Mousson au Vietnam : voyager durant la saison des pluies c’est possible ?

Le Vietnam, à l’instar des « perles de l’Asie », connaît une période de pluie assez marquée, mais variant selon les régions. Voyager au Vietnam pendant la mousson peut s’avérer être une expérience exaltante, surtout que la nature, épanouie, constitue un superbe écrin de verdure aux différents joyaux du pays.

La période des pluies nourricières selon les régions

Pour vous aider dans la préparation de votre voyage au Vietnam pendant la mousson, sachez que la saison de pluie ne survient pas au même moment sur tout l’ensemble du pays. Il se trouve que pendant une même période, le climat de certaines régions est dominé par les averses et la chaleur tandis que dans d’autres régions, il est possible de bénéficier d’un climat agréable, tout à fait propice à des activités d’extérieur. Cela s’explique par les disparités des reliefs et des latitudes qui caractérisent le territoire vietnamien, s’étendant sur 1 600 km de long.

Dans le Nord du pays, la période de pluie s’étend de mai à octobre. Et si au début de l’été vietnamien, au cours de la saison qui correspond à cette période, les pluies sont relativement modérées, elles deviennent diluviennes du mois de mai au mois d’août août. Ces pluies intenses survenant essentiellement en fin d’après-midi ou durant la nuit, permettent toutefois de profiter d’un superbe ensoleillement durant la journée. D’autant plus que même si les averses se manifestent au cours de la journée, elles ne durent que de quelques minutes à quelques heures.

Les averses ne durent que de quelques minutes à quelques heures.

Au centre du pays, la mousson d’été qui s’étend de mai à novembre est caractérisée par des pluies intenses. Mais comme elles persistent rarement au-delà de 2 heures, le climat favorise une journée relativement agréable. Par contre, entre septembre et octobre, période favorable à la formation des typhons, les villes basses comme Hué ou Hoi An sont souvent inondées. Les conditions climatiques, peu clémentes, risquent de perturber le déroulement d’une visite au Vietnam pendant la mousson.

Au sud du pays, la saison de pluie va de mai à octobre, mais l’intensité des averses est à son apogée entre juillet et septembre. Ainsi, il est tout à fait normal de s’attendre à ce que le Mékong soit en crue et que le delta, déjà vaste en temps ordinaire, devient plus impressionnant encore durant cette période. Les aventuriers qui aiment éprouver des sensations fortes choisissent ce moment pour une croisière fluviale sur le Mékong.

Des activités faire au Vietnam pendant la mousson ?

Il faut savoir que même si les pluies sont abondantes durant la mousson, elles persistent rarement au delà de 3 heures. Et au Vietnam l’adage « après la pluie le beau temps » prend tout son sens. En effet, une fois que les pluies se sont estompées, le ciel se dégage en un temps record, laissant le beau soleil illuminer le reste de la journée. Vous pouvez donc profiter des belles éclaircies pour découvrir le Vietnam dans toute sa splendeur.

Pourquoi ne pas organiser une randonnée pédestre du côté de Sapa?

Dans le Nord, la saison de pluie, au lieu de constituer un obstacle à la visite, est plutôt propice à un séjour authentique. Surtout si vous êtes passionné de richesses culturelles et de magnifiques paysages. Ainsi, au début de la saison de pluie, vous pourrez organiser une randonnée pédestre du côté de Sapa et admirer les superbes rizières en terrasses, fraîchement travaillées selon une technique ancestrale millénaire. Propices pour visiter Hanoï, les pluies, en  rafraîchissant l’atmosphère, rendent la découverte de la ville avec des rues bordées de maisons coloniales, encore plus agréable. Il en est de même pour la baie d’Halong, véritable chef-d’œuvre de la nature qui se visite par tous les temps, surtout au cours d’un voyage au Vietnam pendant la mousson.

Au centre du pays, généralement, les villes situées sur le littoral (Hué, Da Nang, Hoi An) bénéficient d’un temps relativement clément, notamment au début de la saison de pluie. Mais lorsque les pluies s’intensifient et surviennent des jours durant, il vaut mieux privilégier les localités en altitude qui ne connaissent pas d’inondation, même si les pluies s’intensifient. Ainsi, vous aurez l’opportunité d’explorer des villages authentiques, qui vous changeront des circuits touristiques surfaits. Comme la plupart des routes restent praticables, il vous est même possible de vous déplacer au Vietnam selon vos envies : cars, deux-roues, voiture de location, etc.

Votre escapade urbaine à Hanoï sera une occasion de découvrir le quotidien des Vietnamiens.

Se déplacer au Vietnam, selon ses envies.

Le Sud du pays reste une région fascinante pendant la saison de pluie. Vous aurez de belles opportunités à saisir toutes les matinées car les pluies se manifestent essentiellement en fin d’après-midi. Il est donc envisageable de profiter des journées radieuses pour une escapade urbaine à Ho Chi Minh-ville (l’ancien Saigon) et vous rappeler des souvenirs inoubliables, autres que les averses.

Un emploi du temps flexible et des équipements adéquats

Il est tout à fait possible de visiter le Vietnam pendant la mousson. Seulement, pour que votre séjour soit réussi et vous permette de ramener des souvenirs autres que la déprime à cause de la pluie, il faut avoir un esprit d’aventurier, être bien préparé et de bien vous équiper.

Comme il est impossible de prévoir à l’avance la tombée des averses, assurez-vous d’avoir un emploi du temps souple. Soyez toujours prêt à saisir les belles opportunités qu’offrent les éclaircies pour partir à l’aventure. En effet, il serait dommage de rester cloitré dans son hôtel alors qu’une fois la pluie estompée, on peut bénéficier d’un bel ensoleillement, le reste de la journée.

Il est également conseillé de prévoir quelques activités à faire à l’intérieur ou dans la ville au cas où vous auriez droit à des pluies diluviennes : des jeux de société pour divertir les enfants, faire les magasins, visiter des musées, etc.

Prévoyez également des équipements qui vous protégeront de la pluie. un parapluie fera une bonne affaire mais vous pourrez également faire comme les Vietnamiens en optant pour des capes de pluies aux couleurs chatoyantes, des tongs en plastique et des vêtements qui sèchent vite.

Vous l’avez compris, la pluie ne doit pas vous empêcher de visiter le Vietnam pendant la mousson, puisque vous pourrez découvrir le Vietnam dans toute son authenticité et y vivre des expériences exaltantes, différents des circuits touristiques habituels.

Un avis, une remarque ? Écrivez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *