Comment créer une entreprise en Thaïlande ?

En Thaïlande, la forme d’entreprise la plus populaire auprès des étrangers est la private limited company (équivalent de la SARL en France).

A l’exception des ressortissants américains, qui bénéficient d’accords privilégiés avec la Thaïlande, il est en effet impossible à un immigré occidental d’être entrepreneur individuel au Pays du Sourire. Pour créer une entreprise en Thaïlande, que ce soit à BangkokPhuketPattaya ou partout ailleurs, tous se rabattent sur la seule option cohérente restante, la société privée à responsabilité limitée.

Les raisons qui poussent les étrangers à monter une entreprise limited company en Thaïlande sont variées. Car si ce type d’entreprise est souvent créer pour développer une activité professionnelle qui devra assurer la source de revenus principale du créateur, il l’est aussi pour couvrir un certain nombre d’objectifs non pécuniers:

  • pouvoir acheter de la terre en Thaïlande
  • occuper un partenaire thailandais
  • sécuriser un visa non-immigrant afin de séjourner en continu en Thaïlande
  • aider un partenaire thaïlandais à se constituer un historique professionnel solide qui lui permettra par la suite d’immigrer vers l’Occident plus facilement.

Ceci est une première approche de la création d’entreprise en Thaïlande: cette dernière ne fera pas de vous un expert en la matière mais vous donnera une bonne base pour amorcer votre réflexion.

boutique pour animaux en Thaïlande

Et si vous ouvriez une boutique pour animaux en Thaïlande ? ;-)

Avant de créer son entreprise en Thaïlande

Sachez que la création d’une entreprise en Thaïlande peut rapidement devenir un casse-tête juridique pour un farang qui ne maîtrise de surcroît pas le thaï. Il est primordial de vous faire assister pour un avocat ou un comptable compétent dans vos démarches. Ce dernier sera à même de vous apprendre toutes les ficelles et de compléter avec et pour vous l’ensemble des documents requis en thaï.

De plus, certaines activités sont strictement interdites aux étrangers en Thaïlande. Consultez la liste des activités non autorisées avant d’engager vos démarches. Il serait fâcheux de perdre votre temps.

Enfin, sachez que si un farang peut être actionnaire principal et unique d’une société de production (manufacture), il ne peut pas détenir plus de 49% d’une entreprise vendant des biens ou des services. Il vous faudra donc associer des thaïlandais à votre projet. Toutefois la plupart des occidentaux ne voulant pas perdre le contrôle de leur entreprise font appel à des prête-noms.

Combien coûte la création d’une entreprise Limited Company en Thaïlande ?

Pour créer une Private Limited en Thaïlande, il vous faudra vous engager à la capitaliser à hauteur de 2.000.000 THB (50.000 euros). 25% de cette somme devra être apportée dès la création.

Il vous faudra donc être en mesure de mobiliser 12.500 euros pour assurer le capital de départ de votre Limited. Cette somme n’est pas bloquée sur un compte et pourra donc servir à régler les investissements et dépenses de l’entreprise.

Les 25% du capital de votre société devront être déposer sur le compte de votre entreprise dans les 90 jours qui suivent sa création. Il vous faudra justifier que ces fonds proviennent de l’étranger.

Mais attention ! Cela ne veut pas dire que votre entreprise vous coûtera uniquement 12.500 euros: à ce capital minimum de base, il vous faudra ajouter l’ensemble des frais administratifs relatifs aux différentes étapes de la création de votre structure (réservation de la dénomination de votre entreprise, rédaction des statuts, assemblée générale de constitution, enregistrement légal, immatriculation fiscale (impôts et TVA)….).

  • Taxe de 500 THB par tranche de 100.000 THB de capital (soit 10.000 THB pour un capital de 2.000.000 THB)
  • Frais administratifs divers: environ 2.000 – 2.500 THB
  • Assistance à la création par un expert: 7.000 – 16.000 THB

Les locaux de l’entreprise

En tant que Private Limited, votre entreprise devra justifier d’une adresse professionnelle (vous ne pouvez pas domicilier chez vous).

L’emplacement de vos locaux professionnels n’est pas anodin puisqu’il déterminera les différentes juridictions territoriales dont vous dépendez.

Le prix d’un local professionnel est variable. Vous signerez un bail d’un an et déposerez une caution équivalente à deux mois de loyer.

Compte bancaire d’entreprise

Pour ouvrir un compte bancaire professionnel en Thaïlande il vous faudra faire un dépôt initial de 10.000 THB et payer environ 200 THB pour votre chéquier.

Comptable

Une Limited Company à l’obligation légale de déposer ses comptes visés par un comptable agréé auprès de l’administration chaque année.

Pour une entreprise fraîchement créée, il faudra compter entre 3.000 et 10.000 THB par mois pour externaliser la fonction comptable auprès d’un cabinet agréé.

Prenez bien le temps de choisir votre comptable. La fiscalité thaïlandaise est extrêmement complexe et vous devez vous assurer que le travail sera bien fait.

Combien d’associés au minimum ?

Depuis le 1er juillet 2008, le nombre d’associés d’une Ltd a été réduit de 7 à 3 associés. En revanche aucun changement en ce concerne la répartition des parts qui ne peuvent être détenues qu’à hauteur de 49% par le farang (c’est à dire vous), 51% des parts devant être thaïes.

Entreprise, visa et permis de travail

Une entreprise au capital de 2.000.000 THB vous assurera le droit à un visa non-immigrant B et un working permit (leur obtention reste payante).

Pour chaque farang employé par la société (à commencer par vous), cette dernière devra employer 4 thaïs.

Gardez le contrôle

Comme indiqué plus haut, les parts d’une limited company doivent être à 51% thaïes. Mais alors comment ne pas perdre le contrôle de sa propre entreprise. En fait c’est très simple : à la création de la structure, faites vous nommé directeur exécutif unique (sole executive director) dans les status. Faites également signer à tous les actionnaires thaïs des contrats de tranferts de parts sociales en blanc. Ainsi vous gardez 100% du contrôle de la limited company : vos partenaires ne peuvent plus rien faire sans votre accord, vous pouvez les remercier à votre guise et vous n’avez besoin de l’accord de personne pour agir.

Pensez à vous faire aider par un professionnel compétent dans vos démarches (comptable, avocat,etc…).

Le Board of Investment

Le Board Of Investment est l’organisme qui s’occupe de soutenir et d’accompagner les investissements étrangers en Thaïlande.

En outre le BOI a le pouvoir d’octroyer des aides ou des exemptions aux entreprises qui en font la demande (ex: aide financière pour les projets développés en Isaan ou dérogation à la règles des 49%, etc…)

Conclusion : créer son entreprise en Thaïlande ou pas ?

Cet article n’est en aucun cas une référence en terme de création d’entreprise en Thaïlande. Seul un véritable professionnel pourra vous aiguillez correctement et vous faire éviter l’ensemble des écueils.

Si vous utilisez les chiffres de cet article pour faire vos calculs et estimations, n’oubliez pas d’y intégrer vos charges variables (téléphone, électricité,internet,etc…) ainsi que la masse salariale.

Pour un farang, il est communément admis que le coût moyen cohérent de lancement d’une entreprise est compris entre 15.000 et 20.000 euros.

>> A lire : Climat : Quand partir en Thaïlande ?