Depuis plusieurs mois déjà, la pandémie mondiale du coronavirus nous fait vivre à tous une période sans précédent. Confinement, fermetures de bars et de restaurants, restrictions de mouvement, port du masque, distanciation sociale…

De quoi dissuader de partir. Il est pourtant toujours possible de voyager : il suffit juste de bien s’organiser.

Vous avez prévu de voyager à l’étranger mais ne savez pas quelles précautions prendre ? Partez l’esprit serein avec notre guide en 4 étapes !


#1 Choisissez la bonne destination

À l’heure actuelle, les déplacements à l’autre bout du monde sont encore proscrits ou en tout cas vivement déconseillés. Remettez votre voyage en Argentine, en Afrique du Sud ou en Australie à l’année prochaine et concentrez-vous sur l’Europe, où bon nombre de pays sont ouverts aux Français actuellement.

Bien entendu, la situation peut évoluer très vite. Si les déplacements dans l’Union européenne sont globalement peu contraignants, la Hongrie a par exemple subitement décidé de fermer ses frontières aux étrangers le 1er septembre.

Il convient donc de bien se renseigner si la destination est ouverte aux voyageurs français, en consultant notre carte Voyages & Covid-19. Certains pays, comme la Bulgarie ou la République Tchèque actuellement, n’imposent aucune mesure particulière à l’arrivée des touristes. D’autres en revanche peuvent vous demander de présenter un test négatif ou une assurance couvrant la durée de votre séjour en cas de contamination sur place.

Enfin, prêtez également attention à la politique de la France qui, bien qu’elle reste relativement souple avec les voyages aujourd’hui, peut à tout moment décider d’imposer une quarantaine ou la présentation d’un test négatif à votre retour.


#2 Partez bien assuré

Si partir bien assuré est toujours une bonne idée, cela l’est d’autant plus en période de pandémie.

Deux types d’assurances en particulier peuvent vous être utiles, voire être imposés en fonction de la destination comme vu un peu plus haut.

  • D’un côté, il s’agit d’une assurance santé couvrant le covid. Si vous contracté le virus sur place et que vous avez besoin d’une prise en charge médicale, cette assurance vous sera plus qu’utile. D’autant plus que dans certains pays, les frais médicaux peuvent rapidement s’avérer exorbitants.
  • Autre type d’assurance à ne pas négliger : l’assurance annulation. Ainsi, par exemple en cas d’infection au covid juste avant le départ, vous pourrez annuler sans frais votre voyage. Pour plus d’informations sur les différentes assurances qui peuvent s’appliquer à votre voyage et à vos besoins, vous pouvez consulter les offres proposées par le prestataire Allianz Travel.

#3 Réservez hébergement et activités avec option annulation

Encore une fois, voilà un conseil d’ordre général que les habitués du voyage connaissent bien… et qui trouve une utilité renforcée en ce moment ! L’option annulation est proposée sur de nombreux hébergements, qu’il s’agisse d’auberges de jeunesse, de chambres d’hôtes, d’hôtel ou d’appartements. Il n’est pas rare de pouvoir annuler sans frais votre hébergement jusqu’au dernier moment, sans avoir à justifier le moindre motif, les sites de réservation étant actuellement plus flexibles sur leurs modalités d’annulation ou de modification de stress pour permettre au plus grand nombre de continuer à voyager sans stress.

En plus de privilégier les hébergements facilement annulables, faites de même avec les activités (visites guidées, prestations d’agence, etc.). Car si vous devez réserver votre voyage, vous devrez non seulement annuler votre hébergement mais aussi vos activités prévues ! Il peut s’avérer judicieux de payer légèrement plus cher pour souscrire à une option annulation et avoir la certitude de pouvoir annuler à la dernière minute en cas de problème.

Une autre option, qui conviendra avant tout aux voyageurs solos ou du moins au routard que l’idée de manque d’organisation n’effraie pas, consiste à réserver tout simplement un vol sec. Et si vous pouvez partir comme prévu, vous vous chargerez de réserver votre logement et vos activités directement sur place ! Ce qui est d’autant plus facile actuellement, étant donné la baisse de fréquentation des touristes même dans les endroits habituellement très populaires, comme l’Italie, l’Espagne, le Portugal ou la Grèce.


#4 N’oubliez pas les précautions sanitaires locales !

Pour finir, soyez conscients que les précautions sanitaires (port du masque, distanciation sociale, etc.) et les restrictions (déplacements, couvre-feu, quarantaine, etc.) ne sont pas les mêmes selon les pays, parfois même les régions ou les villes.

Avant de partir, nous ne pouvons que vous conseiller de lire attentivement les précautions listées sur le site web Conseils aux voyageurs. Toutes les informations nécessaires à la préparation de votre départ sont listées par pays et régulièrement mises à jour.

Touristes ou non, les précautions et restrictions s’appliquent à tous et vous ne pourrez donc pas feindre l’ignorance pour vous acquitter des sanctions et amendes en cas de contrôle et de non-respect des consignes. La prudence avant tout et votre voyage se passera pour le mieux !

Et bien entendu, n’oubliez pas d’emporter avec vous des masques !

Auteur : Tony Samson Article publié le : 23/10/2020


Recommandé pour vous :

Laisser un commentaire