Savez-vous que les 7 merveilles du monde moderne, dévoilées par la New7Wonders Foundation, ont été sélectionnées parmi les 21 sites et œuvres architecturales de 21 pays différents ? Envie d’en savoir plus ? Nous vous proposons de découvrir l’intégralité des 21 merveilles du monde initialement en lice et où partir pour les admirer. Alors, poursuivez votre lecture !


Les 7 merveilles du monde moderne lauréates parmi les 21 merveilles du monde en lice

Voici les 7 grands gagnants, pour 7 merveilles du monde désignées parmi les 21 merveilles du monde en lice. Il s’agit donc de la crème de la crème selon le jury les ayant départagées !

1.  Le Christ Rédempteur à Rio de Janeiro au Brésil

Le Christ Rédempteur est la statue du Christ, reconnaissable à ses bras grands ouverts, qui domine la ville de Rio de Janeiro au Brésil. Cette statue de 38 m de hauteur, érigée sur les hauteurs du mont du Corcovado, fut conçue par l’ingénieur brésilien Heitor Da Silva Costa, et réalisée par les sculpteurs Paul Landowski et Gheorghe Leonida, en collaboration avec Albert Caquot, l’ingénieur français. Le Christ Rédempteur, inauguré en 1931, fait partie des œuvres les plus récentes des 21 merveilles du monde.

Le Christ Rédempteur à Rio de Janeiro au Brésil

2.  Le Colisée à Rome en Italie

Témoin de l’ingéniosité des savants de la Rome Antique, le Colisée de Rome en Italie ne faisait pourtant pas partie des 7 merveilles du monde antique. Or, cette œuvre, commandée par l’empereur Vespasien en 72 après J.C et inaugurée par son fils Titus une dizaine d’années plus tard, fut une véritable prouesse technique. Il s’agit, en effet, d’un monument de 50 m de circonférence environ qui comportait 4 étages dont un amphithéâtre pouvant accueillir 50 000 spectateurs. De ce fait, ses ruines, qui se trouvent dans la ville de Rome en Italie, attirent rien qu’en 2018, plus de 7,5 millions de visiteurs.

Le Colisée à Rome en Italie

Le conseil en +

Il y a de fortes chances pour que vous vous rendiez dans l’une de ces merveilles du monde en avion. Et qui dit voyage en avion, dit, parfois, imprévus que ce soit un retard ou, plus grave, l’annulation de votre vol. Dans ce cas, vous pouvez tout à fait demander une indemnisation en cas de vol annulé. La société Flightright est spécialisée dans ce type de demande et peut faire les démarches à votre place (en échange d’un faible pourcentage de l’indemnisation) pour obtenir l’indemnisation à laquelle vous avez le droit (et si vous ne l’obtenez pas, vous ne payez rien !). Nous ne souhaitons pas que cela vous arrive, mais il est très utile de garder ce lien de côté dans l’éventualité d’une annulation de vol (ou d’un retard important). Cela ne vous rendra pas votre voyage gâché par ces circonstances, mais vous perdrez ainsi moins d’argent.

3.  Chichén Itzá au Mexique

La cité précolombienne de Chichén Itzá, se trouve non loin de la Rivera Maya, dans la péninsule du Yucatán, au Mexique. il s’agit d’un héritage inestimable des Mayas. En effet, c’était une ancienne ville datant du VIIIe siècle, à l’apogée de la culture maya. On y découvre une immense pyramide à degrés : El Castillo appelé aussi la Pyramide de Kukulcán. De plus, ce temple fut érigé en l’honneur de Kukulkan, le dieu Serpent à plumes d’origine toltèque.

Chichén Itzá au Mexique

4. Le Taj Mahal à Agra en Inde

Témoin de l’amour que portait l’empereur moghol Shâh Jahân à sa défunte épouse Arjumand Bânu Begam (connue aussi sous le nom de Mumtaz Mahal), le Taj Mahal dont le nom signifie « la couronne du palais » est un superbe mausolée de marbre blanc. Ce joyau de l’architecture moghol se trouve à Agra, au bord de la rivière Yamuna, dans l’État de l’Uttar Pradesh, en Inde. La construction qui a démarré en 1631, l’année de la mort de reine, a duré 17 ans environ.

