Tokyo, capitale du Japon, est une fascinante destination du tourisme urbain. Les adeptes de découvertes culturelles l’apprécient autant que les passionnés de technologies hi-Tech ou d’animations de manga. Alors que faire à Tokyo selon ses passions ? Inspirez-vous de nos propositions d’activités incontournables, inédites et insolites pour un voyage inoubliable au Japon.


Que faire à Tokyo pour découvrir son côté moderne ?

Caractérisée par son rythme effréné, la ville de Tokyo attire les visiteurs de tous horizons et de toutes les passions. Et forcément les attentes des visiteurs divergent d’autant plus qu’on y trouve d’innombrables activités à faire. Que faire à Tokyo, la capitale moderne ? Inspirez-vous de nos sélections d’activités incontournables et inédites à Tokyo, la ville moderne.

#1. Découvrir le carrefour de Shibuya et l’après-midi shopping

Pour se rendre compte du rythme effréné des Tokyoïtes, découvrez le carrefour de Shibuya un vendredi ou un samedi soir. Il s’agit en effet du carrefour piéton le plus fréquenté au monde. Véritable ruche où se croisent chaque jour des milliers de personnes, ce site s’inscrit parmi les sites incontournables de Tokyo. Pour vous mêler parmi les passants, toujours pressés, rendez-vous à la sortie de la station de train de Shibuya. Vous pourrez ensuite continuer votre découverte par un shopping dans les boutiques des environs, à Shibuya et à Shinjuku.

#2. S’émerveiller dans les boutiques d’électronique à Akihabara

Si l’informatique et l’électronique sont vos sujets de prédilection, alors saisissez l’opportunité de faire du lèche-vitrine à Akihabara. Ce quartier des magasins d’électronique, d’informatique et de jeux vidéo est incontournable pour les geeks et apprentis geek. Ne vous fiez pas cependant aux apparences car les vitrines attrayantes proposent souvent des prix exorbitants. Les bonnes affaires se font dans l’une des boutiques de l’immeuble le moins brillant à première vue.

#3. Faire du shopping mode à Harajuku et luxe à Ginza

Au même titre que Milan, Rome ou New York, Tokyo est une capitale mondiale de la mode. Alors si vous vous demandez que faire à Tokyo si on se passionne pour la mode, il n’y a pas lieu à hésiter à y faire du shopping. Déambulez dans les rues commerçantes de Harajaku pour y découvrir ses boutiques branchées et/ou excentriques. À ne pas rater également : Ginza et ses grandes avenues modernes, où les boutiques proposent aux clients nantis des prix vertigineux.

#4. Visiter le Musée Ghibli à Mitaka

Que faire à Tokyo si on est amateur d’animation ? Visiter le musée Ghibli à Mitaka où vont en premier tous les animateurs de film d’animation manga. Ce musée d’art, situé dans le grand Tokyo, permet de découvrir de nombreuses œuvres des dessinateurs renommés comme Miyazaki, Takahata et bien d’autres encore.

#5. Chanter à tue-tête au Karaoke à Roppongi

Que faire à Tokyo pour des soirées déjantées ? Aller à Roppongi, le quartier incontournable pour faire la fête. Vous aurez l’embarras du choix parmi d’innombrables karaokés privés et des boîtes de nuits. Cependant, attendez-vous à une ambiance peu habituelle ; les jeunes Japonais ont une manière étonnante de s’amuser. Profitez de votre virée nocturne pour découvrir Tokyo by night et admirer la Tokyo Tower, réplique un peu plus grande de la Tour Eiffel.

#6. Assister à un concert au Tokyo Dome

Si vous vous demandez que faire à Tokyo, hors des sentiers battus, alors n’hésitez pas à vous acheter un billet pour assister à un concert ou un évènement sportif au Tokyo Dome. Ce pôle attractif, haut lieu du spectacle et du loisir, vous offre également la possibilité de vous relaxer, de fréquenter le spa de LaQua, où la source naturelle d’eau chaude est puisée à 1700 m de profondeur !

Évidemment, il y a tellement de choses à voir mais pensez à consacrer du temps pour découvrir les autres facettes de la capitale nippone.


Les activités incontournables et inédites dans Tokyo, la ville traditionnelle

La découverte de la capitale du Japon où le nouveau côtoie l’ancien et où la modernité contraste avec les traditions, ne sera pas complète sans la visite des sites emblématiques du Japon traditionnel.

#1. Se détendre sous les cerisiers en fleur

Si vous visitez Tokyo à la mi-mars ou en fin mars, ne ratez pas l’opportunité de fêter le Hanami, la célébration de la floraison des sakuras, les célèbres cerisiers ornementaux. Pour ce faire, rendez-vous au sud ouest de Tokyo, à Nakameguro, pour profiter de son ambiance bucolique, transcendée par les splendides fleurs blanches et roses des cerisiers. Ce magnifique coin qui respire le calme et la sérénité ne manque pas non plus de charme, le reste de l’année, même sans les fleurs des cerisiers.

Que faire à Tokyo au printemps ? Prendre le temps de respirer la sérénité et fêter le Hanami, la célébration de la floraison des sakuras, magnifiques cerisiers ornementaux.
Se détendre sous les cerisiers en fleur est une activité incontournable, lors d’un voyage à Tokyo à la mi-mars ou en fin mars.

