ Makia Minich/



Recommandé pour vous :


Publié le 6 mai 2019 | Auteur : axelle

Laisser un commentaire

Ces articles pourraient également vous intéresser