Le Taj Mahal à Agra en Inde

5.  La Grande Muraille de Chine

Avec ses 6 500 kilomètres de mur, reliant le désert de Gobi et la mer de Chine, la Grande Muraille est la plus importante structure architecturale (en longueur, en surface et en masse), jamais construite par l’Homme. On dit aussi que cette construction humaine est visible depuis la lune. La Grande Muraille, qui est en réalité un ensemble de fortifications militaires pour défendre la frontière nord de la Chine des envahisseurs, fut construite, détruite et reconstruite, à plusieurs endroits, entre le IIIe siècle av. J.-C. et le XVIIe siècle de notre ère. Cette merveille du monde moderne attire chaque année environ 16 millions de touristes.

La Grande Muraille de Chine

6. Pétra en Jordanie

La superbe et fascinante cité nabatéenne de Pétra se trouve en Jordanie; elle représente un chef-d’œuvre du génie créateur humain. En effet, ce site abrite des nombreux bâtiments, dont les façades monumentales ont été directement taillées dans la roche. Il s’agissait d’une cité antique, que les Nabatéens ont magnifiée et rendue en cité prospère, grâce aux échanges commerciaux, étant donné que Pétra se trouvait sur la route des épices. À noter cependant que les plus beaux édifices sont à caractère funéraire, à l’instar de l’El Khazneh (signifiant trésor) et sa superbe façade de 40 mètres de hauteur.

Pétra en Jordanie

7. Le Machu Picchu au Pérou

Le Machu Picchu, dont le nom signifie « vieille montagne » figure sur la liste des 21 puis des 7 merveilles du monde moderne. Et pour cause, il permet de découvrir les vestiges de la civilisation inca et de leur savoir-faire en matière de construction en pierre. Cette ancienne ville inca, nichée dans la Cordillère des Andes du Pérou, fut un sanctuaire religieux, avec de nombreux temples dédiés au dieu Soleil. On pense que le Machu Picchu aurait dû servir également de résidence à l’empereur Pachacutec qui aurait ordonné sa construction au XVe siècle.

Le Machu Picchu au Pérou

21 merveilles du monde : les autres sites sélectionnés

Enfin, voici les 14 « perdants ». Néanmoins, il s’agit évidemment de sites exceptionnels qui ont toute leur place dans cette liste des 21 merveilles du monde !

8.  L’Alhambra de Grenade en Espagne

Joyau de l’art islamique à l’époque de la présence arabe en Espagne, l’Alhambra mérite sa place parmi les 21 nouvelles merveilles du monde. En effet, il s’agit d’un ensemble fortifié qui domine la ville de Grenade, en Andalousie en Espagne. On y retrouve plusieurs édifices tels que l’Alcazaba, les palais nasrides, le Généralife, ses jardins, et le palais de Charles Quint, le plus majestueux du monde méditerranéen. À noter que le premier édifice de ce site fut construit au VIIIe ou IXe siècle, mais les parties les plus prestigieuses le furent au XIVe siècle, à l’apogée de la dynastie nasride.

9.  Angkor au Cambodge

Situé au nord de Siem Reap, à une vingtaine de kilomètres du Tonlé Sap, le site d’Angkor est un vaste ensemble de ruines et d’aménagements hydrauliques. Il s’agissait de l’ancienne capitale de l’Empire khmer, du IXe au XVe siècle, devenue la principale attraction touristique du Cambodge, car elle attire plus d’un million de visiteurs par an. On y découvre une pléthore de temples, d’édifices religieux et de mausolées, mais le plus prestigieux est sans aucun doute le temple d’Angkor Wat (ou Angkor Vat). En effet, ce temple construit par Suryavarman II au début du XIIe siècle est le temple le mieux préservé du site d’Angkor ; il s’agit aussi du plus vaste monument religieux au monde et le seul à être initialement hindou puis bouddhiste.

10.  Les Moaïs de l’île de Pâques au Chili

Emblèmes de l’île de Pâques, les géants de pierre appelés moaï revêtent un air mystérieux. Il s’agit de sculptures géantes de silhouettes humaines, mesurant de 2,5 à 9 mètres, et créées par les matamua (« les premiers » en maori), anciens habitants de l’île, entre le XIIIe et le XVIe siècle. Dressés sur les Ahu, plateformes cérémonielles de pierres, le visage tourné vers l’océan, les moaï semblent scruter l’horizon. On compte 900 moaï sur l’île, mais c’est l’Ahu Tongariki, avec ses 15 statues dressées et restaurées, qui est le plus grand Ahu de l’île de Rapa Nui.