#2. Revenir au temps d’Edo à Jindai Motomachi

Que faire à Tokyo si on est féru d’histoire et de culture ? Se rendre à Jindai Motomachi pour découvrir la capitale japonaise sous un autre angle. Cette petite bourgade de banlieue ramène les visiteurs à l’époque d’Edo, le nom donné jadis à Tokyo. À ne pas rater : le Jindai Shokubutsu Koen (jardin botanique) avec ses arbres bien taillés et sa végétation luxuriante, le Jindaiji (temple du VIIIème siècle, le second plus ancien du pays), la dégustation de plat de soba au Matsubajaya pour une ambiance traditionnelle et authentique.

#3. Découvrir le petit Edo à Kawagoe

Complétez votre découverte de Jindai Motomachi avec celle de Kawagoe, surnommée « petite Edo ». Cette localité, située à proximité immédiate de Tokyo, est un lieu d’attractions pour les Tokyoïtes et les Japonais venus se ressourcer dans les racines de leurs cultures. À découvrir : les maisons datant du XIXème sur la rue Ichiban-gai et ses alentours, le Temple Kita-in ou la tour Toki no Kane, deux types d’architecture de l’époque d’Edo.

#4. Découvrir le Japon d’autrefois à Yanaka et à Nezu

Les passionnés de découvertes culturelles ne doivent pas non plus ignorer Yanaka et Nezu, des quartiers historiques, situés un peu à l’écart de la ville mais qui ne manquent pas d’intérêt. C’est l’endroit à absolument visiter pour découvrir à quoi ressemblait Tokyo, avant que les gratte-ciels ne la caractérisent.

#5. Assister à des combats de Sumos

Evènement sportif le plus emblématique du pays : les combats de sumos. Non seulement ils sont plus amusants que le théâtre Nô, mais ils permettent aux assistants de vivre une expérience authentique. Evènement phare à ne pas rater : la traditionnelle parade des rikishi (lutteurs professionnels) avant le début des hostilités jusqu’au kimarite, une prise gagnante signifiant la fin du combat, à la manière du ippon au judo.

#6. Visiter des temples à Nikkō (hors de Tokyo)

Se donner l’opportunité d’aller à Nikko, c’est s’offrir un moment d’exaltation ! À condition d’être férus d’histoires et d’architecture traditionnelle nippone. De plus, en 2 heures, le temps qu’il faut pour aller de Tokyo à Nikkō, c’est presque rien, compte tenu de la qualité de l’infrastructure ferroviaire et routière au Japon. Dans ce sanctuaire de 50 ha, non seulement vous pouvez vous ressourcer dans les nombreux onsen de la région, mais vous pourrez aussi admirer les temples et sanctuaires historiques, tous inscrits au Patrimoine Mondial de l’Unesco.

Que faire à Tokyo si on est féru d’histoire et de culture ? Se rendre à Jindai Motomachi pour découvrir la capitale japonaise sous un autre angle, sur les traces d’Edo, le nom donné jadis à Tokyo.
Retour au temps d’Edo, à Jindai Motomachi pour oublier l’effervescence de Tokyo.

Les activités insolites à faire à Tokyo

Après avoir exploré les deux facettes de Tokyo, la ville moderne et l’ancienne Edo, prenez le temps de vous amuser encore, à travers les activités insolites que vous pourrez y faire.

#1. Trouver vos souvenirs de voyage au marché aux puces du Sugamo

Où aller à Tokyo pour faire de bonnes affaires ? Pourquoi ne pas flâner dans le marché aux puces du quartier du Sugamo. Vous aurez l’opportunité d’y trouver un kimono en soie, un katana (sabre japonais), des mangas, des maneki neko (chat porte bonheur, reconnaissable à sa patte avant levée) ou tout autre symbole de la culture nippone à bas prix. Assurez-vous cependant que votre date de visite coïncide avec celles du marché : tous les 4, 14 et 24 de chaque mois.

#2. Un simulateur de tremblement de terre

Que faire à Tokyo qui sort de l’ordinaire ? Essayer un simulateur de tremblement de terre ! Pourquoi pas ? Sachant que le Japon est tristement célèbre pour ses tremblements de terre. Apprenez à avoir le bon réflexe et expérimentez un séisme de magnitude 7 sur l’échelle de Richter, tant que vous y êtes. Rendez-vous au Ikebukuro Life Safety Learning Center de Tokyo!

#3. Une journée dans un parc d’attractions

Incontournables au Japon : les parcs d’attractions, il y en a partout ! Mais pour sortir des sentiers battus, pensez à visiter l’un des parcs à thèmes les plus insolites, dédiés aux films d’animations manga ! Au J-World, vous apercevrez peut-être certains de vos personnages préférés (Naruto, Son Goku,…). Au Sanrio Puroland, ce sont les fans d’Hello Kitty qui seront aux anges.


Ce ne sont que des aperçus des activités à faire à Tokyo. Parce qu’il y a tellement de choses à faire, de sites à visiter et de trésors culturels à découvrir, vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer, et ce, que vous comptiez séjourner à Tokyo 2 jours, une semaine ou plus de 15 jours.

Auteur : Roseline Article publié le : 27/01/2020, dernière mise à jour le : 13/08/2020


Recommandé pour vous :

Laisser un commentaire