Emblèmes de l’île de Pâques, les géants de pierre appelés les moaï revêtent un air mystérieux.
Le visage tourné vers l’océan, les moaï de l’Ahu à Anakena, semblent scruter l’horizon.

11.  La Tour Eiffel à Paris en France

Surnommée la Dame de Fer, la Tour Eiffel, emblème de Paris, capitale de la France, figure sur la liste des 21 merveilles du monde. Et pour cause, son allure majestueuse, ses courbes et sa symétrie parfaite en font une prouesse architecturale du XIXe siècle. C’est l’ingénieur Gustave Eiffel qui a conçu cette tour, à l’occasion de l’exposition universelle de 1889. On devait la démanteler deux ans après l’exposition, mais on lui trouvait une utilité inattendue, grâce à l’invention de la transmission radiophonique. Et depuis, la Dame de Fer sert d’antenne géante. Elle fait partie des monuments les plus visités au monde.

12. La basilique Sainte-Sophie à Istanbul en Turquie

La basilique Sainte Sophie qui se trouve à Istanbul en Turquie fut une basilique chrétienne dans un premier temps, puis on l’a convertie en mosquée puis en musée. Ce splendide édifice fut construit au IVe siècle, puis reconstruit pour avoir sa forme actuelle sous l’empereur byzantin Justinien au VIe siècle. On l’a converti en mosquée au XVe siècle sous Mehmet II, mais c’est en 1934 qu’on installa le musée dans l’ancienne Basilique Sainte-Sophie. Quoi qu’il en soit, cette splendeur architecturale figure parmi les monuments incontournables au monde.

13. Les temples de Kiyomizu-dera à Kyoto au Japon

Temples japonais du VIIIe siècle, ceux de Kiyomizu-dera respirent le calme et la sérénité. Il s’agit d’un complexe de temples bouddhiques et shintoïstes, dont une pagode à 3 étages et d’autres structures classées comme le Jishu-jinja , la porte Nio-mon, et l’Otowa-san Kiyomizu-dera  . Mais l’attraction principale de ce site est le bâtiment principal : l’Otowa-san Kiyomizu-dera. Il est célèbre pour sa plateforme soutenue par 139 piliers géants, de près de 15 m de hauteur. Autre attrait de ce site : la chute d’eau Otowa-no-taki qui se trouve à l’intérieur de son enceinte. Ce site est situé près de Kyoto.

14. Le Kremlin à Moscou en Russie

Situé au cœur de Moscou, capitale de la Russie, le Kremlin est une forteresse urbaine, impressionnante tant par sa beauté que par sa taille. Cette citadelle fut la résidence officielle des Tsars, puis du gouvernement soviétique, avant d’être la résidence et le lieu de travail de la Fédération de Russie. Le Kremlin, pratiquement de forme triangulaire, comprend 19 tours, de formes et de tailles différentes.

Outre les palais tels que le grand palais du Kremlin, le palais des Armures, le palais des Menus Plaisirs, le Palais Doré de la Tsarine, l’arsenal du Kremlin, le Palais d’État du Kremlin, le Palais du Sénat, l’enceinte du Kremlin abrite des édifices religieux, entre autres la cathédrale de l’Archange-Saint-Michel, la cathédrale de l’Annonciation, l’église de la Déposition-de-la-robe-de-la-Vierge, la cathédrale Verkhospasskaïa et la cathédrale de la Dormition de Moscou. On y trouve d’autres édifices comme le palais des Térems et le palais du Patriarche.

15. Le château de Neuschwanstein en Bavière en Allemagne

Le château de Neuschwanstein en Bavière est certainement le château le plus célèbre d’Allemagne. Ce fut le roi Louis II de Bavière qui a fait construire cet édifice au XIXe siècle sur un éperon rocheux, élevé à 970 mètres d’altitude. Neuschwanstein compte 200 pièces, décorées dans un style roman du XIIIe siècle. Souvent surnommée « château du roi des contes de fées », cette construction a inspiré Walt Disney pour l’architecture du « Château de la Belle au bois dormant », devenu depuis le logo des Studios Walt Disney.

Le château de Neuschwanstein a inspiré Walt Disney pour l’architecture du « Château de la Belle au bois dormant », devenu depuis le logo des Studios Walt Disney.
Le château de Neuschwanstein, en Bavière, est certainement le château le plus célèbre d’Allemagne.

16. La Statue de la Liberté à New York aux États-Unis

« La liberté éclairant le monde », connue sous le nom de « Statue de la liberté », a été offerte par la France pour célébrer les 100 ans de la Déclaration d’Indépendance des États-Unis et pour marquer l’amitié entre ces deux pays. Cette statue, située sur Liberty Island à New York, est assez imposante, avec ses 46,05 m de haut, mais culminant à 93 m sur son socle. La beauté de ce chef-d’œuvre moderne, fait de béton et de granite (socle), d’acier et de cuivre (revêtement et structure de la statue) lui a valu d’être inscrit sur la liste des 21 merveilles du monde moderne. Avec plus ou moins 4 millions de visiteurs par an, la Statue de la Liberté est un des atouts touristiques de la ville de New York.

17. Stonehenge au Royaume-Uni

Stonehenge, monument mégalithique, situé à quelque 13 km au nord de Salisbury et à 4 km à l’ouest d’Amesbury en Angleterre, est certainement l’œuvre humaine la plus ancienne des 21 merveilles du monde. En effet, cet ensemble de structures circulaires concentriques daterait de 2 800 à 1 100 ans avant notre ère. De ce fait, on lui attribue un caractère mystérieux, d’autant plus que lors du coucher du soleil au solstice d’été, et de son lever au solstice d’hiver, l’astre solaire s’aligne parfaitement avec ce monument.

18. L’opéra de Sydney en Australie

L’opéra de Sydney, reconnaissable à son architecture sous forme de voilier ou de coquillage, est l’un des bâtiments les plus célèbres du XXe siècle. Son architecture lui a valu sa figuration sur la liste des monuments finalistes, dans le cadre du vote des 7 nouvelles merveilles du monde. En effet, cette œuvre architecturale, inaugurée en 1973, après 16 ans de construction, est un haut lieu des arts lyriques. Elle accueille en moyenne 1 500 spectacles chaque année, et attire des milliers de visiteurs.

19.  L’acropole d’Athènes en Grèce

L’Acropole d’Athènes, qui surplombe la ville d’Athènes, capitale de la Grèce, est un des sites les plus célèbres au monde. Et pour cause, il s’agit d’un ensemble de constructions antiques qui représentent le génie créateur de l’Homme et apporte un témoignage incontestable de la culture grecque antique. Ce sanctuaire, dédié au culte d’Athéna, déesse protectrice de la cité d’Athènes, regroupe plusieurs édifices et temples tels que le Parthénon, l’Érechthéion, le temple d’Athéna Niké, les Propylées, le théâtre de Dionysos ou encore l’odéon d’Hérodes Atticus.

20. La ville de Tombouctou au Mali

La ville malienne de Tombouctou, surnommée la « ville aux 333 saints » ou encore « la perle du désert », est un endroit chargé d’Histoire. Cette ville qui se trouve à une douzaine de kilomètres du fleuve Niger, dans la région de Tombouctou est caractérisée par ses bâtiments en adobe, dont les trois illustres mosquées Djingareyber, Sankoré et Sidi Yahia, ainsi que 16 mausolées de saints. Du coup, elle a toujours fasciné les visiteurs. Mais le véritable trésor de celle qu’on appelle aussi la « perle de l’Afrique » réside dans sa richesse culturelle : les manuscrits de Tombouctou, au nombre de 100 000 qui sont conservés dans son centre de documentation et de recherche.

21. La Pyramide de Khéops en Égypte

La Pyramide de Kheops, située près du Caire en Égypte, est qualifiée de « Merveille honoraire », puisque c’est la seule des 7 merveilles du monde antique, à avoir subsisté et qui soit encore bien préservé. Cette pyramide, tombeau présumé du pharaon Khéops, connue également sous le nom de « grande pyramide de Gizeh », fut édifiée vers 2 500 ans avant notre ère. Il s’agit aussi de la plus grande des pyramides de Gizeh.

L’autre nom de la Pyramide de Kheops est la « Grande Pyramide de Gizeh ».
La Pyramide de Kheops en Égypte est la seule des 7 merveilles du monde antique, encore debout.

Les 21 sites et monuments, des merveilles du monde moderne, figurent tous sur la liste des patrimoines de l’UNESCO. Il s’agit également des quelques sites les plus visités au monde. Alors qu’attendez-vous pour boucler votre valise et partir à la découverte de ces merveilles ?

Auteur : Roseline Article publié le : 24/06/2020


Recommandé pour vous :

Laisser un commentaire